Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

52a43ftem1 file

Steven Hercus/La Trompette

À l’aube d’un monde parfait

Les hommes d’état, les scientifiques et les éducateurs savent que le seul espoir pour la survie et pour la paix, c’est un gouvernement mondial. Nous pourrions citer un grand nombre de leaders mondiaux qui affirment cela.

Nous pourrions citer un grand nombre de leaders mondiaux qui disent que c’est impossible.

Donc, c’est « un gouvernement mondial—ou l’annihilation » d’une part, et c’est « un gouvernement mondial est impossible » d’autre part.

C’est le dur paradoxe de la terreur qui fait face à toute l’humanité aujourd’hui. Ce n’est pas étonnant que le Dieu Tout-puissant dise: «Ils ne connaissent pas le chemin de la paix» (Romains 3:17).

Mais ce que l’homme ne peut pas faire pour lui-même, le grand Dieu vivant le fera. Le Gouvernement mondial—un gouvernement parfait—viendra, à notre époque, des mains du grand Christ régnant et de celles d’innombrables milliers de co-dirigeants—avec et sous Lui—à qui l’immortalité aura été donnée.

Et ces bonnes nouvelles sont le véritable évangile de Jésus-Christ. Le Christ doit hériter le trône du monde (Luc 1:32-33) dont Dieu avait promis à David qu’il ne cesserait jamais sur cette terre (2 Samuel 7:13). Jésus a dit, devant Pilate, qu’Il est né pour ce but exprimé (Jean 18:36-37).

Jésus prêchait constamment la bonne nouvelle du royaume de Dieu à venir (Matthieu 4:23; 6:10; 7:21; Marc 1:15; 4:11; 14:25; Luc 4:43; 8:10; 9:2, 11, 62, etc.). Il S’est décrit comme le jeune homme noble s’en allant (au ciel) pour être couronné et revenir sur la terre (Luc 19:12-27).

À plusieurs reprises Jésus a dit qu’Il reviendrait sur la terre (Matthieu 24:27, 30-31, 42; 25:13; Marc 13:26; Luc 12:42-43; 17:24; 18:8; 19:12; 21:27; Jean 14:3, etc.). «Je vais vous préparez une place [un poste, une fonction, une demeure], je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi » (Jean 14:3). Il sera alors sur la terre—Zacharie 14:3-4 avec 1 Thessaloniciens 4:16.

Le Christ vivant revient dans toute la puissance et la gloire du Dieu Tout-puissant, comme «Roi de rois et Seigneur des seigneurs» (Apocalypse 19:11-21), pour réprimer la rébellion des nations qui font la guerre (Apocalypse 17:14), et établir le gouvernement mondial de Dieu sur toutes les nations (Daniel 2:44; 7:9, 13-14, 18, 22, 27; Ésaïe 9:7).

Il n’est pas étonnant que l’espoir entier d’un vrai chrétien soit la résurrection (Actes 23:6; 24:15) à l’immortalité—à la vie éternelle—comme codirigeant, sous le Christ. Jésus a dit: «À celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer…» (Apocalypse 2:26-27). Et de nouveau: «Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône [sur cette terre]…» (Apocalypse 3:21; Luc 1:32-33). Et «… ils régneront sur la terre» (Apocalypse 5:10).

L’apôtre Jean, en vision, a vu une avant-première du début de ce règne et de ce gouvernement mondial: «Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger… ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans» (Apocalypse 20:4).

Jésus a dit que personne ne pourrait voir ou entrer dans le royaume de Dieu jusqu’à ce qu’il soit né de Dieu (Jean 3:3-5). Il a fait comprendre que quand quelqu’un est né de Dieu, de même que Dieu est esprit, il sera esprit. Nous sommes maintenant, en tant qu’humains, nés de la chair—et donc nous sommes chair. Mais Dieu est Esprit (Jean 4:24) et quand nous serons nés de Dieu—de l’Esprit—nous serons esprit (Jean 3:6-8). Maintenant, nous sommes terrestres—de la terre (1Corinthiens 15:48). Nous sommes «chair et sang», de la terre—de la matière (verset 50)—pourtant la chair et le sang ne peuvent pas hériter le royaume de Dieu (même verset). Et de même que avons porté l’image du terrestre, «de l’homme mortel», quand nous serons nés de Dieu, nous porterons aussi l’image du céleste, c’est-à-dire de l’esprit (verset 49).

Jésus-Christ est le premier-né d’un grand nombre de frères (Romains 8:29; Colossiens 1:18) qui naîtront de Dieu «par une résurrection» (Jean 5:25-29; 6:39, 40, 44).

Le Christ est le Roi de rois. Parfait en caractère, absolu dans honnêteté, l’intégrité, la fidélité, la loyauté et la confiance; rempli d’intérêt pour le bien-être et le salut des gouvernés; parfait en connaissance totale, en compréhension, en sagesse. Rempli d’amour, de miséricorde, de patience, de bonté, de compassion et de pardon. Il possède le pouvoir total, et néanmoins ne fait jamais le millionième de compromis avec Sa loi parfaite—qui est la voie de l’amour. Il fera appliquer la loi de Dieu—le gouvernement de Dieu—sur la terre. Il contraindra les humains hautains, charnels et indociles à céder dans une soumission complète au gouvernement de Dieu.

Personne ne sera trompé comme l’énorme majorité de l’humanité l’est aujourd’hui. Tous connaîtront la vérité. Plus de confusion religieuse. Les yeux de tous seront ouverts à la vérité. Les gens deviendront enseignables. Les gens commenceront à vivre la voie de Dieu—la voie de l’intérêt pour autrui, la voie des vraies valeurs, la voie de la paix, du bonheur, du bien-être et de la joie.

Le crime, la maladie, la douleur et la souffrance seront envolés. La pauvreté, l’ignorance, bannies. Les gens seront souriants—les visages rayonnants. Les animaux sauvages seront apprivoisés. La pollution de l’air, de l’eau, des sols n’existera plus. Il y aura pour boisson de l’eau pure comme du cristal; l’air respirable sera propre, frais et pur; il y aura des sols noirs riches, là où il y avait autrefois des déserts, des montagnes et des mers, produisant des aliments pleins de saveur, et des fleurs, des arbustes et des arbres d’une beauté extraordinaire. Ce sera d’un monde rempli d’humains heureux et radieux, guidés, aidés, protégés et gouvernés par d’anciens mortels rendus immortels—et tous les humains comprenant qu’eux aussi peuvent hériter d’une vie durant à toujours dans un bonheur suprême et une joie palpitante.

Quelle image fabuleuse! 

Fr Moa