Spy%20 %20gettyimages 1095335206
La police allemande monte la garde devant le quartier général du Service fédéral de renseignement à Berlin le 8 février.

JOHN MACDOUGALL/AFP/GETTY IMAGES

Le nouveau quartier général du Service de renseignement fédéral souligne le rôle changeant de l'Allemagne

11/03/2019  •  de latrompette.fr
L’importance retrouvée de l’agence nationale d’espionnage de l’Allemagne est profondément symbolique de sa politique étrangère changeante.
 

L’Allemagne a ouvert un nouveau quartier général pour son agence nationale d’espionnage, le BND, le 8 février. L’ouverture de cette nouvelle installation au cœur même de Berlin est le symbole d’une transformation en cours de la politique étrangère de l’Allemagne.

Deutsche Welle a déclaré que « cette décision marque un changement symbolique majeur pour l’Allemagne, qui ne craint plus de jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale ». Cette ouverture est non seulement un pas en avant pour le BND, mais également pour le rôle international de l’Allemagne.

Le quartier général du BND était auparavant situé dans la campagne près de Munich. Maintenant qu’il a déménagé au centre de Berlin, il se trouve à proximité des autres bureaux du gouvernement et de l’ancien site du mur de Berlin. Déplacer le quartier général dans cette région où l'Allemagne était autrefois divisée, mais qui est maintenant unie et qui renaît, est une victoire symbolique.

L'imposant bâtiment de 1,3 milliard de dollars doté d'une façade en pierre calcaire et en aluminium couvre une superficie d'environ 36 terrains de football et pourra accueillir 4,000 agents du renseignement.

Hansjörg Geiger, responsable du BND, a salué le déménagement à Berlin comme une étape positive dans la promotion d’une plus grande intégration entre le gouvernement de la nation et ses services de renseignement. Il s’attend à ce que le déménagement permette au BND de « réagir immédiatement et rapidement » aux situations en voie de développement, et en retour, d’inciter le gouvernement à prendre son rôle « plus au sérieux ».

La chancelière Angela Merkel était présente lors de l'inauguration officielle, et elle a prononcé un discours dans lequel elle a appelé le BND à devenir « une agence de service de renseignement extérieur forte et efficace ». Elle a également évoqué le fait que les Allemands sont toujours préoccupés par l’héritage de la Stasi et de la Gestapo, mais les a encouragés à considérer la présence du BND comme normale et dans l’intérêt supérieur de l’Allemagne. « Une saine méfiance est utile », dit-elle, « mais être trop méfiant est un obstacle ».

Comme l'a déclaré Deutsche Welle, il s'agit d'un autre signe de la résurgence de l'Allemagne qui prend de plus en plus de responsabilités sur la scène mondiale.

Mais pourquoi ceux d'entre nous à l’extérieur de l'Allemagne devraient-ils s'intéresser à ce que fait le BND ?

Parce que l’histoire du BND est effrayante—et qu’elle est liée aux prophéties bibliques qui auront un impact sur l’avenir de chaque nation et de chaque individu.

Après la défaite de l'Allemagne lors de la Seconde Guerre mondiale, les nazis sont entrés dans la clandestinité. Un document déclassifié publié par l’Agence centrale du renseignement (CIA) des États-Unis montrait qu’en 1944, de hauts responsables nazis et des industriels avaient un plan concret pour entrer dans la clandestinité jusqu'à ce que le moment propice soit venu de ressusciter le Reich.

Le BND est un exemple bien documenté de cette résurrection. Après la Seconde Guerre mondiale, la CIA avait besoin d’un moyen de recueillir des renseignements sur les forces soviétiques. Pour accomplir cela rapidement, elle s'est tournée vers le major-général Reinhard Gehlen, un nazi possédant une vaste expérience de commandement d'une unité de renseignement pendant la guerre, qui avait préparé des rapports de renseignement sur l'Armée rouge.

Avant la fin de la guerre, Gehlen ordonna que tous ses documents secrets soient enregistrés sur film et cachés. La CIA a trouvé Gehlen, qui a conclu un marché : Il transmettrait ses renseignements sur les Russes en échange d'un financement pour coopérer avec la CIA et recréer son agence d'espionnage du temps de la guerre. L’organisation de Gehlen est devenue le BND. Des anciens membres du parti nazi, des SS et de la Gestapo remplissaient les rangs.

Jusque dans les années 1960, le BND employait la fille de Heinrich Himmler, qui « a passé sa vie à se mêler aux cercles extrémistes de droite et à défendre son père », a rapporté Deutsche Welle.

Le BND est peut-être sous une direction différente aujourd’hui, mais il n’en reste pas moins qu’il a des racines nazies, comme c’est le cas du ministère des Affaires étrangères et du ministère des Finances de l’Allemagne.

Bien que la fondation de la principale agence d’espionnage de l’Allemagne puisse sembler sortir d’un roman d’espionnage, c’est un fait bien documenté.

L'organisation est toujours en proie à des scandales. En 2017, Der Spiegel a révélé que le BND a espionné « pendant des années sur des milliers de cibles aux États-Unis. Parmi ces connections, il y avait la Maison Blanche et des institutions militaires ».

Une source a prédit que cela se produirait, bien avant toute autre : la Bible. La Bible a prophétisé à la fois la défaite des nazis lors de la Seconde Guerre mondiale et le fait qu'ils entreraient dans la clandestinité. Comme Herbert W. Armstrong l'a déclaré aux auditeurs de son émission de radio le 9 mai 1945, lors de la conférence inaugurale des Nations Unies :

Nous ne comprenons pas la minutie allemande. Dès le tout début de la Seconde Guerre mondiale, ils ont considéré la possibilité de perdre ce second tour, comme ils l’ont fait pour le premier—et ils ont planifiés soigneusement et méthodiquement, dans le cas d’une telle éventualité, le troisième tour—la Troisième Guerre mondiale ! Hitler a perdu. Cette deuxième guerre, en Europe, est finie. Et les nazis sont maintenant entrés en clandestinité. … En ce moment, une clandestinité nazie est méthodiquement planifiée. Ils projettent de revenir et de gagner le troisième essai.

M. Armstrong a basé ses prévisions sur la prophétie biblique. Apocalypse 17 décrit une puissance européenne qui se lève pour attaquer les États-Unis et la Grande-Bretagne à la fin des temps, pour ensuite être repoussée et à entrer temporairement dans la clandestinité. Le document de la CIA prouve que cela s'est produit. Mais cette puissance est prophétisée de revenir une dernière fois pour infliger au monde les pires souffrances jamais subies. Tout cela mène directement au retour de Jésus-Christ, lorsque cette puissance violente sera vaincue de manière permanente.

Le monde reconnaît maintenant que l’Allemagne « ne craint plus de jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale ». La puissance de l’Allemagne se lève à nouveau sur la scène mondiale. Pour en apprendre plus sur où cela mène, demandez votre exemplaire gratuit de L'Allemagne et le Saint Empire romain

Ger Fr