Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

180309 trump%20announces%20tariffs gettyimages 929362974

MANDEL NGAN/AFP/GETTY IMAGES

La guerre commerciale mondiale arrive

Au-dessous de tous les refrains ennuyeux à propos des déficits, des impôts et des droits de douane, se trouvent les germes de la Troisième Guerre mondiale.

Le problème du commerce mondial est une grande nouvelle en ce moment. Bien que ce ne soit pas le sujet le plus brillant sur lequel réfléchir, il est important. La vérité est que, au-dessous de tous les refrains ennuyeux à propos des déficits, des taxes et des droits de douane se trouvent les germes de la Troisième Guerre mondiale.

Lors de sa campagne électorale de 2016, Donald Trump a beaucoup parlé de la réduction du déficit commercial de l'Amérique et de promouvoir la fabrication aux États-Unis. L'un de ses slogans de campagne était « Achetez américain, embauchez Américain ». Plus récemment, M. Trump a annoncé que l'Amérique imposerait bientôt un tarif sur l'acier et l'aluminium importés de la Chine. Le 3 mars, il a laissé entendre qu'il était prêt à taxer les véhicules importés d'Europe.

Ces remarques ont exaspéré la Chine, l'Allemagne et la majeure partie du monde industrialisé, et ont déclenché d'innombrables articles sur une récession mondiale massive et une inévitable « guerre commerciale » mondiale. Si vous êtes intéressé, cet article sur une guerre commerciale mondiale par Peter Zeihan est exceptionnel, et donne à réfléchir.

Pourquoi la fureur internationale ? La raison est que l'Amérique a la plus grande économie du monde et un appétit insatiable pour les choses matérielles de partout sur la planète. L'amour exceptionnel des américains des choses—les BMW allemandes, les vêtements fabriqués en Inde, les gadgets de la Chine—maintient le bourdonnement des magasins, des entreprises et des usines (et des économies nationales entières). Si l'Amérique réduit les importations (ce qu'un droit de douane est censé faire), les économies nationales dépendantes du marché américain en souffriront.

La nation à suivre de près ici est l'Allemagne. L'économie allemande est axée sur l'exportation ; en fait, les exportations représentent près de 50 pour cent du produit intérieur brut de l'Allemagne. (Par comparaison, les exportations représentent moins de 12 pour cent du PIB de l'Amérique.) L'Amérique est le plus grand marché d'exportation de l'Allemagne et une destination essentielle pour les marchandises allemandes. En 2016, près de 10 pour cent des exportations totales de l'Allemagne sont allé aux États-Unis. L'économie allemande est en plein essor en ce moment, en grande partie grâce au désir des américains pour les marchandises allemandes.

Que se passera-t-il si l'Amérique réduit les importations en provenance d'Allemagne ? Fondamentalement, l'économie de l'Allemagne se contractera de façon significative ; cela pourrait précipiter une crise sociale et politique (il n'en faudrait pas beaucoup—l'Allemagne est déjà au bord de la crise politique et sociale). Finalement, une crise politique aiguë va probablement faciliter l'émergence de l'homme « fort » allemand prophétisé.

Il y a trois ans, dans un programme de la Clef de David de 2015, le rédacteur en chef de la Trompette, Gérald Flurry, a averti : « une crise financière en Europe … amènera un homme fort sur la scène » en Europe. Le titre de ce programme est « La crise financière Amérique-Europe. » Dans le programme, M. Flurry a souligné la dépendance de l'Allemagne vis à vis de l'économie américaine et a prévenu de ce qui se passerait en Allemagne et en Europe si l'économie américaine s'écroulait.

L'histoire et la prophétie biblique nous disent ce qui peut arriver lorsque l'Allemagne traverse des difficultés économiques extrêmes !

Pour en savoir plus sur ce sujet important et les énormes ramifications prophétiques de la guerre commerciale qui s'annonce, vous pouvez lire mon article : « Les guerres commerciales ont commencé ». 

No Fr