Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

191101 bundeswehr%20soldiers gettyimages 1145196278

PHILIPP SCHULZE/PICTURE ALLIANCE VIA GETTY IMAGES

L'Allemagne et l'Amérique créent un partenariat militaire ambitieux

La coopération militaire avec l'Allemagne ressemble à un signe de paix. Mais il a un côté inquiétant que peu considèrent.

Les chefs d’état-major des forces armées américaines et allemandes ont signé une déclaration stratégique à Wiesbaden, en Allemagne le 24 octobre. L’énoncé définit une vision pour que les forces américaines et allemandes puissent atteindre des niveaux de coopération sans précédent, tant sur le plan stratégique que sur le terrain. Salué comme un signe de bonne volonté, elle masque la réalité inquiétante des relations transatlantiques.

Le général James McConville des États-Unis et le lieutenant-général Jörg Vollmer de l'Allemagne ont signé le document lors d'une cérémonie tenue lors de la Conférence annuelle des forces armées européennes, qui s'est tenue au siège de l'armée américaine en Europe. « Une plus grande interopérabilité entre les armées de l’Allemagne et des États-Unis est essentielle maintenant, tandis que l'OTAN est confrontée à de multiples menaces le long de ses frontières », indique le document.

Officiellement nommée la déclaration de vision stratégique, le site web Defense News a déclaré que l'accord est « un programme ambitieux fondé sur l'idée que les deux forces terrestres contribueront au maintien de la paix en Europe ».

Dans le contexte militaire, « interopérabilité » peut signifier beaucoup de choses. Selon le groupe de réflexion Rand Corporation cela peut impliquer différents niveaux de coopération. Dans ce cas, les États-Unis et l’Allemagne visent la coopération au niveau tactique. Cela signifie que les forces allemandes et américaines planifieront, travailleront et combattront côte à côte sur le champ de bataille.

En apparence, cela semble être une bonne chose à faire pour les alliés. Mais comme le note également Rand Corporation, une telle coopération a un prix. Il y a des préoccupations à la fois politiques et financières. Permettre à un pays étranger d'observer de près la tactique et la technologie américaines comporte des risques. L’armée allemande en apprendra probablement beaucoup sur la dépendance des États-Unis vis-à-vis des satellites et des réseaux informatiques. Ils apprendront la tactique et les procédures exactes utilisées par les commandants américains. Cela peut grandement aider un allié. Il peut également s'agir d'informations inestimables entre les mains d'un ennemi.

L'Amérique accorde une grande confiance à l'Allemagne. Cela semble être un choix logique. Comme le dit le département d'État des États-Unis, « deux générations après la réunification et face au Brexit, l'Allemagne est en train de devenir la principale puissance réticente mais inévitable de l'Europe. » L’Allemagne commence à « faire entendre sa voix sur les problèmes mondiaux » mais « n’a pas encore pleinement accepté les responsabilités qui découlent de sa taille et de sa puissance économique ».

Dans sa stratégie accessible au public pour les pays intégrés, le Département d'État des États-Unis a repris à son compte ce que le président Trump a souvent dit : Alors que les États-Unis se retirent, l'Allemagne doit apporter davantage de contributions militaires à l'OTAN. Former les Allemands aux côtés des forces américaines semble être la solution logique.

Comme le rapportait le site web Defense News, le pacte « suggère que la dégradation des relations politiques entre Berlin et Washington a eu peu d'incidence sur les forces armées ».

Mais les relations entre l’Allemagne et les États-Unis se sont détériorées au cours de la dernière année. Le fait que l’Office des Affaires étrangères de l’Allemagne ait jugé nécessaire de mettre en place une année de manifestations culturelles illustrant sa coopération avec les États-Unis montre que les relations sont tendues. Bien que les voix officielles aiment dire que le partenariat est vivant et se porte bien, la réalité et la politique ne supporte pas cela. L’Allemagne et les États-Unis sont en désaccord sur tout, des dépenses militaires au changement climatique.

Mais il y a plus de danger que des disputes à propos de politiques. La relation apparemment chaleureuse avec l'Allemagne pourrait-elle soudainement changer ?

La raison pour laquelle la Trompette surveille l'Allemagne est que la Bible contient de nombreuses prophéties au sujet de son rôle dans les événements mondiaux. Une prophétie du livre d’Ézéchiel explique exactement pourquoi les États-Unis commettent une erreur en liant leurs forces à l’Allemagne.

Ézéchiel 23 concerne les nations modernes des États-Unis et de la Grande-Bretagne, qui sont les descendants de l'ancien Israël. (Prouvez-le avec notre livre gratuit Les Anglo-Saxons selon la prophétie de Herbert W. Armstrong). Elle les décrit comme des « amants » ou des alliés des Assyriens. Les Assyriens sont les ancêtres de l'Allemagne moderne.

C'est exactement la situation aujourd'hui. Les États-Unis et l'Allemagne ont été alliés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Bien qu’il ait duré de nombreuses années, aucune alliance n'est permanente.

Dans son livret Ezekiel : The End-Time Prophet (Ézéchiel : Le prophète du temps de la fin—non disponible en français), le rédacteur en chef, Gerald Flurry, explique la prophétie d’Ézéchiel 23 en ces termes :

Ézéchiel 23 explique cette double trahison odieuse. Israël est représenté par Ohola, et Juda (séparé d'Israël à ce moment-là) est Oholiba (verset 4). Israël (principalement les États-Unis et la Grande-Bretagne) et Juda (appelé Israël aujourd’hui) deviennent les amants des Assyriens, les Allemands d’aujourd’hui (versets 5-7, 11-12). Dieu livre ensuite Israël et Juda entre les mains des Allemands (versets 9 et 22).

Dieu dit aux États-Unis que, parce qu'ils font plus confiance à l'Allemagne qu'à Son pouvoir pour leur protection, Il permettra qu’ils soient emmenés captifs par l'Allemagne pendant la pire période de souffrance que ce monde ait connue, la grande Tribulation (Matthieu 24 : 21).

La déclaration de vision stratégique est un autre exemple de la confiance que les États-Unis accordent à l’Allemagne. En effet, l’Allemagne est une nation aux traits admirables. Elle est réputée pour ses nombreuses innovations positives, sa forte éthique de travail et son efficacité inégalée. Mais toutes les nations sont également capables d'un grand mal, comme le sait tout étudiant en histoire. La Bible avertit que Dieu utilisera le peuple assyrien, ou l'Allemagne des temps modernes, pour corriger les États-Unis et la Grande-Bretagne (Ésaïe 10 : 5).

Pourtant, à travers tout cela, les nations finiront par connaître Dieu. L’Allemagne et les États-Unis vont un jour vivre en paix ensemble.

Usbp Fr