Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

1 pmu%20soldiers 839548940 ahmad%20al rubayeafp

AHMAD AL-RUBAYE / AFP / Getty Images

La plus grande défaite de l’Amérique—la victoire de l’Iran

L’Amérique célèbre la chute de l'État islamique. Mais en réalité elle vient de subir sa plus grande défaite au Moyen-Orient—et a aidé à couronner l'Iran vainqueur et roi!

L’Amérique célèbre après avoir aidé à chasser l'État islamique hors de l'Irak et de la Syrie. Mais elle ne devrait pas faire la fête. La réalité de la situation n’est pas prise en compte : les États-Unis viennent de subir leur plus grande défaite au Moyen-Orient !

Aussi surprenante que cette déclaration puisse paraître, je peux vous le prouver.

L'Amérique a peut-être aidé à chasser l'État islamique hors de l'Irak et de la Syrie—mais maintenant l'Amérique est sur le point d'être chassée hors de l’Irak et de la Syrie par l'Iran ! Nous sommes sur le point de voir un revirement brutal. À bien des égards, cela a déjà commencé.

Nous devons regarder ce qui se passe ici dans le contexte des prophéties de la Bible. Cela montre où les événements mènent et pourquoi. Ces prophéties décrivent beaucoup de bonnes nouvelles pour l'avenir de l'Amérique. Mais cette bonne nouvelle est précédée d'une nouvelle très alarmante—la punition terrible à venir sur les États-Unis.

Les problèmes de l'Amérique au Moyen-Orient font partie de cette punition, et ils vont empirer. Dieu fournit ces prophéties comme un avertissement, et Il envoie cet avertissement depuis des décennies. La nation ne recevra tout simplement pas les bénédictions que Dieu voudrait lui fournir jusqu'à ce qu'elle tienne compte de ce que Dieu nous dit de faire, même dans notre politique étrangère.

Regardez le Moyen-Orient en ce moment, et vous obtenez une image claire du danger d'ignorer cette vérité.

Le vrai danger

La barbarie choquante de l'État islamique a beaucoup retenu l'attention du monde ces dernières années. Dans un sens, c'était compréhensible. Mais si les gens avaient vu ces événements dans le contexte de la prophétie biblique, ils auraient pu voir qu'un danger encore plus grand était négligé.

J'en ai parlé le 1er octobre 2014 dans mon émission télévisée « La Clef de David » : « Nous voyons les terroristes [de l'État islamique] commettre tous ces actes de violence et tous les massacres, coupant la tête des gens, et cela a vraiment attiré l'attention de ce monde. Mais à bien des égards, c'est une distraction du danger réel au Moyen-Orient et dans le monde. » Ce vrai danger, c'est l'Iran !

Puis, en février 2015, j'ai dit : « Il y a un général américain qui a dit que le visage de l'Islam radical est maintenant [l'État islamique], mais je ne suis pas du tout d'accord avec cela. Le visage de l'Islam radical est toujours l'Iran, bien plus que l’État islamique, et la Bible vous dit cela parce que l'Iran est le roi. » C'était une référence à la prophétie de Daniel 11 : 40 d'un « roi du sud » au temps de la fin.

Pendant plus de deux décennies, la Trompette a affirmé notre conviction que ce rôle dans les événements de la fin serait accompli par l'Iran, menant les forces de l'Islam radical. Vous pouvez lire cela dans mon livret gratuit Le roi du sud . Si Dieu qualifie l'Iran de « roi du sud », cela signifie qu'il gouverne le Moyen-Orient ! La plupart des gens ne l'ont pas reconnu—surtout au cours des premières années, bien que plus de gens le voient maintenant. Néanmoins, c'est ce que Dieu dit ! Considérer l'État islamique comme le « visage de l'Islam radical » néglige cette réalité fondamentale—vous n'avez pas besoin de la prophétie biblique pour reconnaître l'Iran comme la plus grande menace.

Si Dieu qualifie l'Iran de « roi du sud », cela signifie qu'il gouverne le Moyen-Orient !

Dans ce programme, j'ai continué : « Mais si vous regardez [l'État islamique], eh bien, ils n'ont même pas de forces aériennes, et à bien des égards, ils sont une distraction. Maintenant, ils sont dangereux—pas de question à ce sujet—mais à bien des égards, ils sont une distraction de ce qui se passe au Moyen-Orient à travers l'Iran. ... Si vous regardez isis aujourd'hui, ils ressemblent à une souris par rapport au tigre iranien. Il n'y a pas de comparaison. »

C'était absolument vrai. Si ce n'était pas clair alors, ce l’'est certainement maintenant, à en juger par la rapidité avec laquelle l'État islamique a été vaincu en Irak et en Syrie.

Et tandis que la menace de l'État islamique a été majoritairement neutralisée, le tigre iranien est devenu encore plus fort et plus dangereux !

En fait, en dirigeant sa puissance de feu contre l'État islamique, les États-Unis ont énormément développé le pouvoir de l'Iran !

Expansion iranienne

Voici comment le Washington Post l'a exprimée : «Les États-Unis sont sur une trajectoire de collision avec l'Iran au Moyen-Orient. » « La nouvelle stratégie assertive du président Trump envers l'Iran est déjà en collision avec la réalité de l'influence élargie de Téhéran au Moyen-Orient, un résultat de la guerre contre l'État islamique » (le 26 octobre, 2017 ; l’emphase est la nôtre). Extraordinaire : les efforts de l'Amérique pour éliminer cette menace terroriste radicale ont aggravé le problème ! Comment expliquez-vous cela ?

Maintenant que cette réalité est en train d'émerger, le président Donald Trump essaie d'ajuster la politique américaine. Le Post a poursuivi : « Le lancement de la stratégie a marqué un changement important dans la politique des États-Unis-Moyen-Orient, s’éloignant d'une focalisation presque exclusive sur la lutte contre l'État islamique et se concentrant plutôt sur un effort qui repousse également les années d'expansion iranienne dans la région.

« Mais la stratégie n'offre aucune précision sur la façon de confronter la présence omniprésente de l'Iran sur le terrain en Irak, en Syrie et au-delà, ce qui soulève la question de savoir s'il sera facile de repousser l'influence iranienne sans déclencher de nouveaux conflits. »

Vraiment, l'influence de l'Iran s’est étendue pendant des années. Cette nation radicale a prouvé au fil des ans combien elle est dévouée jusqu’à la mort pour sa cause. Comment l'Amérique ou toute autre puissance peut-elle la repousser efficacement ? Il faudra une violence déterminée sur le terrain. Et l'Amérique se montre peu disposée à prendre un tel engagement.

L'Iran soutient plus de 100 000 soldats en Irak dans ce que l'on appelle les Unités de mobilisation populaire—un assortiment d'environ 40 milices paramilitaires composées principalement d'Irakiens chiites. Beaucoup d'entre eux sont officiellement intégré dans l'armée irakienne. Certaines de ces troupes comprennent des soldats du Corps des Gardiens de la révolution islamique de l’Iran.

2 Getty Images 837070766
Les forces irakiennes soutenues par le Hashed Al-Shaabi, une Unité de mobilisation populaire, avancent vers la ville de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul, après que le gouvernement irakien ait cherché à la libérer du contrôle de l'État islamique le 22 août 2017. AHMAD AL-RUBAYE / AFP / Getty Images

L'Iran a des dizaines de milliers de soldats en Irak et en Syrie, et sa présence augmente. Les États-Unis ont environ 5 000 soldats, et il y a une grande pression en Amérique pour même réduire cela. « Les milices chiites soutenues par l'Iran se sont déployées dans les régions sunnites et chrétiennes du nord et de l'ouest de l'Irak qui ont été libérées du contrôle de l'État islamique—souvent avec l'aide des frappes aériennes américaines, » continue le Post. L'Iran a simplement pris le contrôle de l'Irak. Cela a même aidé à réduire les puissants alliés de l'Amérique au Moyen-Orient, les Kurdes—ayant pris Kirkouk, qui possède une énorme richesse pétrolière.

La situation n'est pas meilleure en Syrie : « Aux côtés de l'armée du président syrien Bashar el-Assad, ils [les Iraniens] sont actuellement engagés dans une course contre les Forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis pour capturer la dernière partie du territoire de l'État islamique. Là-bas, ils espèrent se rapprocher de leurs alliés irakiens pour assurer un pont terrestre entre Téhéran et leur allié libanais, le Hezbollah, à Beyrouth, sécurisant ainsi un arc d'influence iranienne continue qui s'étend jusqu'à la Méditerranée » (ibid.). C'est un geste audacieux du roi du sud !

Quelle confirmation claire de la prophétie de Daniel ! Le roi n'est pas la Turquie ou l'Arabie Saoudite ou l'Irak ou la Syrie. Le roi est l'Iran—tout comme nous avons proclamé depuis plus de 20 ans.

Légitimation de l'Iran

Quand vous voyez ce que fait l'Iran, il est stupéfiant que les États-Unis aient suivi une stratégie antiterroriste qui consiste à se battre aux côtés de l'Iran, l’État numéro un parrainant le terrorisme ! Pour que l'Amérique combatte aux côtés de l'Iran, quelque chose va terriblement mal ! Nous sommes tombés dans un piège mortel !

Faire de l'Iran un « allié » dans notre lutte contre l'État islamique a non seulement éliminé cette organisation qui était en compétition contre l'Iran parmi les radicaux, mais a aussi légitimé l'Iran aux yeux du reste du monde. Les mollahs iraniens ont déployé leurs forces en Irak et en Syrie, en conquérant effectivement ces zones et en construisant ce pont vers la Méditerranée—mais honteusement, ils sont acclamés pour cela, car ils ont chassé l'État islamique détesté !

L'Amérique ne se bat pas réellement aux côtés de l'Iran—nous lui donnons le pouvoir ! L'Iran apparaît désormais comme un partenaire efficace et utile dans la guerre contre le terrorisme. l'Amérique a contribué à faire apparaître l'Iran comme le sauveur en Irak et en Syrie !

Quelle farce !

Ce pouvoir radical est bien plus vicieux que ne l'a jamais été l'État islamique! Mais le monde ferme les yeux.

Et malgré sa politique étrangère belliqueuse, l'Iran a continué à développer son programme d'armes nucléaires.

Entouré

Incroyablement, la grande superpuissance américaine se retrouve maintenant entourée par l'Iran ! L'article du Washington Post citait Mohammed Obeid, analyste politique basé à Beyrouth, disant que tout effort pour défier l'Iran en Irak et en Syrie « aura un effet très négatif sur l'existence des forces américaines dans la région. Ils sont entourés d'Iraniens. C'est une grande question à laquelle les Américains vont devoir faire face. »

Pouvez-vous reconnaître cette réalité aussi clairement que cet analyste ?

Le 22 octobre, le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a déclaré : « Certainement, les milices iraniennes qui sont en Irak, maintenant que la lutte contre [l'État islamique] touche à sa fin, ces milices doivent rentrer chez elles. Tous les combattants étrangers en Irak doivent rentrer chez eux. »

Pensez-vous sincèrement que l'Iran rentrera chez lui ?

Si vous ne croyez pas ce que je dis à propos de cette situation, pensez à la façon dont le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a répondu au secrétaire Tillerson. Il le réprimanda fortement—d'une manière qui humilia l'Amérique ! Il a dit que ces milices iraniennes sont une institution irakienne. « Les combattants de la Mobilisation populaire devraient être encouragés parce qu'ils seront l'espoir du pays et de la région », a déclaré M. Abadi.

Une autre déclaration du bureau d'Abadi a qualifié les combattants de la Mobilisation populaire comme étant des patriotes et a déclaré : « Aucun parti n'a le droit d'interférer dans les affaires irakiennes. » Pensez au sang et aux trésors que l'Amérique a déversés dans ce pays au cours des dix dernières années et demi—supposément pour essayer de le libérer de la tyrannie et du terrorisme et de l'aider à se débrouiller tout seul. Mais maintenant, il est dirigé par un larbin de l’Iran qui se moque de l'Amérique !

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammed Javad Zarif, a également ridiculisé les commentaires de Tillerson. Il a dit que ces milices soutenues par l'Iran ne pouvaient pas rentrer à la maison parce qu'elles « sont à la maison ».

Un chef de groupe de milice iranienne de haut rang a tweeté : « Au secrétaire d'État américain : vos forces armées doivent se préparer, immédiatement et sans délai, à quitter l’Irak, notre patrie, après la fin de l'excuse de la présence d’isis. » Apparemment, la présence de l’Amérique en Irak pour combattre un groupe terroriste radical n'était qu'une excuse ! Il n'y a pas de gratitude pour les ressources que nous avons mises dans la libération de cette nation. Nous avons aidé à chasser l'État islamique, mais maintenant l'Iran nous chasse !

Combien véritable est cette prophétie que le grand Dieu a dit au sujet de l'Amérique, « Votre force s’épuisera inutilement » ! (Lévitique 26:20).

Nicholas Heras, du Centre pour une nouvelle sécurité américaine, a déclaré : « Aucune stratégie et aucun appui sur le terrain, à moins d'une invasion, ne va repousser la capacité de l'Iran à façonner les événements à Bagdad et dans tout l'Irak. Et même si l'armée américaine marchait sur Damas, l'Iran ne sera pas arraché de la Syrie ou du Liban » (Washington Post, op cit).

Avec l'Iran soutenant des dizaines de milliers de miliciens dans ces régions, seule une vaste confrontation militaire pourrait les repousser. Mais les États-Unis n'ont pas la volonté de le faire. L'Iran le sait—l'Amérique le sait—et le monde entier le sait !

Que se passe-t-il ici ? Comment un tel désastre pourrait-il se produire et où cela mène-t-il ? Ce sont des questions avec des implications mortelles que nous devons considérer sérieusement. Est-ce que nos responsables américains réalisent à quel type de force ils sont confrontés ? L'Iran n'est pas un pouvoir normal. Aucune autre nation ne peut égaler sa pensée fanatique et ses croyances religieuses extrêmes. L'Iran croit que plus il combat violemment, plus tôt son messie reviendra !

L'Amérique a été vaincue au Moyen-Orient ! C'est une réalité grave que vous ne pouvez pas ignorer !

Fierté brisée

Ce cauchemar incroyable se déroule comme nous l'avons prophétisé, selon les grandes lignes de la prophétie biblique.

Dans un programme de la Clef de David que j'ai enregistré en août 2011, j'ai dit : « Ce que la plupart des gens ne comprennent toujours pas, c'est que l'Iran gouverne le Moyen-Orient, et qu'ils vont entraîner les nations dans la guerre. ... Nous ne réalisons pas et ce monde ne réalise pas à quel point l'Iran dirige le Moyen-Orient et en prend le contrôle pour le livrer au pire genre de terrorisme et à la guerre. »

« L'Iran, qui est de loin l’État numéro un parrainant le terrorisme, a violemment pris le contrôle du Liban et de Gaza et est devenu l'épine dorsale du terrorisme syrien », ai-je poursuivi. « L'Iran a également bombardé et abattu son chemin dans un rôle dominant en Irak et en Afghanistan et soutien le terrorisme des Frères musulmans pour prendre le contrôle de l'Égypte. Maintenant, l'Amérique et l'Occident ont ouvert la voie à une autre victoire iranienne en Libye. » Vous pouvez ajouter l'Irak à la liste des victoires iraniennes que l'Amérique a aidé à atteindre.

En voici plus sur cette prophétie dans Lévitique 26 : Dieu dit : « Si, malgré cela, vous ne m'écoutez point, je vous châtierai sept fois plus pour vos péchés. Je briserai l'orgueil de votre force ... » (versets 18-19). Dieu prévient que, à cause de nos péchés, notre orgueil sera brisé. C'est pourquoi l'Amérique connaît ces défaites honteuses.

En 2016, des marins américains ont dérivé sans le savoir dans les eaux iraniennes et ont été humiliés par l'Iran devant le monde entier. Maintenant, l'Iran discrédite les États-Unis devant les nations—et l'Amérique ne fait que regarder. Les États-Unis possèdent assez de pouvoir pour effacer l'Iran de la surface de la Terre presque immédiatement ! Mais il n'a pas la volonté d'utiliser son pouvoir. L'Iran peut le sentir comme un requin peut sentir le sang dans l'océan.

3 Iranian Mural 804955956 Kaveh Kazemi Getty
Ça vaut mille mots. Une peinture murale sur l'île d'Ormuz, en Iran, représente une victoire iranienne sur un navire de guerre américain dans le détroit d'Ormuz. KAVEH KAZEMI / Getty Images

Dès 1996, nous avions prévu que l'Irak tomberait sous le contrôle de l’Iran. Puis, quand les États-Unis ont renversé Saddam Hussein en 2003, j'ai écrit dans la Trompette de juin 2003 : « Cela peut sembler surprenant, étant donné la présence américaine dans la région, mais la prophétie indique que dans la poursuite de son objectif, l'Iran prendra probablement le contrôle de l'Irak. » Comment pouvions-nous le savoir ? À cause de la prophétie biblique ! (Vous pouvez lire les raisons spécifiques pour lesquelles nous avions prévu que l'Irak tomberait sous son influence dans ma brochure Le roi du sud .)

L'Écriture indique clairement que l'Iran est le roi du sud. L'Iran est le tigre et l'État islamique est la souris. Nous ne pourrons jamais résoudre nos problèmes si nous ne réalisons pas qui est notre véritable ennemi et cessons de jouer.

Regardez le désastre dans lequel l'Amérique s'est engagée en tournant le dos à Dieu. Ces malédictions vont s'intensifier jusqu'à ce que nous nous repentions. Quand cette nation le reconnaîtra-t-elle ? Quand le reconnaîtrez-vous ? Chaque personne a besoin de répondre à cette question pour elle-même—car la preuve devient de plus en plus évidente à chaque fois que quelque chose va terriblement mal au États-Unis aujourd'hui.

Mais même dans tout cela, il y a de bonnes nouvelles. Daniel 11, qui se termine par la prophétie du roi du sud, devrait continuer au travers du chapitre 12 sans rupture de chapitre : « En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple ; et ce sera une époque de détresse, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque ... » (Daniel 12 : 1). Cette « époque de détresse » se développe maintenant ! On peut le voir juste à la porte, et ce sera une horreur sans pareil.

Mais remarquez comment ce verset conclut : « En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. » Dieu promet de protéger Son peuple—ceux qui sont fidèles en Lui obéissant aujourd'hui.

La bonne nouvelle continue : « Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle. Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. » (Versets 2-3). Si nous obéissons simplement à Dieu et nous nous donnons à Lui, alors Il va nous récompenser au-delà de l'imagination ! Il dit que nous allons briller comme la luminosité des étoiles pour toujours ! Dieu nous donnera cette récompense si nous plaçons nos esprits là où ils devraient être et si nous aidons à proclamer le message de Dieu à ce monde mourant.

Les événements se développent rapidement en les pires ennuis que cette Terre n’ait jamais connus. Dieu veut arrêter cette folie. Si nous prêtons attention à Dieu maintenant, il promet de nous bénir grandement. Bien que les événements à venir soient parmi les pires que cette Terre fatiguée n’ait jamais vus, nous pouvons en être protégés. Et heureusement, de bonnes nouvelles sont à l'horizon. Dieu promet que le trouble ne durera que peu de temps—et alors Il établira Son Royaume sur Terre ! 

Kos Fr Bo