Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Gettyimages 108338214x2

Sean Gallup/Getty Images

KT zu Guttenberg est de retour !

Le politicien vedette rock de l’Allemagne retourne à la scène.

Après des mois d'anticipation, le retour de Karl-Theodor zu Guttenberg à la politique allemande a commencé officiellement cette semaine !

Vous le savez probablement déjà, mais KT zu Guttenberg a longtemps captivé notre imagination. Le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, a d'abord identifié Guttenberg comme un homme à surveiller il y a environ 10 ans, et nous avons eu un œil attentif sur lui depuis. La raison en est que la prophétie biblique dit explicitement que nous devrions nous attendre au développement d'un super-État européen dirigé par l'Allemagne et que cette puissance impressionnante sera dirigée par un chef extraordinaire de l’Allemagne. (Plus à ce sujet dans une minute.)

Mais pendant des années, les événements ont fait paraître (au moins pour certains) que cette prévision était fausse. Lorsque KT a démissionné de la politique en 2011 et a déménagé en Amérique, il semblait que sa carrière en tant qu'un politicien était terminée. L'homme, au moins en ce qui concerne la politique allemande, semblait avoir disparu. Jusqu'à cette année.

Depuis janvier, les rumeurs ont circulé d’un retour, et au printemps, nous avons appris que Guttenberg retournerait en Allemagne en août pour faire campagne pour l'Union socialiste chrétienne avant les élections nationales du 24 septembre. Aujourd'hui, il n'y a pas de doute à ce sujet : Guttenberg est de retour.

Il est encore tôt, mais il existe déjà un sentiment d'excitation et d'espoir indéniable entourant le retour de KT. Les médias allemands racontent des histoires sur Guttenberg. Les questions que les gens demandent maintenant sont : Guttenberg est-il de retour pour de bon ? Quel rôle veut-il exactement ? Le peuple allemand acceptera-t-il le retour de Guttenberg ?

Ces questions pourraient être répondu, au moins partiellement, au cours des sept prochains jours. À partir d'aujourd'hui, Guttenberg participera à trois événements politiques majeurs. Chaque événement sera rapporté dans les nouvelles, ce qui signifie que Guttenberg lui-même sera dans les nouvelles. Nous le saurons avec le temps, mais cela pourrait être le point tournant de la renaissance Guttenberg.

Tout d'abord, KT a prononcé un discours important le mercredi 30 août dans la ville bavaroise de Kulmbach. C'était son premier discours majeur, et il a été livré à une foule à guichets fermés. Le discours a été promu comme « Une conversation directe avec Karl-Theodor zu Guttenberg—des élections dans un monde en plein bouleversement ». Tobias Guenther est le directeur des relations publiques de la ville de Kulmbach, et mardi il m'a dit que lui et son équipe avaient été inondés de questions sur l'émergence de Guttenberg.

Guenther a répondu aux enquêtés de plusieurs groupes de médias nationaux, ainsi que de nombreux groupes de médias locaux. Plus de 50 journalistes et près de 10 équipes de télévision sont attendus à l'événement. Süddeutsche Zeitung a rapporté lundi que le discours de Guttenberg à Kulmbach suscite plus d'intérêt et d'enthousiasme qu'un discours que la chancelière Angela Merkel doit livrer au même moment à environ une heure de route de cet endroit.

Dimanche, Guttenberg sera à Berlin et sera invité à l'émission de télévision Anne Will. Guttenberg rejoindra l'émission populaire pour commenter le débat télévisé en direct entre Angela Merkel et Martin Schulz, qui sera diffusé immédiatement avant les commentaires de Guttenberg. Ce sera la première fois que Guttenberg parlera en direct au peuple allemand depuis sa retraite en 2011. Cette émission sera diffusé immédiatement après le débat en direct et devrait capter l’attention d’un grand nombre de téléspectateurs.

Être un invité sur cette émission est une occasion massive pour KT zu Guttenberg. Bild dit que l'apparition du dimanche à la télévision nationale marquera son retour à la politique fédérale. Guttenberg est un homme élégant avec une personnalité captivante et convaincante, et il va sans doute saisir l'opportunité pour connecter avec son peuple. Il est un brillant orateur public. Il connaît son propre esprit et ce qu'il croit, ce qui est bien et ce qui est mal, et ce qu'il veut dire et la meilleure façon de le dire. Guttenberg a toujours communiqué avec clarté, force et énergie. Depuis sa démission, il a appris à équilibrer la force avec la grâce, et la confiance avec l'humour autodérision.

Lundi, KT sera le conférencier d’honneur au célèbre festival de Gillamoos dans la ville bavaroise d'Abensberg. Cette apparition attirera également l'attention nationale. Plus tôt aujourd'hui, j'ai parlé avec Carolin Wohlgemuth, directrice des relations publiques de la ville d'Abensberg. « Je n'ai jamais vu ce niveau d'intérêt pour un conférencier », a-t-elle dit. « La dernière fois qu'il y a eu autant de média était en 2012, lorsque la chancelière Merkel est venue à Gillamoos. » BR24, basé à Munich, a annoncé aujourd'hui que le discours de Guttenberg suscitait beaucoup plus d'intérêt que le discours de Martin Schulz, le candidat du SPD qui se présente actuellement contre Merkel pour devenir chancelier !

Encore une fois, aussi intéressante qu’est la politique entourant le retour de Karl-Theodor zu Guttenberg, nous ne pouvons pas ne pas penser pourquoi son retour à la politique allemande est si important. Tout ceci est à propos du retour de Jésus-Christ et du début de certains événements vraiment horribles. La Bible prophétise qu'au temps de la fin, immédiatement avant le Second avènement de Jésus-Christ, une superpuissance européenne d'inspiration catholique dirigée par les Allemands va apparaître. Dans Ésaïe 10 : 5, par exemple, nous lisons que Dieu brandit l'Allemagne comme un instrument de correction sur les nations d'Israël, appelant l'Allemagne « L’Assyrien, la verge de ma colère ».

Daniel 7 et 8 donnent un aperçu de cette septième et dernière résurrection du Saint Empire romain. En fait, ces chapitres décrivent spécifiquement l'apparition d'un antitype d'Antiochus Épiphane au temps de la fin—le dictateur grec rusé responsable d'avoir infligé une terrible destruction aux juifs et à Jérusalem au deuxième siècle av. J.-C.

Gerald Flurry et la Trompette croient que le baron Karl-Theodor zu Guttenberg—l'homme qui commence à captiver le peuple allemandpourrait être ce chef prophétisé !

C'est quelque chose que vous avez vraiment besoin de comprendre, et c'est quelque chose que nous pouvons vous aider à comprendre. Si vous ne l'avez pas encore lu, assurez-vous de lire L'Allemagne et le Saint Empire romain.

Vous devriez également regarder cette vidéo ; c'est seulement 90 secondes.