190312 russia%20china%20military gettyimages 1032626120

RUSSIAN PRESIDENTIAL PRESS AND INFORMATION OFFICE / HANDOUT/ANADOLU AGENCY/GETTY IMAGES

La Russie et la Chine pourraient écraser les États-Unis

09/04/2019  •  de latrompette.fr
 

De récentes simulations de jeux de guerre révèlent que les États-Unis seraient vaincus « dans un scénario après un autre » dans une guerre avec la Russie et la Chine. Une analyse récente de rand en mars 2019 montre que les États-Unis seraient écrasés par la Russie et la Chine dans une guerre. rand a fait cette découverte lors de sa simulation annuelle de jeu de guerre « Rouge sur Bleu ».

Cet exercice entraîne l'armée américaine à formuler des stratégies et à réagir aux menaces modélisées de l'ennemi. Dans ces jeux, le rouge représente une Russie et une Chine alliées, et le bleu représente les États-Unis.

David Ochmanek, analyste chez rand, dit que dans une guerre conventionnelle, les États-Unis subiraient « de lourdes pertes dans un scénario après un autre et ne pourraient toujours pas arrêter la Russie ou la Chine », malgré le fait que les États-Unis dépensent US$700 milliards par an dans les super-armes comme les avions furtifs et les porte-avions.

Ces armes puissantes sont généralement regroupées en masse sur une base terrestre ou sur un porte-avions, et sont donc extrêmement vulnérables aux destructions massives par des missiles à longue portée à guidage de précision. Comme l'ancien Secrétaire adjoint à la Défense, Robert Work le disait, le F-35 peut gouverner le ciel, mais il « se fait abattre au sol en grand nombre ». C'est ainsi que les États-Unis pourraient rapidement perdre un grand nombre de leurs équipements militaires au profit des « rouges ».

Les armes « intelligentes » de la Russie et de la Chine constituent une menace croissante pour les infrastructures américaines, comme les pistes d'aéroport, les réservoirs de carburant et les navires. Ceux-ci pourraient facilement être anéantis par une simple frappe de missiles. Ils sont plus vulnérables parce que de nombreuses bases américaines n'ont aucune défense contre les missiles de croisière, les drones et les hélicoptères en raison du retrait d'un grand nombre d'unités mobiles anti-aériennes.

La solution ? Rand dit que les États-Unis devraient investir US$24 milliards chaque année pendant cinq ans pour préparer les États-Unis pour la « guerre de haute technologie avec la Russie et la Chine ». À court terme, cela impliquerait l'achat de missiles et de batteries de défense anti-aérienne. À long terme, cela nécessite des investissements dans les lasers, les canons électriques et les systèmes de défense antimissile de haute puissance.

Peut-être la plus grande préoccupation découverte dans ces jeux de guerre rand, est la vulnérabilité de l'Amérique à ce que les Chinois appellent « la guerre de destruction de systèmes ». Les Chinois sont très connus pour « attaquer sans répit le réseau de combat américain à tous les niveaux, tout le temps », a déclaré Work. Cela signifie que l'ennemi arrête les réseaux américains à un tel point que le poste de commandement ne reste qu'avec des écrans vierges et de la radio statique.

Que se passe-t-il lorsque la structure de commandement perd tout ? Dans une simulation de jeu de guerre, l'exercice est terminé car personne ne peut comprendre comment continuer à se battre. C'est une réalité effrayante. En un instant, les États-Unis pourraient perdre toute leur structure de commandement, et le chaos s'ensuivrait.

« Il s'avère que les super-armes américaines ont un peu trop de talons d'Achille », a déclaré le journaliste de Breaking Defense, Sydney Freedberg junior.

La capacité de la Russie et de la Chine à écraser les États-Unis dans une guerre, ainsi que cette référence au talon d'Achille de l'Amérique, rappellent de façon frappante les prophéties de la Trompette qui remontent à des décennies.

Peu après la Seconde Guerre mondiale, Herbert W. Armstrong, rédacteur en chef de la Pure Vérité, prédécesseur de la Trompette, déclara que les États-Unis avaient gagné leur dernière guerre !

Encore une fois, en 1961, il a déclaré : « À moins que les États-Unis dans leur ensemble ne se repentent et ne reviennent à ce qui est devenu une devise trompeuse sur leurs dollars, ‘En Dieu, nous avons confiance’, les États-Unis d'Amérique ont remporté leur dernière guerre ! ... Cela signifie, Mesdames et Messieurs les Américains, que l’Écriture est sur votre mur ! »

En février 1978, après la défaite des États-Unis au Vietnam, M. Armstrong a de nouveau averti : « L'influence et le prestige de l'Amérique décline rapidement. L'orgueil de notre force a été brisé. Le temps approche rapidement où les États-Unis seront si faibles et si effrayés de leur propre ombre que, comme le prophète Ézéchiel le prédisait, la trompette sonnera l'appel au combat, mais personne ne répondra (Ézéchiel 7 : 14). » 

Ces prédictions effrayantes sont arrivées ! La fierté dans la force des États-Unis a été brisée et ils ont gagné leur dernière guerre, comme le prouve leur histoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Et ces derniers jeux de guerre simulés confirment que les États-Unis sont incapables de gagner une guerre contre la Russie et la Chine.

Continuant à proclamer les prophéties audacieuses de M. Armstrong, le rédacteur en chef de la Trompette Gérald Flurry a également sonné l'alarme.

Dans son article de la Trompette de mai 2005, M. Flurry s'est concentré sur Ézéchiel 7 : 14 : « On sonne de la trompette, tout est prêt, mais personne ne marche au combat ; car ma fureur éclate contre toute leur multitude. » écrivait M. Flurry.

La trompette de la guerre doit sonner en Israël—principalement l’Amérique et la Grande-Bretagne. Il semble que tout le monde s'attend à ce que notre peuple aille au combat, mais la plus grande tragédie imaginable se produit ! Personne ne va au combat, même si la trompette est sonnée ! Sera-ce à cause du terrorisme informatique ?

Il y a plus de dix ans, Joseph de Courcy écrivait ceci dans Intelligence Digest : ... « La dépendance à l'informatique est le talon d'Achille du monde occidental , et endéans quelques années cette faiblesse pourrait être pleinement mise à l'épreuve. »

C'est devenu une réalité vraiment incroyable ! L'Amérique a clairement « un peu trop de talons d'Achille ». Les États-Unis pourraient être emportés soudainement par une attaque sur leur réseau de commandement. Combien cette prophétie effrayante est à présent capable de devenir réalité !

Pour plus d'informations sur le déclin de l'Amérique, veuillez lire : « Il avait raison  ».