Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Gettyimages 1132699965

THOMAS LOHNES/GETTY IMAGES

L'armée allemande se prépare secrètement à utiliser des bombes nucléaires

L'Allemagne et les Pays-Bas pratiquent une attaque nucléaire.

Le 18 octobre, le journal allemand Die Welt a annoncé la nouvelle : « La Bundeswehr s'entraîne à un exercice secret de guerre nucléaire ». Se référant à des informations publiées par l'Agence de presse allemande ( DPA ), Die Welt a souligné que l'Allemagne et les Pays-Bas s'entraînent ensemble dans l’éventualité d'un conflit nucléaire.

Au sein de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord, l'Allemagne et les Pays-Bas ont accès à des bombes nucléaires. Ils font partie de l’accord de partage nucléaire de l’OTAN qui leur permet d’utiliser des bombes nucléaires pour frapper des forces opposées. Leur préparation à l’utilisation de ces armes est ignorée par la plupart des médias, mais elle devrait alarmer le monde.

« La Luftwaffe allemande s'entraîne avec ses partenaires de l’OTAN pour le scénario horrible d'une guerre nucléaire », a noté Die Welt. Dans le cadre de la mission Steadfast Noon de l’OTAN, l'Allemagne et les Pays-Bas élaborent des plans concrets et se pratiquent à l'utilisation des armes nucléaires tactiques B61 que les États-Unis ont stationnées en Europe. Pour ces manœuvres, l’Allemagne fournit des avions à réaction Tornado capables de transporter des bombes nucléaires.

« Selon les experts militaires, les manœuvres régulières de Steadfast Noon consistent notamment à s'entraîner à transporter en toute sécurité les armes nucléaires américaines des entrepôts souterrains aux aéronefs et à les installer sous les avions de combat », a expliqué Die Welt. Les images des manœuvres montrent également la participation d'avions italiens.

Tous les exercices se déroulent sans les bombes, bien que les bombes soient stationnées dans la base aérienne de Volkel aux Pays-Bas, où se déroulent les manœuvres.

Bien que la plupart des gens ne considèrent pas l’Allemagne comme une menace pour la paix dans le monde, nous devons accorder une attention particulière à ses préparatifs militaires.

Au début de la course aux armements nucléaires, les États-Unis ont pris le dessus.  On ne peut qu'imaginer quelles auraient été les conséquences si l'Allemagne, dirigée par Adolf Hitler, avait eu accès à des armes de destruction massive. Au lieu de cela, l'Allemagne a été désarmée et elle lui a été interdite d'avoir sa propre armée.

Mais à la fin de la guerre, le regretté Herbert W. Armstrong—rédacteur en chef du magazine précurseur de la Trompette, la Pure Vérité—a averti que le danger émanant de l’Allemagne n’avait pas cessé. Le 9 mai 1945, il a déclaré : « Nous ne comprenons pas la minutie allemande. Dès le tout début de la Seconde Guerre mondiale, ils ont considéré la possibilité de perdre ce second tour, comme ils l’ont fait pour le premier—et ils ont planifié soigneusement et méthodiquement, dans le cas d’une telle éventualité, le troisième tour—la Troisième Guerre mondiale ! »

Depuis que M. Armstrong a tenu ces propos, l’Allemagne a discrètement œuvré pour avoir accès aux bombes nucléaires. Notre article « Germany Prepares for Nuclear War », (L’Allemagne se prépare à la guerre nucléaire—non traduit en anglais) explique comment le deuxième ministre allemand de la Défense, Franz Josef Strauss, poussa à obtenir des armes nucléaires. Mais alors que son ambition était grandement limitée par les États-Unis, il a fait des préparatifs vitaux pour que l'Allemagne puisse avoir accès à ces bombes.

Ses ambitions ont alarmé Henry Kissinger en 1961 au point qu’il avait averti l’administration Kennedy des projets de Strauss de « prendre tout simplement » ces armes à sa guise. Kissinger a suggéré que les États-Unis sécurisent leurs armes nucléaires en Allemagne d'une manière qui rendrait « physiquement impossible » leur utilisation sans le consentement américain (Spiegel Online).

Aujourd'hui, cependant, les craintes que l’Allemagne utilise ces bombes pour ses propres fins sont presque nulles. Au lieu de cela, les nations se concentrent sur la montée en puissance militaire de la Russie, les poursuites du nucléaire de l’Iran, et les jeux militaires de la Corée du Nord. Mais la Bible révèle que les nations qui ont déclenché deux guerres mondiales vont commencer une autre, encore plus dévastatrice.

Se référant à l'Allemagne par son ancien nom l’Assyrie, la Bible écrit : « Malheur à l'Assyrien, verge de ma colère ! La verge dans sa main, c'est l'instrument de ma fureur » (Ésaïe 10 : 5). Dans plusieurs autres passages de la Bible, la Bible révèle que la colère de Dieu s’est à nouveau retournée contre Son peuple Israël, faisant principalement référence aujourd’hui aux États-Unis, à la Grande-Bretagne et à la nation juive du Moyen-Orient (Les Anglo-Saxons selon la prophétie ).

En cette époque prophétisée, ces nations ont fini par faire confiance et comptent sur l’Allemagne comme partenaire contre la Russie et divers autres conflits. Mais l’avertissement de la Bible est clair et nous voyons partout que l’Allemagne est sur le point de trahir ses partenaires actuels. C’est pourquoi la Trompette continue de répéter l’avertissement de M. Armstrong (Apocalypse 10 : 11). Cet avertissement est maintenant plus urgent que jamais. Alors que la dernière guerre mondiale a pris fin avec des armes nucléaires, beaucoup pensent—pour de bonnes raisons—que la prochaine guerre mondiale commencera avec elles.

Pour comprendre pourquoi et comment l'Allemagne monte en puissance militairement, demandez votre exemplaire gratuit de Daniel dévoile l'Apocalypse, du rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry. Cette brochure explique comment Dieu contribue réellement à l'ascension de l'Allemagne.

Fr Dur