190318 nuclear%20shelter istock 509872186

ISTOCK.COM/METEO160

Les abris nucléaires privés gagnent en popularité

15/04/2019  •  de latrompette.fr
De plus en plus de gens prennent au sérieux les dangers dans le monde. Les refuges et les réserves de nourriture seront-ils suffisants ?
 

Partout dans le monde, des personnes privées paient beaucoup d’argent pour se préparer à une catastrophe nucléaire. Des entreprises telles que la Panic Room Co . en Grande-Bretagne ont récemment annoncé des augmentations de vente spectaculaire.

« Au fur et à mesure que la scène politique mondiale devient de plus en plus instable », écrit le site Web de Panic Room Co., « nous avons enregistré une augmentation spectaculaire du nombre des demandes de renseignements dans ce domaine [des abris nucléaires résidentiels]. Nos clients exigent la protection nucléaire, biologique et chimique (NBC) garantie dans leur propre maison pour eux-mêmes et leur famille. »

Panic Room Co. installe des abris à l'épreuve des bombes nucléaires et des salles sûres pour les clients dans les villes et dans les localités relativement éloignées, à la fois en Grande-Bretagne et à l'étranger.

« Certaines personnes s'enrichissent de plus », a déclaré Paul Weldon, directeur général de Panic Room Co., « et, à mesure que les problèmes du monde deviennent plus compliqués, la sécurité occupe une place plus importante dans la liste des choses dont ils ont besoin et désirent. »

Rising S bunkers, le premier fabricant américain de bunkers [abris] en acier, a annoncé un triplement de ses ventes et une augmentation de la demande de bunkers de luxe depuis 2016, à la suite des tensions politiques croissantes.

Le prix des bunkers peuvent varier, allant des simples abris souterrains coûtant des dizaines de milliers de dollars, aux suites de luxe coûtant des millions de dollars. Au Kansas, un silo de missiles abandonné a été rénové en un complexe de condominiums de luxe doté de multiples sources d'énergie, des systèmes d’aquaponies, d'une piscine, d'un gymnase et d'autres commodités. Les appartements de ce projet coûtent de 1,5 à 3 millions de dollar américains.

La crainte de la catastrophe nucléaire est réelle, puisque beaucoup investissent des milliers et même des millions de dollars dans leur survie post-apocalyptique.

Le président des États-Unis, Donald Trump, s'est retiré des négociations nucléaires avec le dictateur nord-coréen Kim Jong-un. Le programme nucléaire de l'Iran est bien vivant. Le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire entre les États-Unis et la Russie s'est effondré. L'Allemagne se prépare à construire des armes nucléaires. Les États-Unis, la Russie, la Chine et d'autres pays ont déjà suffisamment d'armes nucléaires et de systèmes de livraison pour annihiler chaque être humain sur Terre à plusieurs reprises.

Mais les bunkers et les réserves de nourriture et d'eau protégeront-ils réellement ce qui reste de l'humanité en cas de cataclysme mondial ?

Un programme informatique de l’American Geophysical Union Journal a modélisé les résultats d'une petite guerre nucléaire limitée. L'hypothèse de la guerre entre l'Inde et le Pakistan se limitait à l'utilisation de 100 détonations nucléaires, chacune équivalant à la bombe « Little Boy » larguée sur Hiroshima en 1945. Cette guerre nucléaire limitée aurait des effets dévastateurs à l'échelle mondiale.

Selon le modèle, la couche d'ozone de la Terre diminuerait à « des niveaux sans précédent dans l'histoire de l'humanité », ce qui signifie que les humains du monde entier seraient exposés non seulement aux radiations émises par les bombes, mais également du soleil lui-même. L'augmentation des rayons ultraviolets endommagerait également les écosystèmes dans toutes les régions du globe. Une baisse des températures dans le monde réduirait les saisons de croissance agricole de 10 à 40 jours par an pendant cinq ans. Le monde devrait voir considérablement moins de pluie. Il en résulterait une famine.

Quand la guerre nucléaire arrivera, elle sera certainement bien pire qu'une centaine d'explosions de 15 kilotonnes.

Des bunkers souterrains auraient bien du mal à sauver l'humanité de telles perturbations de l'étalonnage délicat de la Terre nécessaire à la vie humaine—ou à toute autre vie.

Jésus-Christ Lui-même l’a déclaré lorsqu'Il parlait des conflits meurtriers qui précéderaient Sa seconde venue. « Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé » (Matthieu 24 : 21-22). La traduction de Moffat de ce passage indique clairement que la destruction potentielle serait si complète qu'aucune chair ne serait « sauvée vivante » !

Le rédacteur en chef de la Trompette Gerald Flurry parle de cette menace d'annihilation nucléaire dans sa brochure gratuite Nuclear Armageddon Is ‘At the Door’ (L'Armageddon nucléaire est ‘à la porte’) Il écrit :

De nombreux pays ont des armes de destruction massive—y compris des bombes nucléaires. Le prophète Daniel a appelé cela « le temps de la fin »—ou comme Moffat le traduit, « la crise à la fin »—la crise de toutes les crises !

Tout cela est lié à la Grande Tribulation, ou au cinquième sceau. Dans ce sceau, le Christ nous donne également un aperçu de la conclusion du septième sceau—Son retour. ...

Si le Christ n'intervenait pas et n'arrêterait pas la Troisième Guerre mondiale nucléaire, aucune chair ne serait sauvée vivante (Matthieu 24 : 22 ; traduction Moffat) !

Seul Dieu peut résoudre notre problème numéro un : celui de la survie humaine. Notre seul espoir physique est de nous repentir spirituellement. Si les nations refusent, les individus peuvent toujours se repentir et recevoir une protection. »

Nous devons prendre note de ce message d'avertissement, un message que M. Flurry a qualifié de « la prophétie la plus stupéfiante que Jésus-Christ ait jamais dite quand Il était sur cette Terre. Herbert W. Armstrong l'appelait la prophétie essentielle du Nouveau Testament ».

Les bunkers nucléaires ne peuvent protéger personne contre les effets de la guerre nucléaire qui fera partie de la Grande Tribulation prophétisée. Mais Dieu peut et protégera ceux qui se sont repentis et se sont consacrés à Lui ! Cette protection est l'espérance physique que nous avons, si nous obéissons à Dieu de tout cœur.

Et il y a une espérance spirituelle encore plus grande liée à notre avenir après le retour du Christ ! Lisez l'article de M. Flurry L'Armageddon nucléaire est « à la porte » pour la perspective de Dieu sur la crise dans laquelle l'humanité s'est jetée, et l'espoir incroyable qui se trouve au-delà ! 

Tb Ad Fr