Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

200619 gettyimages 1221083785

YAWAR NAZIR/GETTY IMAGES

« Bruits de guerres »

Depuis plusieurs semaines, les tensions s'intensifient entre la Chine et l'Inde au sujet des zones frontalières contestées situées en haut de l'Himalaya. La semaine dernière, les tensions ont explosé en un combat brutal au corps à corps, les soldats indiens et chinois se battant avec des pierres, des gourdins et des tiges de métal.

Au moins 500 soldats ont été impliqués dans les escarmouches à la frontière. Les autorités indiennes confirment que 20 soldats indiens ont été tués, certains ayant été poussés par les falaises escarpées de la vallée de Galwan. La Chine n'a pas révélé le nombre de victimes qu'elle a subi, bien que des sources indiennes indiquent que 40 soldats chinois ont été tués.

La vallée de la rivière Galwan est située à environ 40 kilomètres de la véritable frontière entre l'Inde et la Chine. Cependant, la Chine revendique toute cette région comme la sienne. Un conflit frontalier similaire avait eu lieu entre la Chine et l'Inde en 1962, au cours duquel plus de 2 000 personnes ont été tuées.

La différence entre aujourd'hui et alors, cependant, est que les deux nations sont maintenant des puissances nucléaires. Pékin a averti New Delhi, par le biais de sources d'information gouvernementales gérées par le Parti communiste, qu'une nouvelle bataille « blessera profondément l'Inde, au point que sa position mondiale et son économie reviendraient à des décennies en arrière ».

La perspective d'une guerre limitée avec un potentiel nucléaire se développe-t-elle entre la Chine et l'Inde ?

La question à laquelle l'Inde est maintenant confrontée est de savoir si New Delhi doit accepter l'aide de Washington pour gérer la crise. Depuis mai, les États-Unis ont indiqué leur soutien au Premier ministre Modi, bien qu'un rapprochement entre les États-Unis et l’Inde soit considéré comme une provocation de la part de Pékin.

Néanmoins, en dépit des différends qui ont eu lieu entre la Chine et l'Inde au cours des décennies, la prophétie biblique indique que les « Rois de l'Orient » coopéreront à l'avenir en tant que force commerciale et militaire. Cette coopération aura lieu à la suite des événements dramatiques qui se seront produits, impliquant à la fois les États-Unis et l'Europe.

Pour en savoir plus sur le rôle futur de la Chine et de l'Inde, veuillez lire l'article «  Les rois de l'Orient  » et visionner la courte vidéo portant le même titre. Bien que les développements dans un avenir proche laissent présager davantage de violence et de guerre, le résultat final est un message positif d'espoir et de paix.