Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Us navy 040730 n 1234e 001 the nation%5ersquo%2cs newest and most advanced nuclear powered attack submarine and the lead ship of its class%2c pcu virginia %28ssn 774%29 returns to the general dynamics electric boat shipyard%20copy

Marine des États-Unis / Bateau électrique de General Dynamics

6 milliards de dollars pour des sous-marins défectueux

Il est apparu, le 29 mars, que le sous-marin d’attaque nucléaire, le uss Minnesota, était coincé au port alors que les ouvriers essayaient de le rendre navigable. Le navire de 2,7 milliards de dollars a seulement trois ans.

Quand le Minnesota a été livré en 2013, il a été salué comme un grand succès d’acquisition de matériel militaire puisqu’il a été livré presqu’un an avant la date prévue. Mais il a été livré avec des défauts industriels connus.

Selon les Navy Times, certains composants essentiels du moteur du Minnesota n’ont pas été fabriqués et installés avec les caractéristiques convenables. Les preuves ont apparu que les fabricants ont utilisé un soudage frauduleux et d’autres compléments contrefaits pour passer l’inspection. Une pipe de 10 000 dollars a échappé à l’examen, et on a découvert que la pipe avait été frauduleusement fabriquée pour apparaître saine.

La découverte de cette pipe défectueuse a poussé à enquêter sur d’autres pièces livrées par l’entrepreneur basé aux États-Unis. On a, également, découvert que deux sous-marins ayant coûté des milliards de dollars, construits ultérieurement, avaient les mêmes pipes défectueuses.

Après avoir investi plus de 6 milliards de dollars, la Marine américaine a trois nouveaux sous-marins nucléaires qui feront courir un risque connu à leurs équipages s’ils sont utilisés.

Les sous-marins américains forment un tiers de la triade nucléaire de l’armée, et sont essentiels pour la force de dissuasion et la capacité à mener la guerre. La révélation de ces pratiques frauduleuses a frustré et démoralisé beaucoup de membres du personnel. S’ils n’avaient pas été découverts, la vie des marins et la sécurité nationale auraient été en grand danger.