Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Born

ISTOCK.COM/NULLPLUS, ISTOCK.COM/G-STOCKSTUDIO

Êtes-vous déjà « né de nouveau » ?

Non—mais la vérité est encore plus inspirante !

Beaucoup de chrétiens pensent, ou supposent, qu'ils sont nés de nouveau. Ils ne le sont pas. Mais la vérité est encore plus inspirante ! Cette vérité est révélée tout au long de la Bible entière, mais elle n’est nulle part plus inspirante que dans les épîtres de Pierre.

Quand l'apôtre Pierre a écrit ces lettres, le peuple de Dieu était persécuté et dispersé dans le monde entier. Ils continuaient à répandre l'évangile, mais certains d’entre eux perdaient espoir. Jérusalem était sur le point de vivre un holocauste et Pierre lui-même était sur le point d’être martyrisé.

Pourtant, lors de cette période sombre, Pierre n'était pas déprimé. Les épîtres qu'il a écrites à cette époque sont les épîtres les plus remplies d'espoir dans la Bible. Pourquoi était-il si optimiste ?

L’espoir vivant de Pierre

Pierre a commencé sa première épître en s'adressant aux « élus » qui ont été « choisis et destinés par Dieu le Père » (1 Pierre 1 : 2 ; version standard révisée). Remarquez qu'il se concentre sur Dieu le Père. Ceci est très différent de ce que vous entendez dans la plupart des églises « chrétiennes », qui se concentrent sur « Jésus ».

Voici un verset crucial : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon Sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts » (verset 3). Dans deux phrases au début de son épître, Pierre se concentre sur une espérance vivante. Le RSV traduit cela en un « espoir vivant ».

Et d'où vient cet espoir vivant ? Le fait que Dieu le Père nous a « engendrés ».

La plupart des chrétiens ne comprennent pas cela : Ils se croient déjà « nés de nouveau ». Ils pensent que cette « naissance » est métaphorique ou mentale. Comme vous le verrez, ce n’est pas ce que la Bible enseigne. Pierre a compris ce que la Parole de Dieu révèle. Son espoir n'était pas qu'il soit déjà « né de nouveau » parce qu'il avait accepté Jésus. Ce n'était pas qu'il irait au ciel après sa mort et deviendrait comme un ange. Son espoir vivant était que le Père nous ait engendrés.

L'espoir est dans l’engendrement. Cet espoir transcendant est le seul espoir réel qui existe !

Que signifie engendrement ? Herbert W. Armstrong a souvent utilisé l'exemple de la reproduction humaine. Chaque être humain a été littéralement engendré par son père physique, a grandi dans le ventre de sa mère et est né dans une famille. C'est exactement la même chose avec le salut spirituel. Les vrais chrétiens sont littéralement engendrés par Dieu le Père quand Il nous donne Son Saint Esprit. Nous devenons au sens littéral des fils de Dieu, et nous allons littéralement naître dans la Famille de Dieu !

Les chrétiens ne réalisent pas quel événement extraordinaire que c’est d’être vraiment « né de nouveau » ! Cela signifie devenir Ses enfants—des êtres divins au sens littéral dans la Famille Dieu littéralement ! Cela commence par être spirituellement engendré dans cette vie—et cela se termine par être né spirituellement en tant qu’enfant dans la glorieuse Famille de Dieu !

Lorsque vous croyez vraiment Dieu, que vous vous repentez, que vous obéissez et que vous vous faites baptiser dans sa vraie Église, Dieu vous donne une portion de Son Saint Esprit, qui est Son pouvoir, Sa vie. Spirituellement, vous devenez comme un œuf fertilisé : Il n’avait pas de vie spirituelle auparavant, mais maintenant il y en a ! Parce que le Père vous engendre.

Si vous continuez à grandir spirituellement, vous allez certainement naître spirituellement dans la Famille spirituelle de Dieu. Le Père va s’en assurer !

L’enseignement « né de nouveau » de Jésus

Voici comment Jésus-Christ Lui-même a décrit être né de nouveau : « Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu » (Jean 3 : 3). Beaucoup de chrétiens pensent que naître de nouveau est figuratif—et beaucoup pensent que le Royaume de Dieu est figuratif. Pas vrai ! Ils sont tous les deux réels !

« Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit » (verset 6). Croyez-vous les mots simples de Christ ? Quand vous êtes né la première fois, de la chair, vous êtes chair. Mais quand une personne est née de nouveau, de l'esprit, cette personne sera esprit ! Elle sera réellement composée d'esprit. Quelqu'un qui dit qu'il est « né de nouveau » et qu'il est encore chair et sang, réfute Christ !

En fait, il est impossible pour vous d'entrer dans le Royaume de Dieu sans être littéralement spirituellement né dans la Famille de Dieu ! Vous ne verrez jamais, vous ne ferez jamais l'expérience du Royaume de Dieu si vous n'êtes pas né de nouveau. Et vous ne serez jamais né de nouveau à moins d'être d'abord spirituellement engendré par le Père.

En parlant avec Nicodème, Christ a comparé être un esprit puissant et invisible, au vent. « Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit » (verset 8). Les chrétiens qui croient qu’ils sont déjà « nés de nouveau » parce qu'ils ont de nouvelles croyances ou une nouvelle attitude ne sont pas comme le vent. Ils ne sont pas composés d’esprit, ils ne sont pas dans le Royaume de Dieu et ils ne sont pas nés dans la Famille de Dieu—pas encore !

Nicodème n’a pas compris ce que veut dire « né de nouveau ». Les chefs religieux auxquels le Christ prêchait n'ont pas compris. Les foules de gens qui l'écoutaient n’ont pas compris. Et croyez-le ou non, des centaines de millions de chrétiens aujourd'hui ne comprennent pas !

L'apôtre Paul était d'accord avec Christ. « Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres ; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes », a-t-il écrit. « Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste » (1 Corinthiens 15 : 48-49). En tant qu'êtres humains, nous pouvons être spirituellement engendrés, mais nous ne pouvons pas être nés spirituellement—nés de nouveau—jusqu’à ce que nous soyons ressuscités en tant qu'êtres spirituels dans la Famille de Dieu. Cela s’en vient : Cela se produira en « un clin d'œil » (versets 50-52).

Il est essentiel de comprendre le rôle du Père dans ce processus. Christ dit : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire … » (Jean 6 : 44). Seuls ceux que le Père appelle spécifiquement peuvent devenir de vrais chrétiens, et ils ne deviennent de vrais chrétiens seulement lorsqu’Il les engendre. Jésus-Christ (auparavant la Parole) est devenu le Fils de Dieu quand Dieu l’a engendré (Luc 1 : 35) et Il est devenu Son Fils premier-né quand Il a été ressuscité (Colossiens 1 : 15 ; Romains 1 : 4 ; 8 : 29).

Dieu est le Père de la Famille. Jésus-Christ est son Fils. Il est « le premier-né entre plusieurs frères » (Romains 8 : 29). Qui sont ces frères, ces enfants de Dieu ? Les vrais Chrétiens !

Comme Jésus-Christ a été engendré de Dieu et ressuscité en tant que Son Fils, vous et moi pouvons être engendrés de Dieu et ressuscités en tant que Ses fils. « …et je le ressusciterai au dernier jour » a dit Christ (Jean 6 : 44).

Comme c'est inspirant ! Christ est la résurrection. Mais l’engendrement vient d'encore plus haut : de Dieu le Père Lui-même !

Pierre a saturé son esprit de cette vérité stupéfiante ! C’est ainsi qu’il a écrit ces épîtres pleines d’espoir à une époque aussi terrifiante.

Les enfants de Dieu

Comme l’indique 1 Pierre 1 : 5, Dieu a inspiré Pierre à écrire pour « les derniers temps ». Le commentaire de Lange déclare que « Pierre pensait que le dernier temps était immédiatement imminent ». À ce moment-là, il ne s'est pas rendu compte que cette période prophétisée ne se produirait qu’à notre vivant.

Ce qui est arrivé à Pierre et ce qui est arrivé aux habitants de Jérusalem peu après qu’il ait écrit ses épîtres était horribles. Pierre est décédé d'une mort violente. Des milliers d'autres Juifs ont été assassinés. Et cette violence terrible juste après le Premier avènement de Jésus-Christ est un avertissement et une prophétie pour nous avant Son Second avènement ! Nos péchés massifs conduisent à une destruction massive bien pire que celle de l'holocauste de l'an 70 à Jérusalem.

De plus, la vie d'un vrai chrétien est pleine de difficultés. Aux versets 6 et 7, l’apôtre écrit au peuple de Dieu : « C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par divers épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. »

Les vrais chrétiens luttent contre le péché, contre Satan et contre la société. Ils souffrent de persécution. Pourtant, ils se « réjouissent » (verset 6). Pourquoi ? Parce que « le Père de notre Seigneur Jésus-Christ » nous « a régénérés, pour une espérance vivante » (verset 3). Et si nous endurons et grandissons à travers les épreuves, au retour de Jésus-Christ, nous naîtrons dans la Famille de Dieu !

Quand nous serons nés de nouveau, nous ne serons pas des êtres humains. Nous ne serons pas comme les anges. Nous serons littéralement les enfants de Dieu ! Jésus a été fait « au-dessous des anges » pour rendre possible que nous soyons pardonnés de nos péchés (Hébreux 2 : 9). Il nous donne les moyens de lutter spirituellement et développer et surmonter nos péchés et grandir. Puis Jésus-Christ fut ressuscité et devint le Fils premier-né de Dieu, bien au-dessus des anges (Hébreux 1 : 5, 13). Et nous ? Hébreux 2 : 5-8 nous disent que Dieu nous a fait plus bas que les anges pour un peu de temps, mais Il a placé l'univers non pas sous eux mais sous nous ! « Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises » (verset 8).

En tant qu'êtres humains, nous sommes certainement plus bas que les anges. Mais quand nous serons faits esprit, nous serons au-dessus des anges. Oui, même ces êtres spirituels resplendissants seront assujettis à nous !

Le verset 10 déclare que Dieu « conduit à la gloire beaucoup de fils ». Les êtres humains naîtront non pas comme des anges, mais comme des enfants au sens littéral dans la Famille de Dieu. Nous aurons alors l'apparence, le pouvoir, la gloire, les corps et les esprits comme ceux de Dieu ! Jésus-Christ changera nos corps pour qu’il « soit façonné comme son corps glorieux » (Philippiens 3 : 20-21 ; Psaume 17 : 15 ; 1 Jean 3 : 1-2 ; Apocalypse 1 : 14-16). Comme c'est glorieux ! Des visages qui brillent comme le soleil dans toute sa force ! Des yeux comme des flammes de feu ! Lorsque l'apôtre Jean a simplement vu une vision du Fils premier-né de Dieu, il s'est effondré comme s'il était mort ! (Apocalypse 1 : 12-17).

La vérité à propos de naître de nouveau contient toute la gloire et la majesté que vous pouvez imaginer ! Elle est remplie d'espoir—d’espoir vivant !

Ceux qui sont engendrés par Dieu et qui Lui restent fidèles vont devenir des êtres spirituels—des êtres Divins ! Cela va arriver. Dieu considère déjà que Son plan pour Son peuple est accompli (verset 6). C'est pourquoi Dieu a créé les êtres humains. Avant de créer les premières personnes, Il a déclaré pourquoi : « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance » (Genèse 1 : 26).

Une fois que vous êtes engendrés par Dieu le Père, vous avez le Saint Esprit. Vous savez que vous êtes sur votre chemin. Vous allez naître— naître de nouveau cette fois dans la Famille de Dieu !

C'est ce que Pierre a vu. C'est pourquoi il était si rempli d'espoir, pourquoi il maîtrisait vraiment cet espoir. C'est pourquoi Dieu l'a inspiré à nous montrer où réside cet espoir : dans être engendré par Dieu le Père, grandir par la puissance du Saint Esprit, et naître dans la Famille Dieu ! 

 

Qu'entend-on au juste par « naître de nouveau » ?

Pincez-vous !

Avez-vous ressenti quelque chose ?
Si vous l'avez fait, vous venez de prouver que vous n'êtes pas « né de nouveau »—pour l’instant.
Apprenez ce que dit la Bible, avec votre exemplaire gratuit du livret de Herbert W. Armstrong Qu'entend-on au juste par « naître de nouveau » ?

Fr Born