Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

201019 luftwaffe gettyimages 1132699963

Thomas Lohnes/Getty Images

L'Allemagne s'entraîne chaque année à utiliser des bombes nucléaires

Chaque année, en octobre, l'Allemagne et d'autres pays européens s'entraînent pour le scénario d'horreur d'une guerre nucléaire. Une telle pratique est cruciale car chaque seconde compte lorsque deux puissances nucléaires s'affrontent. Bien que cette pratique soit tenue secrète, la presse a de nouveau appris ses débuts. Le 13 octobre, le site allemand t-online.de a indiqué : « L'exercice secret de l'alliance "Steadfast Noon" aurait commencé la semaine dernière. Selon les experts militaires, l'armée de l'air pratique, entre autres, le transport sécurisé des armes nucléaires. »

Selon les informations de l'agence de presse allemande (DPA), Steadfast Noon prépare les chasseurs-bombardiers à utiliser les bombes nucléaires tactiques B-61 en cas de guerre. Au sein de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et la Turquie ont accès aux bombes nucléaires. Elles font partie de l'accord de partage nucléaire de l'OTAN qui leur permet d'utiliser des bombes nucléaires pour frapper les forces adverses.

Il y a dix ans, le Bundestag allemand a demandé que les bombes nucléaires soient retirées du sol allemand. Mais au lieu de les retirer, les États-Unis modernisent aujourd'hui les bombes. Selon un rapport de la Deutsche Welle publié le 26 mars, les types B61-3 et B61-4 seront remplacés par le tout nouveau B61-12. Selon l'expert en armes nucléaires Hans M. Kristensen, les nouvelles bombes offrent « un avantage militaire important ».

German-Foreign-Policy.com a pris note le 14 octobre de la modernisation prévue : « Les nouvelles bombes nucléaires du type B61-12 peuvent également être utilisées avec une puissance explosive plus faible, ce qui abaisse le seuil d'inhibition de la guerre nucléaire. Les documents de l'OTAN font état de "premières frappes nucléaires". »

Les exercices Steadfast Noon de cette année auraient lieu sur la base aérienne allemande de Nörvenich, près de Cologne. Cette base aérienne est destinée à servir de lieu de remplacement pour les 20 bombes nucléaires américaines présumées stockées sur la base aérienne de Büchel (Eifel). En même temps, un autre exercice a lieu à Büchel dans le but de protéger des infrastructures importantes des menaces aériennes.

L'Allemagne et les alliés de l'OTAN se préparent à frapper les premiers dans l'éventualité d'une guerre nucléaire. Si une politique de première frappe est courante compte tenu de l'alternative, les préparatifs de l'Allemagne n'en sont pas moins alarmants en raison de son histoire. La Seconde Guerre mondiale a commencé après que l'Allemagne eut faussement prétendu avoir été attaquée par la Pologne. Pendant la guerre froide, l'Allemagne envisageait déjà d'utiliser les armes nucléaires stationnées, même sans le consentement des États-Unis.

Considérez également que l'Allemagne s'entraîne aujourd'hui avec son ancien allié de la Seconde Guerre mondiale à utiliser des bombes nucléaires. Rapport de T-online : « La Bundeswehr a annoncé sur Internet que l'armée de l'air italienne se rendrait à Nörvenich avec dix avions jusqu'au 15 octobre. » Seule une compréhension superficielle de l'histoire devrait faire sonner les cloches d'alarme. Gerald Flurry, rédacteur en chef de la revue Trompette, a mis en garde contre cette histoire et cette prophétie biblique dans « Le secret nucléaire de l'Europe ». Sa brochure gratuite L’Harmaguédon nucléaire est « à la porte » explique également en détail comment la Bible a implicitement écrit sur la guerre nucléaire à venir il y a des milliers d'années.

Fr Arm