Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

58892795%21h.300%2cid.15664%2cm.fill%2cw.540

iStock.com/mustafagull

Concentrez-vous sur ce qui est important

Ne gaspillez pas votre ressource la plus précieuse sur le non-sens.
Que feriez-vous si vous appreniez que vous mourriez dans une semaine ? Si on vous donnait seulement sept jours pour réfléchir à votre vie, quelle serait votre évaluation ? Combien satisfait seriez-vous de ce que vous avez accompli ? Que regretteriez-vous d'avoir omis de faire ?

Passez-vous votre vie sur des choses qui font une différence ? Les questions vraiment importantes attirent-elles votre attention ? Qu'est-ce qui vous tire loin de ces choses ?

Moïse contemplait ces types de questions quand il a écrit le Psaume 90 : «Tous nos jours disparaissent par ton courroux; nous voyons nos années s'évanouir comme un son. Les jours de nos années s'élèvent à soixante-dix ans, et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans; et l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère, car il passe vite, et nous nous envolons. » (versets 9-10).

Puis il a tiré cette conclusion poignante, implorant Dieu : « Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse. » (Verset 12). Reconnaissez la brièveté de votre vie, et vous penserez beaucoup plus clairement.

Évaluez honnêtement comment vous utilisez vos jours, vos heures, vos minutes. Marquez-vous tout simplement le temps—ou comptez-vous vraiment vos jours afin que vous puissiez appliquer votre cœur à la sagesse ? Consacrez-vous suffisamment d'énergie pour les choses importantes ? Est-ce que vous vous poussez avec l’intention de vraiment utiliser votre vie et réaliser votre potentiel donné par Dieu ?

Une vie réussie exige qu’il faut être motivé et déterminé. Votre temps, qui est votre vie, est votre atout le plus précieux. Vous ne savez même pas s’il vous en reste beaucoup ou peu. Tout ce que vous savez avec certitude c’est que votre temps est limité.

Le diable sait que votre temps est limité. Il a construit la société moderne spécifiquement pour consommer votre attention avec des trivialités, pour vous éloigner de ce qui compte. Si vous faites juste ce qui vient naturellement et ce qui est le plus facile, vous serez emporté dans un torrent de distractions vous emmenant loin de n'importe où vous voulez être.

Ne soyez pas pris au piège par des choses banales qui sont vite oubliées. Établissez vos priorités et marchez vers eux, étape par étape, contre la résistance, de jour en jour, d’heure en heure. Évaluez régulièrement vos progrès et faites des corrections fréquentes pour rester sur la bonne voie. Ne laissez pas vos priorités se faner et disparaître, puis les remplacer par de nouvelles priorités que vous permettez aussi de se faner et disparaître. Une fois que vous établissez vos priorités, guidées par Dieu, courrez, marchez, grimpez, combattez, luttez et rampez vers eux jusqu'à ce que vous les avez atteints.

Examinez vos tâches quotidiennes et posez-vous des questions difficiles sur chacun d'eux : Est-ce vraiment important ? Comment cela va-t-il faire avancer un objectif à long terme ? Son impact durera-t-il au-delà de cette semaine ou ce mois-ci ? Cela fait-il progresser mon véritable but dans la vie ? Est-ce que cela diffuse mon énergie et m'empêche d'accomplir ce que je dois faire ? Si oui, puis-je le déléguer ou l’éliminer ?

Avec vos buts et priorités fermement à l'esprit, vous pouvez éviter d'être pris dans des choses non essentielles beaucoup plus facilement, et vous pouvez intentionnellement faire des choses spécifiques chaque jour pour faire avancer vos objectifs. Consacrez autant de temps que possible à un travail de valeur durable. Concentrez-vous sur ce qui est vraiment important. La concentration déterminera votre réussite dans sa réalisation plus que toute autre chose. Si vous ne pouvez pas vous concentrer sur quelque chose, vous ne l'accomplirez pas. Si vous pouvez concentrer, vous l'accomplirez.

Pour que les arbres fruitiers atteignent un rendement maximal, ils doivent être régulièrement émondés. Jésus-Christ a dit que la croissance dans votre vie exige aussi un émondage continu. « Tout sarment qui est en Moi et qui ne porte pas de fruit, Il [le Père] le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, Il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. » (Jean 15 : 2).

Une croissance indésirable et inutile est naturelle. Des obligations, des détournements, des projets et des préoccupations supplémentaires bourgeonnent et fleurissent tout le temps. C'est pourquoi l'émondage est si critique, et pourquoi il doit être continu. « Notre vie est gaspillée par les détails », a écrit Henry David Thoreau. « Simplicité, simplicité, simplicité ! Je dis, que vos affaires soient comme deux ou trois, et pas cent ou mille. »

Arrêtez-vous et demandez-vous : Qu'est-ce que je fais maintenant ? Est-ce vraiment ce que je dois faire? Être occupé n'égale pas la productivité. Et la productivité n'est pas la même chose que porter des fruits. Voyez le fruit. Vos actions produisent-elles des résultats ? Sont-ils de bons résultats ? Sont-ils significatifs ? Supportent-ils votre famille ? Aident-ils les autres ? Avancent-ils la cause de Dieu ? Mettez-vous les ressources qu'Il vous a confiées à leur meilleur usage ? Dieu veut vous aider à répondre à ces questions.

Vous ne pouvez pas vous permettre de perdre du temps. Émondez tout ce qui vole vos minutes et qui ne produit pas de bons fruits. Pour vous concentrer sur les choses importantes, moins vous pensez à d'autres choses, mieux c'est. Fixez des limites sur ce que vous consommez et faites. Éliminez l’inessentiel. Coupez ce qui n'est pas vraiment important. Retardez les choses qui n'ont pas besoin d'être fait tout de suite. Gardez votre attention fixée sur ce qui est vraiment important et émondez tout le reste.

C’est un processus continuel. Émondez, puis émondez à nouveau, puis à nouveau. Émondez chaque mois, chaque semaine, même chaque jour.

C'est la façon de maximiser votre temps et votre énergie. Si vous faites quelque chose d'important, alors vous avancez dans la bonne direction, même si c’est lentement. Comme Earl Nightingale a dit : « N’abandonnez jamais un rêve juste à cause du temps qu'il faudra pour l'accomplir. Le temps passera quand même. » 

No Fr