Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

15353

iStock.com/Marilyn Haddrill

Donald Trump, les armes nucléaires et un monde instable

Avec Donald Trump comme le président élu, les « armes nucléaires » sont devenues un sujet brûlant.

Alors que la poussière s'installe sur les élections présidentielles des États-Unis, beaucoup se demandent ce que l'avenir réserve à l'Amérique et au monde. Tant de ce que Donald Trump a dit sur la campagne électorale était peu orthodoxe et controversé, en particulier venant d'un candidat présidentiel ; Il n'est pas étonnant que beaucoup soient concernés. Qu'il s'agisse de défense, de commerce, de climat ou de toute autre question, les positions de M. Trump semblent être très différentes des normes établies.

Un sujet qui a suscité de vives inquiétudes est celui de M. Trump concernant les armes nucléaires et leur utilisation. Au cours de sa campagne, il a fait un certain nombre de commentaires montrant sa volonté d'utiliser des armes nucléaires, et de voir d'autres nations les obtenir aussi.

Alors que ses adversaires dans la course présidentielle et les médias ont essayé d'utiliser ces commentaires pour dérailler sa campagne, il est toujours sorti victorieux, causant beaucoup de se demander s'il va vraiment faire ce qu'il a dit qu'il ferait.

Utiliser des armes nucléaires

Au cours de sa campagne, M. Trump a surpris beaucoup en exprimant ouvertement sa volonté d'utiliser des armes nucléaires. C'est un sujet que la majorité des anciens candidats à la présidence ont évité. Le Los Angeles Times a déclaré : « Pas depuis la réélection de Ronald Reagan à la fin de la guerre froide, les armes nucléaires ont-ils joué un si grand rôle dans une course présidentielle. Les historiens doivent remonter encore plus loin, à des décennies avant Reagan, pour trouver un candidat qui a parlé de guerre nucléaire aussi librement que Trump le fait. »

C'est un sujet dont M. Trump n'a pas hésité de discuter. À plusieurs occasions, il a déclaré sa volonté d'utiliser ces armes si nécessaire. Dans un cas, M. Trump a dit à MSNBC que l'option nucléaire serait toujours sur la table. Lorsqu'on lui a demandé s'il utiliserait des armes nucléaires au Moyen-Orient ou en Europe, il a refusé de dire qu'il ne ferait jamais cela. Il a déclaré à maintes reprises qu'il aimait être        « imprévisible » en ce qui concerne sa politique d'utilisation des armes nucléaires.

Des commentaires comme ceux-ci ont causé beaucoup dans les médias de vilipender M. Trump et l'étiqueter comme un belliciste, désirant la guerre. Dans des discours répétés, Hillary Clinton et le président Barack Obama ont demandé si les Américains pouvaient se fier à un homme de son tempérament pour commander l'arsenal nucléaire de l'Amérique. En dépit de ces attaques, M. Trump a remporté la présidence, et maintenant beaucoup se demandent s'il donnera suite à ces déclarations.

Dans l'ensemble, M. Trump croit qu'il doit parler de l'utilisation des armes nucléaires pour envoyer un message aux ennemis de l'Amérique qu'il est sérieux. À ses yeux, l'Amérique a perdu la plus grande partie de sa crédibilité sur la scène mondiale et est devenue une puissance vide. Dans une interview avec Bloomberg, M. Trump a dit: « La première chose que vous devez faire, c'est de les faire respecter l'Occident et nous respecter. Et s'ils ne vont pas nous respecter, ça ne fonctionnera jamais. ... Je ne vais jamais rien exclure—je préfère ne pas dire. Même si je ne le ferais pas, je ne voudrais pas vous dire cela parce que, au minimum, je veux qu'ils pensent que nous pourrions les   utiliser. »

C'est ce genre de langage fort qui a aidé M. Trump à captiver une grande partie du public américain qui croit aussi que les États-Unis ont perdu tout respect et crédibilité dans le monde. Après huit ans d'une administration qui s'est éloignée des lignes rouges et s'est retiré de la scène mondiale, de nombreux Américains considèrent M. Trump comme l'homme qui peut rendre l'Amérique grand encore.

Bien que la volonté de M. Trump d'utiliser les armes nucléaires de l'Amérique a troublé beaucoup de gens, ses commentaires concernant la prolifération nucléaire sont ce qui devrait être le plus troublant pour le monde. Il peut désirer rendre l'Amérique grand encore, mais sa politique va-t-elle vraiment faire ça ?

Répandre les armes nucléaires

Pendant sa campagne, M. Trump a exprimé à plusieurs reprises sa conviction que l'Amérique ne pouvait plus se permettre d’être le policier du monde. Malgré les engagements pris pour défendre les petits pays, Trump estime maintenant que si ces pays ne commencent pas à payer plus pour la sécurité américaine, l'Amérique devra renier ces engagements.

C'est là que ca devient troublant.

M. Trump a demandé à plusieurs nations qui dépendent de la sécurité américaine pour se préparer à payer davantage. Il s'agit notamment de nations comme le Japon, la Corée du Sud, l'Allemagne et l'Arabie saoudite. Ces pays sont tous en état d'alerte parce que la sécurité américaine a garanti une stabilité relative dans ces régions. En dépit d'une Chine toujours agressive et expansionniste, l'Asie du Sud-Est a été relativement paisible en raison de la présence de l'Amérique. L'Europe n'a pas connu un conflit majeur depuis la Seconde Guerre mondiale en raison de l'OTAN et de la force de restriction qu'elle est pour la Russie. Et tandis que le Moyen-Orient a toujours été volatile, la puissance américaine dans la région a aidé à prévenir de plus grands conflits.

Maintenant tout cela pourrait changer.

Si les États-Unis devaient se désengager de l'une de ces régions, cela bouleverserait l'équilibre du pouvoir dans toutes ces régions. La Chine pourrait engloutir l'Asie du Sud-Est; la Russie pourrait rouler à travers l'Europe ; et le Moyen-Orient pourrait exploser dans une pire violence.

Bien que tout cela soit troublant, la solution de M. Trump est beaucoup plus préoccupante. Sachant que les alliés de l'Amérique seraient incapables de se défendre, sa solution est simpliste : leur donner des armes nucléaires.

Au cours de sa campagne, M. Trump a déclaré qu'il n’opposait pas—et a même soutenu—que des nations comme le Japon et la Corée du Sud obtiennent des armes nucléaires. Lors d'une réunion de la mairie à Milwaukee, au Wisconsin, plus tôt cette année, M. Trump a déclaré: « Vous avez déjà tant de pays—la Chine, le Pakistan, ... la Russie—... qui ont maintenant [des armes nucléaires]. Ne serait-il pas préférable, dans un certain sens, que le Japon ait des armes nucléaires alors que la Corée du Nord possède des armes nucléaires ? »

Dans son esprit, il est inévitable que ces nations obtiennent des armes nucléaires, alors pourquoi ne pas leur permettre d'avoir accès aux armes maintenant ? Il a dit à CNN, « Cela se produira, de toute façon. C'est seulement une question de temps. » À l'heure actuelle, la politique des États-Unis empêche le Japon et la Corée du Sud d'obtenir des armes nucléaires, mais M. Trump a indiqué qu'il pourrait être temps de changer cela. Il a déclaré qu'il « préférerait plutôt que le Japon possède une certaine habilité défensive et peut-être même offensive contre la Corée du Nord, parce que ce n’est pas à [l'Amérique] des les déclencher ». M. Trump estime que non seulement le Japon devrait avoir des armes nucléaires comme dissuasion, mais même comme une arme offensive !

S'il met en œuvre cette politique, il lancera une course aux armements nucléaires dans certaines des régions les plus instables du monde. Déjà la Chine et la Corée du Nord possèdent des armes nucléaires. L'armement du Japon et de la Corée du Sud ne ferait qu'ajouter aux tensions qui existent dans la région. Certains membres du parlement sud-coréen ont déjà indiqué qu'ils n'auraient guère d'autre choix que d'envisager l'armement nucléaire si les forces américaines sont enlevées.

Le Moyen-Orient est déjà au bord d'une course aux armements nucléaires. Après l'accord nucléaire de l'Iran signé en janvier, l'Arabie saoudite a commencé à exprimer son désir de lancer son propre programme nucléaire. Si Donald Trump lui donne le feu vert, cela transformerait la région la plus volatile du monde en une poudrière nucléaire. Cela donnerait des armes nucléaires à l'Iran et à l'Arabie saoudite, deux pays amèrement hostiles les uns envers les autres.

Déjà, l'Europe s'efforce de s'unifier comme il fait face à une diminution de l’appui américain pour l'OTAN. Le parapluie nucléaire, fourni en grande partie par l'Amérique, a été un fort dissuasif à l'expansion russe depuis la fondation de l'OTAN. Maintenant les législateurs européens hors d'Allemagne disent que l'Europe a besoin de son propre plan de dissuasion nucléaire. Roderich Kiesewetter, porte-parole de la politique étrangère pour le bloc conservateur au parlement allemand, a déclaré : « Le bouclier nucléaire américain et les garanties de sécurité nucléaire sont impératifs pour l'Europe. Si les États-Unis ne veulent plus fournir cette garantie, l'Europe a encore besoin d'une protection nucléaire à des fins dissuasives. » Il estime que l'Allemagne pourrait jouer un rôle important pour convaincre les puissances nucléaires d'Europe (la France et la Grande-Bretagne) de fournir des garanties de sécurité pour toute l’Europe.

Kiesewetter ne croit pas que l'Allemagne devrait devenir une puissance nucléaire elle-même pour empêcher la prolifération nucléaire dans toute l'Europe. Mais l'Allemagne sera-t-elle capable de convaincre la France et la Grande-Bretagne de garantir leur soutien ? La France peut garantir son soutien; mais la Grande-Bretagne est en voie de sortir de l'Union européenne et s'est fermement opposée à toute forme d'unification militaire avec l'Europe. Il reste à voir si la Grande-Bretagne peut garantir son soutien. L'Allemagne n'aura peut-être pas d'autre choix que de se doter de ses propres armes nucléaires.

Ce désir d'un nouveau plan européen de protection nucléaire vient quelques semaines après que la Russie ait dévoilé sa plus grande bombe nucléaire jusqu’à présent. Surnommé le « Satan 2 » par les responsables de la sécurité occidentale, le missile est assez puissant pour détruire une région de la taille du Texas ou de la France. La tête nucléaire, qui apparemment a été testée en avril, est conçue pour être impossible à intercepter.

Où cela nous mène

Le problème numéro un du monde est celui de la survie humaine. Les armes nucléaires ont proliféré dans le monde entier et la propagation s'intensifiera. Depuis que le monde a été témoin de l'horrible pouvoir destructeur des armes nucléaires à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont pris le rôle du chien de garde nucléaire pour le monde. Les dirigeants américains reconnaissent que ces armes dévastatrices doivent être contrôlées autant que possible—la possession de ces armes fait pencher énormément la balance du pouvoir. M. Trump semble indifférent à ce fait critique.

Mais ce qui est plus troublant, c'est qui M. Trump estime a le droit d'avoir des armes nucléaires. Il y a seulement 70 ans, l'Allemagne et le Japon étaient les ennemis mortels des États-Unis. Maintenant, il estime que ce sont des alliés de confiance qui ne se tourneraient jamais sur l'Amérique. Comment peut-il être aussi certain ?

Les relations de l'Amérique avec l'Arabie saoudite sont déjà tendues, mais M. Trump est confiant de lui permettre de développer ses propres armes nucléaires. Ce n'est qu'en septembre que le Congrès des États-Unis a adopté une loi permettant aux membres de la famille des victimes du 11 septembre de poursuivre l'Arabie saoudite pour son implication dans les attentats terroristes. Le gouvernement saoudien avait prévenu les Américains de ne pas le faire. Ajouté à cela, l'Arabie saoudite était fortement opposée à l'accord nucléaire des États-Unis avec l'Iran, un accord que le président Obama a poussé indépendamment. Les relations avec l'Arabie saoudite sont au mieux glacées, mais M. Trump semble disposé à le laisser avoir des armes nucléaires. Peut-on faire confiance en l'Arabie saoudite en tant que puissance nucléaire ?

La vision de M. Trump concernant les armes nucléaires révèle une naïveté dangereuse à leur caractère destructeur et la volonté des autres de les utiliser. Cette relégation de la surveillance nucléaire entraîne des conséquences stupéfiantes. Dans « L’impensable aura lieu ! » du numéro de février 2014 de La Trompette, le rédacteur en chef, Gerald Flurry, a écrit :

« Cela fait plus de 68 ans qu'une bombe atomique a explosé sur une population civile. Plus de 90 pour cent des personnes sur Terre ont vécu toute leur vie dans un monde où les armes nucléaires ne sont rien de plus qu'une menace abstraite. Nous ne comprenons pas à quel point les risques de guerre nucléaire sont réels ! »

La guerre nucléaire est impensable pour la plupart des gens. Mais maintenant, même nos dirigeants, qui sont censés être vigilants à de tels risques, montrent la même pensée enfantine. ...

Quand l'Amérique a laissé tomber deux bombes atomiques sur le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale, plus de 100 000 personnes sont mortes des explosions. Beaucoup de milliers d'autres ont subi des blessures et même la mort par les effets terribles qui suivirent.

Certaines des armes nucléaires d'aujourd'hui sont des centaines de fois plus destructrices! Les explosions initiales seront beaucoup plus mortelles, et les conséquences seront bien pires. Les experts nous disent que la guerre nucléaire produira un hiver nucléaire. Cela signifie que les explosions nucléaires vont souffler de la poussière dans l'atmosphère, produisant des nuages toxiques qui bloquent la lumière du soleil pendant une période de temps prolongée et refroidira même notre climat. En dessous, les êtres humains, les animaux et les plantes souffriront de radiations mortelles.

Les propos de M. Trump annoncent des événements très troublants. Sa politique nucléaire aidera-t-elle à rendre l'Amérique grande     encore ? La Bible avertit à plusieurs reprises que des événements dévastateurs sont sur le point de venir en Amérique et en Grande-Bretagne.

Mais, comme le disent M. Flurry et La Trompette, il y a beaucoup d'espoir dans cette nouvelle calamiteuse. C'est un signe très clair que Jésus-Christ est sur le point de retourner à cette Terre et empêher l'humanité de se détruire. C'est alors seulement que nous verrons un monde sans armes nucléaires—un monde rempli de bonheur, de joie et d'abondance pour chaque être humain.