Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Kod fr%2019 29 tn

Élie et le Jour de l’Éternel

La Clef de David Transcription

Le mot « Élie » signifie « Mon Dieu est Dieu ». Il y a beaucoup de faux dieux dans ce monde, mais Élie suivait le vrai Dieu. Et pourquoi son message est-il si important pour vous ? Eh bien, parce qu’il y eut un Élie du temps de la fin qui a délivré un message, vraiment le plus important message sur cette Terre, et bien qu’il soit venu et qu’il soit mort, ce message continue de vivre ! Élie, en ce temps de la fin, vint et fit l’Œuvre, proclama le message, et ensuite il mourut, mais là encore, Dieu promet que ce message continuerait. Il ne s’arrêterait pas, et vous pouvez le prouver. Vous pouvez prouver qui était Élie, et tout se passe dans ce temps de la fin juste avant « le grand et redoutable jour de l’Éternel ».

Et quand vous lisez Malachie 4, versets 5 et 6, il est question du « grand et redoutable jour de l’Éternel », et c’est vraiment l’une des conclusions les plus dures de la Bible ! Mais elle est éclipsée bien des fois, par la bonne nouvelle dans ce même contexte. Jetons un coup d’œil à cette Écriture dans Malachie 4, versets 5 et 6 : « Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l’Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. (6) : « Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit ». Maintenant, le mot « interdit » signifie « destruction totale ». Le mot « pays » signifie, en fait, juste « les habitants d’une région ». Il ne signifie pas nécessairement ce que vous penseriez normalement.

Mais le contexte révèle qu’Il parle d’habitants, ici, qui sont les membres de Sa propre congrégation. Et Il dit : Maintenant, beaucoup d’entre eux se détournent du message de Élie, dans ce temps de la fin, et ils vont être maudits. Et que signifie cette malédiction ? Eh bien, elle s’adresse principalement aux sacrificateurs, ou ce que nous appellerions les ministres, et Il dit : Maintenant, si vous n’enseignez pas ce message qu’avait Élie, vous allez perdre votre salut à moins que vous ne vous repentiez amèrement de ce que vous avez fait ! C’est tout ce dont il s’agit dans ce livre de Malachie !

Mais vous pouvez regarder Malachie 4, versets 1 à 3, où il est question de ces gens qui vont perdre leur salut. Il ne va même pas rester de racine ou de branche, pas même une racine ou une branche, tout complètement effacé de cette Terre. Il est dit qu’ils seront de la cendre sous les pieds des saints. Nous avons, donc, ici, un sérieux problème parce qu’ils se détournent de Élie.

Mais, ensuite, Malachie 4, verset 4 dit : Eh bien, d’accord, maintenant vous devez vous rappeler cela ! Rappelez-vous ! Et c’est un avertissement terrifiant en soi ! Vous feriez mieux de vous rappeler ce que Élie enseignait ! Premièrement vous devez savoir qui est Élie, et ensuite, vous devez savoir ce qu’est son message. C’est essentiel !

Les Juifs lisent toujours le verset 5 de Malachie 4, à nouveau, après avoir lu le verset 6, parce qu’ils pensent qu’il est si sévère qu’ils veulent l’adoucir un peu, je pense, et puis ils utilisent le verset 5 pour conclure ce livre. Mais ils veulent en quelque sorte édulcorer la terreur effrayante des choses, mais je suis en désaccord avec les Juifs, sur ce point. Dieu veut que nous voyions le danger qui existe sur cette Terre avec toutes les bombes nucléaires et les armes de destruction massive. Il veut que nous voyions ce à quoi nous sommes confrontés et pourquoi nous le sommes, et pourquoi nous ne pouvons pas résoudre ces problèmes, et jamais nous ne le pourrons. Seul Dieu peut faire cela.

Mais, ensuite, Dieu nous donne cette conclusion dure, et si vous commencez à l’édulcorer, un peu à la fois, eh bien, cela peut se propager en un problème plus grand que vous n’avez jamais imaginé. Et ce message est simplement troublant quand vous comprenez la bonne nouvelle. C’est très motivant pour l’esprit humain ! Et Dieu dit, dans Deutéronome 8, versets 1 et 2, que vous devriez être en mesure de proclamer chaque parole qui sort de la bouche de Dieu. Chaque parole ! Nous devons, donc, faire attention aux paroles ou aux expressions, et nous assurer de ne pas atténuer ou adoucir la Parole très importante de Dieu. « Un peu de levain fait lever toute la pâte », alors nous ne voulons pas que ce levain fermente dans nos pensées.

Mais de toute façon, je veux vous parler, aujourd’hui, de Élie et du Jour de l’Éternel. Il est appelé « le grand et redoutable jour de l’Éternel ». Dieu veut beaucoup d’insistance sur cette conclusion.

Si vous regardez l’histoire des Juifs, ils revinrent de cette captivité babylonienne, et restaurèrent le temple—le temple de la restauration, comme on l’appelle―et c’était aux environs de 515 av. J.-C. Et le livre de Malachie fut écrit environ 450 av. J.-C. Si vous lisez l’histoire, Aggée, Zacharie, et Malachie étaient appelés les prophètes du Temple. Aggée et Zacharie travaillèrent avec Zorobabel et rebâtirent ce temple à Jérusalem, et ensuite, peu d’années après, Malachie arriva aussi. Le temple avait été corrompu, et il a dû corriger les Juifs et beaucoup d’autres personnes, si elles prêtaient attention à ces grandes prophéties, et donc, regardez, c’est l’histoire.

Mais c’est essentiellement de la prophétie. C’est de la prophétie pour ce temps de la fin, et le temple bien sûr, est spirituel, aujourd’hui. Ainsi, voyez, nous ne parlons pas d’histoire ici. En réalité, nous parlons d’histoire d’une façon mineure, mais Dieu dit que l’accent devrait être mis sur le Élie du temps de la fin, et sur ce « grand et redoutable jour de l’Éternel », du temps de la fin, quand le Messie va venir, juste à la conclusion de tout cela. Il n’est pas question de quelque chose qui s’est passé il y a 2 500 ans ; il s’agit de quelque chose pour ce temps de la fin dans lequel nous vivons en ce moment même ! Voici à quel point ces prophéties sont actuelles. Et si vous voulez connaître l’avenir, eh bien, vous pouvez l’apprendre à travers votre Bible et la prophétie biblique, et vous pouvez apprendre les nouvelles d’aujourd’hui bien avant tout les autres. Je vous le dis, Dieu vous fait savoir ce qui se passe !

Nous voyons encore quelques érudits qui disent : Eh bien, ce n’est que de l’histoire, ou les prophètes mineurs ne sont que de l’histoire. Vraiment, ils ne sont pas mineurs, à bien des égards, mais c’est ainsi qu’on les a appelés. Ils ne sont pas aussi importants que les prophètes majeurs, mais voyez, tous sont principalement de la prophétie, pour ce temps de la fin.

Nous devons, donc, voir cela, et réaliser que Élie est venu juste avant ce grand et redoutable jour de l’Éternel, et il est venu et il est parti, et maintenant nous regardons, bien en face, et fixement, le grand et redoutable jour de l’Éternel, et l’événement, vraiment le plus grand, jamais produit sur cette Terre―la venue du Messie ! C’est cela, la bonne nouvelle ! Et c’est ce sur quoi nous devons rester concentrés.

Mais écoutez, si vous et moi prenons une conclusion si dure à la légère, disons, si vous voulez l’appeler ainsi, et c’est une conclusion puissante, si nous la prenons avec indifférence, nous n’allons jamais la comprendre. Dieu essaie simplement, avec toute la ferveur dont Il est capable, je suppose, Il essaie de nous amener à voir l’importance de cela pour notre vie ! Et Il essaie de nous motiver à voir ce que cela signifie pour nous aujourd’hui, en ce moment même. Dieu révèle toujours ces terribles événements, avant qu’ils se produisent, certainement au peuple appelé Israël.

Par conséquent, si vous ne savez pas qui est Israël, eh bien, alors, nous avons un livre, Les Anglo-Saxons selon la prophétie, qui vous expliquera cela.

Mais notez Malachie 3, et verset 1 : « Voici, j’enverrai mon messager ; il préparera le chemin devant moi ». Voici donc le Dieu puissant disant qu’Il vient, mais Il envoie Élie avant Lui. Il le répète. « J’enverrai mon messager ; ...et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez », l’avènement du Messie, « et le messager de l’alliance que vous désirez, voici, il vient, dit l’Éternel des armées ». Ainsi, vous voyez, si nous connaissons la Bible, si nous connaissons vraiment la Bible, comment ne pourrions-nous pas voir quand cela se produit ? Comment ne pourrions-nous pas en comprendre l’importance ? Que tout cela en est la préparation, et Élie, lui-même, préparait la voie pour la venue du Messie. Et nous sommes au-delà de Élie, et les choses sont plus urgentes, aujourd’hui, que jamais. Nous nous approchons de ce grand et redoutable jour de l’Éternel. C’est de cela qu’il est question, et même Élie est venu pour nous préparer à cela et préparer le chemin pour le Messie. Et c’était un rôle tout à fait important, n’est-ce pas ? Préparer la voie avant le Messie à venir ? Je penserais, certainement, ainsi.

Mais vous avez ici, en réalité, trois parties. Vous avez Dieu, et Son message, et vous avez un messager humain, qui était Élie. Et cette Œuvre a déjà été accomplie, le message a été livré. Élie a fait son travail. Maintenant, nous devons faire le nôtre. Nous devons proclamer ce même message si nous voulons poursuivre le message de Élie jusqu’à la toute fin de cette ère et à la venue de Dieu, Lui-même.

Remarquez Malachie 2, versets 1 et 4. Voici ce qu’il est dit : « Maintenant, à vous cet ordre, sacrificateurs ! » (4) « Vous saurez alors que je vous ai adressé cet ordre ». Il parle des sacrificateurs, aujourd’hui ! Et Il dit : Maintenant, ce message est pour les propres sacrificateurs de Dieu, Ses propres ministres, comme beaucoup les appelleraient. Ils ont un ordre pour eux, ces ministres qui sont en fait les sacrificateurs de Dieu, et Il dit : Maintenant, cet ordre est pour vous, et vous allez le connaître ! Bien, comment vont-ils savoir ? Eh bien, Dieu va le délivrer ! Et ils ne pourront pas y échapper, même s’ils essaient. Ils vont savoir. Et Dieu dit que nous sommes vraiment responsables de toutes ces choses. Il promet que si nous faisons réellement, voyez-vous, ce qu’il faut, nous comprendrons tout cela, et ce que cela signifie, et nous n’allons pas vouloir le rejeter ni nous rebeller contre cela. Nous allons vouloir faire tout ce que nous pouvons pour obéir à ce grand, à ce puissant, et à ce suprême message venant de Dieu, Lui-même. C’est simplement quelque chose qui doit être sérieux dans l’esprit de chacun d’entre nous. Il va montrer à ces ministres ou sacrificateurs ce qu’ils ont fait, et quelle malédiction pèse sur leur vie s’ils ne se repentent pas. Et Il prophétise même qu’il y aura un grand pourcentage d’entre eux qui ne le feront pas. Que pourrait-il y avoir de plus terrifiant que cela ? Que pourrait-il y avoir de plus important que d’éviter cela, que d’éviter de perdre votre vie éternelle ?

Dans Malachie 2, verset 8 on lit : « ...Vous avez fait de la loi une occasion de chute pour plusieurs... ». Eh bien, qui l’eût cru ? Ils éloignent, en fait, le peuple loin de Dieu.

Si vous lisez le verset 13, de Malachie 1, il est dit : « ...vous le dédaignez... ». Le sens littéral, c’est : « Vous grognez après Moi ». Voyez, encore une fois, les traducteurs ont atténué les choses. Ils les ont édulcorées et on dit : eh bien, Vous « le » dédaignez. Non, c’est grogner après « Lui », c’est grogner après Dieu, ou mépriser Dieu ! Voilà de quoi il est question ! Les traducteurs ? Eh bien, ils ont pris les choses en main, et ont décidé de changer cela parce que, eh bien, ce « le » rendait les choses un peu plus douces pour eux, ou ils voulaient des choses agréables, et ils ne voulaient pas quelque chose de ce genre, comme Ésaïe l’a dit. « Prêchez-nous des choses agréables ». Mais ces choses ne sont pas agréables. Le bon et le mauvais sont vraiment très puissants et très évidents. Mais quand vous parlez des traducteurs, eh bien, cela inclut, vraiment, un certain nombre de religions. Et Dieu dit à Ses propres ministres : Vous grognez après Moi ! La compréhension que je vous ai donnée, les enseignements de Élie que je vous ai donnés, vous me méprisez, maintenant ! Non pas « le », mais « Moi » ! Le grand Créateur Dieu ! C’est un péché horrible ! Et nous devons le comprendre.

Il parle de tous les dirigeants spirituels, réellement. Et si vous pensez que ce n’est pas se charger d’un travail sérieux, si vous l’avez, vous feriez mieux de vous assurer que vous le faites correctement, ou il y a vraiment un scénario de cauchemar ici auquel vous serez confronté.

Mais c’est un message sur Élie, aujourd’hui ! Et c’est sur la venue de Dieu, aujourd’hui ! C’est de cela qu’il s’agit ! Ce n’est certainement pas seulement pour les Juifs, c’est pour le monde entier, et pour trois nations en particulier―l’Amérique, la Grande-Bretagne et Juda, les nations du droit d’aînesse, l’Amérique et la Grande-Bretagne, et la nation du sceptre, Juda, appelé Israël, aujourd’hui. Mais, plusieurs fois, vous verrez ce peuple mentionné en tant que Juda dans la Bible.

Ce sont, donc, vraiment les meilleures nouvelles que vous puissiez entendre, car voyez ce qu’a fait Élie. Il préparait la voie pour le plus grand événement que nous ne puissions jamais imaginer ! Il préparait la voie pour cela ! Et maintenant, il est déjà venu et reparti. Où cela nous mène-t-il dans le contexte de l’urgence ? Nous devons avoir un sentiment d’urgence à ce sujet ! C’est réel ! C’est Dieu qui parle ! Et s’Il a amené Élie, ici, dans ce message, comme Il a prophétisé qu’Il le ferait, Il va certainement amener le reste sur cette Terre très rapidement. Nous devons comprendre cela.

Notez Malachie 3, verset 16 : « Alors ceux qui craignent l’Éternel se parlèrent l’un à l’autre ; l’Éternel fut attentif, et il écouta ; et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l’Éternel et qui honorent son nom ». Donc, Dieu a fait un livre spécial ici pour certaines personnes qui le craignent, qui le craignent et Lui obéissent, un petit reste du propre peuple de Dieu. Et ils craignent beaucoup Dieu et fraternisent beaucoup parce qu’ils s’aiment les uns les autres et travaillent ensemble. Mais c’est un livre de souvenirs, pas le livre de la vie. Ce sont des gens qui se sont souvenus de ce qui leur avait été enseigné ! Ils s’en sont souvenus ! Ils n’ont pas oublié ! La plus grande partie du peuple de Dieu, dans ce temps de la fin, je parle sur le plan spirituel, bien sûr, oublient Dieu. Ils abandonnent Dieu. Et beaucoup d’entre eux vont se repentir, mais beaucoup d’entre eux ne vont pas le faire. C’est selon les prophéties.

Puis Malachie 3, verset 18 dit : « Et vous verrez de nouveau la différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas ». Vous pouvez discerner ! Vous et moi pouvons discerner qui est méchant et qui est juste ! Voyez, si vous comprenez ce que Élie a enseigné, vous allez savoir où se trouve le vrai Dieu, et vous ne serez pas séduits. Mais beaucoup de gens sont trompés dans ce monde, le monde est presque entièrement trompé, et c’est ainsi parce que les hommes mettent leur confiance en eux-mêmes, et non dans le grand Dieu.

Mais Malachie a enregistré ce qui s’est passé après la mort de Élie, et il a montré que les personnes que Élie a enseignées se sont détournées de Dieu, se sont rebellées contre Lui et ont abandonné ce message familiale qu’ils devaient proclamer au monde, le message familiale visant à tourner le cœur des pères vers les enfants, et le cœur des enfants vers leurs pères. Oh, eh bien, qu’y a-t-il de si grand au sujet de la famille ? Eh bien, quand la famille s’effondre, la nation s’effondre ! Lorsque la structure familiale s’écroule, la nation en fait autant !

Et, vous savez quelque chose ? C’est bien plus que cela parce que c’est tout un type de la Famille même de Dieu, ou Royaume de Dieu. C’est exactement la même chose, c’est la Famille de Dieu.

Notez Malachie 1, verset 6 : « Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? » Vous voyez, c’est au sujet d’un Père spirituel, mais la partie fondamentale d’un édifice pour les êtres humains est de commencer à rassembler la famille, pour tourner le cœur des pères vers les enfants, et le cœur des enfants vers leurs pères, et qu’ils aient de merveilleuses familles, loyales à Dieu, regardant vers leur Père spirituel, et apprenant à se préparer pour la Famille de Dieu. Et pour aider Dieu à gouverner cette Terre ! Parce que les hommes ne peuvent pas résoudre ces problèmes ! Ils ne le peuvent pas ! Ils ont prouvé cela au fil des années, des nombreuses années de notre histoire. Nous allons donc devoir apprendre cela.

M. Armstrong a souvent parlé de l’éclatement de la vie familiale, et de beaucoup d’autres problèmes extrêmes et dangereux, sur cette Terre. Il en a parlé, et laissez-moi juste vous lire un petit passage à ce sujet. Je pense que j’ai le temps. « Nous vivons à une époque de danger extrême. Les commentateurs de la télévision diffusent cela. Tout semble l’indiquer. » Voici ce que Herbert Armstrong a dit le 11 novembre 1985 : « La pollution, le crime et la violence sans précédent ». Eh bien, voyez ce qu’il en est aujourd’hui ! Pire ! Bien pire ! « L’éclatement de la vie de famille, la moralité dépravée, le terrorisme, les guerres locales en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique du Sud―tous les signes montrent le fait que nous vivons dans le temps de la fin de cette présente civilisation ! Nous vivons dans les jours les plus épouvantables de l’histoire du monde, le temps même de la fin, la fin du présent monde mauvais, malheureux et violent, juste avant la venue du Messie ! Notre temps est, maintenant, court ! » Et il est, vraiment, court maintenant ! « Et il se raccourcit chaque jour. Les problèmes du monde créeront d’autres problèmes comme il n’y en a jamais eu, auparavant ! » Vous êtes sur le point de voir des problèmes sur cette Terre, que cette Terre n’a jamais connus, auparavant, relativement à ses habitants. Jamais !

Mais il y a de bonnes nouvelles ! « C’est la plus grande crise du monde, mais c’est le plus grand espoir du monde. Et le seul espoir ! » Et Dieu le proclame pour nous, afin que nous puissions toujours avoir de l’espoir ! Dieu va venir sur cette Terre et Il la gouvernera ! Et Il va utiliser ceux qui proclament ce message, aujourd’hui, et qui l’ont proclamé à travers les âges, pour être Ses prémices, les premiers fruits de Sa récolte. Cela n’est qu’une petite récolte du printemps, mais la grande récolte d’automne va venir très bientôt, et elle est représentée par la fête des Tabernacles.

Voyez, M. Armstrong a écrit : « C’est le message de l’espoir, unique et sûr, pour le monde. Nous sommes, maintenant, et catégoriquement, dans le temps de la fin, lorsque le prophète Daniel dit : Aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l’intelligence comprendront (Daniel 12 : 10). »

Il parle dans Malachie 3, verset 3 des fils de Lévi, revenant, de nouveau, vers les sacrificateurs et les gens qui induisent en erreur le peuple de Dieu ! Et cela remplit Dieu de colère ! Et Il dit que cela doit cesser ! Et Il dit qu’ils vont devoir être raffinés comme l’or et l’argent. Vous savez comment l’or et l’argent sont raffinés, dans une fournaise ardente. C’est, également, un avertissement épouvantable. Et, ensuite, Il dit, regardez, dans Malachie 1 et verset 10, regardez, s’ils ne parlent pas du message de Élie, s’ils ne proclament pas ce message au monde, alors vous devriez fermer la porte ! Fermer la porte du temple ou du temple spirituel, simplement fermer l’Œuvre, fermer le message, cela n’a aucune valeur si vous n’enseignez pas ce que Élie a enseigné. Je pense que c’est un message très intense et très violent auquel nous devons porter attention.

Eh bien, vous voyez, alors, que cela parle du reste qui craignait l’Éternel, quelques pieux dans le pays, ou une minorité fidèle, vous voyez d’autres traductions qui en parlent de cette façon, et Dieu dit : Pas seulement pour faire mes joyaux, mais Il a dit : Je prépare mes joyaux ! Ses propres fils et filles !

Et puis Il dit dans Malachie 3, et verset 7 : « Revenez à moi, et je reviendrai à vous… ». Mais ils ont répondu insolemment à Dieu, et dit : Eh bien, en quoi devons-nous revenir ? Ils doivent revenir à Dieu ! Nous devons tous nous assurer que nous suivons ce que Élie nous a enseigné !