Istock 618433228
iStock.com

L'Allemagne arme le Moyen-Orient, discute de guerre commerciale et n'a toujours pas de gouvernement

07/02/2018  •  de latrompette.fr
 

La fin de semaine dernière, la Turquie a envahi une partie de la Syrie. Mais ce qui provoque une agitation, c'est qu’elle l'a fait en utilisant des chars Léopard 2 allemands.

Donc l'Allemagne permettait cette intervention. Plus que cela, l'Allemagne est sur le point d'élargir considérablement sa coopération militaire avec la Turquie, particulièrement sur les chars.

La Turquie souhaite que l'Allemagne améliore tous ses chars Léopard 2 avec la dernière armure. Le site German-Foreign-Policy.com a écrit que cette mise à niveau « est considérée comme capitale, non seulement parce qu'elle augmente considérablement la portée future de l'armée turque dans des opérations telles que celle en cours en Syrie. La modernisation du Léopard 2A4 est également considérée par les observateurs comme une préparation à un projet beaucoup plus important : l'implication de Rheinmetall dans la construction d'une usine de chars en Turquie » (traduction de la Trompette).

Cela pourrait être une énorme entreprise. La Turquie parle d'acheter 1 000 de ces chars. Les Émirats Arabes Unis (É.A.U.) sont intéressés pour un autre 1 000. Alors cela pourrait devenir une initiative majeure pour armer le Moyen-Orient avec des armes allemandes via la Turquie.

En rapport avec cela, une autre nouvelle a causé une agitation cette semaine : le dernier gouvernement allemand a exporté plus d'armes que tout autre gouvernement d'après-guerre. C'est selon les données préliminaires publiées par le ministère fédéral de l'Économie allemand.

Le grand changement était que l'Allemagne exportait beaucoup plus vers des pays à l’extérieur de l'Union européenne et de l'otan. Beaucoup d'entre eux étaient au Moyen-Orient. Les principales destinations comprennent l'Algérie, l'Égypte, l'Arabie Saoudite et les É.A.U.

Pourquoi est-ce que tout cela est significatif ? La Bible parle en fait de l’Allemagne créant une alliance des nations du Moyen-Orient. Maintenant nous la voyons faire exactement cela—par l’entremise de ventes d'armes. La Bible identifie certains de ces alliés dans le Psaume 83 et ailleurs, et la liste inclut la Turquie et l'Arabie Saoudite. Maintenant, nous voyons l'Allemagne créer exactement cette alliance en utilisant son commerce des armes.

Vous pouvez en lire plus à ce sujet dans notre livret gratuit Le roi du sud . Le chapitre intitulé « L’Iraq peut-il basculer vers l’Iran ? » vous aidera à en apprendre beaucoup plus sur cette prophétie.

Une autre nouvelle est venue de Suisse cette semaine. Le sommet de Davos se poursuit actuellement, et la chancelière allemande, Angela Merkel, a prononcé un discours où, une fois de plus, elle a émis des critiques voilées à l'égard du président américain Donald Trump.

Plus tôt cette semaine, les États-Unis ont imposé des tarifs sur les importations de panneaux solaires et de machines à laver. Il est également question de mettre en place des tarifs sur l'acier, ce qui toucherait vraiment l'Europe. Et donc il était notable que Mme Merkel ait utilisé cette proposition pour dénoncer le protectionnisme. « Nous pensons que nous replier sur nous-mêmes et nous isoler ne nous mènera pas vers un bon futur », a-t-elle dit. « Le protectionnisme n'est pas la bonne réponse. »

Elle a également réaffirmé qu'elle pense que l'Europe a besoin de se tenir seule, face à l'Amérique. « Nous devons prendre plus de responsabilités ; nous devons prendre notre destin entre nos propres mains », a-t-elle dit.

À nouveau, ceci est prophétiquement significatif. La Bible parle d'une guerre commerciale contre les États-Unis, menée par l'Europe et la Chine. Vous pouvez voir cela se brasser à ces sommets internationaux, avec toutes ces puissances se tournant contre les États-Unis sur le commerce. Vous pouvez en lire plus à ce sujet sur notre site internet latrompette.fr dans l'article de Brad Macdonald intitulé « Les guerres commerciales ont commencé ».

Finalement, une mise à jour rapide sur les négociations pour une coalition en Allemagne.

Les sociaux-démocrates allemands ont convenu de poursuivre les négociations en vue de former un gouvernement lors d'une conférence cette fin de semaine—mais seulement à peine. Cinquante-six pour cent étaient en faveur de la poursuite des négociations, et 44 pour cent pour le retrait. Il était clair que la plupart étaient mécontents de la manière dont les négociations se déroulaient, et même beaucoup de ceux qui ont voté pour poursuivre veulent voir un accord très différent à la fin que celui qui est actuellement offert. Pendant ce temps, selon Bild, le parti de Merkel se prépare un plan B—un gouvernement minoritaire de 6 mois avec d'autres élections à l'automne. Tous les deux, le New York Times et Reuters ont publié des articles sur la fin de Merkel.

Donc, beaucoup d'instabilité qui persiste dans les négociations d’une coalition en Allemagne. Nous avons dit pendant des années de surveiller exactement pour ce genre d'instabilité parce que la Bible dit que cela conduira à l'arrivée d'un dirigeant fort. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet dans notre brochure gratuite Un dirigeant allemand fort est imminent

Lead Ad Fr