1 istock 186130749b
Shangai, Chine

ISTOCK.COM/LIUFUYU

La Chine s’élève en tant que superpuissance

14/03/2018  •  de latrompette.fr
C’est un des plus impressionnants miracles économiques et politiques des temps modernes. Et ce n’est pas fini.
 

La Chine est un état souverain ayant une population de plus de 1.3 milliard de gens. Selon certaines mesures, cette nation possède la plus grande économie mondiale, la population la plus nombreuse et la quatrième plus grande surface en territoire.

Ce sont les éléments de base d’une superpuissance. Alors que le monde anticipe l’arrivée de la Chine au statut de superpuissance, les analystes continuent de débattre quand et si sa montée sera pacifique.

La Trompette prévoit que la Chine continuera à croître comme une puissance formidable, combinant sa force avec la Russie. De plus, nous prévoyons qu’elle jouera un rôle majeur en lançant une guerre économique qui dévastera l’Amérique.

D’où proviennent ces prévisions?

2 15672 Map

La forteresse asiatique

La Chine est située dans l’Asie de l’Est. Sa frontière à l’Est borde l’océan Pacifique. Au Sud-Est, la frontière est surtout une jungle de collines difficiles à traverser. À l’Ouest et au Sud de la Chine bordent l’Himalaya, la plus haute chaîne de montagnes au monde. Ceci pose une autre barrière au commerce et aux forces militaires, excepté au Nord-Ouest à travers le Kazakhstan. Le fameux réseau de routes commerciales de l’Europe à l’Asie, appelé la Route de la soie, traversait le Kazakhstan jusqu’en Chine. Au Nord de la Chine, le désert de Gobi court le long de la frontière chinoise avec la Mongolie. La Chine et la Russie se partagent la frontière au Nord dans une région relativement inhabitée.

Avec de telles frontières, la Chine est géographiquement en sécurité. Historiquement, sa géographie a permis à la Chine de se développer sans beaucoup d’interaction avec des puissances extérieures, sauf si elle en faisait le choix. La taille de son territoire et de sa population l’a aussi rendue difficile à conquérir. La seule invasion ayant réussi est celle des cavaliers Mongols dans les années 1200. Même si le Japon a envahi et occupé de grandes parties orientales de la Chine dans les années 1930, ils n’ont jamais réussi à faire capituler les Chinois.

Géographiquement, la côte chinoise est sa frontière la plus vulnérable. C’est là ou les Japonais les ont envahis et ou les Britanniques les ont forcés à faire des concessions commerciales dans les années 1800. Le commerce prospère de l’Empire Britannique a actuellement déstabilisé la Chine. Les riches zones côtières qui bénéficiaient du commerce résistaient aux politiques gouvernementales et aux contrôles qui cherchaient à réduire les échanges. Ceci a mené à l’effondrement du gouvernement central et à la guerre civile. C’est dans ce contexte que le Japon les a envahis et a remarquablement failli à les conquérir.

Tout ceci montre que même si la Chine est vulnérable à une invasion par la mer, la vraie menace ne vient pas d’une invasion militaire. Aucune nation n’a intérêt, ni ne dispose de forces pour envahir et occuper le territoire chinois et espérer gagner. La vraie menace est économique. Il est vital pour la prospérité de la Chine qu’aucune nation ne puisse la menacer économiquement via ses côtes.

Émerger de l’isolement

L’histoire qui est importante par rapport aux prévisions de la Trompette débute en 1949 quand Mao Tsé-Toung a fondé la République populaire de Chine. Mao a modelé les structures politiques de la Chine sur celles de l’Union soviétique communiste. Ceci a attiré des prêts soviétiques, a fait croître l’économie chinoise, et a mis sur pied une idéologie opposée à celle de l’Amérique.

Au début, les relations entre la Chine et la Russie ont été une réussite. Les conseillers soviétiques et les prêts ont accéléré l’industrialisation d’une économie agraire très en retard. Mao a signé un traité de défense mutuelle avec l’Union soviétique en février 1950 et a déclaré que l’amitié sino-soviétique serait « éternelle, indestructible et inaliénable ».

La relation a commencé à s’effriter après que Mao a lancé son propre programme de modernisation en 1958, et qui a failli. Ses tentatives radicales de remodeler la société chinoise ont renversé beaucoup des gains économiques. La Russie a ouvertement critiqué la Chine et a coupé l’aide militaire. Au bout de 15 ans, l’amitié a pris fin.

Les Chinois ont commencé à dériver de l’Union soviétique à la fois philosophiquement et stratégiquement, et ont commencé à regarder ailleurs pour la prospérité économique.

3 15672 Map
Le président chinois Mao Tsé-Toung accueille le président américain Richard Nixon en Chine le 22 Février, 1972. 
(AFP/Getty Images)

En 1971, la République populaire de Chine a gagné un siège aux Nations-Unies, élevant son statut à celui de puissance politique mondiale majeure. L’année suivante, le président américain Richard Nixon a visité la Chine, la première étape de la formalisation des relations entre les deux pays. La visite a pavé la voie pour les liens économiques robustes que les deux nations partagent de nos jours.

Ce fut dans les années 1970 que la croissance économique de la Chine a vraiment commencé à augmenter. En décembre 1978, la Chine a permis à ses fermiers de vendre leurs produits dans les marchés locaux, un recul du communisme pur. Le gouvernement a aussi permis aux entreprises individuelles de commercer avec des firmes étrangères.

De 1978 à 2012, le produit intérieur brut de la Chine a cru en moyenne de 9.4% chaque année. Aucune autre économie nationale n’a grossi aussi rapidement ni aussi longtemps. Après 35 ans de croissance presque ininterrompue, l’économie chinoise, selon certaines mesures comme le pouvoir d’achat, est maintenant la plus grande au monde.

Le produit intérieur brut per capita de la Chine s’est accru de $439 dollars en 1950 à $7,578 en 2014. C’est un accomplissement remarquable. Depuis son ouverture aux marchés étrangers, la Chine a abandonné son isolation historique.

La Trompette surveille aussi les relations de la Chine avec la Russie, qui a subi des changements dramatiques. La relation a touché un creux en 1969 quand les troupes Russes et Chinoises on combattu le long de leur frontière. Mais à partir de 1989, quand le président Mikhaïl Gorbatchev a visité Beijing, les relations entre la Chine et la Russie se sont renforcés. En 1991, les deux pays ont résolu leurs différences frontalières, et en 2001, ils ont signé un « accord d’amitié et de coopération ».

Les deux nations ont formé l’Organisation de coopération de Shanghai en 1996 pour renforcer la coopération politique et économique avec les pays d’Asie centrale. La Chine est maintenant le plus gros partenaire commercial de la Russie, alors que la Russie est une source abondante de pétrole et de gaz naturel pour la Chine.

Ce sont ces deux facteurs, la puissance économique croissante de la Chine et son renforcement des relations avec la Russie, que suit la Trompette—et ces deux tendances continuent de croître. La question dans l’esprit des analystes est, la croissance et l’ambition de la Chine continuera-t-elle d’être pacifique, ou mènera-t-elle à la guerre ? Les gestes posés récemment par la Chine répondent clairement à la question.

Une ceinture, une route, une banque …

Ces dernières années, la Chine a élargi ses liens avec le reste de l’Asie. En 2013, la Chine a lancé sa stratégie « Une ceinture, une route » pour construire des infrastructures de routes de transport de l’Asie à l’Afrique et l’Europe. Elle couvre une région qui contient 55% du produit national brut mondial, 70 % de la population globale et 75% des réserves d’énergies connues.

En 2016, la Chine a lancé la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures, une nouvelle banque internationale dirigée par la Chine. La banque réduit la dépendance de l’Asie sur la Banque mondiale, contrôlée par l’Amérique, et vise à remplacer le dollar américain par le yuan chinois dans le commerce.

Quand la banque fut proposée en 2013, l’Amérique a tenté de convaincre les autres nations de ne pas la joindre, mais elle n’a pas réussi à persuader même ses alliés les plus proches. Ceci a servi une défaite embarrassante à l’Amérique et a clairement signalé que la Chine cherche agressivement à remplacer l’Amérique dans certains marchés.

Et de nombreuses îles

L’indice le plus évident que son défi ne sera pas pacifique vient de ce que la Chine fait militairement. En 2008, la Chine est devenue le deuxième plus grand dépensier militaire au monde. Elle a modernisé sa marine et est en voie de posséder plus de navires que la marine américaine d’ici 2020.

En 2014, la Chine a augmenté ses demandes territoriales dans la mer de Chine méridionale quand elle a commencé à créer des iles artificielles dans des eaux disputées et les a militarisées. Certaines de ces iles sont aussi loin que 800 miles (1287 km) de la Chine continentale, mais seulement 150 miles (241 km) des Philippines. Selon la loi des Nations Unies et un jugement de la Cour internationale d’arbitrage en 2016, un tel territoire appartient aux Philippines. Mais la Chine refuse d’accepter le jugement de la cour ou la loi internationale, et aucun des deux n’est appliqué.

4 15672 Map
Le Fiery Cross Reef dans la mer de Chine méridionale (montré ici dans les étés 2014, 2015 et 2016) a été construit pour élargir la présence militaire de la Chine dans les eaux disputées. 
(csis/amti)

La Chine a aussi renforcé sa coopération militaire avec la Russie. Depuis 2005, la Russie et la Chine ont tenu des exercices militaires conjoints.

Bien que les troupes chinoises n’aient pas été envoyées contre les États-Unis, la Chine attaque déjà l’Amérique―sous forme de cyber attaques.

Les défis directs de la Chine envers l’Amérique

En 2013, la Chine a piraté et volé deux douzaines de systèmes d’armes importants américains. C’était l’une des plus importantes violations de la sécurité militaire américaine. Depuis lors, de nombreux actes de piratages informatiques de haut niveau ont ciblé les compagnies de services publics américains et les fonctionnaires du gouvernement américain.

La Chine a aussi ouvert un nouveau front dans son défi aux États-Unis―la guerre de l’espace. En 2007, la Chine a lancé un missile balistique dans l’espace pour détruire un vieux satellite météorologique, prouvant qu’elle pouvait menacer les satellites américains.

Toutes ces actions montrent les plans de la Chine pour défier et éventuellement remplacer les États-Unis en tant que superpuissance.

Pourquoi est-ce important ?

Une prévision audacieuse

La Trompette suit dans les traces de sa revue mère, la Pure Vérité, en rapportant et analysant la coopération chinoise avec la Russie et sa récente croissance économique. À l’époque où la Chine était une nation sous-développée se querellant avec la Russie, le rédacteur en chef de la Pure Vérité, Herbert W. Armstrong, prévoyait que la Chine deviendrait bientôt une nation puissante qui se rallierait derrière la Russie pour contrer les menaces venant de l’Occident.

Un exemplaire de la Pure Vérité de décembre 1959 déclarait :

Lénine a écrit que la route pour Paris, Londres et New York passe par [Beijing] et Delhi. … Une partie du plan communiste [est] de placer l’Inde et le Pakistan dans un étau géant entre la Russie et la Chine. …La Chine rouge insiste qu’elle a un droit légal non seulement sur le Tibet mais [aussi] sur plusieurs parties de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est. …Leur rêve constant depuis des siècles avait été d’ultimement conquérir le monde ! …La Chine sait, cependant, que dans cette ère hautement industrialisée elle ne peut accomplir ce rêve qu’en tant qu’alliée de la Russie. …La Chine est maintenant prête pour commencer à dévorer le reste de l’Asie avec l’appui militaire secret de la Russie.

Il est difficile d’imaginer qu’en 1959 quelqu’un avertissait que la Chine serait une menace à l’ordre mondial et qu’elle s’allierait à la Russie pour le faire. Mais M. Armstrong l’a fait et il avait raison. La Chine essaie encore d’accomplir son rêve de devenir une superpuissance mondiale. Le président chinois actuel Xi Jinping a promis dans son livre La gouvernance de la Chine que la Chine accomplira ceci en 2049. Et aujourd’hui elle est encore une fois alliée à la Russie.

Depuis cette prévision, le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry a ajouté plus de détails sur la façon dont la Chine tentera d’accomplir son rêve. Et cela a tout à voir avec l’Occident et son niveau de vie.

5 15672 Map
Le président chinois Xi Jinping et le président russe Vladimir Poutine inspectent une garde d’honneur à Beijing, en Chine. 
(LINTAO ZHANG/Getty Images)

Une guerre commerciale à venir

Gerald Flurry a prédit que la Chine cherchera agressivement à remplacer les États-Unis, au point où elle ira en guerre économique. Mais elle ne le fera pas seule. Dans sa brochure Ezekiel : The End-Time Prophet [Ézéchiel : Le prophète du temps de la fin—pas encore disponible en français], M. Flurry écrit : « L’Europe et l’Asie peuvent travailler ensemble pour assiéger l’Amérique. »

Jusqu'à ce que des désaccords récents aient secoué le fondement des relations entre la Chine et les États-Unis, ce n’était pas un point de vue populaire, car la Chine et les États-Unis sont tellement liés économiquement.

Premièrement, la Chine détient plus 1.1 trillion de dollars en dette fédérale américaine, la positionnant comme le plus grand détenteur des dettes américaines. Un conflit entre ces deux nations verrait chuter la valeur de l’investissement de la Chine.

Deuxièmement, l’échange entre les deux nations est énorme. Tout compris, la valeur de 598 milliard de dollars en biens a été échangée entre la Chine et l’Amérique en 2015. Ceci a fait de la Chine le troisième plus important partenaire commercial de l’Amérique. L’Amérique est le deuxième plus important partenaire commercial de la Chine après l’Union européenne. Cependant, parmi ces biens, les États-Unis ont seulement exporté une valeur de 116 milliard de dollars alors qu’ils ont importé de la Chine une valeur de 482 milliard de dollars. C’est un déficit commercial de 366 milliard de dollars, ce qui signifie que la Chine a plus à perdre si un conflit survient. C’est presque la moitié du déficit commercial total de l’Amérique.

Avec des trillions en jeu, il semble difficile de croire que ces deux nations risqueraient d’entrer en conflit. Mais les tensions s’accentuent déjà. Et la déclaration de M. Flurry est basée sur la parole certaine de la prophétie biblique, ce qui signifie qu’elle s’accomplira certainement.

Les chapitres 22 et 23 d’Ésaïe discutent d’un puissant « marché des nations » (Ésaïe 23 : 3) qui inclut l’Europe et les nations asiatiques. Ésaïe 23 : 1 montre que Kittim―un nom ancien faisant référence à la Chine moderne―est une partie importante de cette alliance économique.

Ces chapitres dans Ésaïe, avec d’autres passages bibliques, démontre de façon évidente que ce « marché des nations » va bientôt dominer le commerce mondial pour une courte période de temps―aux dépens de l’Amérique.

Ces prophéties sont la raison pour laquelle la Trompette surveille si attentivement la montée de la Chine !

Apocalypse 16 : 12 et 9 : 16 montrent que dans les temps de la fin, qui est l’époque dans laquelle nous vivons aujourd’hui, un bloc de nations asiatiques appelé « les rois de l’Orient » aura une force militaire combinée de « 200 million d’hommes ». Une si vaste force pourrait seulement être assemblée en incluant la population massive de la Chine. C’est une autre preuve solide que la Chine est un de ces « rois de l’Orient ». Pour plus d’information, lisez Les rois de l’Orient , un extrait de notre livre Il avait raison .

À la lumière de prophéties comme celles-là, et comprenant la confrontation massive qui mènera à (Daniel 11 : 40-44), la signification des tensions actuelles entre l’Amérique et la Chine devient claire. Dans les dernières années, l’Amérique a externalisé un bon nombre de ses industries manufacturières et leurs emplois. Certaines estimations l’évaluent à plus de 3 millions d’emplois perdus à cause du déficit commercial. Ceci tourne les politiques nationales américaines contre la Chine.

La Chine a réduit la valeur du yuan à son plus bas niveau contre le dollar. Cette manipulation de sa devise rend les marchandises chinoises encore moins chères, causant la colère des entreprises américaines. Mais la Chine fait face à un ralentissement économique et à de l’agitation dans le domaine du travail alors qu’elle s’efforce de garder ses citoyens à l’emploi.

Dépendant à qui vous demandez, vous recevrez différentes réponses à savoir si le déficit commercial et la dette sont négatifs ou positifs pour chaque pays. Ce qui ne peut pas être nié est l’étendue du risque pour le commerce.

Mais même avec tout cela en jeu, la Trompette prévoit qu’une guerre commerciale surviendra. Comme les écritures citées plus haut le démontrent, la Chine participera à paralyser l’Amérique dans une guerre commerciale. Mais comment peut-elle le faire sans se paralyser elle-même et commettre un suicide économique ?

Elle aura de l’aide. La Chine accomplira ce blocus commercial paralysant avec l’aide du plus grand bloc commercial du monde, l’Union européenne. L’UE est le plus grand exportateur au monde et compte pour 16 pour cent des importations et exportations au monde.

Ces deux géants du commerce pourraient travailler ensemble pour écraser les États-Unis, et les chapitres 22 et 23 d’Ésaïe montrent que c’est précisément ce qui arrivera ! En travaillant ensemble, deux des trois plus gros partenaires commerciaux de l’Amérique pourraient rapidement détruire l’économie américaine.

La prophétie est le guide. C’est pourquoi M. Armstrong était précis dans ses prédictions et pourquoi M. Flurry est précis dans les siennes. Un tiers de la Bible est de la prophétie et la plus grande partie est pour notre époque aujourd’hui. La prophétie biblique décrit un siège économique contre l’Amérique et la Grande-Bretagne qui sera orchestré par l’UE et la Chine.

Les événements avancent vers l’accomplissement de cette prophétie. Ces dernières années, la locomotive économique de l’UE a dépassé les États-Unis et le Japon pour devenir le plus gros partenaire commercial de la Chine. La Chine et l’Europe ont entrepris beaucoup de partenariats commerciaux ces dernières années, y compris un accord historique de 2015 entre la plus grande bourse allemande et le Régime de change chinois, un accord qui renforce considérablement les liens financiers entre les deux parties.

La Trompette prévoit que les peuples américains et britanniques seront abandonnés à eux-mêmes alors que l’Europe et l’Asie coopèreront et dirigeront l’économie mondiale. Les États-Unis seront littéralement assiégés—économiquement expulsés hors de l’économie mondiale !

Cette prophétie est aussi décrite dans Deutéronome 28, qui prédit que l’Amérique sera assiégée par ses ennemis : « Elle t'assiégera dans toutes tes portes, jusqu'à ce que tes murailles tombent, ces hautes et fortes murailles sur lesquelles tu auras placé ta confiance dans toute l'étendue de ton pays ; elle t'assiégera dans toutes tes portes, dans tout le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. » M. Flurry écrit au sujet de ce passage : « Durant plusieurs années, M. Armstrong a dit que le siège prophétisé au verset 52 symbolisait l’économie américaine mise à mal par la compétition étrangère. ‘Elle t'assiégera dans toutes tes portes …’ » (ibid).

Ces portes font référence aux points d’étranglement stratégique du commerce mondial. Plus de 90% du commerce mondial est transporté sur les mers. Ces points d’étranglement sont des voies maritimes étroites à travers lesquelles passe l’essentiel des navires de commerce mondial. En fait, plus de 40 pour cent de tout le pétrole mondial traverse six voies maritimes relativement étroites. Ces points d’étranglement du commerce mondial sont des portes maritimes stratégiques qui peuvent servir à bloquer le commerce mondial, comme le canal de Panama, le canal de Suez, le Bab el-Mandab à l’entrée Sud de la Mer Rouge, les détroits turcs, Gibraltar, le détroit de Malacca par Singapour et le détroit d’Ormuz par l’Iran.

6 15672 Map
Le commerce mondial est dépendant du bon fonctionnement de certaines portes stratégiques : 1) Le canal de Panama, 2) Gibraltar, 3) Les détroits turcs, 4) Le canal de Suez, 5) Le Bab el-Mandab, 6) Le détroit d’Ormuz, 7) Le détroit de Malacca

La Chine a acquis des terrains dans plusieurs ports et points d’étranglement. Elle a acheté le plus grand port de Panama et le port de Gwadar au Pakistan, près du détroit d’Ormuz. Elle contrôle maintenant la ville portuaire australienne de Darwin. La plupart de ces portes étaient autrefois contrôlées par l’Amérique et l’Empire britannique, mais la situation s’est inversée ces dernières décennies.

M. Flurry continue au sujet de ces portes :

Qui détient ces portes? L’Amérique et la Grande-Bretagne ont, ou ont possédé ces portes, et nous serons assiégés dans chacune d’elles. Nous avons virtuellement perdu le contrôle de toutes. Ceci est une prophétie pour les temps de la fin.

Le Saint Empire romain, (une fédération de 10 nations européennes qui jailliront bientôt de l’UE) ainsi que les rois de l’Orient (les nations asiatiques), causeront des problèmes économiques et amèneront la destruction de bien des manières « jusqu'à ce que tes murailles tombent, ces hautes et fortes murailles sur lesquelles tu auras placé ta confiance dans toute l'étendue de ton pays ; elle t'assiégera dans toutes tes portes, dans tout le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. » (verset 52). La véritable pression viendra de l’extérieur. « Dans toutes tes portes » signifie la guerre économique.

À cause de ces prophéties, la Trompette observe la Chine alors qu’elle acquiert plus de ports et continue de défier l’Amérique économiquement. Pour la plus grande partie de son histoire, la Chine a été une puissance régionale isolationniste. Mais maintenant, grâce à l’aide de la Russie et de l’Amérique, la Chine est maintenant un poids lourd mondial. Et afin de se protéger elle-même et sécuriser ses intérêts économiques, elle va agir de façon agressive.

Ces prophéties vont au-delà d’une guerre monétaire ou de la perte d’emplois manufacturiers. Elles prédisent une guerre économique totale qui détruira l’économie américaine. Imaginez ce qui se produirait si la Chine liquidait toutes ses obligations qui financent la dette américaine. Imaginez ce qui arriverait au niveau de vie américain si les biens abordables chinois n’étaient plus sur le marché. Imaginez ce qui arriverait au commerce américain si les ports et les portes maritimes étaient inaccessibles. La Chine sera l’une des principales nations qui amèneront ces scénarios à terme.

Pourquoi la Trompette surveille la Chine

Il est fascinant de voir comment les prophéties de Dieu sur la Chine de nos jours coïncident avec les activités récentes de la Chine. Dieu a donné à la Chine sa géographie unique et Il a influencé les événements mondiaux suffisamment pour assurer qu’ils se dérouleraient selon Ses prophéties. Ce géant asiatique est maintenant sorti de sa voie isolationniste. Elle a gagné une poigne économique énorme qui pose une menace considérable à l’Amérique. Ses capacités militaires s’élèvent proportionnellement à ceux prédits par les Écritures.

Mais ceci n’est pas au cœur de la raison pourquoi la Trompette rapporte sur la montée de la Chine. Nous suivons cette tendance à cause de ce qui se produira après le siège. Tous ces événements majeurs prophétisés dans la Bible font partie d’une suite d’événements qui mèneront jusqu’au retour de Jésus-Christ.

Donc, quand la Trompette rapporte sur ces tendances troublantes, c’est dans l’anticipation et l’espoir où ils vont aussi mener : un monde meilleur, dirigé par le seul gouvernement capable d’apporter la paix.

 

Devriez-vous craindre la Chine ?

Dans les 60 dernières années, la Chine s’est transformée d’une nation pauvre se débattant en un géant économique. La plupart des analystes disent que le 21ième siècle appartiendra à la Chine. Combien forte sera la Chine ? Et va-t-elle influencer votre vie ?

La Bible décrit actuellement la puissance économique de la Chine du 21ième siècle et prophétise spécifiquement le bloc économique qui se développe entre l’Asie et l’Europe. (Ésaie 23).Pour en savoir plus sur la Chine moderne, lisez l’article de Gerald Flurry, « La Chine dirige le monde vers la guerre ». 

No Fr