Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

1hw8vtchr6 file

La Trompette

Garder un œil sur les 16 et 17 janvier

Voici pourquoi nous le faisons.

La raison pour laquelle nous veillons avec soin sur l’apparition d’évènements significatifs, en janvier, c’est à cause de ce qui est arrivé il y a 24 ans. Le 16 janvier 1986, après avoir prêché l’évangile du royaume de Dieu en tant que témoignage pour le monde, durant près de six décennies, Herbert W. Armstrong est mort à l’âge de 93 ans. Le jour suivant, le 17 janvier, a marqué le commencement de l’ère laodicéenne de l’Église de Dieu—une ère caractérisée par la léthargie spirituelle, l’aveuglement prophétique et l’extrême matérialisme (Apocalypse 3:14-22).

Très tôt, la nouvelle direction de l’Église universelle de Dieu (eud) a essayé de dissimuler son mépris pour l’œuvre et les enseignements de M. Armstrong. Mais à la fin de 1988, il était devenu pleinement évident pour quelques observateurs attentifs que ces hommes étaient décidés, par malveillance, à se désolidariser de tout ce pour quoi s’était dressé M. Armstrong.

En mars 1989, mon père a commencé à travailler sur un manuscrit pour expliquer, d’un point de vue biblique, pourquoi l’eud faisait tant de changements. Plus tard cette année-là, le 7 décembre 1989, après que les leaders de l’eud à Pasadena, en Californie, ont eu connaissance du manuscrit, ils ont promptement exclu mon père et l’ont excommunié.

Dans les semaines qui ont suivi, mon père a fait de son manuscrit un «livre» photocopié de 83 pages—appelé Le Message de Malachie à l’Église de Dieu aujourd’hui. Le 10 janvier 1990, une petite église de seulement 13 personnes a emballé 921 exemplaires du Message de Malachie, et a envoyé l’ensemble par la poste le jour suivant.

«Ce message a été reçu par de nombreuses personnes le jour même de l’anniversaire de la mort de M. Armstrong», a écrit mon père vers la fin de cette première version du Message de Malachie. «Nous ne l’avions pas planifié, mais nous sommes heureux que cela soit arrivé de cette façon.» Ensuite, il a écrit ceci: «Vous allez voir que la date de la mort de M. Armstrong continuera à prendra plus de signification à mesure que le temps passe… Le troisième cycle de 19 ans de l’œuvre de l’Église universelle de Dieu se termine en janvier 1991—le même mois que celui de l’anniversaire de la mort de M. Armstrong. Verrons-nous alors quelque évènement crucial dans le monde?»

Le 16 janvier 1991, exactement un an après notre première distribution du Message de Malachie, la cinquième année anniversaire de la mort de M. Armstrong, les États-Unis lançaient la guerre du Golfe. Comme l’a noté Brad Macdonald (article page…), ce pronostic correct, en 1991, n’était que le commencement d’un legs prophétique sur lequel nous avons construit au cours des 20 années passées.

Amos et le tremblement de terre

La première brochure que mon père a écrit après le Message de Malachie a été Le lion a rugi. Elle résumait les prophéties-clé proclamées par le prophète biblique Amos. Il s’est trouvé que nous avons également achevé la production de cette brochure aux alentours du 16 janvier—cette fois en 1992.

Dans un discours qu’il a donné le 21 décembre 1991, mon père a, de nouveau, noté que beaucoup de personnes mentionnées dans notre liste d’adresses recevraient Le lion a rugi près de la date anniversaire de la mort de M. Armstrong. Autrefois, le prophète Amos a délivré son message d’avertissement deux ans avant un grand tremblement de terre, a ajouté mon père. «Je veux dire qu’ils ont eu un énorme tremblement de terre». Plus tard, il se demandait: «Qu’en serait-il s’il y avait un autre tremblement de terre énorme sur cette terre—peut-être dans les deux ans qui suivent la sortie de cette brochure?

Puis, vers la fin de cette fenêtre de temps de deux ans, mon père a ostensiblement demandé, dans un message délivré le 30 octobre 1993: «Est-il possible que Dieu puisse frapper, avec un tremblement de terre, la dernière partie de cette année; peut-être la première partie de l’année prochaine, ou peut-être même le 16 janvier 1994? Est-ce possible que quelque chose comme cela puisse arriver? Et bien oui, c’est possible, particulièrement dans l’État de la Californie

Il avait parlé de la possibilité d’un tremblement de terre, non seulement en janvier 1994—mais même en Californie!

Dans la Trompette de décembre 1993, il a demandé, à nouveau: «Un tremblement de terre sera-t-il le prochain désastre en Californie?»

Le mois suivant, le 17 janvier, à 4 h 31 du matin, un énorme tremblement de terre a frappé le sud de la Californie, causant 20 milliards de dollars de dommages, et le déplacement de 20 000 personnes. La secousse a tué plus de 70 personnes et blessé 9 000 autres. L’épicentre a dévasté la communauté de Northridge, qui est à environ 32 km de Pasadena.

Encore une autre coïncidence remarquable? Ou un autre signe indéniable que l’œuvre prophétique de Dieu, consistant à donner un avertissement plein d’assurance à ce monde, dans la tradition de Herbert Armstrong, avait continué sans manquer un battement?

Pour commémorer le 20ème anniversaire de notre œuvre, en décembre passé, mon père a dit dans un sermon, le 5 décembre, que l’Église de Philadelphie de Dieu a commencé le 7 décembre 1989—le même jour où les Japonais ont bombardé Pearl Harbor, en 1941—parce que Dieu veut nous rappeler que nous devons terminer l’œuvre que Herbert Armstrong a commencée en avertissant les États-Unis et la Grande-Bretagne de leur destruction à venir par les mains d’une superpuissance européenne. Ce sera un temps de «grande tribulation», tel que le monde n’en n’a jamais vu, dit Jésus dans Matthieu 24:21.

Dans le même message, mon père a aussi noté que janvier 2010 marque la fin du quatrième cycle de 19 ans depuis que l’œuvre de Dieu du temps de la fin a commencé en 1934. Devrions-nous alors être surpris que dès ce mois, la Constitution européenne soit maintenant pleinement en vigueur en Europe? Ou que la Haute Cour de l’Allemagne ait récemment décidé de bannir les achats le dimanche en Allemagne, avec mise en application au 1er janvier 2010?

Saisissez, maintenant, la signification de ce qui se produit sous vos yeux. La septième et dernière résurrection du «Saint» Empire romain est en cours! Oui, l’Union européenne doit encore être réduite de 27 États-membres à 10 nations ou groupes de nations prophétisés par la Bible. Mais nous vivons, en ce moment même, au milieu d’un Saint Empire romain revivifié.

M. Armstrong a proclamé de manière tonitruante cette prophétie pendant presque 6 décennies! Maintenant, c’est la réalité! Comme pour janvier 2010, mon père a noté, le 5 décembre dernier, qu’Apocalypse 17:10 aura été accompli, cela incluant l’empire maintenant ressuscité qui n’était «pas encore venu» à l’époque de Herbert Armstrong.

La chute du mur de Berlin, en novembre 1989, n’est rien comparée avec ce qui arrive, en ce moment même, en Europe. Considérant l’accomplissement de la prophétie biblique, a insisté mon père, janvier était déjà en marche pour être un mois «plein à craquer». Et, comme toujours avec l’histoire de cette œuvre, les 16 et 17 janvier, en particulier, sont des dates sur lesquelles nous devons garder un œil.

Étant donné les nombreux évènements prophétiques qui ont été accomplis depuis la mort de M. Armstrong, en 1986, ne devrions-nous pas nous redresser et prendre note des prophéties sûres de Dieu? 

Tb Ad Fr