Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Mic

Matt Botsford/Unsplash

Ce qui est prophétisé de se produire, maintenant—à l’Amérique et à la Grande-Bretagne (quatrième partie)

Les Anglo-Saxons selon la prophétie (chapitre quatorze)

La suite provenant de  Ce qui est prophétisé de se produire, maintenant—à l’Amérique et à la Grande-Bretagne (troisième partie)

L

e prophète Osée résume le tout

Le prophète Osée résume la rébellion d’Israël contre la bonne voie, son bannissement, le divorce entre Dieu et lui, la suspension de l’héritage du droit d’aînesse pendant 2520 ans—et, en fin de compte, la rédemption du peuple élu après son châtiment correctif plus intense au septuple, par trois reprises successives.

Le prophète Osée devient très concis, très direct et très spécifique, lorsqu’il analyse l’attitude nationale de la Grande-Bretagne et l’Amérique en ce moment!

Afin d’illustrer toute l’infidélité, le bannissement, la suspension de la bénédiction et le châtiment extrême, puis, tout compte fait, le réveil d’Israël, Dieu force le prophète à épouser une prostituée—afin d’illustrer ce qu’Israël symbolise pour Lui. Cette prostituée lui enfante un fils. Dieu ordonne à Osée d’appeler ce fils Jizreel, ce qui signifie: «Dieu va disperser». Car Dieu déclare: «Je mettrai fin au royaume de la maison d’Israël … je briserai l’arc d’Israël dans la vallée de Jizreel» (Osée 1:4-5). Le royaume d’Israël—le gouvernement—cessa avec la captivité assyrienne—en 721-718 avant notre ère.

La prostituée qu’Osée avait épousée enfanta une seconde fois, et mit au monde une fille. Dieu ordonna que cette fille porte le nom de Lo-Ruchama, ce qui signifie: «pas de pitié» car Dieu dit: «Je n’aurai plus pitié de la maison d’Israël, je ne lui pardonnerai plus» (verset 6).

La femme d’Osée eut encore un autre fils. «Donne-lui le nom de Lo-Ammi, ce qui signifie: «pas mon peuple»; car vous n’êtes pas mon peuple, et je ne suis pas votre Dieu» (verset 9).

Destinés à connaître les vraies richesses

«Cependant le nombre des enfants d’Israël sera comme le sable de la mer, qui ne peut ni se mesurer ni se compter; et au lieu qu’on leur disait: Vous n’êtes pas mon peuple! on leur dira: Fils [au pluriel] du Dieu vivant! Les enfants de Juda [les Juifs] et les enfants d’Israël [les «dix tribus perdues»] se rassembleront, se donneront un chef, et sortiront du pays [se répandront loin au-delà de leurs frontières]; car grande sera la journée de Jizreel» (Osée 1:10-11).

Le prophète résume ici, pour ainsi dire, l’ensemble des rapports entre Dieu et Israël. Aujourd’hui, nos peuples prétendent qu’ils ne sont pas «Israël». C’est-à-dire, qu’ils ne sont pas le peuple de Dieu! Ils pensent que les Juifs, et les Juifs seulement, sont Israël. Mais ils vont bientôt connaître leur identité. Des milliers de personnes vont le découvrir également grâce à l’ouvrage que vous lisez présentement. D’autres millions l’apprendront lors du retour du Christ!

Dans le deuxième chapitre d’Osée, au sujet de la prospérité sans précédent du droit d’aînesse, héritée par les pays anglo-saxons nous lisons: «Elle n’a pas reconnu que c’était moi qui lui donnais le blé, le moût et l’huile; et l’on a consacré au service de Baal l’argent et l’or que je lui prodiguais. C’est pourquoi je reprendrai mon blé en son temps et mon moût dans sa saison, et j’enlèverai ma laine et mon lin qui devaient couvrir sa nudité [son péché]» (versets 10-11).

Finalement, lorsque la correction deviendra assez intense, nos peuples reconnaîtront leurs transgressions, se repentiront et chercheront leur Dieu!

Le peuple de Dieu—enfin!

«En ce jour-là, dit l’Éternel, tu m’appelleras: ishimon mari»] et tu ne m’appelleras plus Baalimon maître»]» (verset 16).

«… Je planterai pour moi Lo-Ruchama dans le pays, et je lui ferai miséricorde; je dirai à Lo-Ammi: Tu es mon peuple! et il répondra: mon Dieu!» (verset 23).

Ensuite apparaît le message que Dieu adresse à nos peuples actuels—plus particulièrement aux peuples britanniques!

«Écoutez la parole de l’Éternel, enfants d’Israël! [Vous les peuples du Commonwealth Britannique et des États-Unis] Car l’Éternel a un procès avec les habitants du pays, parce qu’il n’y a point de vérité, point de miséricorde, point de connaissance de Dieu dans le pays. Il n’y a que parjures et mensonges, assassinats, vols et adultères; on use de violence, on commet meurtre sur meurtre. C’est pourquoi le pays [les États-Unis et la Grande-Bretagne] sera dans le deuil, tous ceux qui l’habitent seront languissants …» (Osée 4:1-3).

Dieu déclare à l’intention des ecclésiastiques et des théologiens de la Grande-Bretagne et de l’Amérique: «Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j’oublierai aussi tes enfants. Plus ils se sont multipliés, plus ils ont péché contre moi: Je changerai leur gloire en ignominie» (versets 6-7).

Faisant allusion au châtiment correctif d’une intensité sept fois plus forte, qui doit bientôt s’abattre sur eux, Il ajoute: «Quand ils seront dans la détresse, ils auront recours à moi» (Osée 5:15).

À l’Angleterre actuelle!

En parlant des îles Britanniques, à notre époque, Dieu déclare: «Parce qu’Israël [la Grande-Bretagne] se révolte comme une génisse indomptable, maintenant l’Éternel le fera paître» (Osée 4:16). Dieu, aujourd’hui, fait «paître» Son peuple avec sa parole—son Évangile du royaume de Dieu—Son avertissement de ce qui s’en vient! Le gouvernement britannique refuse de mettre les studios de télévision qu’il contrôle, à la disposition des serviteurs de Dieu qui proclament le message de Dieu à l’intention des peuples britanniques!

Toutefois, Dieu était bien décidé à faire connaître Son message aux habitants des îles Britanniques!

Donc, à partir de la première semaine de janvier 1953, le message de Dieu commença à se répandre en Grande-Bretagne à partir de l’Europe par l’intermédiaire des émissions radiophoniques The World Tomorrow (Le monde à Venir, en langue anglaise) émises par la très puissante voix de Radio-Luxembourg!

Lorsque Radio-Luxembourg ne fut plus en mesure de proclamer ce message de façon efficace, Dieu suscita des postes émetteurs «flottants», sur des bateaux, ancrés juste en dehors des eaux territoriales anglaises. L’émission The World Tomorrow se répandit en Grande-Bretagne avec force, quotidiennement, grâce à sept bateaux. Ces stations flottantes ne faisaient rien d’illégal.  Elles ne violaient aucune loi. Elles permirent à la loi divine d’être proclamée. Mais les autorités anglaises leur donnèrent, à tort, le nom de «bateaux pirates». Ce n’était pourtant pas des pirates. Ils n’étaient pas des maraudeurs. Ils n’envahissaient pas le pays. Ils ne pillaient personne, ne volaient personne. Ils ne faisaient de tort à personne!

La plupart des gouvernements voudraient contrôler ce que les gens entendent, ou n’entendent pas. Ils veulent contrôler notre façon de penser!

Le gouvernement britannique et l’Église nationale d’Angleterre acceptent de légaliser la perversion révoltante que constitue l’homosexualité! Ils approuvent des péchés abominables, mais aucune porte ne s’ouvre à l’intérieur du Royaume-Uni, qui permettrait aux ressortissants britanniques d’entendre le message de Dieu!

Malgré tout, Dieu a transmis Son message à la Grande-Bretagne. 

La suite sur...

Usbp Ad Fr