Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Kod de 540x330

ISTOCK-471858767

Comment bâtir votre foi

La foi est l’un des sujets spirituels les plus importants mais aussi l’un des moins bien compris. Apprenez comment la vraie foi vous donnera accès aux richesses durables. (Transcription de la Clef de David)

Il y a une Écriture dans Matthieu 13 au verset 58 qui explique que le Christ était dans un lieu, et qu’Il disait qu'Il ne pouvait pas y faire beaucoup de miracles à cause de l’incrédulité des habitants de l’endroit, parce qu'ils manquaient de foi. Ils n'avaient pas la foi, et Il ne pouvait pas y faire des miracles. Maintenant, je pense que c’est l'une des grandes leçons que nous devons apprendre de la Bible, c'est le pouvoir de la foi si nous plaçons notre confiance en Dieu et en ce qu'Il va faire, les grandes œuvres qu'Il fera si nous lui faisons confiance.

Vous pouvez appliquer ceci à aujourd'hui parce qu'Il a aussi dit, à un autre endroit, c'est-à-dire, le Christ a dit, que quand Il reviendra, trouvera-t-Il la foi ? Laissant entendre qu'Il ne trouverait pas beaucoup de foi, nous avons donc besoin de cette leçon, et nous devons apprendre comment l'appliquer. Le Christ ne pouvait pas faire beaucoup de miracles parce que les gens n'avaient tout simplement pas la foi. S'Il veut faire des œuvres à travers nous, nous avons besoin d'avoir Sa foi vivant en nous. Galates 2 et verset 20 nous le dit.

Si vous allez dans le livre de Jacques, il vous dit comment bâtir votre foi. L'apôtre Jacques était le frère de Jésus-Christ et il nous dit comment bâtir la foi, et d'une manière puissante je pense, et c'est une leçon gigantesque que nous devons apprendre. J'aimerais donc vous en parler aujourd'hui, comment bâtir la foi.

Et c'est vraiment un livre du temps de la fin ; vous pouvez lire cela dans Jacques 5 et verset 3. La version King James dit : « ...pour les derniers jours ». Ceci doit en fait se lire : « ...Dans les derniers jours ». C’est donc une référence aux derniers jours.

Et Jacques 5 et le verset 7 parle de faire cette œuvre jusqu'à la venue de Jésus-Christ, donc c'est au sujet de la Seconde venue de Jésus-Christ.

Remarquez Jacques 1, versets 2 et 3, remarquez ce qu'il dit ici : « Mes frères », c'est le peuple même de Dieu, « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, (3) sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. » Ceci est la Version Standard Révisée. Regardez ce que Dieu dit. Voyez cette « patience » serait mieux traduite par « endurance ». Donc, si vous voulez vraiment cette force d'endurer avec Dieu, voilà le moyen de l'obtenir, pour vraiment rester avec Dieu et ne pas juste avoir des hauts et des bas et aller çà et là. Nous voulons être stables. Nous voulons être profondément enracinés en Jésus-Christ.

Jacques 1 et le verset 4 dit : « Mais il faut que la patience » encore, c'est à dire « la force d'endurer », « accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien ». Dieu veut donc que nous soyons parfaits, et Il veut que nous ayons de la joie même dans ces épreuves. C'est une vie de joie et une vie d'abondance si nous tenons compte du message de Dieu. Il promet tout cela.

Verset 5 de Jacques 1, « Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement », c'est comme une sagesse cosmique. En d'autres mots, c'est une sagesse qui vient du cosmos ou de l'univers, sortie tout droit du trône même de Dieu, et Il dit, Maintenant si vous la demandez, Je vous la donnerai ! Et je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit dont les gens aient plus besoin aujourd'hui que la sagesse. Regardez le manque de sagesse dans ce monde, à quel point c'est pathétique. Et on poursuit en disant, « et sans reproche, et elle lui sera donnée ». Elle vous sera donnée si vous la demandez.

Mais voici la condition. Verset 6, « Mais qu'il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. (7) Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur. » Ce sont des paroles fortes, des paroles très fortes. Dieu dit qu'il ne peut y avoir cette oscillation de va et vient. Vous devez croire Dieu ! Vous devez Le croire ! Et Lui faire confiance !

Donc Dieu dit très clairement à travers Jacques que nous ne pouvons pas tergiverser. Il y aura des moments orageux dans nos vies, mais nous ne pouvons pas hésiter. Nous devons continuer à faire confiance à Dieu dans ces épreuves, et Il a dit que vous pouvez vous réjouir dans ces épreuves parce que c'est pour votre bien ! Ceci bâtit votre foi ! Dieu sait exactement ce qui se passe dans nos vies.

Ensuite au verset 8, « C'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. » Et bien, certainement nous voulons tous être stables, nous voulons être vus comme une personne stable, digne de confiance, engagée envers Dieu. Nous voulons voir cela, et Dieu dit que vous avez cela, et Je vous le donnerai. Grâce à la foi, Je vous le donnerai.

Puis plus bas aux versets 9 à 11, « Que le frère de condition humble se glorifie de son élévation. (10) Que le riche, au contraire, se glorifie de son humiliation ; car il passera comme la fleur de l'herbe. » Simplement comme tout le monde, il va mourir. (11) « Le soleil s'est levé avec sa chaleur ardente, il a desséché l'herbe, sa fleur est tombée, et la beauté de son aspect a disparu : ainsi le riche se flétrira dans ses entreprises. » Maintenant, Dieu nous le répète encore, il n'y a rien de mal à être riche. Abraham était riche, David était riche. Mais c'est une question de richesse dans la foi dont Dieu parle. Il ne veut pas que nous placions la richesse avant la foi ! Je vais juste le dire ainsi. La richesse, être riche, ou avoir de la richesse n'est rien comparé à être riche en foi ! C'est ce que Dieu veut pour chacun de nous, mais Il dit, Maintenant regardez cet homme riche, il est seulement comme une fleur qui se fane, et la vie est si courte, et nous aurons si rapidement l'occasion d'entrer dans la Famille même de Dieu, dans l'éternité. Dieu nous a donné une durée de vie très courte pour avoir la possibilité de vraiment s'engager envers Lui et de bâtir le caractère de Dieu, et c'est ce qui arrive à ceux qui sont appelés les prémices, qui sont appelés avant la Seconde venue du Christ et Dieu va les récompenser comme aucun autre peuple qui ait été appelé par Dieu. Donc ici nous avons la comparaison entre la vie éternelle et la richesse sur cette Terre.

Le verset 12 de Jacques 1 dit : « Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé », dans sa foi, quand il est éprouvé dans sa foi, « il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment ». Une récompense éternelle, une couronne de vie pour toujours. Une couronne ! Vous allez régner avec Jésus-Christ pendant mille ans, partageant le trône de David avec Lui si vous faites l'Œuvre de Dieu avant Sa Seconde venue. Vous partagerez ce trône avec Lui pour toujours ! Il s'étend dans l'univers, et pour embellir l'univers, ce que Lucifer et un tiers des anges n'ont pas réussi à faire. Mais ils n'auraient pas dû échouer ! Il n'y a aucune raison pour cela, et maintenant c'est Satan et les démons, et ils sont tous confinés sur cette Terre en ce temps de la fin. Et si jamais il y a eu une époque où nous avons besoin de foi, c'est maintenant ! Nous avons besoin de foi. Satan est dans sa plus grande colère en ce moment.

Et il est dit dans Apocalypse 12 et verset 12, qu’il sait qu’il a peu de temps. Il sait que la fin est arrivée. Le fait qu'il a été précipité ici-bas est un signe que la fin est proche, très proche. Et il a été précipité sur Terre, tout récemment, au cours des dernières années, et vous lirez à ce sujet dans notre littérature.

Jacques 2 et verset 14, « Mes frère, que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les œuvres ? La foi peut-elle le sauver ? » Maintenant, c'est une question importante. La foi peut-elle nous sauver à elle seule ? Non, elle ne le peut pas.

(15) « Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour », Il nous parle spirituellement au sujet de ces gens, les membres même de vos congrégations si vous êtes dans l'Église de Dieu.

Verset 16, « et que l'un d'entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? (17) Il en est ainsi de la foi : si elle n'a pas les œuvres, elle est morte en elle-même. » En d'autres mots, si vous avez votre propre famille, famille spirituelle, et que certains d'entre eux ont faim, et vous dites, Eh bien, d'accord, ils viennent et vous demandent, et vous dites, Eh bien, d'accord, je vais prier pour vous, mais vous ne leur donnez rien, eh bien, ça c'est la foi seule. C'est la foi sans les œuvres. Il est question de votre propre famille spirituelle. Maintenant la foi seule, vous voyez, ne nous sauvera pas ; nous devons agir sur cette foi. Nous devons lui donner vie avec des œuvres, motivées par la foi, pour sortir et faire ce que Dieu nous commande de faire, et nous bâtirons de la foi, une foi puissante, dit Dieu, et nous aurons des œuvres puissantes si nous faisons cela. Mais la foi seule est une foi morte ; c'est ce que Jacques nous dit. Elle est morte si nous avons seulement la foi et si nous n'avons pas d'œuvres, et les œuvres que Dieu nous commande de faire viennent directement de la Bible, bien sûr. Mais vous voyez même dans ce message aujourd'hui, même si les gens ne sont pas convertis aujourd'hui, ils auront quand même une opportunité d'apprendre à connaître Dieu dans une résurrection future. Mais il y en aura quelques-uns qui seront convaincus par le message de Dieu et qui se convertiront à cause du message, mais s'ils n'agissent pas sur ce message, le message de Dieu, alors tout cela sera au moins un témoignage contre eux, et ils le verront lorsqu'ils seront ressuscités des morts. Et cela fera en sorte que tout le monde ait la possibilité d'en faire partie et de recevoir la Famille de Dieu, ou d'y entrer.

Remarquez maintenant le verset 18 du chapitre 2, « Mais quelqu'un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j'ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres. » C'est ce que Jacques a dit. Regarde, je vais te montrer ma foi par mes œuvres ! En d'autres mots, si vous avez la foi, vous aurez des œuvres parce que vous agissez avec foi et faites ce que Dieu vous dit de faire, et vous faites les œuvres de Dieu. C'est ça la foi ! 

Maintenant, si vous proclamez simplement les paroles de Dieu, il faut du courage pour le faire. Il faut de la foi pour le faire. En fait, Jacques fut martyrisé pour avoir prêché le même message dont je vous parle aujourd'hui. En 62 après J.-C., il fut martyrisé, le frère du Christ. Pouvez-vous imaginer cela ? Seulement pour avoir prêché la vérité ! Seulement pour avoir proclamé le message de Dieu, il fut mis à mort ! La vérité n'est pas toujours bien reçue. En fait, la plupart du temps, elle ne l'est pas. C’est comme ça dans ce monde.

Mais la foi nous motive à grandir dans la grâce et la connaissance de la Parole de Dieu, pour bâtir le caractère même de Dieu. Et après cela, assurez-vous d’agir et de faire les œuvres qu'Il veut que vous fassiez, et d'envoyer ce message autour du monde comme témoignage, essentiellement, pour ce monde parce que la plupart d'entre eux n'y répondront pas aujourd'hui. Mais ce sera, quand même, un témoignage contre eux.

Donc Dieu va nous permettre de régner sur l'univers entier si nous faisons simplement ce qu'Il nous dit de faire, si nous Lui obéissons.

Notez le verset 19, « Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. (20) Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ? » Pensez-vous que Satan et les démons ont de la foi en Dieu ? Ils n'ont pas de foi en Dieu, mais ils croient en Dieu et ils tremblent devant Dieu, mais ils ne croient pas Dieu. Ils ne croient pas cette Bible, et la foi est de croire ce qui est dans ce Livre.

C'est aussi simple que cela. Ce qui est dans ce Livre, nous devons y croire si nous voulons avoir la foi, et cela exige de grandes œuvres. Dieu nous donne toujours un travail à faire, un message à proclamer au monde. Mais nous devons avoir la foi en Dieu et agir et montrer notre foi par nos œuvres, et ça c'est la foi vivante parce que vous agissez et faites ce que Dieu dit de faire. Et vous obéissez là où Il dit d'obéir, et c'est de là que les bénédictions viendront, de Dieu, Lui-même.

Mais si vous y regardez de plus près, vous verrez qu'il y a deux sortes de foi. Il y a la foi aveugle, qui est celle de la plupart des gens religieux dans ce monde. Ils ont une foi aveugle. Ils ont une foi morte ! Mais Dieu dit que si vous voulez avoir une foi vivante vous allez devoir avoir la foi avec des œuvres, les œuvres de Dieu, que Dieu nous dit de faire, et le caractère qu'Il veut que nous développions, et le message qu'Il veut que nous proclamions. Ce monde a donc une occasion de se repentir et de recevoir Dieu dès maintenant et d'être protégé et aimé et guidé par Dieu, Lui-même aujourd'hui. C'est ce que Dieu veut de tout le monde, mais ce monde se rebelle contre Dieu, ils se rebellent régulièrement contre Lui.

Mais si vous voulez être sauvés, eh bien, vous aurez besoin d'avoir la foi avec les œuvres. La foi avec les œuvres. Maintenant, c'est ainsi qu'on bâtit la foi. Nous grandissons. Quand nous faisons cela, nous grandissons dans la foi, en bâtissant du caractère, et en faisant l'Œuvre de Dieu ! Nous le faisons par la foi ! Et nous avons le courage de le faire par la foi, et c'est une grande bénédiction pour ce monde, quelque soit la façon dont vous le voyez.

Remarquez le verset 21, « Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel ? (22) Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres la foi fut rendue parfaite. » Ici pour Abraham, dans son cœur, dit la Bible, son fils était mort. Il allait mettre à mort son fils comme sacrifice selon ce que Dieu lui avait demandé de faire. Et il était prêt à le faire et Dieu l'arrêta parce qu'Il savait, Il savait qu'il allait le faire.

Et c'était réellement un type de Dieu, le Père, Lui-même, offrant Son Fils pour ce monde pour qu'Il soit battu impitoyablement et crucifié, mis à mort pour payer pour nos péchés. Pour payer pour nos péchés ! Il est mort pour nous tous, et Il était parfait, n'ayant jamais péché. Maintenant, Lui et le Père ont énormément sacrifié lorsque cela s'est fait, vous pouvez en être certains, parce que s'Il eut commis un seul péché, Il aurait perdu Son salut, et nous n'aurions pas la possibilité d'être sauvés. C'est à quel point c'est si important !

Pouvez-vous croire que c'est vraiment ce qu'il en est ? Pouvez-vous croire cela avec foi ? Que Dieu donna le sacrifice ultime, Son propre Fils qu'Il aimait comme nous ne pouvons pas le comprendre, parce qu'Il a un amour que la plupart d'entre nous n'avons pas. Mais nous devrions tous être en train de le développer si nous comprenons et obéissons réellement à Dieu. Nous avons besoin de Son amour.

Puis il dit au verset 23, « Ainsi s'accomplit ce que dit l'Écriture : Abraham crut à Dieu », il savait que, eh bien, s'il mettait à mort son fils, il savait—à cause des promesses dans la Bible—que Dieu devait le ramener à la vie, parce qu'Il avait promis ce qui serait fait par son fils, c'est-à-dire, Isaac, et Abraham le savait. Il a cru Dieu ! Il a simplement cru Dieu ! C'est la foi ! C'est cela la foi ! Il suffit simplement de croire Dieu, ce Dieu, et c'est cela la foi. Et alors, « Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé Ami de Dieu. (24) Vous voyez que l'homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement. » Dieu dit de faire quelque chose que nous pensons qui n'a aucun sens, ou que nous ne devrions jamais faire, nous devrions simplement obéir à Dieu. Mais assurez-vous que cela vient de Dieu et non pas d'un homme quelconque, mais de Dieu, Lui-même. Parce que vous êtes maudits si vous vous confiez dans l'homme (Jérémie 17 et verset 5). Vous êtes sous une malédiction ! Donc nous ne pouvons permettre que cela arrive ! Abraham a cru Dieu, et il était prêt à donner son propre fils en sacrifice.

Voyez, Abraham était un type de Dieu le Père. Laissez-moi vous donner une citation de Herbert Armstrong. « Alors sommes-nous sauvés par les œuvres plutôt que par la foi ? » Il a posé la question. « Non, jamais ! Nous sommes sauvés par la foi ! Mais la foi fonctionne avec nos œuvres, et par les œuvres notre foi est rendue parfaite. C'est ça la foi vivante ! » C'est ça la foi vivante ! Par la foi avec ces œuvres. La foi est rendue parfaite en agissant et en faisant ce que Dieu nous dit de faire ! La foi avec les œuvres est la foi vivante ! C'est ce que nous voulons, et c'est ce dont nous avons besoin en ce temps dans nos vies.

Le verset 25 dit, « Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu'elle reçut les messagers et qu'elle les fit partir par un autre chemin ? (26) Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte. »

Vous pouvez regarder Jacques 1 et le verset 22, je vais seulement vous en donner une partie, mais il dit, « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. » En d'autres mots, si vous n'êtes qu'un simple auditeur de la parole et que vous n'avez pas d'œuvres, vous vous trompez vous-mêmes ! Vous ne voulez pas vous tromper vous-mêmes, et je ne le veux pas non plus. C'est ce que Jacques dit, et c'est ce que Dieu nous dit ici. Si vous ne faites que seulement écouter, c'en est ainsi pour vous.

Alors Dieu éprouve notre foi, et nous devons Lui faire confiance. Par exemple, si nous voulons être guéris, nous devons Lui faire confiance pour nous guérir, la guérison qui n'est pas encore faite. Nous devons avoir la foi en cela, non pas dans nos sentiments, mais juste dans la Parole de Dieu. Nous devons vivre par cela.

Il y a, eh bien, une écriture dans Matthieu 9 et verset 29 qui dit, « Qu'il vous soit fait selon votre foi. » Il vous sera fait selon votre foi !

« La foi est l'assurance que les choses que Dieu a dites dans Sa Parole sont vraies, et que Dieu agira en accord avec ce qu'Il a dit dans Sa Parole. Cette assurance, cette dépendance sur la Parole de Dieu, cette confiance, est la foi ! » Et c'est une vraie définition biblique qu’il vient juste de dire ici. En fait cette œuvre de Dieu a été bâtie en la mettant en pratique ; elle a été bâtie de cette manière.

Dieu dit dans Jacques 5 et verset 14 et 15, « Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur ; (15) la prière de la foi », la prière de la foi, « sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné. » Donc maintenant, en d'autres mots, la guérison, être guéri physiquement est un type de la résurrection de la mort. Nous devons avoir la foi pour être guéri, pour avoir aussi la foi pour être ressuscité des morts. C'est une partie importante de ce que la Bible enseigne. Nous devons faire cela.

Mais Jacques ne parle pas principalement de la guérison physique. Il parle surtout de ce qui va nous arriver dans le futur. Nous devons être dans cette résurrection ! Cette première résurrection est une meilleure résurrection parce qu'alors nous allons régner avec Jésus-Christ pour toujours sur le trône de David, en tant que l'Épouse de Jésus-Christ ! Quelle merveilleuse bénédiction !

Donc ici, vous voyez, nous avons de Dieu une promesse absolue qu'Il nous guérira, qu’Il nous ressuscitera, qu’Il nous donnera toutes sortes de bénédictions aujourd'hui, et l'avenir nous réserve la plus grande récompense que Dieu ait jamais donnée à quiconque ! Nous allons être des rois et des sacrificateurs (Apocalypse 1 et verset 6). Des rois et des sacrificateurs pour toujours, régnant avec Jésus-Christ juste là, en tant que Son Épouse et apportant tellement d'enseignements et de joie à ce monde jusqu'à ce que tous ceux qui veulent être convertis soient convertis.