Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Kod fr%2019 14 tn

L’avènement du Christ est juste à la porte

La Clef de David

Matthieu chapitre 24 nous donne six signes du moment où « toutes ces choses arriveront ». Matthieu 24 dit qu’Il nous donnera des signes , et aujourd’hui je voudrais vous parler spécifiquement de six d’entre eux qui montrent que Son Second avènement est tout juste à la porte ! Bien sûr, beaucoup d’autres événements sont aussi à la porte. Vous pouvez voir qu’ils sont tous reliés, et nous voulons les lier ensemble, et c’est très révélateur. Alors, je veux parler de ces six signes aujourd’hui et vous montrer que l’avènement du Christ est vraiment à la porte. C’est la façon dont Matthieu 24 l’exprime, et l’un de ces signes est que Dieu va vous protéger maintenant et dans l’avenir si vous Lui obéissez et si vous contribuez à faire connaître Son message d’avertissement.

Regardez dans toute l’histoire du Nouveau Testament, et vous verrez que Dieu n’a jamais dit à aucun des apôtres du premier siècle, ou plus tard―jusqu’à cette toute fin―que la Seconde venue du Christ était juste à la porte. La seule fois qu’Il le dit dans la Bible, c’est au dernier apôtre, dans la dernière ère. Il dit, alors, qu’elle est juste à la porte ! Et puis, Il nous montre comment prouver cela nous-mêmes, à partir de Matthieu 24.

Permettez-moi de vous lire ce verset concernant le fait d’être juste à la porte, en réalité deux versets. Matthieu 24 : 32 et 33. « Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. (33) De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. » La version Moffatt dit : « même à la porte ». Et vous pouvez savoir quand le retour du Christ est tout juste à la porte. Vous ne saurez pas le jour ou l’heure, mais vous saurez quand il est « à la porte ». Il est essentiel de comprendre.

Nous avons quelques articles réimprimés que je veux vous offrir à la fin de cette émission, mais en voici un intitulé : Comment ne pas être séduit. C’était un article dans La trompette, et il parle beaucoup de ce sujet.

Mais remarquez ce qui est écrit dans Matthieu 24 et verset 3 : « Il [Jésus] s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement », premièrement, « et de la fin du monde [de cet âge] ? », devrait-on lire.

Je veux vous lire quelque chose que j’ai écrit dans un de ces articles. J’écris que, « Matthieu 24, au verset 3, fait référence à deux missions du temps de la fin. “Le signe de ton avènement” fait référence à la mission liée à la proclamation de l’Évangile de Dieu autour du monde. Et le signe de “la fin de cet âge” fait référence à la mission confiée par Dieu, de prophétiser de nouveau, dans l’ère laodicéenne ou dernière ère de l’Église de Dieu ». Vous pouvez lire à ce sujet dans mon livre, Le message de Malachie, et nous vous l’enverrons. Toute notre littérature est gratuite. Mais nous voulons que vous compreniez cela. Vous devez étudier certains sujets, et nous ferons tout ce que nous pourrons pour vous aider à le comprendre, parce que c’est vraiment le message prophétique le plus important que Jésus-Christ ait jamais prononcé, l’unique message le plus important, devrais-je dire. Alors, faites très attention à cela, et vous comprendrez des choses qui vous étonneront, je crois.

Cet article poursuit en disant : « Quel était le signe de l’avènement du Christ ? Eh bien, l’Évangile a été prêché autour du monde (je vous le montrerai). Quel est le signe de la fin de cet âge ? Eh bien, l’Œuvre de l’Église de Dieu aujourd’hui. Les missions de ces deux ères sont toutes les deux des signes ». Mais seule l’une d’entre elles appartient à ces six signes dont je parle aujourd’hui.

« Dieu a donné deux signes : la grande mission de l’Évangile était un signe, pour ce monde, du retour imminent du Christ. Le retour est proche quand vous voyez ce signe. » Mais cela ne dit pas qu’il est à la porte même ! Cela dit simplement que son Son retour est imminent, qu’il est proche. Mais, ensuite, il y a une autre partie à cela, il y a une prophétie double ici, et nous voulons examiner les deux côtés de celle-ci.

Mais remarquez le verset 14 et voyez ce qu’il dit ici. « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin ». Ce devait être un témoignage pour toutes les nations, et alors viendra la fin. Mais voici la chose que vous devez comprendre, et cela requiert un peu plus d’étude si nous voulons bien comprendre, et y voir réellement clair. « Le mot “fin” dans le verset 14 n’est pas le même mot grec que le mot “fin” au verset 3. Les commentaires nous disent que le contexte doit révéler de quelle “fin” il est question au verset 14. » Quand Il parlait au sujet de l’évangile à prêcher dans le monde, c’est une “fin” différente que celle du verset 14. « Le contexte doit nous dire ce que signifie celui du verset 14, et bien sûr, c’est vraiment au sujet de comprendre toutes ces choses dans Matthieu 24 » ; c’est ce que cette « fin » signifie ici au verset 14.

Je continue avec l’article : « Le contexte nous montre que c’est la “fin” de la période durant laquelle l’Évangile était prêché au monde en tant que première mission. Donc, cette “fin” de Matthieu 24 et le verset 14 n’est pas la “fin” de cet âge dont il est question au verset 3.

« Les disciples ont posé deux questions : “Quel sera le signe de ta venue ?” et “quel sera le signe de la fin de cet âge ?”

Encore une fois, nous avons ici un double signe. Le premier signe de l’avènement du Christ est la prédication de l’Évangile autour du monde. La seconde question est spécifiquement au sujet du signe de la fin de l’âge de l’homme. » Voyez, quand toutes ces choses arrivent, c’est, là, le signe de la fin de l’âge de l’homme, et bien sûr, le Christ revient à ce moment-là.

Et le Christ dit que quand ces choses sont justes à la porte, c’est à cette fin de tous ces événements qui se déroulent dans Matthieu 24.

Nous vous donnerons beaucoup d’informations pour vous aider à comprendre cela, mais c’est quelque chose que nous devons étudier, et c’est l’une des études les plus passionnantes que vous pouvez faire dans la Bible parce que c’est le plus grand message prophétique, un message unique, que le Christ a donné. Qu’a-t-il de si formidable ? Eh bien, c’est ce que nous devons comprendre.

Notez à nouveau Matthieu 24 : 14. « Dieu commence à mettre l’accent spécifiquement sur le signe de la fin de cet âge dans l’ère de Laodicée, ou la dernière ère de l’Église, non pas celle où l’Évangile était prêché autour du monde », qui était la sixième ère, mais toutes ces choses s’accomplissent dans la septième ère, si vous parlez d’accomplissement spécifique, et c’est de cela que nous parlons ici.

Mais Dieu dit que la dernière ère doit « prophétiser à nouveau », et cela nous amènera jusqu'à nous dire tout sur « à la porte même » quand Jésus-Christ, Lui-même, va retourner sur cette Terre. Voilà toute l'histoire.

« Dieu a inspiré les disciples pour qu’ils posent leurs questions comme ils l’ont fait. Il s’agit clairement des deux dernières ères de la véritable Église de Dieu. » Et je voulais vous le lire pour essayer de le rendre aussi clair que possible. Nous devons comprendre cette magnifique prophétie.

Donc, le premier signe que je vous donne n’est pas quand l’avènement du Christ est tout juste à la porte, mais il est proche. Voilà la différence. Il est proche. Vraiment, quand cet évangile est prêché autour du monde, c’est quand tous ces événements commencent à se dérouler et être accomplis spécifiquement dans Matthieu 24 ; c’est la dernière ère de l’Église de Dieu.

Ainsi, le Christ nous donne le sixième signe quand le Second avènement du Christ est « juste à la porte ». C’est alors qu’Il nous donne le sixième signe, et c’est à la fin de cet âge, et le début du règne du Christ. C’est un double signe, et il vient à nous dans la toute dernière ère, celle qui mène directement au Second avènement de Jésus-Christ.

Permettez-moi de vous donner ces six signes dans Matthieu 24 qui sont juste à la porte, qui montrent que nous sommes à l’époque même où Jésus-Christ est sur le point de revenir. C’est juste à la porte ! Donc nous devons garder cela à l’esprit.

Laissez-moi, seulement vous lire les versets 4 et 5 de Matthieu 24. « Maintenant, remarquez le premier et le plus important avertissement que le Christ a donné à Ses disciples, “Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. (5) Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.” » Donc, ils viendront et ils parleront du Christ, et cela trompera beaucoup de gens parce qu’ils ne vous disent pas ce qu’est Son message ; ils ne font que parler de Sa personne, et non du message qu’Il a proclamé, et cela les met dans un profond trouble, y compris la propre Église de Dieu, Son propre peuple. C’est à ce point qu’est trompeur, Satan le diable.

Notez le verset 11 de Matthieu 24. Le verset 11 parle d’un peuple spécial de Dieu. « Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. (12) Et, parce que l’iniquité » ou l’anarchie, devrait-on lire, « se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. (13) Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé ». Le mot « charité » ici est en fait traduit du mot grec « agape », qui est l’amour même de Dieu, ce qui signifie qu’il faut que ce soit le peuple de Dieu, et qu’il ait l’amour même de Dieu. Dieu a dû engendrer les membres de ce peuple et leur donner Son Saint-Esprit, et l’amour véritable de Dieu, et ils se refroidissent et perdent cet amour. Voilà le problème. Et il est dit dans le grec que la majorité d’entre eux a été séduite ; c’était 95 pour cent du propre peuple de Dieu―un événement choquant dans l’histoire de l’Église de Dieu. Une des plus grandes apostasies, sinon la plus grande jamais vue. Je pense qu’elle est, réellement, la plus grande apostasie jamais vue. Et comment cela a-t-il pu se produire ? Parce qu’ils ne comprennent pas Matthieu 24. Ils ont laissé leur amour se refroidir. Ils n’aiment pas Dieu, ils n’aiment pas Son message et n’ont pas faim et soif de justice comme au commencement, et quelle erreur terrible ! Ils sont tombés dans l’anarchie.

Maintenant, c’est la synagogue de Satan qui a débuté avant que le verset 14 ait été achevé, c’est-à-dire, avant que cet Évangile ne soit complètement prêché autour du monde par un homme dans cette sixième ère. Eh bien, il y avait à ce moment-là une synagogue dans l’Église qui combattait contre lui et luttait contre ce qu’il enseignait, et il y eut cette rébellion. Et après la mort de cet homme, la mort du dirigeant de Dieu, ces hommes ont pris le contrôle de l’Église de Dieu, et elle est devenue l’ère laodicéenne ou l’ère tiède. L’ère tiède, dont Dieu dit qu’Il va simplement la vomir de Sa bouche parce qu’elle s’est détournée des enseignements de l’homme qui a rétabli et restauré toutes choses. C’est ce que votre Bible dit, Matthieu 17, versets 10 et 11. Donc le signe numéro un, c’est que 95 pour cent du propre peuple de Dieu se sont rebellés. Et vous pouvez voir où est l’histoire de Laodicée, dans Apocalypse 3, versets 14 à 22, où il est mentionné qu’elle devient tiède et rebelle à l’égard de Dieu.

Au verset 12, bien sûr, il est question d’iniquité ou d’anarchie, de décadence morale et spirituelle qui vont s’accroître ; on en trouve partout dans le monde, et le peuple de Dieu s’y laisse emporter. Et c’est un vrai problème. Cela dit que la plupart d’entre vous, ou la majorité, se laisse prendre par cela, et il y a une telle décadence morale que M. Armstrong a dit une fois, qu’elle est plus dangereuse que la bombe nucléaire à cause de la dégénérescence et du fait qu’elle est mêlée à l’anarchie et à toutes sortes de péchés que vous pouvez imaginer.

Puis le verset 21, voici le signe numéro deux, qui nous aide à voir que nous sommes justes à la porte du Second avènement. Verset 21 : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais ». (22) « Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés ». Donc le second signe, c’est que les armes nucléaires sont sur le point de détruire toute l’humanité ; c’est ce dont parle Matthieu 24, versets 21 et 22.

Nous parlons ici de la Corée du Nord qui a connu une réelle avancée dans son développement nucléaire, et qui semble jouer des jeux avec nous pour nous faire marcher, mais elle est dangereuse. Mais c’est la petite Corée du Nord qui menace l’Amérique parce qu’elle a des missiles avec ogives nucléaires capables d’atteindre les villes américaines. La petite Corée du Nord ! Que pensez-vous de cela ? Voyez, c’est un dirigeant bizarre, et extrême, et il montre en fait un vif désir à vouloir la guerre avec les États-Unis, une guerre nucléaire ! C’est le genre de folie qui est difficile d’imaginer, mais c’est ainsi que pensent certaines personnes dans ce monde.

Moffatt la traduit comme « la crise à la fin ». Quand il est question du « temps de la fin », cela veut dire « la crise de toutes les crises ». Et Dieu essaye d’attirer notre attention.

Kim Jong Un, ce n’est que la petite Corée du Nord. Qu’en est-il de toutes les bombes que la Chine possède, que la Russie possède ? Et la France a beaucoup de bombes, et la Grande-Bretagne a beaucoup de bombes, Israël a beaucoup de bombes, le Brésil a beaucoup de bombes et le Pakistan a beaucoup de bombes. Et je pourrais aussi mentionner que l’Europe a beaucoup de nos bombes atomiques que nous lui avons laissées. Mais n’est-ce pas de la folie de penser que n’importe qui pourrait résoudre ces problèmes, sauf Dieu, Lui-même ? Qui pourrait possiblement résoudre tous ces problèmes, excepté Dieu ? Nous devons, donc, garder cela à l’esprit.

Voyons le signe numéro trois, verset 37 : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. (38) Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; (39) et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » Noé a prêché ce message au sujet du Déluge à venir pendant une centaine d’années, et ils l’ont raillé et se sont moqués de lui, et ont continué à se rebeller. Donc Dieu dit que cela se passera de la même manière aujourd’hui, qu’à l’époque de Noé. Vous leur donnez tous les faits, toutes les informations, toutes les preuves dont ils pourraient avoir besoin, et ils les méprisent, et ils paieront un lourd tribut pour cela. Dieu montre Son amour, l’exprime, essaie de les sauver d’eux-mêmes et de leurs propres bombes nucléaires. Mais s’ils ne veulent pas écouter, ils vont devoir faire l’expérience de tout cela, nous ferions, donc, mieux d’en tirer quelques leçons. Et même si c’est individuellement, Dieu dit : Regardez, si une nation ne le fait pas ou votre nation ne le fait pas et, vous, vous le faites, Je vous protégerai. Je vous montrerai cela. Donc, ils étaient vraiment méchants, à l’époque de Noé, et il est écrit que « toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal ». Pouvez-vous imaginer un homme méchant à ce point ? Chacune de ses pensées est mauvaise ! Ce n’est qu’un exemple merveilleux pour nous montrer à quel point l’esprit humain est incompétent, et incapable de faire quoi que ce soit de juste, semble-t-il. Ils ne se sauveront certainement pas eux-mêmes.

Mais remarquez maintenant le signe numéro quatre, verset 40 : « Alors, de deux hommes » ou deux dirigeants, « qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ». Eh bien, qu’arrive-t-il ici ? (41) « De deux femmes »—elles ont un chef, et ici ce sont les deux femmes ou deux églises. C’est un symbole d’une église, « ... qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée ». Eh bien, toutes les deux meulent, elles font toutes deux une Œuvre, mais l’une d’entre elles est tiède, et elle est riche et s’est enrichie, elle met cela avant Dieu et Sa Famille et Son Royaume. Et Dieu dit qu’Il va protéger la première église, et Il ne va pas protéger l’autre, ce qui représente 95 pour cent du propre peuple de Dieu. Si cela ne nous sensibilise pas, et ne nous fait pas réaliser que c’est certainement une connaissance dangereuse à certains égards, mais c’est la plus merveilleuse nouvelle que vous puissiez entendre !

Et Dieu dit : OK, Je vais vous sortir de là. Je vais vous en délivrer. Et Il vous protégera, non seulement, disons, à la fin ou juste avant la grande Tribulation, mais de plus Il vous protégera jusqu’à ce moment-là. C’est une bénédiction absolument merveilleuse de Dieu. Donc le quatrième signe, c’est qu’une seule Église de Dieu est protégée. Et pourquoi est-elle protégée ? Parce qu’elle est trouvée faisant, au verset 46, trouvée faisant l’Œuvre de Dieu.

Il y a un autre article que j’ai écrit qui a été réimprimé : dont le titre est Jésus était-Il un prophète ? Et je vous prie de le demander parce qu’il contient beaucoup d’informations sur le sujet dont je vous parle aujourd’hui.

Mais ensuite au verset 41, vous voyez que cette église était à la meule. Elle faisait une œuvre, mais elle était tiède. Dieu n’était pas impressionné. Il dit : Veillez et soyez prudents, Veillez et priez afin de ne pas être piégés dans tout cela. Dieu plaide avec nous presque, en tentant de nous faire comprendre.

Voyez, Luc 21 et verset 36 qui dit de rester éveillés d’heure en heure, dans la traduction Moffatt. Vous feriez mieux de rester éveillé, de ne pas vous endormir dans cette terrible, terrible heure !

Et bien sûr, Dieu nous prépare aujourd’hui pour ce Second avènement afin que nous puissions partager Son règne sur la Terre entière.

Ensuite au verset 45 : « Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? (46) Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! » Dieu va bénir ces gens quand Il reviendra s’Il les trouve faisant l’Œuvre de Dieu. C’est le groupe que Dieu va sauver, physiquement et spirituellement. (47) « Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens ». Eh bien, que dites-vous de cela ? Il en fera des dirigeants sur l’univers entier ! Et ce petit cinq pour cent qui fait l’Œuvre, Il les fera asseoir avec Lui au Siège central pour l’éternité. Il est dit dans Apocalypse 3, verset 12 qu’ils n’en sortiront plus. Ce sont des gens du Siège central parce qu’ils ont tant appris et qu’ils ont obéi à Dieu, et Il les bénit vraiment considérablement.

Bien, vous pouvez aller au verset 48, c’est le sixième point. Les rebelles perdent leur vision ici. « Mais, si c’est un méchant serviteur, qui se dit en lui-même : Mon maître tarde à venir », et s’il adopte une mauvaise attitude, et se dit : “Bon, s’Il tarde à revenir, je ne peux pas attendre. Je n’ai pas la foi pour le faire. Et je n’ai pas la patience”, et s’ils acceptent simplement cette voie du mal.

Verset 49 : « s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, (50) le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, (51) il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites : c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Maintenant, c’est une période horrible qui approche sur cette Terre. Donc, que fait ce sixième signe ? Eh bien, Dieu va punir son peuple et 50 pour cent de ces 95 pour cent vont se repentir dans la grande Tribulation, la tribulation nucléaire. Mais 50 pour cent d’entre eux ne vont jamais se repentir, le peuple qui avait l’Esprit même de Dieu et qui avait la puissance même de Dieu et toute cette compréhension divine, mais ils ne pouvaient tout simplement pas attendre. S’Il n’est pas venu quand ils pensaient qu’Il aurait dû le faire, alors ils se sont simplement détournés de Dieu. Il s’agit d’une connaissance dangereuse, mais c’est la connaissance la plus merveilleuse que vous ne pourriez jamais entendre ! Le Christ planifie tout ceci et nous aide tous à devenir Sa propre Épouse, Sa propre femme (Apocalypse 19 et verset 7). Donc, nous pensons comme notre Époux, nous nous asseyons sur le trône et partageons Son trône avec Lui pour toute l’éternité ! Que pourrait-il y avoir de plus grandiose ?