1 180627 isaiah%20and%20hezekiah tall 1

Gary Dorning/Trompette

La manière dont parlent les sceaux d’Ésaïe et d’Ézéchias

31/07/2018  •  de latrompette.fr
Une des plus grandes relations roi-prophète nous donne un inspirant message d’espoir.
 

Deux importantes pièces archéologiques ont fait leur première mondiale, lors d’une exposition à notre siège, à Edmond, Oklahoma, le 10 juin. L’exposition, appelée « Découverte des sceaux d’Ésaïe et du roi Ézéchias », montre deux cachets d’argile, preuves archéologiques de référence, de l’existence du roi Ézéchias et de l’existence—du moins nous le croyons—d’Ésaïe le prophète, découverts à Jérusalem, juste au Sud du mont du Temple. Il y a, également, 36 autres pièces de la période de l’ancien Israël pendant laquelle ces deux hommes ont vécu. Nous sommes enthousiastes d’accueillir cette preuve galvanisante de la véracité de la Bible.

Pour cet événement, nous étions en liaison directe avec l’hôtel King David de Jérusalem, en Israël, où Michael Oren, sous-ministre dans le bureau du Premier ministre, et le Dr Eilat Mazar, grande archéologue, ont parlé.

Dans son discours, le Dr Oren, qui est également un éminent historien, a fait allusion à la controverse au sein de l’archéologie—la signification de divers objets, ce qu’ils nous disent sur l’histoire, et pour qui cela est important. Cependant, je pense qu’il y a un principe archéologique qui, s’il était suivi, unirait la communauté archéologique.

Il y a cinquante ans, Herbert W. Armstrong, dont notre collège porte le nom, a commencé un merveilleux partenariat avec le professeur Benjamin Mazar. Ils ont commencé à travailler ensemble sur des projets archéologiques, en 1968. J’étais là, et j’ai toujours soutenu les efforts de M. Armstrong, à Jérusalem. J’étais vraiment enthousiasmé par ces projets. Plus on fouille dans la Bible, plus l’enthousiasme pour les fouilles à Jérusalem grandit.

Nous avons poursuivi ce partenariat en « pont de fer » avec la petite fille du professeur Mazar, le Dr Eilat Mazar.

Eilat a, de manière répétée, dit que lorsque l’on fait des fouilles, on doit « laisser parler les pierres »—permettre aux découvertes de fournir les témoignages de leur contexte historique. Je crois vraiment que si on suivait ce principe, cela enlèverait une grande part de la controverse, et nous unifierait.

Le Dr Mazar et moi avons bien des vues différentes et des croyances religieuses différentes. Aujourd’hui, je veux vous donner mon point de vue sur ce sujet : Laisser parler les pierres du roi Ézéchias et d’Ésaïe. Plus je considère les choses, plus je deviens inspiré et rempli d’espoir.

Des rapports entre un roi et un prophète

Ce qui rend ces deux sceaux d’argile plus fascinants que d’autres découvertes archéologiques, c’est qu’ils représentent de remarquables rapports roi-prophète. Ces deux hommes travaillaient ensemble dans le plus grand partenariat entre un roi et un prophète depuis le roi David et Samuel. Découvrir ces sceaux dans la même strate de sol—dans la même période historique et à peu de distance l’un de l’autre—souligne la proximité avec laquelle ces hommes travaillaient l’un avec l’autre.

Il y a une controverse sur le sceau d’Ésaïe, de savoir s’il appartient au prophète ou à quelque autre personnalité. Je crois, quand on considère le poids des évidences concernant Ésaïe le prophète, il ne peut en être différemment. (Avec le Dr Mazar, nous avons longuement écrit sur ce sujet.) Il y a 16 versets bibliques où le roi Ézéchias et le prophète Ésaïe sont mentionnés ensemble. Le fait que ces objets ont été trouvés si proches l’un de l’autre est parfaitement compatible avec le récit biblique sur leurs relations.

Un miracle électrisant

Le roi Ézéchias est considéré comme l’un des rois les plus justes, à avoir régné sur Judas depuis l’époque de David. « Il [Ézéchias] fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, entièrement comme avait fait David, son père » (2 Chroniques 29 : 2). Ézéchias est entré et a nettoyé le temple que Salomon avait construit. Il a réhabilité les sacrificateurs et les lévites aux postes prescrits par Dieu. Il a restauré le message de Dieu adressé à Juda. Sous sa direction, une bonne partie de la nation a délaissé son idolâtrie, et s’est tournée vers Dieu.

Mais un gros problème était à la porte de Juda : l’armée assyrienne. Ézéchias avait des faiblesses, comme n’importe lequel d’entre nous. Et à partir de certains objets qui ont été découverts de son règne, on peut voir qu’il avait des relations avec l’Égypte. Il a poursuivi une alliance avec les Égyptiens avec l’arrière-pensée de garder Sanchérib, le dirigeant d’Assyrie, hors de Juda. Le prophète Ésaïe avait mis en garde Ézéchias contre cette solution. Mais il n’a pas écouté l’homme de Dieu, à ce moment-là.

2 180627 Isaiah And Hezekiah Tall 1

Dieu était mécontent de ce que Ézéchias faisait. Comme châtiment, Il permit à Sanchérib et à son armée géante de marcher sur Juda, et conquérir 46 villes puissamment fortifiées ! Ce fut profondément alarmant pour Ézéchias. Mais, une fois encore, plutôt que de se tourner vers Dieu et Son prophète, Ézéchias s’est rendu au temple, l’a vidé de son or et de son argent, et a versé un tribut à Sanchérib. Il espérait pouvoir acheter une protection en se tournant vers un homme—une erreur monumentale.

Ce tribut n’a fait qu’encourager Sanchérib à rediriger son attaque sur Jérusalem. Il a envoyé une lettre à Ézéchias, proclamant qu’après avoir attaqué l’Égypte, il retournerait à Jérusalem. En cela, Sanchérib a raillé le grand Dieu et s’est moqué de Lui—tout à sa grande honte !

Enfin, Ézéchias a choisi une réponse différente. « Ézéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l’Éternel, et la déploya devant l’Éternel » (2 Rois 19 : 14). Dans le temple, Ézéchias a crié à Dieu. Il n’allait plus compter sur des hommes ou sur la richesse pour avoir de la protection. Il a commencé à se tourner vers Dieu. Et des choses étonnantes ont commencé à se produire.

Dieu entendit la prière d’Ézéchias et envoya Ésaïe vers lui, avec un message. Le roi et le prophète travaillaient maintenant ensemble. Ésaïe dit : « C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel sur le roi d’Assyrie : Il n’entrera point dans cette ville, il n’y lancera point de traits, il ne lui présentera point de boucliers, et il n’élèvera point de retranchements contre elle. Il s’en retournera par le chemin par lequel il est venu, et il n’entrera point dans cette ville, dit l’Éternel. Je protégerai cette ville pour la sauver, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur » (versets 32-34).

L’armée de Sanchérib a finalement assiégé Jérusalem. Cent quatre-vingt-cinq mille soldats ont entouré la ville. Personne ne pouvait entrer et personne ne pouvait partir. La ville était prête à mourir.

Mais Dieu accomplit ce qu’Il avait promis. Quand les gardes, à l’intérieur de la ville, se sont réveillés un matin, ils ont vu que les 185,000 hommes—toute l’armée géante de Sanchérib—étaient morts ! Dieu avait envoyé un ange détruire une armée entière ! Dieu a protégé Jérusalem d’une façon miraculeuse à cause de David et à cause de Lui-même !

Après que toute son armée a été miraculeusement détruite, Sanchérib est retourné à Ninive. Il avait été profondément humilié. Mais il avait quand même enregistré sa conquête de 46 villes.

Ce grand roi païen avait conquis Lakis, la deuxième plus grande ville de Juda. Il a consigné cet événement par des reliefs muraux dans son palais, à Ninive. Il était très fier de ses accomplissements. Il s’est vanté d’avoir « enfermé [Ézéchias] comme un oiseau en cage dans sa ville royale de Jérusalem ». Et c’est là que les enregistrements de l’histoire séculière finissent. Par des objets comme le prisme de Taylor et les reliefs muraux de Lakis, Sanchérib a documenté ses conquêtes. Mais, en ce qui concerne Jérusalem, il n’a pas mentionné la seule nuit qui a tout changé—pour cette ville, pour Juda et pour la superpuissance assyrienne.

Quelque temps après son retour, deux de ses fils l’ont assassiné, et se sont ensuite enfuis, en Arménie. Un autre fils est finalement devenu roi d’Assyrie.

Pourquoi pensez-vous que ses fils l’ont tué ? Supposez-vous qu’il y avait un rapport avec cette défaite stupéfiante—le fait qu’en une nuit l’armée assyrienne a été complètement défaite par un ange de Dieu ?

Vous ne pouvez pas toujours faire confiance à l’histoire et à la documentation des hommes. Mais vous pouvez toujours faire confiance à l’authentique histoire de la Bible. C’est une dure leçon à apprendre par l’humanité. J’ai regardé l’histoire de Sanchérib à partir de l’angle des documents séculiers et des enregistrements bibliques, et chaque fois que je lis ce que dit la Bible, je suis de plus en plus impressionné, ému et galvanisé pour l’action !

Et deux importantes figures, au centre de cette histoire remarquable, ont laissé des sceaux dans la poussière de Jérusalem !

Le sceau d’Ézéchias

Quand on regarde le sceau du roi Ézéchias, on se demande pourquoi il a créé un sceau dépeignant un soleil avec deux ailes tombantes.

2 Rois 20 nous dit qu’aux alentours du temps des conquêtes de l’Assyrie, Ézéchias était « malade à la mort ». Dieu testait vraiment et mettait à l’épreuve ce roi. Humilié par sa maladie, Ézéchias a adressé une prière sincère et émue à Dieu. Dieu dit alors à Ésaïe : « Retourne, et dis à Ézéchias, chef de mon peuple : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu de David, ton père : J’ai entendu ta prière, J’ai vu tes larmes. Voici, Je te guérirai ; le troisième jour, tu monteras à la maison de l’Éternel. J’ajouterai à tes jours quinze années. Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie ; Je protégerai cette ville, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur » (versets 5-6).

Après avoir reçu cette promesse, Ézéchias a demandé un signe comme preuve que Dieu le guérirait. Il lui a été donné le choix entre voir le soleil avancer ou le voir reculer. Ézéchias savait que le soleil avançait tous les jours, il a donc voulu qu’il recule. Et c’est exactement ce que Dieu a fait ! L’ombre sur le cadran solaire s’est déplacée de 10 degrés en arrière. Le soleil a reculé comme signe à ce grand roi que Dieu, non seulement, le guérirait, mais de plus Il guérirait, également, Jérusalem et tout Juda ! Dieu a ajouté 15 ans à la vie d’Ézéchias. C’est une partie puissante de cette histoire !

Les ailes sur le sceau d’Ézéchias représentent la guérison et la protection de Dieu. C’est un symbolisme qu’on retrouve dans toute la Bible. Psaumes 84 : 11 (verset 12 dans Louis Segond) dit que « l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier » ; Psaumes 91 : 4 dit que nous pouvons trouver refuge sous les ailes de Dieu ; Ézéchiel 16 : 8 dit que Dieu étendra Sa protection sur nous. Ces versets expliquent pourquoi Ézéchias utilise un tel symbolisme sur son sceau royal.

La Bible interprète son propre symbolisme.

« Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes ; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable » (Malachie 4 : 2). C’est, essentiellement, le même symbolisme sur le sceau d’Ézéchias. Laissez parler la pierre d’Ézéchias ! Ce verset parle d’une voix tonitruante, aujourd’hui ! Dieu a guéri Ézéchias et la nation entière ! Ce sceau est un rappel impressionnant de la protection de Dieu. Quelle merveilleuse promesse de Dieu, qu’Il « se lèvera … et la guérison sera sous ses ailes » ! Quelle guérison miraculeuse !

3 180627 Isaiah And Hezekiah Tall 1

Notre foi peut faiblir, comme celle d’Ézéchias. Nous sommes sujets à pécher, tout comme l’un des plus grands rois de Juda. Mais Ézéchias savait, vraiment, comment renverser la situation. Quelle histoire inspirante !

Le docteur Mazar a dit que le dessin pour le sceau d’Ézéchias a été créé après l’invasion de l’Assyrie. Pourquoi Ézéchias a-t-il choisi ce dessin pour son sceau ? Il veut que nous nous rappelions cette histoire miraculeuse. Nous parlons de miracles qui ébranlent l’univers ! Je ne sais pas comment quelqu’un pourrait ne pas être profondément ému par cette merveilleuse vérité.

Le message d’Ésaïe pour aujourd’hui

Le roi Ézéchias a travaillé très étroitement avec un des plus grands prophètes de la Bible. Ésaïe avait un puissant avertissement pour Juda dans son livre. Mais il n’a pas écrit ce message pour son époque. Dieu lui a donné pour instruction : « Va maintenant, écris ces choses devant eux sur une table, et grave-les dans un livre, afin qu’elles subsistent dans les temps à venir, éternellement et à perpétuité » (Ésaïe 30 : 8). Ce verset fait référence aux derniers jours—à l’âge conduisant à la venue du Messie. Beaucoup d’autres Écritures montrent que c’est le temps dans lequel nous vivons, aujourd’hui !

Dans son livre, Ésaïe s’est donné beaucoup de peine pour enregistrer toute l’histoire d’Ézéchias, qui est également enregistrée dans 2 Rois. Pourquoi l’a-t-il fait ? C’est parce que cette histoire est applicable à notre temps ! Nous vivons dans les derniers jours. Dieu veut que nous retournions à cet exemple, et que nous apprenions quelques-unes des plus grandes leçons de la Bible.

Si vous croyez vraiment la Bible, vous pouvez, alors, en tirer de puissantes leçons.

Le monde devient très dangereux. Que les gens s’en rendent compte ou pas, des menaces comme de puissantes armées étrangères sont en train de se lever. L’exemple d’Ézéchias et d’Ésaïe travaillant ensemble montre comment de telles menaces peuvent être supprimées ! Cette association est l’un des exemples les plus puissants de la Bible montrant un roi travaillant avec un prophète. Elle nous donne un étonnant exemple de la sorte de miracles qui peuvent se produire lors d’un tel partenariat !

Le livre d’Ésaïe contient quelques-unes des prophéties les plus inspirantes de la Bible. Par exemple, Dieu dit, dans Ésaïe 51 : 16 : « Je mets mes paroles dans ta bouche, et je te couvre de l’ombre de ma main, pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre, et pour dire à Sion : Tu es mon peuple ! »

Que veut dire Dieu quand Il dit qu’Il va « étendre de nouveaux cieux » ? Beaucoup de versets montrent qu’Il va embellir tout l’univers ! Il fera que la Terre s’épanouit comme une rose, et ensuite Il étendra cette beauté dans le cosmos ! Ésaïe 9 : 7 (verset 6 dans Louis Segond) dit qu’Il va « donner à l’empire [de Dieu] de l’accroissement, et une paix sans fin »—pour toujours !

Dieu planifie cet avenir, en ce moment même. Vous pouvez en faire partie.

Vous voyez pourquoi Dieu veut garder la vision d’Ézéchias et d’Ésaïe vivante. Laissez parler les pierres d’Ézéchias et d’Ésaïe. L’histoire qu’elles représentent est extraordinairement inspirante, si nous la croyons vraiment. Ces pierres ont une voix retentissante d’espoir pour n’importe quel âge—mais particulièrement pour le temps dans lequel nous vivons, aujourd’hui ! 

Tb Ad Fr