Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Germany

L'armée de l'air allemande lance une nouvelle opération spatiale

Le lundi 21 septembre, le « Centre d'opérations aériennes et spatiales (ASOC) » de la Bundeswehr est entré en service à Uedem, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a qualifié le nouveau programme de première étape dans la planification et la conduite des opérations spatiales.

De nombreuses technologies utilisées par les militaires du monde entier dépendent des satellites dans l'espace. L'inspecteur de l'armée de l'air, le lieutenant général Ingo Gerhartz, a déclaré que la nouvelle opération « ne concerne pas les armes spatiales, mais la protection de ce que nous avons dans l'espace ».

L'ASOC aidera à protéger les satellites contre les interférences et les attaques, et à observer les missiles qui pourraient menacer les zones peuplées. Avec d'autres puissances mondiales, l'Allemagne surveille désormais l'espace.

Le centre d'opérations commencera avec 50 experts et devrait passer à 150 employés d'ici 2031.

En combinant ses forces aériennes et spatiales, l'Allemagne prend une voie différente de celle des États-Unis, qui ont mis en place leurs propres forces armées pour l'espace. Jusqu'à présent, l'Allemagne ne dispose pas de capacités connues pour répondre militairement à des attaques dans l'espace. D'autres nations pourraient cependant attaquer des satellites avec des armes laser. La seule défense de la Bundeswehr est de « détourner la technologie de l'angle de rayonnement », a noté n-tv.de. « La défense technique est donc passive. »

L'Allemagne mène déjà depuis plus de 10 ans un petit programme spatial secret. Les activités de la Bundeswehr dans l'espace sont « à peine connues, même pour beaucoup dans les forces armées », a rapporté Die Welt le 21 août 2019. L'expertise spatiale de l'Allemagne se situe dans l'espionnage et la surveillance. Die Welt a noté à l'époque :

À l'avenir, la Bundeswehr ne se contentera pas d'observer mais utilisera également l'espace pour planifier et gérer des opérations dans les dimensions terrestres, aériennes, maritimes et cybernétiques. Ce que cela signifie exactement est soumis à la confidentialité. Mais il est clair que [l'Allemagne] investit beaucoup.

L'Allemagne présente son programme spatial comme largement pacifique. Mais cela pourrait changer soudainement. Si l'Allemagne devait travailler plus étroitement avec d'autres nations européennes, comme la France, son « espionnage pacifique » pourrait soudainement devenir extrêmement dangereux. L'Allemagne pourrait éventuellement donner l'ordre à la France de détruire les satellites étrangers dans le cadre d'une opération bien calculée visant à mettre hors d'état de nuire les armées étrangères.

Compte tenu de son histoire, il ne serait pas surprenant que l'Allemagne ait déjà prévu son propre système d'armes offensives. L'histoire et les événements actuels nous avertissent que les activités militaires de l'Allemagne doivent être surveillées de près. Certains rejettent cet avertissement comme étant fanatique. Mais le fait de ne pas reconnaître l'ambition militaire de l'Allemagne a causé la mort de dizaines de millions de personnes au cours du siècle dernier. Pour comprendre pourquoi la Trompette met en garde de façon répétée contre l'Allemagne, demandez un exemplaire gratuit de Nahum : une prophétie du temps de la fin pour l’Allemagne. Notre monde aspire à la paix, mais l'humanité ne voit pas que seul Dieu peut apporter une telle paix.

Fr Nah