Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Pregnant%20woman

Heather Mount/Unsplash

Ce qui est prophétisé de se produire, maintenant—à l’Amérique et à la Grande-Bretagne (deuxième partie)

Les Anglo-Saxons selon la prophétie (chapitre quatorze)

La suite provenant de  Ce qui est prophétisé de se produire, maintenant—à l’Amérique et à la Grande-Bretagne (première partie)

U

n temps d’angoisse

Voici ce que déclare la prophétie de Jérémie:

«Ainsi parle l’Éternel: Nous entendons des cris d’effroi … Informez-vous, et regardez si un mâle enfante! Pourquoi vois-je tous les hommes les mains sur leurs reins, comme une femme en travail? Pourquoi tous les visages sont-ils devenus pâles’? Malheur! Car ce jour est grand; il n’y en a point eu de semblable. C’est un temps d’angoisse pour Jacob» (Jérémie 30:5-7).

Rappelez-vous—qu’en transmettant le droit d’aînesse aux fils de Joseph, Ephraïm et Manassé (Genèse 48:16), Jacob déclara: «Qu’ils soient appelés de mon nom»—sur Ephraïm et Manassé—qui, aujourd’hui, sont la Grande-Bretagne et les États-Unis. Cela indique sur qui ces terribles calamités nationales vont d’abord s’abattre—sur la Grande-Bretagne et sur les États-Unis.

Mais quand vont-ils s’abattre? N’allez surtout pas croire qu’il s’agit de fléaux qui frappèrent l’Israël de l’Ancien Testament. Poursuivons notre lecture—afin de savoir quand cette prophétie s’accomplira!

Continuons dans Jérémie 30:7: «… C’est un temps d’angoisse pour Jacob; mais il en sera délivré (Après qu’il aura appris sa leçon au milieu de cette tribulation!) En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, je briserai son joug de dessus ton cou [le joug de l’esclavage], je romprai tes liens, et des étrangers ne t’assujettiront plus. Ils serviront l’Éternel, leur Dieu, et David, leur roi, que je leur susciterai» (David, lorsqu’il sera ressuscité—lors du second avènement du Christ!)

Donc, il est question ici de l’époque qui précède le retour du Christ—retournant pour libérer nos peuples—tout comme Moïse délivra nos ancêtres de l’esclavage égyptien.

Jésus l’a prophétisé!

D’autres prophéties évoquent cette même époque de calamités nationales, une époque de détresse telle qu’il n’y en a jamais eu de pareille. La prophétie clef du Nouveau Testament est celle que Jésus fit sur le mont des Oliviers—dont il est question dans Matthieu 24, Marc 13 et Luc 21.

Les apôtres Lui avaient demandé, en privé, quand Son second Avènement aurait lieu—et quand la fin de ce monde et le début du merveilleux Monde à Venir surviendraient. Jésus leur expliqua que le signe, grâce auquel on pourrait en connaître l’imminence, serait la proclamation du véritable Évangile annonçant le Royaume de Dieu à toutes les nations pour servir de témoignage (Matthieu 24:14). À part cela, que devait-il aussi se produire—juste avant Son Avènement?

Jésus poursuit en ces termes: «Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé [il n’y aurait plus personne de vivant]; mais à cause des élus, ces jours seront abrégés» (Matthieu 24:21-22).

Cette prophétie décrit la plus grande époque de troubles—de détresse—de toute l’histoire, une époque qui n’a jamais eu et qui n’aura jamais plus son pareil. Le prophète Jérémie en parle comme «un temps d’angoisse pour Jacob». Il s’agit d’une époque unique dans toute l’histoire.

Le prophète Daniel décrit également cette terrible crise sans précédent. En parlant d’une époque maintenant très proche, Daniel a écrit: «En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef [un grand archange], le défenseur des enfants de ton peuple; et ce sera une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu depuis que les nations existent jusqu’à cette époque» (Daniel 12:1).

Il est question ici du même châtiment intense que les pays anglo-saxons vont subir. Et quand cela aura-t-il lieu? Continuez à lire, le même verset: «… En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés [de l’esclavage]. Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre [qui sont morts] se réveilleront [ressusciteront], les uns pour la vie éternelle …» (versets 1-2).

Cette époque précède de peu la résurrection des justes, qui aura lieu lors du second Avènement du Christ. De même que Moïse, autrefois, délivra les Israélites de l’esclavage des Égyptiens, le Christ va revenir pour délivrer l’Amérique et la Grande-Bretagne de la future captivité babylonienne, qui s’annonce maintenant (voir Deutéronome 18:15 Actes 7:37 et Jérémie 23:5-8).

Jérémie compare notre époque à un «joug» sur le cou de nos peuples. quelle sorte de «joug» d’esclavage? Ésaïe nous le dit!

Le message prophétique d’Ésaïe 47 (verset 1) s’adresse à la fille de Babylone. Non pas à l’ancienne Babylone. Non pas à la Babylone de Nebucadnetsar, 600 ans avant le Christ—mais à une fille de cette Babylone, maintenant, en ce vingtième siècle. En prophétie, une femme, ou une fille, symbolise une Église—une organisation religieuse.

La «fille» en question, dans cette prophétie, est représentée par une prostituée voluptueuse, une «souveraine des royaumes». C’est-à-dire, une grande Église qui domine sur les nations. Cette même «femme», cette «Babylone» moderne, est décrite dans le 17e chapitre de l’Apocalypse—il s’agit là, de «la grande prostituée», assise sur «les grandes eaux». Le verset 15 du même chapitre interprète le symbolisme des «eaux»; il s’agit «des peuples, des foules, des nations et des langues». Son nom, ici, est un «mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre» (verset 5). En d’autres termes, c’est la religion mystérieuse babylonienne—la même religion que celle de la Babylone ancienne—mais bien plus répandue que par le passé, ayant grandi au point de dominer sur un grand nombre de nations parlant différentes langues.

Les royaumes sur lesquels cette prostituée a dominé formèrent «le Saint-Empire romain», entre 554 et 1814 après Jésus-Christ. Cet empire ressuscita brièvement sous Mussolini, et bientôt, il ressuscitera à nouveau, pour la dernière fois, grâce à une union politico-militaire formée de dix territoires européens (Apocalypse 17:8-14).

Et au temps de cette «grande prostituée», assise sur cette «bête» politico-militaire, cet empire luttera contre le Christ glorifié à Son second Avènement (Apocalypse 17:14).

Revenons maintenant à Ésaïe 47. Dieu dit à cette maîtresse des royaumes: «J’étais irrité contre mon peuple [Israël—la Grande-Bretagne et l’Amérique], j’avais profané mon héritage, et je les avais livrés entre tes mains [à l’esclavage et à la torture]: Tu n’as pas eu pour eux de la compassion, tu as durement appesanti ton joug sur le vieillard» (verset 6).

Ce joug de l’esclavage, sans compassion, va particulièrement être imposé aux États-Unis et à la Grande-Bretagne par les nations de l’Europe unie, qui se préparent! Cette Union a déjà commencé par la formation du Marché commun, et par l’institution récente du s.m.e. (Système Monétaire Européen). Ses dirigeants parlent constamment d’une union politique—ce qui implique, nécessairement, une union militaire. À ce jour, ils n’ont pas été en mesure de mener à bien une pleine union politique. Cela se fera par «les bons offices» du Vatican qui, seul, peut représenter pour ces dirigeants un symbole d’unité. Deux papes ont déjà offert leurs «bons offices» en faveur d’une telle union.

Avec ce qui se passe actuellement, bien que les prophéties n’en parlent pas, il y a de fortes chances pour que le chef de cette nouvelle puissance mondiale se trouve en Europe centrale. Ce chef précipitera la Troisième Guerre mondiale. Et cette fois-ci, il parviendra à ses fins.

Une grande partie des anciens Assyriens émigra vers le nord-ouest à partir de leur pays d’origine situé sur la rive sud de la mer Caspienne—et ils s’installèrent en Europe centrale, tandis que la Maison d’Israël émigra du pays de leur captivité pour aller s’installer sur les régions côtières du nord-ouest de l’Europe. Par conséquent, dans les prophéties qui se rapportent à notre époque, lorsqu’il est question de l’Assyrie, il s’agit de l’Europe centrale actuelle!

Donc, l’histoire doit se répéter! C’était l’ancienne Assyrie qui conquit la Maison d’Israël, et qui les déporta depuis la Samarie jusqu’aux rives sud de la mer Caspienne.

Et où se trouvent à présent les descendants des anciens Babyloniens—les Chaldéens? Les anciens Babyloniens émigrèrent vers l’ouest et s’installèrent en Italie. La religion de ces peuples était la religion à mystères des Babyloniens et des Assyriens. Le monde ne va pas en croire ses oreilles; il va être frappé de stupeur et être choqué lorsqu’il va apprendre que Simon, ce magicien de Samarie du temps des apôtres, le chef de la religion Babylonienne à mystères, dont le titre était celui de «pater» ou pierre, ce qui signifie papa, s’appropria le nom du Christ et adopta le principe chrétien de la grâce, qu’il changea en licence de désobéir, de supprimer la loi de dieu (Jude 4)—et commença la religion que le monde connaît aujourd’hui, sous le nom de «christianisme». Le monde va être stupéfait quand il s’apercevra que cette religion n’est pas, et n’a jamais été, la continuation de l’Église de Dieu, fondée par Jésus-Christ et Ses apôtres!

Cette connaissance éclatera bientôt comme une bombe sur un monde incrédule! Les gens seront choqués d’apprendre comment ils ont été séduits! Quand Dieu le jugera nécessaire, cette «bombe» révélatrice explosera! 

La suite sur...

Usbp Ad Fr