Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Msc%20 %20gettyimages 1125215361

ALEXANDRA BEIER/GETTY IMAGES

Est-ce que les États-Unis ignorent les signes d’avertissement de l’Allemagne ?

L’Allemagne se prépare de toute urgence à une séparation de l’Amérique—et à une double trahison.

La conférence de Munich sur la sécurité qui a eu lieu en Allemagne à la mi-février a mis en évidence le fossé grandissant entre l’Allemagne et les États-Unis. Aucun sujet n'est actuellement plus urgent dans la politique allemande que cette division. Mais tandis que l'Allemagne a fait des préparatifs diligents pour un monde post-américain, les États-Unis sont préoccupés par d'autres questions et continuent même de célébrer leur amitié germano-américaine perçue.

Depuis la conférence, le peuple, les médias et les politiciens allemands s’emploient à visualiser un avenir sans les États-Unis. « Est-ce que la relation la plus importante de l’Allemagne est en train de se rompre ? » a demandé Bild.de le 25 février dernier. Bild, tout comme de nombreux autres organes de presse allemands, brossait un tableau sombre des relations futures entre les deux pays.

Mais l’impact négatif de la conférence de Munich sur l’autre côté de l’Atlantique a été de courte durée. Bild a rapporté le 18 février :

Les Américains ont voyagés en Allemagne avec une énorme délégation à la conférence sur la sécurité. Mais lorsque le sommet s’est achevé dimanche, les médias américains ont établi un bilan glacial. …

Même le manque d'applaudissements pour le vice-président Mike Pence (59 ans), alors qu'il s'adressait à ses auditeurs avec les salutations de son patron Donald Trump (72 ans), a traversé l'Atlantique. Mais l'incident a attiré peu d'attention, parce que les Américains étaient trop occupés avec d'autres commérages au sujet de Trump.

Les commentateurs allemands s'inquiètent du fait que les États-Unis ne prêtent pas suffisamment attention à ce changement colossal dans les relations.

Les Allemands et les Américains ont une vision radicalement différente de leur relation. Selon une étude réalisée en 2018 par la Fondation Körber et Pew Research, 73 pour cent des Allemands ont qualifié leurs relations avec les États-Unis, de « plutôt mauvaises » ou « très mauvaises », mais 70 pour cent des Américains ont déclaré que les relations étaient « plutôt bonnes » ou « très bonnes ».

Une étude Allensbach publiée en février a révélé que la majorité des citoyens allemands croient que les États-Unis constituent la plus grande menace dans la politique mondiale. En revanche, la plupart des Américains ne considèrent pas l’Allemagne du tout comme une menace.

L'Allemagne voit le fossé qui s’agrandit et elle se prépare de toute urgence à la rupture.

Depuis l’entrée en fonction du président Trump, l’Allemagne et les États-Unis ont eu d’importants différends commerciaux. Cela a amené l'Allemagne à accroître sa coopération avec la Chine, à signer un accord commercial avec le Japon, à faire des préparations urgentes pour un autre accord commercial avec l'Amérique latine et à rendre plus difficile encore pour les grandes entreprises américaines de profiter sur le continent. L’Allemagne et les États-Unis ont également eu des différends majeurs concernant la politique de sécurité de l’Europe. L’Allemagne s’est préparée pour une armée européenne et a beaucoup progressé dans la modernisation de son propre quartier général militaire, la consolidation de l’industrie européenne des armements, et la combinaison des armées européennes. L’Allemagne a également commencé à remettre en question le parapluie nucléaire américain et a ouvertement envisagé de produire ses propres armes nucléaires.

Comment les États-Unis réagissent-ils à tout cela ?

« Wunderbar ensemble »

Préoccupé avec le dénigrement du président Trump, peu de gens remarquent l'élargissement du fossé. De nombreux membres du Parti démocrate croient qu'ils rétabliront les relations après la fin de la présidence actuelle. Entre-temps, les États-Unis organisent 1,000 événements dans les 50 États pour célébrer l'amitié germano-américaine. « L'année de l'amitié germano-américaine » est censée montrer que les pays sont « Wunderbar ensemble ». Le site Web indique :

D'octobre 2018 à fin 2019, l'Allemagne et ses liens étroits avec les États-Unis seront en démonstration partout aux États-Unis. La campagne Wunderbar ensemble (« Deutschlandjahr U.S.A. » / L'année de l'amitié germano-américaine) va parcourir l’ensemble des États-Unis, apportant avec elle une collection d’événements et d’expositions consacrées aux affaires et à l’industrie, à la politique, à l’éducation, à la culture et à la science, afin de souligner l’importance unique des relations transatlantiques. Sans surprise, aucuns événements correspondants ne sont organisés en Allemagne.

Il est important de noter que Wunderbar ensemble est commandité par l'Allemagne. En ce qui concerne cet événement, le Ministère fédéral des Affaires étrangères de l’Allemagne déclare :

L’Allemagne organise une Année de l’Allemagne aux États-Unis, sachant que les États-Unis et l’Allemagne sont Merveilleux ensemble—plus forts que des amis et des partenaires. … Notre amitié avec les États-Unis signifie beaucoup pour nous, et nous savons que beaucoup d'Américains voient cela de la même manière. C’est pourquoi les gens sont au centre de l’amitié germano-américaine cette année.

Est-ce que l’Amérique devrait faire confiance à ces paroles rassurantes lorsque des douzaines de signes vont dans la direction opposée ?

Les prophéties bibliques préviennent que les alliés de l’Amérique se tourneront contre elle.

Une double trahison prophétisée

Ézéchiel 23 : 9 se lit comme suit : « C'est pourquoi je l'ai livrée entre les mains de ses amants, entre les mains des enfants de l'Assyrie, pour lesquels elle s'était enflammée ». Sous le sous-titre « Double trahison allemande », le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, écrit dans son livre Ezekiel : The End-Time Prophet (Ézéchiel : le prophète du temps de la fin—disponible en Anglais seulement) :

Ézéchiel 23 explique cette double trahison odieuse. Israël est représenté par Ohola et Juda (séparé d'Israël à ce moment-là) est Oholiba (verset 4). Israël (principalement les États-Unis et la Grande-Bretagne) et Juda (appelé Israël aujourd’hui) deviennent des amants des Assyriens, les Allemands d’aujourd’hui (versets 5-7, 11-12). Dieu remet ensuite Israël et Juda entre les mains des Allemands (versets 9 et 22).

Parce que l'Israël moderne (principalement les États-Unis et le Royaume-Uni) fait plus confiance à l'Assyrie quelle ne fait confiance à Dieu, Dieu permettra que sa punition vienne par l'intermédiaire de ses amants. À propos d'une prophétie parallèle dans Osée, M. Flurry a noté :

Ce ne seront pas les ennemis de la Grande-Bretagne et de l'Amérique qui découvriront leur débauche—mais leurs amants, tels que l'Assyrie.

La Grande-Bretagne et les États-Unis s'alignent de plus en plus avec l'Allemagne (l'Assyrie moderne), et ce sera pour notre perte—parce que Dieu va la provoquer. Il n'y aura plus de joie ni de bonheur dans nos pays.

Ésaïe 10 : 5 se réfère à l'Allemagne comme la verge de la colère de Dieu et le bâton de son indignation. Dieu est en colère contre les péchés commis par Israël, et Il envoie une punition.

La Trompette et son prédécesseur, la Pure Vérité, avaient averti, à plusieurs reprises, à propos de cette trahison imminente. Mais l'Amérique et la Grande-Bretagne refusent de se repentir et de se tourner vers Dieu. Bientôt, ils feront face à leur punition.

Pourtant, un jour, l'Amérique et l'Allemagne vivront Wunderbar ensemble. La Bible est remplie de merveilleuses prophéties qui parlent de la réconciliation à venir entre l'Allemagne et Israël. Ésaïe 19 prophétise une future coopération entre l'Assyrie, Israël et l'Égypte (versets 23-24). Mais avant que cela puisse arriver, une punition sévère engloutira le monde. Demandez votre copie gratuite de L'Allemagne et le Saint Empire romain pour en apprendre plus à propos de ces prophéties et sur le merveilleux avenir auquel elles mènent. 

Ger Fr