Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Pawel nolbert 284283 unsplash

Pawel Nolbert/unsplash.com

L’endroit parfait pour voir l’univers

Les cieux ont un message pour nous. Entendez-vous ce qu’ils disent?

Des centaines de kilomètres au-dessus de la surface de notre planète, le télescope Hubble décrit une orbite autour de la Terre toutes les 97 minutes. Cet instrument de 11 tonnes et de 13,10 m de long a fait plus de 100 000 voyages autour de notre planète, en couvrant 4 milliards de kilomètres.

Et pendant qu’il vole dans l’espace à 28 000 kilomètres par heure au-dessus des gaz de l’atmosphère terrestre, il prend quelques-unes des photos les plus captivantes jamais vues.

Nous voyons des images à couper le souffle de nébuleuses multicolores, pourpres et bleues, et des champs de galaxies semblables au diamant étincelant où nous pensions qu’il n’y avait rien que de l’espace vide. Nous voyons des images grandioses, d’étoiles et de groupes de galaxies brillantes dans les blancs, les ors, les oranges, les bleus et les verts. Nous avons des vues d’objets dans les infrarouges, lumineux, ultra-lumineux, radiants, si lointains, si gigantesques, si éblouissants que notre esprit ne peut même pas les traiter.

De Hubble, nous avons vu des supernovas, des galaxies dans leurs premiers stades et des étoiles massives qui s’effondrent. Nous avons vu des comètes frapper des planètes et naître des étoiles; nous pouvons reconnaître des trous noirs. Ces images nous donnent des vues spectaculaires de notre univers en expansion.

Certains scientifiques croient que ces vues sont la plus grande découverte du siècle passé.

Hubble fait environ 20 000 observations par an. Il a enregistré plus d’un demi-million d’images pendant les deux décennies passées. Ces images éblouissantes font se poser bien des questions. Quelles sont les lois de l’univers? Où finit-il? D’où tout cela est-il venu? Pourquoi est-il là? Pourquoi, d’ailleurs, suis-je là?

Le message des scientifiques

En plus de l’observation, les scientifiques essaient aussi de répondre à certaines de ces questions importantes: Pourquoi l’univers suit-il de telles lois mathématiques? Comment est-il arrivé là, en premier lieu? Y-a-t-il une signification derrière tout cela? Ils ont écrit des livres et des livres au sujet des données de Hubble. En utilisant les découvertes du télescope Hubble, les astronomes ont publié plus de 7 500 papiers scientifiques, et des auteurs ont publié 35 000 rapports concernant Hubble.

Les scientifiques de Hubble publient vraiment leur message! Dans tous les milliers de papiers et articles concernant ces découvertes fascinantes, les scientifiques travaillent pour dire aux gens pourquoi c’est important, ce qu’il en est—ce que cela signifie pour nous tous.

Ces scientifiques méritent le crédit pour avoir construit un chef-d’œuvre d’instrument, et capturer ces vues spectaculaires, jusque là inconnues, de notre univers. Mais il y a un problème. Ils ignorent la source la plus importante pour répondre à ces questions!

Avez-vous entendu un seul astronome sur ce projet mentionner une chose au sujet du Créateur des étoiles?

Le télescope Hubble nous aide à appréhender le cosmos en révélant ses secrets et mystères. Et plus nous étudions, plus forte devient l’évidence d’une vérité absolument remarquable: il y a un Auteur du cosmos. Et Il voulait que nous soyons capables d’étudier les étoiles—pour nous aider à Le connaître!

Belle obscurité

Promenez-vous dehors, et levez les yeux par une nuit claire. Vous verrez des centaines d’étoiles—peut-être quelques milliers s’il fait assez sombre et que la vue est dégagée.

Avez-vous conscience du caractère vraiment inhabituel et spécial de cette vue?

Pourriez-vous contempler le ciel nocturne si tout ce que vous pouviez voir n’était jamais qu’une voûte de nuages impénétrablement épais? Heureusement pour nous, l’atmosphère de la Terre est transparente. Non seulement il y a notre air riche en oxygène nécessaire à la vie, mais aussi son invisibilité qui arrive à rendre la contemplation des étoiles beaucoup plus intéressante et instructive que ce ne serait le cas sur la plupart des planètes.

C’est seulement l’une de plusieurs conditions physiques uniques qui rendent notre étude du ciel possible, et si richement rémunératrice.

Une autre circonstance favorable: notre position dans la galaxie. La Voie lactée fait, d’un bout à l’autre, de manière époustouflante, 100 000 années-lumière, et nous sommes sis dans sa mince «zone galactique habitable» (zgh)—juste assez loin du centre pour que nous ne soyons pas tués par la radiation, mais juste assez près pour que des éléments lourds, suffisants et nécessaires à la vie, soient présents. En même temps, notre position est un endroit parfait pour voir le reste du cosmos.

Tout d’abord, il y fait admirablement sombre. La lumière peut être l’ennemie de la découverte astronomique—pour la même raison fondamentale que vous voulez que les lumières soient éteintes dans le cinéma pendant que vous regardez un film. De façon pratique, notre système solaire est dans la partie la plus sombre de la zgh de la galaxie, presque exactement à mi-chemin entre les bras en spirale de la Voie lactée, qui sont pleins d’étoiles radieuses et de nuages épais de poussière qui obscurciraient notre vue. Notre vision est également libre de toute nébuleuse gazeuse proche ou de groupes d’étoiles aveuglantes.

Il se trouve, également que la Voie lactée est dans la région habitable la plus sombre de son groupe de galaxies. Pendant qu’un groupe typique de galaxies a plus de 10 000 galaxies fermement emballées, le nôtre n’en a qu’environ 40, toutes sauf deux d’entre elles (l’une étant la Voie lactée) sont de petites galaxies ou des galaxies naines. En plus de cela, notre groupe de galaxies est dans la partie habitable la plus sombre du super-groupe de galaxies de la Vierge. Ainsi, il n’y a pratiquement rien pour nous empêcher de voir profondément dans le cosmos.

Une autre caractéristique commode de notre position cosmique avantageuse, c’est la façon dont nous sommes protégés des collisions. Les quatre planètes gazeuses géantes de notre système solaire—Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune—protègent la Terre de dangereux projectiles spatiaux comme les astéroïdes et les comètes avec leur force d’attraction gravitationnelle, sans être trop près pour nous boucher la vue. Pourtant ils ne sont pas trop efficaces: quelques astéroïdes plus petits qui sont passé au travers, et ont frappé la Terre, ont vraiment aidé dans la découverte scientifique, sans balayer les humains.

Pas seulement de la chance

Plus les scientifiques en apprennent sur l’univers, plus ils identifient ces conditions remarquablement efficaces. «Pour quelque raison notre position terrestre convient extraordinairement bien pour nous permettre de regarder attentivement le ciel et découvrir ses secrets», disent les astronomes reconnaissants, les auteurs de La Planète privilégiée. Une foule de facteurs finement réglés «ne sont pas seulement nécessaires pour l’habitabilité de la Terre; ils ont aussi été étonnamment essentiels pour que les scientifiques mesurent et fassent des découvertes sur l’univers. L’humanité est exceptionnellement bien placée pour déchiffrer le cosmos».

Même ce moment-ci dans l’histoire de la Terre et de l’univers convient de façon unique pour étudier le cosmos. Par exemple, le fait que l’univers soit en expansion suggère que plus tôt dans son histoire, toute la matière brillante aurait été trop proche dans son ensemble pour une visibilité correcte. Aujourd’hui, tout est assez étendu pour que nous puissions tout voir avec une clarté remarquable.

Les scientifiques en sont venus à faire référence à la Terre comme à une «planète de Boucles d’Or». C’est-à-dire, de toutes les façons concevables, les conditions ne sont pas trop chaudes ou trop froides, trop grandes ou trop petites, trop proches ou trop loin—ou trop quelque chose. Peu importe ce qui est mesuré, c’est «tout-à-fait correct». Non seulement pour l’existence de la vie, mais aussi pour la découverte. Et à un niveau ahurissant de précision! Même la moindre déviation rendrait l’observation cosmique difficile ou impossible—ou balaierait la perspective de la vie.

Après tout, peut-être n’est-ce pas de la chance.

Un nombre grandissant d’astronomes admet la possibilité—bien que, malheureusement, ils sont exclus du courant dominant de la science—non seulement que les conditions précises pour la vie sur la Terre ont été spécialement et minutieusement établies par un esprit créateur d’une intelligence extraordinaire, mais aussi que cette Puissance a garanti que nous serions capables de suivre les signes remontant à leur source. La multiplicité et l’exactitude de ces signes «reflètent l’ingénierie magistrale à un niveau bien au-delà de la capacité humaine—et même de l’imagination. Cela témoigne d’un Créateur surnaturel, ayant une intelligence supérieure, surpuissant, agissant de manière pleinement délibérée», a écrit le Dr Hugh Ross (Why the Universe Is the Way It Is [Pourquoi l’univers est comme il est]).

Pensez-y la prochaine fois que vous lèverez les yeux vers les étoiles. Un Créateur doué d’une intelligence supérieure S’est donné beaucoup de mal pour vous rendre cette vue possible!

Pensez-y aussi lorsque vous étudierez les images produites par Hubble. Nous ne pouvons pas donner tout le crédit aux scientifiques. Nous devons reconnaître la main surpuissante et l’action délibérée qui nous ont ouvert ces vues cosmiques magnifiques.

Faites ainsi, et ensuite demandez-vous: Au juste pourquoi en a-t-Il fait autant pour garantir que nous puissions voir tout cela?

Les cieux racontent la gloire de Dieu

Comme le roi David l’a écrit: «Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, la nuit en donne connaissance à une autre nuit» (Psaume 19:1-2). Le mot traduit par instruit signifie déverse. Il pourrait aussi être traduit par prophétise.

Oui, l’univers que Dieu a créé déverse constamment la prophétie! Savez-vous ce qu’il dit? Que nous communiquent les cieux?

Ils témoignent d’un Créateur et—cela devient de plus en plus net—tout aussi bien de Celui qui soutient. Tous ces corps célestes sont comme un grand orchestre que Dieu conduit! Ils démontrent une adhésion parfaite aux lois qui leur sont données par leur Créateur—un trait que nous ferions bien d’imiter.

Dieu, nettement, a voulu que nous fassions ces découvertes cosmiques. Romains 1:20 dit: «En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages.»

«Nettement, Quelqu’un a voulu que les êtres humains existent et prospèrent. Tout aussi nettement, Quelqu’un a voulu que nous voyions tout ce qu’Il a fait dans l’univers», continue le Dr Ross. «Ses buts pour l’existence humaine doivent être extrêmement valables.»

Effectivement!

Un message d’espoir

Aujourd’hui nous vivons des temps dangereux. La prophétie biblique montre que nous sommes sur le point de plonger dans la période la plus noire, la plus sombre de l’histoire humaine. La prolifération d’armes de destruction massive met la survie de notre espèce en doute. En fait, Jésus-Christ a prophétisé que sans Sa Seconde venue, aucune chair sur cette planète ne survivrait (Matthieu 24:21-22).

Alors que les conditions se détériorent et approchent de leur point culminant violent, les hommes rendront l’âme de terreur (Luc 21:26).

C’est un temps où le monde a besoin d’espoir.

Ce n’est pas une coïncidence qu’en ce moment, au milieu de ces menaces mondiales affreuses, nous sommes aussi dans une révolution de l’astronomie! Nous sondons profondément l’univers comme jamais auparavant—observant l’ouvrage du Créateur, qui déclare Sa gloire. Vous pouvez être sûr que Dieu y prête beaucoup d’attention—peut-être même bénissant ces efforts.

Ces images de Hubble devraient donner un grand espoir au monde entier. Non seulement parce que ces galaxies impressionnantes et innombrables nous montrent leur Créateur et Son pouvoir illimité, mais aussi parce qu’elles augmentent notre compréhension de l’incroyable potentialité humaine que Dieu nous a donnée! Notre connaissance croissante des étoiles révèle non seulement ce que Dieu a déjà fait, mais aussi ce qu’Il est sur le point de faire.

Savez-vous pourquoi cet univers vaste, étincelant, scintillant, et puissant existe?

L’Église de Philadelphie de Dieu a commencé à proclamer son message en janvier 1990. La fondation de l’epd a été spécialement prophétisée dans plusieurs passages bibliques (pour une démonstration de cela, faite la demande d’un exemplaire gratuit du Message de Malachie à l’Église de Dieu aujourd’hui).

Tout juste quatre mois avant que le télescope spatial Hubble ne soit mis en orbite, en avril 1990, pour étudier le ciel, le Créateur de ce ciel a commencé à proclamer un message par l’Église de Philadelphie de Dieu. À notre avis, l’epd et la Trompette portent une certaine responsabilité. Les cieux prophétisent—mais combien de gens comprennent ce qu’ils disent? Dieu veut que nous sachions. Une humanité souffrante doit savoir!

L’Église de Philadelphie de Dieu a tout à voir avec l’espoir. Nous proclamons le message de la Bible selon lequel Dieu et Son mode de vie nous donnent un espoir brillant!

Les images du télescope spatial Hubble nous crient de vous les expliquer! Elles nous crient de montrer l’espoir remarquable qu’elles offrent! La compréhension du cosmos que nous acquérons suite à cette merveille technologique étonnante devrait inspirer le monde entier! 

Tb Ad Fr