181016 germany%20exports gettyimages 1051943448
Les exportations allemandes prêtes pour le transport

MOHSSEN ASSANIMOGHADDAM/PICTURE ALLIANCE VIA GETTY IMAGES

L'Allemagne reprend ses exportations d'armes vers l’Arabie Saoudite

06/11/2018  •  de latrompette.fr
Après une année de relations gelées, l’amitié revient sous la forme de ventes d’armes.
 

Malgré un accord conclu au sein de la coalition gouvernementale de l’Allemagne pour cesser d’exporter des armes à destination des nations combattant au Yémen, les exportations vers les États arabes du Golfe augmentent.

L'Allemagne a mis fin aux exportations d'armes en Arabie Saoudite et a gelé ses relations après un différend concernant le Yémen en mars. Aujourd'hui, les relations reviennent à la normale, grâce à la livraison de quatre nouveaux systèmes de radar d'artillerie en Arabie Saoudite au début du mois de septembre.

L'Allemagne est l'un des cinq principaux exportateurs d'armes au monde. Son gouvernement de coalition a convenu en mars que seules les commandes d’armes déjà signées seraient toujours livrées. Toutefois, Berlin n’a pas empêché un grand fabricant d’armes allemand de s’implanter dans le royaume saoudien, et il procède actuellement à des exportations vers l’Arabie Saoudite et d’autres États arabes du Golfe.

Les relations étaient gelées jusqu'à récemment, lorsque la chancelière allemande Angela Merkel et le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, ont commencé à chercher une réconciliation avec le gouvernement saoudien. Le différend portait sur la guerre au Yémen, qui est impopulaire en Allemagne. Cela a abouti à ce que les entreprises allemandes soient empêchées de recevoir des contrats saoudiens. Puis, en septembre, l’Allemagne a repris ses exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite en fournissant quatre radars utilisés pour suivre et combattre les tirs d’artillerie ennemis. Ces exportations sont l'une des principales raisons pour lesquelles les relations se sont à nouveau réchauffées si rapidement.

Maas a déclaré qu'il y avait eu de « sérieux malentendus » entre les deux pays et que son gouvernement le « regrettait profondément ». Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel bin Ahmed al-Jubeir, a répondu chaleureusement et a encouragé l'Allemagne à forger de « nouveaux liens stratégiques » avec son pays.

L’un des principaux outils est l’industrie militaire d’Arabie Saoudite (SAMI), qui est une société dirigée par des Allemands. La société SAMI a été fondée en mai 2017. Son PDG actuel est Andreas Schwer, l’ancien dirigeant et président de Rheinmetall. Schwer veut faire en sorte que SAMI « fasse partie des 25 plus grandes entreprises de l'industrie militaire au monde d'ici 2030 ».

Pour mener des recherches et développer ses produits, la société envisage de s'associer à la société de défense sud-africaine Denel, au groupe naval espagnol Navantia et au groupe américain Boeing.

L'Arabie Saoudite n'est pas le seul pays à bénéficier de l’armement allemand. Les Émirats Arabes Unis recevront 48 ogives et 91 ogives à tête chercheuse pour une utilisation dans les systèmes de défense antiaérienne installés sur des navires. Elle se prépare également à importer des « dizaines de milliers d'obus de mortier et d'artillerie » et « plus de 12,000 bombes » de SAMI.

Ces accords récents s'inscrivent dans une tendance plus large de l'implication croissante de l'Allemagne dans tout le Moyen-Orient. L'Allemagne est active en Irak, a récemment envisagé de s'impliquer en Syrie, et a participé à des discussions avec la Russie et la Turquie sur l'avenir du conflit syrien. Qu'est-ce qui motive l'Allemagne à étendre son influence profondément au Moyen-Orient ?

Le Moyen-Orient en général, et l'Islam radical en Iran en particulier, sont des sujets de préoccupation pour l'Allemagne. En cherchant à renforcer ses relations avec les Saoudiens, Berlin choisit de soutenir ce qu’il considère comme le moindre des deux maux. Le plus grand de ces deux maux, selon Berlin, est l’Iran.

Quelle est la stratégie à long terme de l’Allemagne au Moyen-Orient ? Pourquoi surveiller l’implication de l’Allemagne dans l’armement des nations spécifiques dans cette région ? Comme nos lecteurs réguliers le savent, la Trompette fonde ses prévisions géopolitiques sur des prophéties bibliques spécifiques. Une prophétie dans le Psaume 83 indique que l'Assyrie, le nom ancien pour l'Allemagne, formera des alliances avec des nations du Moyen-Orient pour s'opposer à l'Islam radical. Parmi les peuples et les nations énumérés dans le Psaume 83 figurent les ancêtres de l'Arabie Saoudite moderne.



Le Moyen-Orient peut vous paraître lointain, mais ce qui s'y passe aura bientôt un impact direct sur la société occidentale d'une manière jamais vue auparavant. Pour bien comprendre où l’alliance florissante entre l’Allemagne et l’Arabie Saoudite mène, commandez la brochure gratuite Le roi du sud par Gerald Flurry, le rédacteur en chef de la Trompette.  

Fr Kos