Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Fin de Barkhane : ce qu’on en dit au Niger

«

Le président français Emmanuel Macron a annoncé le 10 juin une réduction de la présence militaire française au Sahel marquée par la fermeture de bases et une réarticulation de la lutte antidjihadiste autour d'une « alliance internationale » associant les partenaires européens et les États-Unis. Quels sont les impacts dans un pays comme le Niger pris dans l'œil du cyclone par les « deux djihadismes » avec un front dans la région des trois frontières proche du Mali et du Burkina Faso et l'autre au Sud, avec Boko Haram qio sévit depuis le Nigeria ? Il y a aussi au nord le débordement des trafics en tout genre depuis la Libye. Le pays a également payé un lourd tribut avec plus de 700 militaires nigériens tués en huit ans. Pour autant, le pays est loin d'avoir basculé. Premièrement, sur le plan politique, le Niger a consolidé ses acquis démocratiques. Pour la première fois depuis l'indépendance, deux dirigeants se sont succédé lors d'une transition jugée historique.

»