God%27s%20watchman%20fr

La sentinelle de Dieu

13/04/2017  •  de latrompette.fr
La Clef de David avec Gerald Flurry (Transcription)
 

Bonjour à tous. Le livre d'Ézéchiel au chapitre 7, parle de deux sentinelles. Il y a deux types de sentinelles que Dieu a utilisées dans le passé, mais dans ce chapitre Il cesse d’utiliser l’une de ces sentinelles pour toujours, et alors Il commence à utiliser une autre sentinelle, qui sera la seule à être utilisée jusqu'à l’avènement du Messie.

Maintenant, pourquoi est-il si important que nous comprenions cela ? Et bien, si vous regardez dans le livre d'Ézéchiel de l'Ancien Testament, c’est celui qui ressemble le plus au livre de l'Apocalypse du Nouveau Testament. J'ai trouvé 17 citations dans ce livre de l'Apocalypse du Nouveau Testament qui était tirées en fait du livre d'Ézéchiel de l'Ancien Testament. Donc, vous pouvez comprendre qu'environ 25 pour cent du Nouveau Testament est composé de citations de l'Ancien Testament, et Ézéchiel bien sûr est un livre du temps de la fin; il est pour ce temps aujourd'hui. C'est aussi un livre qui s'adresse à Israël, les deux nations possédant le droit d'aînesse qui ont été bénies si abondamment par Dieu en ces temps de la fin, et ce sont spécifiquement l'Amérique et le peuple britannique, ce qui inclurait aussi le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud. Mais Ézéchiel parle aussi, à un certain degré, de la nation biblique de Juda qui est une des tribus d'Israël et la tribu du sceptre—du moins dans la Bible elle s'appelle Juda—et tout ceci est expliqué dans notre livre Les Anglo-Saxons selon la prophétie que nous vous enverrons si vous ne comprenez pas ce sujet. Toute notre littérature est gratuite.

Mais ce que nous devons faire si nous voulons comprendre le sujet de la sentinelle, nous devrons aller dans Ézéchiel et voir que la sentinelle surveille et elle avertit afin que le peuple puisse vivre et ne pas mourir. Il veut qu'ils vivent et qu'ils aient du succès dans leurs vies.

Notez le verset 7 [Ézéchiel 33] : « Et toi, fils de l'homme, je t'ai établi comme sentinelle sur la maison d'Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part. » Quelle bénédiction de pouvoir entendre la parole directement de la bouche de notre Créateur ! Mais connaissez-vous votre Bible assez bien pour savoir quand vous entendez un message de la bouche de Dieu ? Comprenez-vous votre Bible aussi bien ?

Notez qu'il dit « sentinelle, » au singulier, et non au pluriel.

Dieu utilise seulement une sentinelle maintenant, de cette dernière ère de Son Église jusqu'au Second avènement de Jésus-Christ.

C’est ce que nous devons garder à l'esprit comme vue d'ensemble. Mais il dit ici au verset 7, « JE t'ai établi comme sentinelle ». Dieu Lui-même a fait cela. Dieu a établi cette personne comme sentinelle, donc si Dieu cesse d'utiliser une sentinelle, et ensuite n'utilise plus ce type de sentinelle, et utilise seulement une seule qu'Il a choisie, non pas le peuple, une sentinelle que Dieu a choisi pour avertir Son peuple afin qu'il puisse vivre.

Maintenant la fin de tout ceci, comme je l'ai dit, c'est l’avènement du Messie, et je veux vous montrer l’autre sentinelle que Dieu a utilisée en ce temps de la fin, mais qu’Il n'utilise plus. Notez le verset 1 du chapitre 33 : Encore, « La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : (2) Fils de l'homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l'épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l'établit comme sentinelle, (3) si cet homme voit venir l'épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple; (4) et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l'épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. (5) Il a entendu le son de la trompette, et il ne s'est pas laissé avertir, son sang sera sur lui; s'il se laisse avertir, il sauvera son âme. » Dieu parle encore de délivrer le peuple, leurs existences, vraiment, et c’est une grande bénédiction.

Verset 6 : « Si la sentinelle voit venir l'épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n'est pas averti, et que l'épée vienne enlever à quelqu'un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle. » Donc Dieu devient très spécifique ici.

Et nous avons une autre brochure sur Winston Churchill. La Sentinelle, et nous vous l’enverrons aussi, si vous la demandez. Mais durant la Deuxième Guerre mondiale Winston Churchill était une sentinelle choisie par le peuple, et une bonne sentinelle, en cela. Il avait été choisi par le peuple. Mais ici nous en venons au verset 7, et en fait, je vais seulement mentionner ceci. Churchill a conduit le monde occidental à la victoire, et quelques personnes, quelques historiens lui donnent le crédit pour avoir sauvé la civilisation occidentale. Quelle sentinelle ils avaient à cette époque !

Mais ensuite le verset 7 parle d’une autre sentinelle, une sentinelle que Dieu a choisie, et non le peuple. Dieu a choisi cette sentinelle. Maintenant, quand vous regardez les six premiers versets ici, cela parle d’une sentinelle que le peuple a choisie, et Dieu dit que si vous continuer d’utiliser cette sentinelle maintenant, eh bien, vous allez certainement échouer. Parce que le point de non retour a été atteint en utilisant cette sentinelle que le peuple avait choisie.

Maintenant Dieu, dans cette dernière ère de l’Église de Dieu, a Lui-même choisi une sentinelle. Il choisit une sentinelle et dit, « Maintenant, c’est ce que Je dis, et cela sort de Ma bouche, et cette fois-ci, Je veux que tu livres un message de Ma part. » Parce que cette fois-ci Dieu demande beaucoup plus que ce qu’Il a demandé de Winston Churchill, et vous devez comprendre pourquoi. Nous le devons tous. Mais Il n’utilise plus cette sentinelle choisie par le peuple. Si nous suivons ce processus, nous avons atteint le point de non retour, et cela est expliqué dans mon livre Lamentations : Le point de non retour; c’est son titre. Mais si vous avez atteint ce point, vous voyez, alors vous avez besoin d’une autre solution qu’une sentinelle choisie par le peuple.

Nous entrons dans le temps de la crise des crises, la pire crise jamais vue sur cette Terre, et Dieu dit, « Maintenant J’envoie une sentinelle, et J’enverrai une sentinelle et elle aura un message qui vous avertira sur la façon de vivre, qui enverra un message sur la façon de vivre en tant que peuple, ou individus, » et comment Dieu vous protégera si vous suivez Son avertissement, si vous prenez garde à Son avertissement. Maintenant, si vous n’écoutez pas, eh bien, vous n’avez tout simplement pas la protection de Dieu.

Mais laissez-moi lire le verset 7 à nouveau. « Et toi, fils de l'homme, je t'ai établi comme sentinelle » ‘Moi, Dieu, je t’ai établi comme sentinelle,’ « sur la maison d'Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part. » Maintenant, Dieu n’a pas dit cela à Winston Churchill ou à aucune autre sentinelle que le peuple a choisi, mais ceci est réellement le plus grand point tournant dans l’histoire des sentinelles de Dieu depuis Jésus-Christ, autant que je puisse dire. Alors, il n’y a plus aucune autre sentinelle choisie par le peuple parce que nous entrons dans une époque de méchanceté particulière dans cette dernière fin, ou la dernière ère de l’Église de Dieu.

Or, il y a autre chose que vous devez comprendre au sujet de cet avertissement. Et pourquoi les gens ne le comprennent-ils pas ? Qu’est-ce qu’ils ne peuvent pas tout à fait accepter ? Pourquoi comprennent-ils mal cet avertissement, comme le font la plupart d’entre eux ?

Eh bien, vérifions le verset 33 : « Quand ces choses arriveront,—et voici, elles arrivent !— ils sauront qu'il y avait un prophète au milieu d'eux. » Donc il y avait une sentinelle avant, la sentinelle de Dieu, mais cette sentinelle est aussi un prophète. Il apporte la prophétie de Dieu ! La prophétie au sujet de ce temps de la fin et ce qui s’en vient sur l’humanité ! Winston Churchill n’a jamais rien reçu de tel, et il n’a jamais eu un message comme celui de cette sentinelle que Dieu a choisie, il n’a jamais eu quelque chose comme ça. Maintenant, il disait aux gens qu’ils devaient être plus forts et tout cela, mais il ne leur parlait pas de se repentir de leurs péchés, et cette sentinelle-ci le fait et ce prophète le fait, celui que Dieu a choisi. Il est une sentinelle et un prophète.

Donc Ézéchiel, bien sûr, n’était pas même un prophète—ou excusez-moi, il était un prophète, mais il n’était pas une sentinelle. Il était prisonnier. Il a été fait prisonnier lorsque le peuple juif, la nation juive, la nation du sceptre, a été menée en captivité en 585 avant Jésus-Christ, et ceci bien sûr, n’est que de l’histoire qui est étroitement liée à ce qui se passe aujourd’hui.

Mais notez le verset 8 : « Quand je dis au méchant : Méchant, tu mourras ! Si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang. » Maintenant, ceci est vraiment important. Dieu nous dit quand Il dit ceci, Il disait, ‘Je vais parler par une sentinelle. Je vais envoyer un message d’avertissement par une sentinelle, et lui seul pourra vous montrer la voie.’ Dieu ne viendra pas le faire personnellement ; Il utilisera un homme. Il utilisera un homme mortel pour livrer ce message, dit-Il dans ce chapitre. Et c’est très semblable au livre de l’Apocalypse dans le Nouveau Testament, comme j’ai dit plus tôt.

Verset 9 : « Mais si tu avertis le méchant pour le détourner de sa voie, et qu'il ne s'en détourne pas, il mourra dans son iniquité, et toi tu sauveras ton âme [ou ta vie]. » Voyez, Dieu veut nous protéger. Maintenant, Il dit aux gens qui écoutent ce message que le moyen d’être protégé est de l’accepter, de l’appuyer, et d’aider à le proclamer à ce monde, et surtout aux deux nations d’Israël. Dieu protège les gens ! Il peut facilement tous nous protéger ! Il protège les individus, Il protège les nations, et Il dit qu’Il a choisi une sentinelle et qu’Il lui donnera des paroles à prononcer venant de Sa propre bouche ! C'est-à-dire, de la propre bouche de Dieu ! Alors nous tous, si nous comprenons réellement Dieu et la Bible, nous ferions mieux de réfléchir très sérieusement à cet avertissement parce que Dieu veut que nous vivions ! Il veut que nous vivions, mais nous sommes dans une période dans ce monde, rempli de bombes nucléaires, assez pour détruire toutes vies humaines bien des fois. Notre principal problème aujourd’hui est celui de la survie humaine. Serons-nous même en mesure de survivre ?

Eh bien, verset 10 ; voici ce qu’est le problème avec les nations d’Israël. Verset 10 : « Et toi, fils de l'homme, dis à la maison d'Israël : Vous dites : Nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et c'est à cause d'eux que nous sommes frappés de langueur; comment pourrions-nous vivre ? » Si nous sommes frappés de langueur à cause de nos péchés, comment pourrions-nous vivre ? Ceci est un avertissement venant de Dieu pour toute nation. Dieu veut que nous vivions et Il avertit et envoie une sentinelle et un prophète en un même office parce qu’Il veut que nous vivions. Il avertit sur où mènera toute cette méchanceté et quelle en sera la fin.

Mais même si les gens ne se repentent pas, ils souffriront physiquement pour cela, mais Dieu sauvera quand même la majorité d’entre eux, spirituellement ; voilà combien Dieu est compatissant. Mais toute la souffrance qui précède cela est ce que nous devons craindre maintenant.

Verset 11 : « Dis-leur : je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Éternel, ce que je désire, ce n'est pas que le méchant meure, c'est qu'il change de conduite et qu'il vive. » Qu'il change de conduite et qu'il vive ! Nous devons nous détourner de nos transgressions et de nos péchés, et il continue en disant, « Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ? » Voyez, Dieu ne veut pas que Son peuple choisi, Israël, meure. Il ne veut cela de personne, mais les hommes n’écouteront pas et ils vont leur propre chemin et finissent, bien souvent, par se détruire eux-mêmes !

Dieu a envoyé ce « fils de l’homme », ce fils d’un homme mortel, un faible être humain pour livrer Son message à ce monde et particulièrement aux nations d’Israël, qui ont été bénies d’une façon incomparable dans ces derniers jours. Maintenant, quelles peuvent être ces nations ?

Nous avons un livret intitulé La Clef de David qui vous explique cela aussi, si vous aimeriez le commander.

Mais tout ceci provient de la bouche de Dieu !

Mais quel est le problème avec les gens s’ils ne saisissent pas ceci ? Eh bien, voici le problème. Verset 30 : « Et toi, fils de l'homme, les enfants de ton peuple s'entretiennent de toi, [ou à ton sujet] près des murs et aux portes des maisons, et ils se disent l'un à l'autre, chacun à son frère : » Voyez, ces gens regardent la télévision et écoutent la radio, « Venez donc, et écoutez quelle est la parole qui est procédée de l'Éternel ! » Ces gens, en fait, sentent que ceci est un message de Dieu ! Mais que font-ils à ce sujet ? Eh bien, c’est la partie qui est triste pour la plupart d’entre eux.

Verset 31 : « Et ils se rendent en foule auprès de toi, et mon peuple s'assied devant toi; ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique, car leur bouche en fait un sujet de moquerie, et leur cœur se livre à la cupidité. » Ils sont vraiment accrochés à leur cupidité et leur convoitise pour toutes sortes de biens dans ce monde, et ceci parle du propre peuple de Dieu qui s’est rebellé, Sa propre Église ! Vous savez que le reste du monde le fera aussi.

Verset 32 : « Voici, tu es pour eux comme un chanteur agréable, possédant une belle voix, et habile dans la musique. Ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique. » Ils entendent les paroles, mais ils ne les mettent point en pratique. C’est leur gros défaut. Ils entendent et ils croient que c’est le message de Dieu, mais ils ne le mettent point en pratique ! Ils sont des auditeurs de la Parole mais ils ne la pratiquent pas. Vous feriez mieux de lire Jacques 1, versets 22 à 25, et voir ce que Dieu a à dire au sujet de l’auditeur par rapport à celui qui met en pratique. Entendre, en soi, ne nous donnera rien; c’est celui qui pratique, celui qui met en pratique est celui à qui recevra la protection et les bénédictions de Dieu.

Voyez, ils n’ont pas compris dans le verset 33 : « Quand ces choses arriveront,—et voici, elles arrivent !—ils sauront qu'il y avait un prophète au milieu d'eux. » Ils en viendront à savoir. L’expression « et voici, elles arrivent ! » veut aussi dire « Attention, elles arrivent » ou « Voici, elles s’en viennent ! » Ces gens ont échoué, la plupart d’entre eux, à réaliser que Dieu envoie vraiment un prophète avec un message prophétique pour eux, les avertissant au sujet du genre de problèmes dans lesquels ils s’enfoncent, et ils sont frappés de langueur à cause de leurs péchés, dit-Il. Si nous ne voyons pas cela, je ne pense pas que nous connaissions nos Bibles.

Il y a une écriture (vous pouvez la lire plus tard), Ézéchiel 3 et verset 6 où Dieu dit que si ce même message avait été proclamé à ceux que la Bible appelle les païens, qu’ils auraient certainement porté attention à ce jour. Or, les nations d’Israël sont rebelles à ce point. Il y a 12 tribus d’Israël, mais l’attention est sur deux d’entre elles dans ce temps de la fin, les nations ayant le droit d’aînesse. Et Dieu veut qu’elles vivent; Il veut que vous viviez, Il veut que nous vivions tous, mais nous ne choisissons pas souvent la vie. Nous choisissons souvent la mort, comme le dit Deutéronome 30 et verset 19.

Dans Ésaïe 56, je veux seulement vous donner quelques versets, ici, au sujet d’où l’Église de Dieu a failli dans ce temps de la fin, pour la plupart, 95 pour cent d’entre eux. Mais jetons un coup d’œil à Ésaïe 56, versets 1 et 2 : « Ainsi parle l'Éternel : Observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste; car mon salut ne tardera pas à venir, et ma justice à se manifester. (2) Heureux l'homme qui fait cela, et le fils de l'homme qui y demeure ferme, gardant le sabbat, pour ne point le profaner, » voyez, ils connaissent le vrai sabbat de Dieu, « Et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal ! » Maintenant, Dieu se soucie que Son peuple obéisse à ce qui est dit ici dans le livre d’Ésaïe. Ceci est, encore, Son propre peuple à qui Il parle.

Et voici ce qu’est leur récompense s’ils proclament ce message au monde. Versets 4 et 5 : « Car ainsi parle l'Éternel : Aux eunuques qui garderont mes sabbats, qui choisiront ce qui m'est agréable, et qui persévéreront dans mon alliance, (5) Je donnerai dans ma maison et dans mes murs une place et un nom préférables à des fils et à des filles ; Je leur donnerai un nom éternel, qui ne périra pas. » Quelque chose de préférable à des fils et à des filles ? Il parle spirituellement, mais Il dit, ‘Regardez, ces prémices qui se sont engagées avant le Second avènement de Jésus-Christ et ont aidé à proclamer ce message, deviendront l’Épouse de Jésus-Christ, et l’Épouse et l’Époux vont avoir une relation Famille semblable à élever des enfants dans le Monde à venir, et les gens qui se convertissent maintenant et aident Dieu à proclamer ce message, à proclamer Son message au monde, serons plus que des fils et des filles, la véritable Épouse de Jésus-Christ ! Quelle récompense Dieu donne à ces gens !

Puis le verset 8 parle des exilés : « Le Seigneur, l'Éternel, parle, Lui qui rassemble les exilés

d'Israël : Je réunirai d'autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés. » Alors ces temps sont turbulents. Les temps de la fin dans lesquels nous vivons actuellement, alors qu’il y aura toutes sortes de tribulations. Le Jour de l’Éternel s’en vient. Ce sera un temps très sombre si nous ne choisissons pas la vie. Dieu veut que nous choisissions la vie, et Il nous protégera et nous bénira et nous donnera des bénédictions que nous ne pouvons même pas imaginer.

Le verset 9 : « Vous toutes, bêtes des champs, » maintenant, notez, Il parle spirituellement, « Vous toutes, bêtes des champs, venez pour manger, vous toutes, bêtes de la forêt ! » C’est aussi physique, bien que, physique et spirituel, mais nous entrons dans le temps des nations, et Dieu compare ces gens à des bêtes. Toutes les quatre bêtes dirigeantes du monde ont été étiquetées de la sorte.

Chapitre 56 et verset 10, voici ce qu’il dit : « Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence ; Ils sont tous des chiens muets, incapables d'aboyer; Ils ont des rêveries, se tiennent couchés, aimant à sommeiller. » Ils sont tous endormis, des chiens muets, et ce sont les propres gens de Dieu. Ils se sont dispersés en plusieurs groupes différents, et chacun a sa sentinelle et Dieu dit qu’ils sont comme des chiens endormis, il se trouve que les bêtes rôdent toutes autour de la maison, et les chiens ne japperont même pas ! Ils n’avertiront pas les gens au sujet de ce qui s’en vient ! Voyez les problèmes dans ce monde ! Voyez ce qui se passe dans ce monde et faites face à la réalité ! Nous devons tous faire cela ou bien, comment Dieu nous bénirait-Il autrement ? Nous amenons ces problèmes sur nous-mêmes ! Ce n’est pas Dieu qui le fait ! Nous les amenons sur nous-mêmes ! Nous sommes dans les temps des nations, et quand ils deviennent une grande nation puissante, Dieu les appelle des bêtes parce qu’ils agissent comme des bêtes ravageuses ! C’est ainsi qu’ils agissent. La Russie, la Chine et l’Iran montent au pouvoir et un Saint Empire romain se lève en Europe, et il y a ici toutes sortes de problèmes, et cependant le propre peuple de Dieu, 95 pour cent d’entre eux, ne proclameront même pas le message. Ils ne japperont pas ! Ils n’avertiront pas ! Ils ne montreront pas aux gens comment choisir la vie.

Puis il continue en les appelants des chiens insatiables. Je veux dire, Dieu a quelques paroles dures pour eux. Et ils parlent de, ‘Eh bien, ça ira de mieux en mieux pour vous. Vous n’avez pas à vous inquiéter de rien.’ Mais rappelez-vous, ceci se produit dans la dernière ère de l’Église de Dieu, et tous ces problèmes sont un signe que Jésus-Christ est sur le point de revenir sur cette Terre.

Et Il dit, « Maintenant, allez faire cette Œuvre et Je ferai de vous bien plus que des fils et des filles dans Mon Royaume. »

À la semaine prochaine, ici Gerald Flurry, au revoir mes amis.