190115 brexit gettyimages 1083150152
Des manifestants agitent des drapeaux de l'Union Jack et de l'UE devant le Parlement, dans le centre de Londres, le 15 janvier.

PAUL ELLIS/AFP/GETTY IMAGES

Vote sur le Brexit : Pourquoi la Grande-Bretagne fait face à une crise historique

08/02/2019  •  de latrompette.fr
Le Brexit a plongé la Grande-Bretagne dans le chaos total—et lors du jour de l'anniversaire de la mort de l'homme qui a prédit ce moment précis !
 

Dès le jour où la Grande-Bretagne a rejoint ce qui allait devenir l’Union européenne, Herbert W. Armstrong a prédit qu’il s’agirait d’une décision ruineuse. « La Grande-Bretagne se souviendra du lundi 1er janvier 1973, selon toute probabilité, comme la date la plus historiquement tragique—une date pleine de potentialités inquiétantes ! », a-t-il-écrit. « Car ce jour marqua l'entrée du Royaume-Uni dans la Communauté européenne » (La Pure Vérité , mars 1973).

La relation entre la Grande-Bretagne et l’UE se termine sous nos yeux—mais elle se termine en catastrophe. Le gouvernement britannique vient de subir sa plus grande défaite au Parlement depuis 1924. Pendant deux ans, la Première ministre Theresa May a négocié un accord sur le Brexit avec l’UE. Le Parlement l'a complètement rejeté. Seulement 202 membres du Parlement ont voté pour l'accord, avec 432 contre.

Le chef du Parti Travailliste, Jeremy Corbyn, a présenté une motion de censure au gouvernement, qui sera décidée demain. Si elle est adoptée, le Parti Travailliste aura une chance de former un gouvernement, et la Grande-Bretagne pourrait se retrouver avec un chef radicalement plus à gauche que tout autre dans l'histoire. Mais si personne ne peut obtenir la majorité, alors la Grande-Bretagne tiendra des élections. Si Theresa May remporte le vote de censure, elle fera face à la tâche herculéenne de renégocier un accord de sortie avec l'UE dans moins de trois mois.

Et après ça ? Personne ne sait vraiment.

Tout ce chaos est plein d'inconnus. Est-ce que Mme May sera toujours Première ministre d'ici demain ? Personne ne sait. À quoi ressemblera la relation de la Grande-Bretagne avec l’UE ? Personne ne sait.

Vers où pouvons-nous nous tourner pour obtenir des réponses et des solutions ? À la même source qui a prévu ce désordre en premier lieu.

La prévision de M. Armstrong était enracinée dans sa compréhension de la prophétie biblique. Dans Les Anglo-Saxons selon la prophétie , il a expliqué que la Grande-Bretagne est une descendante de l'ancienne nation d'Israël. Il a démontré que la Grande-Bretagne était bénie, non pas à cause de son talent ou sa droiture, mais à cause de l'obéissance de son ancêtre Abraham, les promesses faites par son Dieu et l'incroyable pouvoir de ce Dieu de tenir ces promesses. M. Armstrong a également expliqué les nombreuses prophéties qui montrent les malédictions qui surviendraient si la Grande-Bretagne désobéissait à Dieu. L'une de ces malédictions est la destruction aux mains d’un super-État européen dirigé par l'Allemagne.

« Depuis 39 ans maintenant, j’ai dit à notre audience à la radio et aux lecteurs de la Pure Vérité qu’une union politique de dix nations s'élèverait en Europe, ressuscitant le Saint Empire romain du Moyen Âge », a-t-il-écrit dans cet article de 1973. « Je le prédisais même avant la Seconde Guerre mondiale. Bien sûr, presque personne ne me croyait, à l’époque. … Comment savais-je, dès 1927, que les prochains États-Unis d’Europe surgiraient—à notre époque ? J'ai su parce que je l'ai vu clairement révélé dans la prophétie biblique. Bien sûr, il est vrai que presque personne ne comprend la prophétie biblique. Mais ce n’est pas étonnant ! Car presque personne ne comprend ce qu'est l'évangile de Jésus-Christ, ni où et comment sont identifiés dans la prophétie biblique les États-Unis et le Commonwealth britannique ».

Il est remarquable de constater comment annonciatrice est la prophétie biblique en ce moment.

Ésaïe 59 dresse un tableau saisissant de l'état dans lequel nous nous trouvons : « Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres. La clarté, et nous marchons dans l'obscurité. Nous tâtonnons comme des aveugles le long d'un mur. Nous tâtonnons comme ceux qui n'ont point d'yeux ; Nous chancelons à midi comme de nuit. Au milieu de l'abondance nous ressemblons à des morts. Nous grondons tous comme des ours. Nous gémissons comme des colombes ; Nous attendons la délivrance, et elle n'est pas là. Le salut, et il est loin de nous » (versets 9-11 Louis Segond).

La Grande-Bretagne espérait des cieux radieux étaient au-devant après avoir voté pour quitter l’EU. Le résultat a été morose. Maintenant, nous tâtonnons, trébuchant et incertain de ce qu'il faut faire !

Dans Osée 5 : 12, Dieu dit qu'Éphraïm (l'Angleterre moderne) sera comme un vêtement dévoré par les teignes au temps de la fin. Dieu dit : « Je serai comme une teigne pour Éphraïm ».

« Un vêtement dévoré par les teignes a bonne allure dans le placard, mais enlevez-le du cintre et il se défait », écrit le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, dans sa brochure Hosea—Reaping the Whirlwind [Osée—Récolter le tourbillon] (disponible en Anglais seulement). « Dieu dit que la Grande-Bretagne est comme un vêtement dévoré par les teignes. … Même si certaines choses peuvent bien paraître en surface, ces deux nations sont prêtes à s'effondrer ! »

Tout comme le vêtement apparemment intact, les pleines profondeurs de la maladie de la Grande-Bretagne ne sont pas visibles d'un coup d'œil rapide. Il est clair aujourd'hui que la Grande-Bretagne est tombée loin des sommets de sa puissance impériale. Mais beaucoup, regardant à la surface, ne comprennent pas à quel point elle est véritablement faible. Lorsque la Grande-Bretagne a voté de quitter l'UE en juin 2016, beaucoup ont proclamé un avenir ensoleillé pour la Grande-Bretagne. Libérée des chaînes de l'Europe, la Grande-Bretagne pourrait être grande de nouveau.

Aujourd'hui, le vêtement britannique a été étudié de plus près. Il a été sorti du placard et secoué un peu—et sa véritable condition terrible a été exposée. Le gouvernement ne peut pas naviguer son départ de l’UE sans s’effondrer.

D'autres Écritures brossent un tableau similaire. Dans Lévitique 26 : 19, Dieu dit aux descendants de l'ancien Israël, qui inclut la Grande-Bretagne « Je briserai l'orgueil de votre force ». Remarquez, il y a encore de la force à briser. La nation possède une certaine force. Aussi loin que la Grande-Bretagne soit tombée depuis l'apogée de son empire, elle a encore une certaine puissance. Mais elle n’a aucune volonté ni aucun objectif national de l’utiliser. Comme nous l'avons vu aujourd'hui, son système politique est brisé.

« On ne peut penser à aucun moment dans l'histoire où la réputation des politiciens britanniques, auprès du grand public ou aux yeux du monde extérieur, n’a jamais été—à juste titre—aussi basse », a écrit Christopher Booker du Sunday Telegraph ce week-end. Son coauteur, à une époque, Richard North, a été d’accord, en tweetant, « Aujourd'hui, nous voyons le Parlement à l’agonie. Jamais il n’a été aussi évident que le Parlement est une institution défaillante, soutenue par un média tout aussi lacustre qui représente une autre institution défaillante ».

La prophétie biblique identifie en fait un manque critique de leadership. Dans Ésaïe 3, Dieu dit qu'Il enlève le leadership de « Jérusalem et de Juda ». Juda fait référence aux Juifs et Jérusalem, en tant que capitale, pour tout Israël, y compris la Grande-Bretagne moderne.

Remarquez, Dieu dit qu'il enlèvera « tout appui et toute ressource ». Le lexique Hébreux-Chaldéen de Gesenius de l'Ancien Testament définit ce concept comme « les personnalités essentielles d'une nation sur laquelle s'appuie le peuple ». Dieu continue en énumérant une liste de détails : « Le héros et l'homme de guerre, le juge et le prophète, le devin et l'ancien, le chef de cinquante et le magistrat, le conseiller, l'artisan distingué et l'habile enchanteur » (versets 2-3). Dans l'armée, dans le système judiciaire et surtout dans la politique, les grands dirigeants ont disparu.

Cette prophétie s'est accomplie aujourd'hui ! Regardez l’état du gouvernement britannique—combien de prudence, de sagesse et de jugement voyez-vous ?

Il y a beaucoup d'autres écritures qui vont dans ce sens. La Bible est remplie de prophéties qui décrivent le plan de Dieu pour la Grande-Bretagne et l’Amérique.

M. Armstrong a écrit à ce sujet dans son livre Les Anglo-Saxons selon la prophétie. Ce livre montre le plan de Dieu derrière les événements mondiaux. C’était le livre de M. Armstrong qui était le plus demandé, avec près de 5 millions d’exemplaires distribués de son vivant. Avec des événements tels que le Brexit et le déclin continu des États-Unis, cela ne s'est avéré que plus vrai depuis sa mort. Voir votre pays sombrer dans le désastre n'est pas une expérience agréable. Mais ce livre donne l’espoir derrière ces événements. Cela explique pourquoi il y a tout ce « tâtonnement à midi ». À l’occasion du 33e anniversaire de son décès, il demeure plus pertinent que jamais. Si vous ne l'avez pas encore lu, vous pouvez demander votre copie gratuite ici

Usbp Fr