Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

201125 mideast%20deal 1272643209 alexwong%20getty%20copy

ALEX WONG/GETTY IMAGES

Défaut mortel dans les accords de paix au Moyen-Orient

Les accords arabo-juifs indiquent la paix dans cette région déchirée par la guerre. La prophétie biblique est-elle d’accord ? Elle donne un préavis des actions des alliances spécifiques qui se forment actuellement.

En l’espace de quatre mois à la fin de 2020, l’État juif d’Israël a conclu des accords de paix avec trois États arabes : les Émirats arabes unis (É.A.U.), Bahreïn et le Soudan.

La succession rapide des accords a donné aux Juifs le sentiment qu’après avoir été considérés comme des intrus pendant 70 ans, ils sont finalement acceptés. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié ces accords de « pivot de l’histoire ».

Parce que cette réalisation sans égal dans la diplomatie a été médiatisée par le président américain Donald Trump, elle a été largement ignorée par les médias aux États-Unis. Mais elle n’est pas ignorée au Moyen-Orient !

Le président Trump a déclaré qu’il travaillait pour l’aube d’un nouveau Moyen-Orient. Certes, les progrès d’Israël vers la paix avec les nations arabes environnantes est un moment rempli d’espoir à une époque où tout le monde est à la recherche d’espoir. Le peuple juif a prié pour la paix pendant des milliers d’années, mais ne l’a jamais vécue !

L’accord d’Israël avec les Émirats arabes unis a été nommé les Accords d’Abraham, d’après la figure biblique. Le Premier ministre Netanyahu a parlé d’espoir pour tous les descendants des fils d’Abraham—les Israéliens d’Isaac et les Arabes d’Ismaël.

M. Netanyahu connaît le prix de la guerre : son propre frère a été tué lors de la légendaire Opération Entebbe en 1976. Pourquoi lui et tous les autres ne chercherait-ils pas les bénédictions de la paix ?

Nous voulons tous la paix. Mais malheureusement, ces récents pactes de paix ont un défaut mortel.

La prophétie biblique nous donne un aperçu profond de ces accords. En fait, il prédit que les Arabes modérés vont s’unir, un peu comme nous le voyons maintenant. Mais ils sont prophétisés de ne pas coopérer avec les États-Unis ou Israël !

Une prophétie dans le Psaume 83 expose une réalité cachée derrière ces accords de paix. Nous en sommes déjà aux premières étapes de son accomplissement.

Il y a un autre partenaire dans cette alliance prophétisée d’Arabes modérés.

Un nouveau médiateur au Moyen-Orient ?

Alors que l’accord entre Israël et les Émirats arabes unis a été médiatisé par les États-Unis, la première rencontre officielle entre les deux a eu lieu en Allemagne.

Le 6 octobre 2020, les ministres des Affaires étrangères d’Israël et des États-Unis ont rencontré le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas au Mémorial de l’Holocauste, au centre de Berlin. Après avoir visité le mémorial, le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Sheik Abdullah bin Zayed Al Nahyah, a écrit un message dans le livre d’or commémoratif des « victimes juives européennes de l’Holocauste ». Il a fini en écrivant : « Plus jamais ça. »

Le Times d’Israël a rapporté que cette visite était une « étape hautement symbolique, marquant le changement d’attitude dans le monde arabe à l’égard d’Israël et des Juifs ».

M. Maas a qualifié de « grand honneur que les ministres israéliens et émiratis des Affaires étrangères avaient choisis Berlin comme site de leur première réunion historique ». Il a ensuite déclaré : « La monnaie la plus importante dans la diplomatie est la confiance, et je suis personnellement reconnaissant à mes deux collègues qu’ils placent cette confiance en l’Allemagne ».

Vous pouvez voir ce choix d’emplacement comme un signe de repentir arabe et allemand pour leurs péchés historiques contre le peuple juif. Mais la prophétie du Psaume 83 nous avertit de ne pas accepter les apparences superficielles.

En fait, la rencontre à Berlin entre Israël et les Émirats arabes unis est un signe que l’Allemagne est sur le point d’entrer au Moyen-Orient d’une manière puissante.

Alliance du Psaume 83

La plupart des gens pensent que les Psaumes n’est qu’un livre de poésie charmante. Ce n’est pas le cas. Certains psaumes sont prophétiques, et certains prophétisent spécifiquement pour notre temps.

Le Psaume 83 est une prophétie de la fin des temps décrivant une alliance des États arabes modérés et une Europe unie dirigée par l’Allemagne. Il fournit le contexte prophétique pour comprendre les accords de paix d’Israël avec les États arabes, en particulier l’implication de l’Allemagne. Il décrit un accord entre les nations qui conduit non pas à la paix, mais à la guerre.  

« Ô Dieu, ne reste pas dans le silence ! Ne te tais pas, et ne te repose pas, ô Dieu ! Car voici, tes ennemis s’agitent, ceux qui te haïssent lèvent la tête. Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse, et ils délibèrent contre ceux que tu protèges. » (versets 1-3 [ou 2-4 dans la Bible Louis Segond]).

Les ennemis conspirent, mais contre qui ? Israël, la nation de Dieu. Il est essentiel de savoir qui « Israël » est prophétiquement, dans ces temps modernes. Le Premier ministre Netanyahu a parlé des Israéliens et des Juifs qui descendaient tous les deux d’Abraham. C’est vrai—mais ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est que les États-Unis sont aussi des descendants d’Abraham ! Jacob, le petit-fils d’Abraham, a eu 12 fils, qui ont été les pères des 12 tribus d’Israël. Les descendants modernes de l’ancien Israël incluent les Juifs—mais ils ne sont les enfants que d’une de ces 12 tribus : Juda. Les nations modernes les plus en vue, la Grande-Bretagne et l’Amérique, descendirent de Joseph et des tribus qui venaient de ses fils Éphraïm et Manassé. (Nous enseignons cette vérité depuis plus de 80 ans. Pour la preuve, demandez votre exemplaire gratuit du livre Les Anglo-Saxons selon la prophétie par Herbert W. Armstrong.)

Concernant ces ennemis d’Israël, le Psaume 83 poursuit : « Venez disent-ils, exterminons-les du milieu des nations et qu’on ne se souvienne plus du nom d’Israël ! Ils se concertent tous d'un même cœur ; Ils font une alliance contre toi » (versets 4-5 [ou 5-6 dans la Bible Louis Segond]). Pourquoi ces ennemis s’unissent-ils ? Pour détruire totalement Israël !

Les versets 6-8 [ou 7-9 dans la Bible Louis Segond] énumèrent les membres de cette alliance : « Les tentes d’Édom et les Ismaélites, Moab et les Hagaréniens, Guebal, Ammon, Amalek, les Philistins avec les habitants de Tyr ; l’Assyrie aussi se joint à eux... »

Aucune alliance de ce genre n’a jamais eu lieu dans l’histoire. La Anchor Bible explique : « L’histoire ne transmet aucune trace de crise nationale lorsque les nations énumérées dans ce psaume formèrent une ligue pour anéantir Israël. » Le commentaire de Lange est d’accord : « Les 10 nations qui sont ici énumérées comme étant combinées contre Israël, ne sont jamais mentionnées ailleurs comme ennemis alliés en même temps et dans le but d’anéantir Israël. » C’est parce que c’est une prophétie d’une alliance de la fin des temps.

La clé pour débloquer cette prophétie est de connaître les descendants modernes de ces peuples. Et Dieu en cette fin de temps a fourni cette clé. Sur la base de recherches bibliques et historiques et avec l’inspiration de Dieu, Herbert W. Armstrong a donné une bonne idée générale des nations auxquelles ces peuples correspondent aujourd’hui, équivalant les Ismaéliens à l’Arabie saoudite et aux États du Golfe, les Hagaréniens à la Syrie, les Philistins avec les Palestiniens ; Guebal et Tyr avec le Liban, Moab et Ammon avec la Jordanie, et Edom et Amalek avec la Turquie.

Les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan correspondent aux Ismaélites dans cette prophétie. Cette liste inclut les nations arabes qui font des ouvertures de paix vers l’État juif et des peuples qui sont actuellement engagés dans des efforts visant à se redéfinir eux-mêmes et leurs gouvernements. Le Psaume 83 prédit où mèneront les changements significatifs dans cette région.

Bien qu’il semble que ces nations s’éloignent du radicalisme et de la violence, nous devons regarder sous la surface. Après tout, cette prophétie révèle qu’ils formeront des projets « pleins de ruse »—des relations subtiles et astucieuses. Cette prophétie sûre montre que ces nations s’allieront pour essayer d’effacer le nom d’Israël pour toujours ! C’est une haine intense !

Avec l’aide de l’Allemagne

Notez aussi que Assur, ou l’Assyrie, est sur cette liste. Il s’agit de l’Allemagne moderne. (Lisez notre livret gratuit L’Allemagne et le Saint Empire romain.)

C’est un détail étonnant. L’Amérique négocie ces accords entre Israël et les États arabes. Mais dans cette prophétie, l’Amérique ne négocie pas ou ne participe pas à l’alliance—en fait, elle est ciblée par elle ! Le principal allié extérieur de ces États du Moyen-Orient ne sera pas les États-Unis, mais l’Allemagne. Et d’autres prophéties montrent que l’Allemagne sera la première nation d’un empire multinational européen.

Il n’est pas difficile d’imaginer comment le Moyen-Orient pourrait passer de l’Amérique à l’Allemagne jouant un rôle aussi important. Les États-Unis sont politiquement divisés et veulent se retirer des enchevêtrements étrangers. Pendant ce temps, l’Allemagne s’implique de plus en plus au Moyen-Orient.

La part de l’Allemagne dans cette alliance peut sembler étrange. Mais cela ne surprendra pas les étudiants de l’histoire du 20e siècle. L’Allemagne a commencé deux guerres mondiales, et pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a eu le soutien de la plupart des nations arabes. Adolf Hitler a rencontré personnellement le grand mufti de Jérusalem, Amin al-Husseini, qui l’a aidé à diffuser de la propagande pronazie. Hitler a également salué la collaboration avec l’Arabie saoudite. Ce qui les unissait, c’était leur haine des Juifs.

Le Psaume 83 révèle que l’Allemagne s’alliera à nouveau avec les Arabes. Et cela montre que leur but sera similaire à ce qu’il était pendant la Seconde Guerre mondiale : l’Allemagne et les Arabes voulaient détruire les Juifs—effectivement, pour effacer le nom d’Israël !

Pourtant, Israël semble aveugle aux dangers de cette alliance.

Le roi du Sud

Alors pourquoi les pays arabes modérés concluent-ils des accords de paix avec Israël ? L’un des principaux facteurs est la menace à laquelle ils sont tous deux confrontés : la République islamique d’Iran. Cela aussi est prophétiquement significatif.

Les gens veulent voir les Accords d’Abraham comme une preuve de l’amour retrouvé entre les Arabes du Golfe et l’État juif. La réalité, comme l’a dit Ghaith al-Omari, chercheur principal à l’Institut de Washington pour la Politique au Proche-Orient, est la suivante : « L’Iran est au centre de la convergence d’intérêts entre Israël et les Émirats arabes unis, qui y voient tous deux une menace existentielle, et cette mesure renforcera l’axe anti-Iranien » (Hill, 13 août 2020).

Il s’agit d’une relation de commodité, enracinée dans la nécessité de contrer l’État islamique radical de l’Iran.

La prophétie biblique révèle que la menace iranienne sera bientôt supprimée. Daniel 11 : 40-41 décrit un affrontement colossal entre le « roi du nord » (l’Europe dirigée par l’Allemagne) et le « roi du sud » (l’Islam radical dirigé par l’Iran).

Le verset 43 de cette prophétie montre que les alliés de l’Iran dans la guerre contre l’Europe unie dirigée par l’Allemagne incluront l’Égypte, la Libye et l’Éthiopie. Aucun de ces pays n’est inscrit dans la confédération du Psaume 83—pas plus que l’Iran. C’est parce qu’il s’agit d’une alliance rivale distincte au Moyen-Orient.

Ces deux groupes de nations se forment déjà—l’un dirigé par l’Iran, et l’autre motivé essentiellement par la crainte de l’Iran !

Ce qui est intéressant, c’est que l’Allemagne reconnaît la même réalité, et a le même objectif ! Cela donne vie à la prophétie de Daniel 11 !

Ce passage prédit que l’Iran provoquera l’Allemagne dans la guerre—et que l’empire dirigé par l’Allemagne anéantira l’alliance dirigée par l’Iran ! Il décrit même la méthode spécifique que l’Allemagne utilisera : « Et au temps de la fin, le roi du Sud viendra contre lui ; et le roi du Nord se dressera contre lui comme un tourbillon, avec des chariots et des cavaliers et beaucoup de navires ; et il entrera dans les pays, et les submergera et passera outre » (verset 40—King James française).

Remarquez le mot tourbillon. Mon livret gratuit La stratégie secrète de l’Allemagne pour détruire l’Iran (disponible en anglais seulement) explique comment l’Allemagne envisage déjà d’affronter l’Iran et de gagner de manière décisive avec une stratégie de « tourbillon ». Une carte dans ce livret montre la présence de l’Allemagne et de ses alliés au Moyen-Orient. L’Allemagne a encerclé l’Iran et ses alliés—et l’encerclera à plusieurs reprises ! Ce positionnement stratégique permettra une conquête rapide, soudaine et tourbillonnante de l’Iran par l’Allemagne.

Après avoir écrasé l’Iran, l’Allemagne « entrera dans le glorieux pays, et beaucoup de pays seront anéantis... » (verset 41—King James française). L’Allemagne et ses alliés européens entreront dans « le glorieux pays », Jérusalem, non pas par la force, mais sous le couvert de la paix. L’indication ici est qu’Israël va effectivement inviter les Allemands parce qu’ils croient qu’ils ont déjà la paix avec eux.

Les accords de paix actuels entre Israël et les États arabes créent ce sentiment de sécurité. Mais Israël devrait être plus conscient de l’histoire et de la prophétie !

Ce qui attend les Juifs aux mains de cette alliance israélo-européenne est l’une des trahisons les plus perfides de l’histoire !

La foi d’Abraham

En concluant l’accord avec les Émirats arabes unis, le Premier ministre Netanyahu a fait référence au Psaume 29 : 11 « ...le Seigneur bénira son peuple avec la paix » (King James française).

La question est de savoir si ces dirigeants mondiaux cherchent la paix à la manière de Dieu. M. Trump et M. Netanyahu parlent d’Abraham, mais ils ne parlent pas de ce que Abraham a fait et de sa façon de vivre !

Abraham était si fidèle et obéissant qu’il était prêt à sacrifier Isaac, son fils unique et celui de sa femme, parce que Dieu le commandait. Abraham a placé toute sa confiance en Dieu. Pour cela, il est décrit comme le père des fidèles (Romains 4 : 19-22). Pour avoir une vraie paix, nous avons besoin de la foi d’Abraham.

Dans votre propre vie, si vous imitez l’exemple d’Abraham et suivez sa foi, vous pouvez avoir une paix et une espérance qui est un million de fois plus grande que ce qu’ils essaient d’obtenir au Moyen-Orient en ce moment !

Avoir des relations pacifiques avec d’autres nations est un bon objectif à poursuivre, mais pas au détriment de la confiance en Dieu pour la protection.

Nous devrions examiner la Bible et être enseignés par l’exemple de foi d’Abraham. Abraham a compté sur Dieu pour la délivrance comme peu d’autres hommes l’aient fait. Il a combattu et a vaincu l’Assyrie, les ancêtres de l’Allemagne moderne (Genèse 14). Dieu donnerait la victoire à nos nations aujourd’hui—Il nous donnerait la paix et la sécurité—si nous suivions simplement l’exemple d’Abraham.

Dieu n’a pas changé depuis l’époque d’Abraham. Il récompensera le niveau de foi d’Abraham dans une nation ou chez un individu. Aussi impressionnante que soit la réconciliation d’Israël avec les Arabes, la seule façon de paix permanente, collectivement et individuellement, est de suivre la foi d’Abraham et de faire confiance à Dieu.

Dieu dit à propos de l’humanité : « ils ne connaissent pas le chemin de la paix... » (Isaïe 59 : 8). Pour toute l’histoire tragique de l’humanité, nous avons prouvé que nous ne connaissons pas le chemin de la paix ! Seul Dieu le connait !

Le résultat de nos efforts de paix mal avisés est toujours le même : Dieu prophétise que « les ambassadeurs de la paix pleureront amèrement » (Ésaïe 33 : 7—King James française). C’est une déclaration générale—tous les ambassadeurs de la paix ! La prophétie biblique révèle que très bientôt—dans moins d’une décennie—nous ferons enfin l’expérience de la paix, de la prospérité et de la joie mondiale ! Mais la paix mondiale ne viendra pas par l’effort humain ! Elle viendra à la Seconde venue de Jésus-Christ.

Fr Kos