Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Two%20bullae

COURTESY DR. EILAT MAZAR (2)

L'archéologie enseigne une leçon de foi qui sauve les nations

Une récente découverte met au jour une histoire vitale qui a beaucoup à enseigner.

L'archéologue israélienne, le Dr. Eilat Mazar, a excavé des objets extraordinaires. Deux de ses plus grandes découvertes ont été les sceaux d’impressions personnelles du roi Ézéchias et du prophète Ésaïe. Ces bulles minuscules étaient utilisées pour sceller des documents importants et pour porter l'autorité de ces hommes.

Nous avons eu l'honneur de présenter ces deux sceaux d’impressions lors d’une exposition en première mondiale à l'Auditorium Armstrong pendant près d'un an. Beaucoup de gens sont venus du monde entier.

Ensemble, ces deux artefacts racontent une histoire puissante à propos d’un roi de Juda travaillant avec un prophète de Dieu. Découverts dans les mêmes couches de sol distantes de seulement 10 pieds, ces bulles offrent des preuves solides qui montrent à quel point ces deux hommes ont travaillé de près ensemble. C'est une situation unique et rare. Les rois ont souvent tué les prophètes parce qu'ils détestaient leur message. Mais Ézéchias et Ésaïe ont peut-être forgé la plus solide relation roi-prophète de l'histoire, et il en a résulté un miracle formidable !

C’est l’un des exemples les plus forts de la Bible concernant la bonne sorte de foi. On le trouve dans le livre des Rois, qui fait partie des anciens prophètes, une section de l'Ancien Testament qui est de la prophétie, principalement pour ce temps de la fin. Au cours de leur partenariat, Ésaïe a écrit son livre biblique, qui contient également des prophéties spécifiquement pour notre époque aujourd’hui (Ésaïe 30 : 8).

Quatre-vingt-dix pour cent de la prophétie biblique est pour ce temps de la fin. Si vous comprenez ce qui se passe dans le monde, vous pouvez voir que la prophétie s'accomplit chaque semaine. Humainement, ce qui se passe peut être effrayant ; le monde peut paraître sans espoir. Pourtant, il y a des exemples dans la Bible qui offrent un immense espoir.

Le récit biblique d'Ésaïe et d'Ézéchias est soutenu non seulement par l'archéologie, mais aussi par l'histoire séculaire. Prouvez-le et cela renforcera votre foi en la Parole de Dieu. Je peux vous garantir que si vous le faites, des miracles remarquables se produiront dans votre vie.

La sorte de foi dont nous avons besoin est une foi qui croit en Dieu et en Sa Bible, et puis va de l’avant et agis selon cette foi. Toute foi en deçà de cela est une foi morte. Malgré l'abondance de preuves, presque personne n'a la foi en Dieu et en Sa Parole aujourd'hui.

Le Dr Mazar dit souvent « laissez les pierres parler » et vous raconter leur histoire. L’histoire des sceaux d’Ésaïe et d’Ézéchias est une histoire dont nous devons tenir particulièrement compte. Elle contient une leçon incroyable sur la façon dont vous, en tant qu'individu, ou mêmes des nations entières, pouvez être sauvé de la destruction physique et spirituelle !

Une alliance vaine

Régnant vers la fin du 8ème siècle av. J.-C., le roi Ézéchias était l’un des rois les plus justes de l’histoire de Juda. Il a travaillé dur pour réformer la nation. « Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel, entièrement comme avait fait David, son père » (2 Chroniques 29 : 2). Ézéchias a nettoyé le temple que Salomon avait construit et a restauré le sacerdoce. Sous sa direction, la majorité du peuple a commencé à s'éloigner de l'idolâtrie et à se tourner vers Dieu.

Pourtant, comme tous les humains, Ézéchias avait ses faiblesses. Juda faisait face à la destruction aux mains de l'empire assyrien. Pour protéger sa nation, Ézéchias s'est tourné vers l'Égypte pour obtenir de l'aide. Ésaïe avait averti le roi que s'allier à l'Égypte serait une grave erreur (Ésaïe 30 et 31). Mais Ézéchias procéda.

Dieu a vu que pour que Ézéchias soit un grand roi, il devait avoir plus de foi. Et pour que Juda soit une grande nation, le peuple avait également besoin de plus de foi. Ézéchias et la nation avaient refusé de se tourner vers Dieu pour leur protection, et Dieu utilisa l'armée assyrienne pour les punir !

Ésaïe 36 : 1 montre que le roi assyrien, Sennachérib, « monta contre toutes les villes fortes de Juda et s'en empara ». L’invasion de Sennachérib ressemblait à une guerre éclair : son armée a conquis 46 villes bien défendues en un an ! Il a enregistré ses conquêtes sur un artefact connu aujourd'hui sous le nom de Prisme de Taylor. Il se lit comme suit : « Quant à Ézéchias, le Judahite, qui ne s'est pas soumis à mon joug, 46 de ses villes fortes à remparts, ainsi que les petites villes dans leur région qui étaient sans nombre, je les ai assiégées et je les ai prises en les nivelant avec des béliers. » Ce document assyrien est parallèle au récit biblique. Il enregistre également une partie de la cruauté infligée aux Juifs par les Assyriens vainqueurs.

Dieu forçait pratiquement les Juifs à se tourner vers Lui et non vers l’Égypte ! Faire confiance à une alliance physique est une terrible erreur pour une nation. Dieu dit de se tourner vers Lui en premier et avant tout. Ensuite, Il promet d’accomplir des miracles et de nous sauver de la catastrophe.

Je sais que cette promesse est absolument digne de confiance parce que je connais un groupe de personnes qui font confiance à Dieu et croient en Sa Parole—et je vois des miracles se réaliser dans leur vie tout le temps ! C’est une vérité que chacun peut prouver à soi-même, mais peu le font réellement.

Une seconde tentative ratée

Après toutes ces conquêtes, la seule grande ville restante dans Juda était Jérusalem. Si sa capitale tombait, tout Juda serait conquis et contrôlé par l'Assyrie.

Ézéchias a alors fait une deuxième tentative désespérée pour sauver Juda. Il se rendit dans la plus belle structure de la Terre, le temple de Dieu, et le dépouilla de son or, de son argent et d’autres objets de valeur pour les donner à Sennachérib en tribut (2 Rois 18 : 14-16). Il cherchait à acheter de la protection du roi des Gentils qui menaçait Juda.

Sennachérib a enregistré avoir reçu ce tribut sur une inscription de son taureau androcéphale ailé, un document ancien qui prouve également la véracité de la Bible.

Cette deuxième tentative sans foi a également échoué. Le paiement ne faisait qu'enhardir Sennachérib. Il a jeté son dévolu sur Jérusalem. Il a envoyé son plus haut général, Rabschaké, pour adresser un message terrible à ses dirigeants et à ses habitants. « Ne laissez pas Ézéchias vous tromper » a-t-il dit, « car il ne pourra pas vous délivrer de la main de [Sennachérib]. Ni laissez Ézéchias vous faire mettre votre confiance dans le Seigneur … » (versets 29-30—selon la Bible King James). Ce général assyrien a dit aux gens de ne pas faire confiance à Dieu ! Dieu a pris cela personnellement.

Sennachérib a plus tard envoyé une lettre à Ézéchias, se moquant de Dieu et disant qu'Il était incapable de protéger Juda.

À ce moment, Ézéchias a finalement appris sa leçon. Après que ses tentatives physiques de traiter avec l'Assyrie aient échoué, Ézéchias s'est rendu compte qu'il n'y avait qu'une seule source sur laquelle il puisse vraiment compter. Il apporta la lettre de Sennachérib au temple, la déploya devant Dieu (2 Rois 19 : 14) et cria dans une prière sincère !

Dieu a répondu par Ésaïe le prophète : « C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel sur le roi d'Assyrie : Il n'entrera point dans cette ville, il n'y lancera point de traits, il ne lui présentera point de boucliers, et il n'élèvera point de retranchements contre elle. Il s'en retournera par le chemin par lequel il est venu, et il n'entrera point dans cette ville, dit l'Éternel. Je protégerai cette ville pour la sauver, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur » (versets 32-34). Dieu entendit la prière du roi et fit une promesse : Aucun soldat ni aucune flèche n'entrerait à Jérusalem !

Le résultat de la foi

Déterminés à conquérir, Sennachérib et son armée de 185,000 hommes marchèrent sur Jérusalem. Ils campèrent hors de ses murs et se préparèrent à attaquer.

Le Prisme de Taylor mentionne : « Quant à Ézéchias, comme un oiseau en cage, je l’ai enfermé dans Jérusalem, sa ville royale. » Personne ne pouvait entrer dans la ville et personne ne pouvait sortir. L’armée de Sennachérib semblait avoir essentiellement déjà gagné la bataille. Néanmoins, Dieu avait fait une promesse à un homme qui priait dans la foi pour de la protection !

Ce siège de Jérusalem a laissé perplexe de nombreux historiens. Aucun document historique enregistre Sennachérib ayant entré à Jérusalem. Beaucoup se demandent pourquoi. La vérité est, Sennachérib avait terriblement honte d'enregistrer ce qui s'était passé ! Mais cela est enregistré dans la Bible.

« Cette nuit-là, l'ange de l'Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, c'étaient tous des corps morts » (verset 35). L’armée la plus puissante sur Terre a été anéantie du jour au lendemain ! Dieu avait sauvé Jérusalem et Juda !

Peu de documents historiques ont survécu, mais au 3ème siècle avant J.-C., l'historien babylonien Bérose écrivit que Sennachérib avait trouvé ses généraux et son armée « détruit » par la main de Dieu à l’extérieur de Jérusalem.

En 1815, Lord Byron, l’un des plus grands poètes du monde, écrivait ceci dans un poème à propos de la défaite :

Et là gisait le cavalier déformé et pâle,

Avec la rosée sur son front et la rouille sur sa cotte de maille :

Et les tentes étaient toutes silencieuses, les bannières seules,

Les lances n'étaient pas dressées, et on ne soufflait pas dans les trompettes.

Et les veuves d'Assur font grand bruits dans leurs complaintes,

Et les idoles sont brisées dans le temple de Baal ;

Et la puissance des Gentils, non frappée par l'épée,

A fondue comme la neige sous le regard du Seigneur !

Ce poète a cru ce que la Bible dit que Dieu a fait pour Juda. La plupart des historiens et des auteurs laïques mettent de côté le récit biblique, rejetant la vérité selon laquelle Dieu accomplit des miracles. Mais cette histoire du roi Ézéchias prouve qu'il le fait absolument !

Ézéchias a appris une leçon importante à la dure : Il a appris à mettre sa confiance en Dieu.

Rappelez-vous, les anciens prophètes sont des prophéties pour notre époque. L’Assyrie est un facteur important dans l’événement biblique de la fin des temps. Vous pouvez prouver l'identité de l'Assyrie des temps modernes à partir de votre Bible. Dieu va utiliser les Assyriens des temps modernes pour punir Son peuple comme Il l'avait fait auparavant avec Juda.

Une promesse sûre

Dieu nous commande de vivre par chacune de Ses paroles (Deutéronome 8 : 3). Presque personne ne le fait. Pourtant, je connais un petit groupe qui le fait et Dieu les bénit puissamment. Dieu bénit quiconque vivra par chacune de Ses paroles et qui s'efforcera de Lui obéir. Et quand ils voient qu'ils font des erreurs, comme Ézéchias l’a fait, ils se repentent et se tournent vers Lui, Sa Bible et Ses prophéties. C'est ainsi que nous bâtissons de la foi. Si nous faisons cela, alors Dieu répondra à nos questions et nous aidera malgré nos faiblesses.

La foi vient en lisant, en étudiant et en connaissant la Bible, puis en appliquant ce qu'elle dit. C'est comme ça que vous bâtissez votre foi.

Dieu vous a créé. Il a créé votre esprit. Et Il veut que vous lui fassiez confiance, que vous mettiez votre foi en Sa parole, et que vous viviez selon toutes Ses paroles ! La Bible est la majestueuse Parole royale de Dieu. Je peux vous garantir que si vous marchez selon votre foi et agissez sur cette foi, Dieu vous bénira et remplira votre vie de miracles et de bénédictions. C'est une promesse sûre de Dieu !

Arch