Au sujet de la revue La Trompette Philadelphienne

LaTrompette.fr est le site internet officiel français de la revue de nouvelles The Trumpet . Chaque jour de la semaine, laTrompette.fr publie des reportages et des analyses sur les récents événements et tendances géopolitiques globales, économiques, sociales et religieuses.

La revue The Trumpet, qui a fait ses débuts en février 1990, est publiée 4 fois par an par l'Église de Philadelphie de Dieu. L'abonnement est tout à fait gratuit.

La revue La Trompette utilise un simple critère suprême qui la met à part des autres sites de nouvelles et qui la garde centrée comme un rayon laser sur ce qui est vraiment important. Ce critère est la signification prophétique. La revue La Trompette cherche à montrer comment les événements actuels sont l'accomplissement prophétisé par la Bible de l'état prévalant du monde juste avant le Second avènement de Jésus-Christ.

La revue La Trompette possède une longue histoire de prédire avec précision les événements globaux d'importance basée sur le modèle de prédictions, datant des débuts de la revue La Pure Vérité en 1934, sous la direction d'Herbert W. Armstrong. Pour explorer ces prévisions, lisez notre brochure intitulée, Il avait raison !- Un rappel de 5 décennies de prévisions précises par Herbert W. Armstrong.

L’Église de Philadelphie de Dieu

L’apôtre Paul a écrit que Jésus-Christ « se ferait un peuple qui Lui appartienne, purifié par Lui et zélé pour les bonnes œuvres » (Tite 2:14). Ces paroles décrivent justement les membres de l’Église de Philadelphie de Dieu. C’est un peuple diversifié, de tous les âges, de toutes races, au passé éducationnel et socio-économique varié, de partout dans le monde—cependant tous dédiés à vivre de toutes paroles de la Bible.

La PCG (Philadelphia Church of God), incorporée en 1989, a débuté humblement—avec seulement 12 membres, mais elle a grandi en une organisation mondiale accomplissant une œuvre mondiale.

Par notre émission télévisée La Clef de David et notre revue de nouvelles et d’analyses mondiales, la La Trompette Philadelphienne, et son site internet associé, laTrompette.fr, nous atteignons des centaines de milliers de personnes avec des messages inspirés sur la voie de vie qui est la cause de tout bien—de l’amour, de la paix, du bonheur, de la prospérité, du bien-être abondant—la vie vraiment remplie de succès. Tout cela est offert gratuitement, en tant que service public.

L’Église de Philadelphie de Dieu n’a pas d’agenda politique. Ce que nous avons ce sont des réponses aux problèmes qui affectent notre société aujourd’hui. Nous regardons vers Dieu pour trouver ces réponses. Vous devez connaître ces réponses.

Notre Œuvre

Depuis le commencement du ministère de Jésus-Christ avec seulement 12 disciples jusqu’aux milliers d'ouvriers, de sympathisants et de co-ouvriers que nous avons aujourd’hui, l’Œuvre de Dieu a eu un travail vital à accomplir. Le but pour lequel le Christ a établi l’Église caractérise son travail—ses activités et sa commission globale.

L’Œuvre est un travail spirituel. Dans le Nouveau Testament, le Christ nous a montré que le but de l’Œuvre de Dieu comporte deux volets. Premièrement, nous devons proclamer au monde, comme témoignage, la bonne nouvelle de la venue du Royaume de Dieu. Une partie de ce témoignage est que nous devons publier l’avertissement de la Bible des désastres qui vont précéder le Second Avènement du Christ, à cause des péchés de l’humanité. Deuxièmement, nous devons nourrir spirituellement l’Église, préparant le peuple que Dieu appelle pour de futures responsabilités sous le Christ quand Il reviendra pour gouverner toutes les nations avec amour.

Les accomplissements nombreux et variés de la PCG nous ramènent tous à cette claire et excitante commission en deux volets. Les ministres et membres de la PCG sont dévoués à proclamer et vivre la voie de vie expliquée dans la Bible. C’est une voie de partage et de don, de soin des autres, et de s’efforcer d’atteindre la sainteté dans toutes nos relations avec nos semblables. C’est une voie d’harmonie familiale et de joie, une voie de paix entre les nations et les gens de toutes cultures et races. C’est une voie d’accomplissements rigoureux, tout en s’appuyant sur l’aide de Dieu pour réaliser le plus parfaitement notre incroyable potentiel humain.

La PCG travaille—humblement, mais diligemment—à hâter le jour où, comme le prophète Ésaïe l’a dit, « la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11:9).

La PCG fait la promotion de familles fortes et pratique la « religion pure »—prenant soin des veuves et des orphelins (Jacques 1:27). Les membres s’attachent à suivre la loi de Dieu : l’amour envers Lui et l’amour envers son prochain (Marc 12:30-31).

Les croyances de l’Église de Philadelphie de Dieu

Nous résumons nos croyances par la devise : Vivre de toute parole. Jésus-Christ a dit, « Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Mathieu 4:4). Beaucoup de chrétiens clament la même devise, mais, en réalité, ne croient pas les paroles que le Christ a prononcées, telles qu'elles sont enregistrées dans la Bible.

Nous les croyons. Toutes nos croyances viennent directement de la Bible, et nous ne traitons pas l’Ancien Testament différemment du Nouveau. Ces déclarations sont controversées et explosives, nous le savons, mais c’est ce que nous croyons.

Si vous voulez un résumé, nous en avons procuré deux, un sur nos croyances générales et un sur nos doctrines générales. 

Énoncé de nos croyances

• L’Église de Philadelphie de Dieu croit, et enseigne, que la Bible est toute la Parole de Dieu, inspirée par Dieu, et de ce fait, disponible pour l’instruction.

• Chaque doctrine soutenue par l’Église est prouvable à partir de la Sainte Bible.

• Seul Dieu peut amener une personne à devenir membre de l’Église ; par conséquent, nous ne faisons pas de prosélytisme pour des membres en aucune façon.

• La responsabilité de l’Église est d’enseigner les lois de Dieu à quiconque souhaite d’apprendre, sans aucun coût pour cette personne.

• L’Église ne cherche pas de financement du grand public ; elle ne compte que sur les dîmes et les dons librement offertes par ses membres et co-ouvriers ; nous ne sollicitons donc, en aucune façon, des fonds venant du public.

• L’Église enseigne à ses membres que l’intégrité de la famille est essentielle pour la santé d’une nation.

• Les ministres doivent être de véritables serviteurs des membres, et doivent donc éviter les extrêmes dans le style de vie et la prodigalité.

• Tous les membres doivent se soumettre aux lois et aux règlements du gouvernement de leur pays tout en suivant l’exemple et les instructions de Jésus Christ.

• Le Saint-Esprit est un don reçu de Dieu, dépendant du vrai repentir, qui mène au salut.

• Jésus-Christ est le Chef de l’Église, pas un individu quelconque.

• Tous les hommes, en fin de compte, ressusciteront, et ceux qui en seront dignes seront en communion avec Dieu et avec le Christ pour toujours.

• Le péché dont on ne se repent pas, sépare l’individu de Dieu et de Christ. 

• Jésus-Christ est mort pour payer la pénalité encourue pour nos péchés, afin que nous recevions la vie immortelle. 

• Nous devrions nous réjouir dans nos épreuves parce que Dieu les utilise pour édifier Son caractère en nous.

• L’Église a la responsabilité d’informer le public en général du glorieux Royaume de Dieu, bientôt à venir.

Résumé des principales doctrines de l’Église de Philadelphie de Dieu

• Nous croyons en un Dieu, existant éternellement, Créateur des cieux et de la Terre et de tout ce qu’ils contiennent (Genèse 1:1). La Divinité est, en réalité, composée de deux personnages : le Dieu qui est devenu le Père de Jésus-Christ, et la Parole qui a été faite chair, et qui devint le Fils de Dieu (Jean 1:1-14).

• Nous croyons que Jésus de Nazareth était le Messie, le Christ, le Fils divin du Dieu vivant, engendré par le Saint-Esprit, né dans la chair humaine, de la vierge Marie. Le Christ est venu sur la Terre la première fois afin de se qualifier pour remplacer Satan sur le trône de la Terre (Mathieu 4). Il est également venu pour établir et bâtir Son Église (Mathieu 16:18) et former ceux qui régneront sous Ses ordres dans le Royaume de Dieu. Il a proclamé l’Évangile : la bonne nouvelle de l’établissement futur du Royaume de Dieu sur la Terre (Marc 1:14-15), lequel sera composé de la Famille de Dieu, administrant le gouvernement de Dieu basé sur la loi de Dieu.

• Nous croyons que le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu et du Christ Jésus—la puissance de Dieu (Actes1:8; Romains 15:19) par laquelle toutes les choses ont été créées.

• Nous croyons que les Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testaments sont la révélation de Dieu et Sa volonté complète exprimée à l’homme, inspirées en pensées et en paroles, et infaillibles dans les écrits originaux ; qu’elles sont d’autorité suprême et finale, et la source de la vérité (II Timothée 3:16). Nous croyons que tous les enseignements contraires à la Sainte Bible sont faux.

• Nous croyons que Satan est un être spirituel et, en tant que le diable, il est l’adversaire de Dieu et des enfants de Dieu (I Pierre 5:8). Dieu permet à Satan de dominer le monde depuis 6 000 ans, incitant les enfants d’Adam à rejeter la loi de Dieu et à se rebeller contre Dieu. La puissance de Satan est simplement d’influencer et d’inciter, non pas de forcer arbitrairement les humains à agir contre leur volonté. Il règne par la séduction (Apocalypse 12:9) avec l’aide d’une armée de démons qui sont des anges rebelles, des êtres spirituels, qui ont suivi Satan dans sa rébellion.

• Nous croyons que l’homme a été créé à l’image de Dieu (Genèse 1:27), et qu’il est tout à fait mortel, sujet à la corruption et à la décomposition, sans vie éternelle inhérente en lui, sauf en tant que don de Dieu selon les modalités et les conditions générales de Dieu, exprimées dans la Bible. Adam et Ève ont péché, s’attirant, de ce fait, la peine de mort sans avoir reçu la vie éternelle. Dieu a alors permis à Satan d’influencer tous leurs enfants, poussant l’humanité à pécher, apportant ainsi sur elle la pénalité de la mort (Romain 6:23).

• Nous croyons que le péché est la transgression de la loi de Dieu (I Jean 3:4) ; que la loi est spirituelle, parfaite, sainte, juste et bonne (Romain 7:12), résumée dans le mot amour (I Jean 5:3) ; que la loi implique les deux grands principes qui sont l’amour pour Dieu et l’amour pour son prochain, et que les Dix Commandements composent les dix points de cette loi (Mathieu 22:37-40). Nous croyons que cette loi spirituelle fondamentale nous révèle le seul et véritable mode de vie—la seule voie possible du bonheur, de la paix et de la joie ; qu’elle est immuable et inaltérable pour l’éternité ; et que toute la tristesse, la misère, la pauvreté, l’angoisse et le malheur viennent de sa transgression.

• Nous croyons que Dieu a tant aimé ce monde de pécheurs sans espoir qu’Il a donné Son Fils unique (Jean 3:16), qui, quoique tenté en tous points comme nous, a vécu dans la chair sans pécher (Hébreux 4:15), et qu'il est mort pour nous en tant que sacrifice de substitution (Hébreux 10:12). Cela a rendu légalement possible le pardon des péchés de l’homme et la levée de la pénalité par Dieu, puisque Jésus, dont la vie était de plus grande valeur que la somme totale de toutes les autres vies humaines (parce qu’Il était Celui qui les avait portés à l’existence), paya la pénalité à la place de l’homme.

• Nous croyons que le Christ est ressuscité des morts après que Son corps eut reposé trois jours et trois nuits dans la tombe (I Corinthiens 15:3-4), rendant ainsi l’immortalité possible pour l’homme mortel ; qu’Il est ensuite monté au ciel où Il est maintenant assis à la droite de Dieu le Père en tant que notre Souverain Sacrificateur et notre Avocat (Hébreux 8:1; I Jean 2:1-2).

• Nous croyons que tous ceux qui se repentent vraiment de leurs péchés, en pleine soumission et obéissance volontaire à Dieu, acceptant fidèlement Jésus-Christ comme Sauveur personnel, sont pardonnés de leurs péchés par un acte de GRÂCE divine (Éphésiens 1:7). Ils sont justifiés, pardonnés de la pénalité des péchés passés, réconciliés avec Dieu (Romains 5:9-10), et reçoivent en don le Saint-Esprit lors de leur baptême (Actes 2:38) dans le corps du Christ, qui est la véritable ÉGLISE DE DIEU. Le Saint-Esprit demeure dans de telles personnes, effectuant un véritable changement dans leur vie et leur attitude, octroyant l’AMOUR divin qui seul peut accomplir la loi et produire la justice. Au baptême, un chrétien est engendré par Dieu et naîtra dans la Famille de Dieu lors de la résurrection (Jean 3:6; I Corinthiens 15:52). Nous croyons que le plus grand dessein de Dieu, c’est d’accroître Sa Famille.

• Nous croyons que le septième jour de la semaine, du coucher du soleil le vendredi au coucher du soleil le samedi, est le Sabbat de Dieu (Exode 20:8-11). Ce jour-là, il faut que nous nous reposions de notre travail, suivant le commandement et l’exemple de l’apôtre Paul, de l’Église du Nouveau Testament et de Jésus. Le Sabbat est un signe entre Dieu et Son peuple (Exode 31:13).

• Nous croyons que les sept jours saints annuels donnés par Dieu à l’ancien Israël, par l’intermédiaire de Moïse (Lévitique 23)—observés par le Christ, l’apôtre Paul et l’Église du Nouveau Testament—doivent être observés aujourd’hui. Ces fêtes décrivent le plan et le dessein de Dieu pour l’humanité. La Pâque et les Jours des Pains sans levain ont lieu chaque printemps ; la Pentecôte est observée au début de l’été. À l’automne, nous observons la fête des Trompettes, la fête des Expiations, la fête des Tabernacles et le Dernier Grand Jour. Les sacrifices qui étaient ajoutés, et plus tard remplacés par le sacrifice du Christ (Hébreux 9:22; 10:10), ne doivent plus être observés ces jours-là, ni à aucun autre moment.

• Nous croyons qu’il est interdit aux chrétiens de tuer (Exode 20:13) ou, de quelque manière que ce soit, directement ou indirectement de prendre la vie humaine. Nous croyons que porter des armes est contraire à cette doctrine ; nous refusons donc, en toute conscience, de porter des armes ou d’être sous autorité militaire. Les chrétiens sont, en fait, les citoyens d’un autre gouvernement (Jean 18:36; Hébreux 11:13-16).

• Nous croyons que les PROMESSES ont été faites à Abraham et à sa « descendance », le Christ (Galates 3:16) ; et que les alliances (y compris la Nouvelle Alliance) et les promesses se rapportent à ISRAËL. Les phases nationales des promesses—les bénédictions MATÉRIELLES—ont été données aux descendants physiques actuels des Israélites (Genèse 22:15-18), mais la phase SPIRITUELLE des promesses—le salut—se fait seulement par l’intermédiaire du Christ, et cette phase est aussi librement ouverte aux païens qui, par l’intermédiaire du Christ, deviennent les enfants spirituels d’Abraham et héritiers selon les promesses (Galates 3:7-9, 29).

• Nous croyons que l’Église est ce corps des croyants qui sont conduits par le Saint-Esprit ; que la véritable Église de Dieu n’est pas une dénomination ; que le nom inspiré pour cet organisme spirituel est « L’ÉGLISE DE DIEU » (Actes 20:28) ; que la mission de l’Église, aujourd’hui, est de prêcher l’évangile du ROYAUME DE DIEU à venir pour servir de témoignage à toutes les nations (Mathieu 24:14), avec l’accent sur l’avertissement à l’Amérique et à la Grande-Bretagne, contenu dans les prophéties se rapportant à eux (Ézéchiel 33:7) ; de réconcilier avec Dieu ces personnes qui sont appelées maintenant (Jean 6:44), et de les sauver, par l’intermédiaire du Christ ; et de servir l’Église de Dieu. Les membres de l’Église sont spécialement formés dans cette vie pour régner avec Christ dans le Millénium (Apocalypse 20:6).

• Nous croyons que le seul espoir de la vie éternelle pour l'homme mortel réside dans la résurrection. À la fin du Millénium, TOUS ceux qui ont vécu sans connaître Dieu seront ressuscités à la vie physique, et l'opportunité pour le salut leur sera donnée (1 Corinthiens 15:22; Apocalypse 20:5). Nous croyons qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes (Actes 24:15; Daniel 12:2)—les justes pour la vie éternelle comme êtres spirituels sur la Terre, les injustes pour la seconde mort dans le feu de l’enfer (la géhenne) dans lequel ils périront dans un châtiment éternel (Apocalypse 20:3-15).

• Nous croyons au retour imminent de Jésus-Christ pour gouverner la Terre comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs (Apocalypse 19:16) ; nous croyons qu’à ce moment-là, Il s’assiéra sur le trône de David, restaurant toutes choses pendant un règne de mille ans sur Terre, et établissant le Royaume de Dieu, dont le siège central sera sur la Terre pour toujours.