Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Kod%20fr

L’identité et la nature de Dieu

La Clef de David avec Gerald Flurry (Transcription)

Bonjour à tous. La plus importante relation que l’homme a avec Dieu, et de loin, est sa relation avec son Créateur. Maintenant, c’est vraiment la pire relation que l’homme a—c'est-à-dire sa relation avec Dieu, et il est franchement perplexe et confus à ce sujet et c’est un parfait mystère pour lui. C’est un mystère ! Le plus grand mystère de tous—et ceci est décrit dans le livre de M. Armstrong, Le mystère des siècles—mais le plus grand mystère de tous est L’identité et la nature de Dieu. Maintenant, regardez autour de vous dans ce monde et je vous le dis, vous ne trouverez personne qui comprend ceci.

Je veux seulement vous lire rapidement ces sept mystères qui sont listés dans le livre de M. Armstrong, Le mystère des siècles. Herbert W. Armstrong a écrit cela, et le premier est : L’identité et la nature de Dieu. Le second est Le mystère des anges et des esprits méchants. Numéro trois est Le mystère de l’homme—qu’est-ce que l’homme et qui est-il ? Numéro quatre—Le mystère de la civilisation. Pourquoi sommes-nous si confus au sujet de la construction d’une civilisation ?  Numéro cinq—Le mystère d’Israël. Eh bien, la Bible est un livre au sujet d’Israël, nous devons savoir cela. Numéro six—Le mystère de l’Église. Et numéro sept—Le mystère du Royaume de Dieu. Ce sont les sept mystères dont je veux vous parler durant quelques émissions, et je pense qu’il n’y a rien de plus important à comprendre pour nous et je crois que c’est certainement le livre le plus important pour vous donner une compréhension de la Bible et enlever tout le mystère de cette Bible ! C’est de tout cela qu’il est question.

Mais regardez de près ces sept mystères et parlez aux gens dans le monde et ils ne les comprennent tout simplement pas ; ils ne les comprennent pas. Et nous faisons actuellement face à la pire souffrance jamais vue sur cette Terre. Notre plus grand problème est celui de la survie humaine, les adm (armes de destruction massive) prolifèrent dans le monde et nous disons, ‘Eh bien, que pouvons-nous faire pour régler ça ?’ Mais nous devons réaliser que la cause de ces problèmes est l’homme ! Et pour que nous puissions un jour résoudre ces problèmes, nous devrons résoudre la nature de l’homme, ou la nature humaine. Allez devant n’importe quelle institution dans ce monde et demandez-leur d’expliquer ces sept mystères et ils ne peuvent le faire ! Pas un seul ! Pas un seul ! Et pourtant, il y a une grande prophétie dans Ésaïe 40 où il est dit qu’il y a la voix qui crie parce que Dieu révèle ces mystères à ce monde. Il nous donne ce livre afin que nous puissions comprendre la Bible ! Et ce livre, Le mystère des siècles, est une synthèse de la Bible entière, ou comme un résumé de ses grandes lignes, nous pourrions dire.

Mais je veux vous montrer l’une des images les plus horribles dans la Bible. Elle est double, et c’est aussi pour ce temps de la fin. C’est au sujet de la propre Église de Dieu et comment ils se sont rebellés contre Lui en ce temps de la fin, et aussi au sujet de trois nations particulières d’Israël. Et si vous ne savez pas qui est Israël, eh bien, vous pouvez écrire ou faire la demande de notre livre Les Anglo-Saxons selon la prophétie et il vous expliquera tout cela.

Mais ce verset—en fait, plusieurs versets ici—où Dieu explique quelque chose qui est critique pour nous de comprendre. Herbert W. Armstrong visitait New Delhi, en Inde, à un moment donné et en se faisant conduire dans les environs par un taxi pour aller rendre visite au premier ministre d’alors, il remarqua ces bestiaux qui marchaient simplement partout dans la ville, et il demanda au chauffeur, ‘Eh bien, est-ce que ces bestiaux et ces vaches ne s’éloignent pas trop, à une trop longue distance de leurs propriétaires ?’ Et il dit, ‘Oh, oui, ils le font certainement.’ Et M. Armstrong lui demanda cette question, ‘Eh bien, comment les propriétaires les retrouvent-ils le soir pour les ramener à la maison ?’ Et il dit, ‘Oh, ils n’ont pas du tout besoin de faire cela. Le bœuf ou le bétail connait où est sa maison, et ils trouvent leur propre chemin.’ Et M. Armstrong a dit qu’il a immédiatement pensé à une écriture, alors laissez-moi vous la lire.

J’ai déjà lu ceci, mais il est absolument essentiel de le comprendre si nous voulons comprendre l’identité et la nature de Dieu. Ésaïe 1 verset 2 : « Cieux, écoutez ! Terre, prête l'oreille ! » ce message s’adresse à la Terre entière, tous les habitants de la Terre, « Car l'Éternel parle ». C’est Dieu qui parle, « J'ai nourri et élevé des enfants, » ceux-ci sont les enfants d’Israël, « mais ils se sont révoltés contre moi ». L’Église et les nations d’Israël. (3) « Le bœuf connaît son possesseur, et l'âne la crèche de son maître : Israël ne connaît rien, mon peuple n'a point d'intelligence. (4) Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquités, à la race des méchants, aux enfants corrompus ! Ils ont abandonné l'Éternel.... Ils se sont retirés en arrière. »

Voyez, ceci est un message pour l’Israël ancien, mais c’est un message pour Israël aujourd’hui, principalement, parce qu’Ésaïe est un livre pour les temps de la fin ; c’est écrit pour nous aujourd’hui. Mais si Israël est la seule nation qui a connu Dieu anciennement et qui a connu l’identité et la nature de Dieu, bien, qu’en est-il des autres nations qui n’ont jamais connu Dieu ? Vous savez qu’ils ne connaissent pas l’identité et la nature de Dieu; bien sûr, ils ne le connaissent pas, et en conséquence, Dieu n’est pas réel pour eux. Réfléchissez à cela.

Cette émission et ce livre ont vraiment pour but de rendre Dieu réel pour nous ! Et vraiment réel, comme votre propre père ! Maintenant, c’est toute une déclaration à faire, mais c’est ce que M. Armstrong explique dans ce livre. Dieu doit être réel pour nous, aussi réel que votre propre père physique. Est-ce le cas pour vous ? Est-ce vrai pour moi ? Eh bien, je pense que nous pouvons tous avoir besoin de croître dans ce domaine.

Le verset 4 dit : « Malheur à la nation pécheresse, » et aujourd’hui ce sont des nations pécheresses, trois nations d’Israël en particulier, mais Il dit, « au peuple chargé d’iniquités, » iniquité ou pécheur ou anarchique. Nous sommes simplement écrasés par cela ! Pourquoi ne comprenons-nous pas l’identité et la nature de Dieu ? Parce que nous sommes simplement écrasés, chargés de nos péchés et de l’anarchie ! Maintenant, c’est l’évaluation que Dieu fait de nous, et Il dit, «Ils ont abandonné l'Éternel, » ils ont abandonné Dieu, ces nations que j’ai mentionnées, et aussi la propre Église de Dieu. Et vraiment vous devriez dire, bien, c’est une image horrifiante que nous devons voir ici, que Dieu a prophétisée. Et Dieu a dit ceci, Lui-même ! À quel point est-ce important ? Chargé ! Ce mot veut dire ‘grand, lourd, difficile, bouleversant !’ Je veux dire, nous sommes simplement accablés et bouleversés par les péchés ! Et partout où vous regardez, il semble qu’il y ait des problèmes, mais il y a des problèmes que nous pouvons résoudre ! Nous pouvons les résoudre en tant que nation, ou plusieurs nations, nous pouvons les résoudre en tant qu’individus si les nations ne les résolvent pas. Nous pouvons résoudre ces problèmes ! Mais nous devons faire quelque chose dans notre relation avec Dieu ! Quel genre de relation, vous et moi, avons-nous avec Dieu ?

Romains 1 versets 18 à 22 : « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive. » Quand nous entrons dans l’injustice nous supprimons la vérité. Ce n’est pas qu’elle ne soit pas et que nous ne voyons aucune vérité; nous la supprimons ! Maintenant, c’est une vraie condamnation de notre propre nature humaine et des hommes semblables à nous. Nous supprimons la vérité !

Puis il continue en parlant au sujet de Dieu (20) « … sa puissance éternelle et sa divinité, » qui est spirituelle, « se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. » Physique. « Ils sont donc inexcusables, (21) puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; » Ils savaient, ils savaient et pouvaient voir dans la création que ceci était fait par Dieu, et cependant ils n’ont pas glorifié Dieu, ils n’ont pas rendu grâce à Dieu. Ils ont supprimé la vérité qu’ils avaient comprise et apprise. Quelque chose ne va pas avec la nature humaine ! Il y a une raison pourquoi nous ne connaissons pas l’identité et la nature de Dieu ! Il y a une raison pourquoi ! Pourquoi ne voulons-nous pas cette relation la plus importante, de loin, que nous pourrions avoir ? Et pourtant, nous supprimons la vérité.

Notez le 28ème verset de Romains 1. Il dit qu’ « …ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu… » Ils ne veulent pas se soucier de connaître Dieu ; ils préféreraient se soucier de l’évolution ou des théories comme cela.

Mais regardez le monde et les gens dans le monde. Vous pouvez observer la Chine où ils ont plus d’un milliard de citoyens, et vous pouvez regarder la Russie—ces deux là sont vraiment, eh bien, des peuples qui ne croient pas en Dieu, pour la plus grande part ils sont athées. Ils vous diront cela. Du moins, encore, la majorité d’entre eux vous le diront. Donc, ils ne connaissent pas l’identité et la nature de Dieu, et ils ne veulent pas le savoir, apparemment. Cela semble être ainsi.

Mais vous rappelez-vous l’exemple de l’apôtre Paul se présentant devant les intellectuels et les érudits Athéniens ? Et laissez-moi seulement vous lire un petit bout de ce qui est dit dans Actes 17, en commençant au verset 18. Il dit ceci : « Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui. Et les uns disaient : Que veut dire ce discoureur ? D'autres, l'entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient : Il semble qu’il annonce des divinités étrangères ». Et il continue en disant, voyez, ils avaient des autels et des monuments pour tous les dieux. Ils voulaient être certains de ne pas oublier un seul dieu, et ils avaient même là un autel pour le Dieu inconnu. Et Paul dit, ‘Maintenant, c’est de celui-ci que je veux vous parler, le Dieu que vous ne connaissez pas. Vous ne connaissez pas l’identité et la nature de Dieu ! Il leur a simplement parlé à tous et leur a tous dit qu’ils ne savaient pas ! Eh bien, n’est-ce pas étonnant ?

Écoutez, si nous utilisons seulement notre esprit et réfléchissons, nous pouvons prouver plutôt facilement que Dieu existe, et que Dieu est vivant, et nous pouvons savoir Qui Il est, et Ce qu’Il est.

Maintenant, même si vous allez dans des établissements d’enseignement dans notre société, vous pourriez leur demander s’ils croient en Dieu, et ils diront probablement, ‘Eh bien, je crois en Dieu comme une première cause,’ ou quelque chose comme cela. Mais ils ne connaissent pas l’identité et la nature de Dieu, et je pense principalement qu’apparemment ils ne veulent pas le connaitre. Parce que dans nos établissements d’enseignement aujourd’hui, ils enseignent réellement, eh bien, essentiellement ils instillent seulement certaines croyances et concepts dans notre mémoire et c’est ce qui se passe vraiment—nous ne pensons pas ! Nous devrions savoir ! Nous devrions être capables de penser et comprendre une bonne partie de ceci, et en connaitre beaucoup au sujet de Dieu ! Simplement en utilisant notre esprit qui est semblable à l’esprit de Dieu en tout respect, et pourtant cela n’est pas enseigné dans nos établissements d’enseignement. Nous avons besoin d’apprendre comment réfléchir mieux que nous le faisons, et cela s’applique certainement à moi et à chacun d’entre nous !

Mais M. Armstrong a dit, regardez, « Le concept scientifique moderne nie l’existence de l’invisible et du spirituel. Cependant, tous nos problèmes apparemment insolvables et les maux de ce monde sont de nature spirituelle. » Oui, ils le sont ! Et ils sont causés par la nature humaine, et il existe un moyen de se débarrasser de cette nature humaine, en recevant le Saint Esprit de Dieu.

Romains 8 et verset 7 dit que l’esprit naturel est hostile envers Dieu ! Savez-vous pourquoi Dieu nous a créés sachant que ceci pourrait se produire ? Eh bien, nous devons apprendre au sujet de l’identité et la nature de Dieu ou nous ne pourrons jamais résoudre nos problèmes que nous causons et amenons sur nous-mêmes ! Et nous ne savons pas comment les résoudre. La plupart des gens ne sont pas, disons, malicieusement hostiles, mais ils sont plutôt passivement hostiles. Ils ne sont pas malicieusement hostiles envers Dieu, pour la plupart, mais ils sont quand même hostiles, et c’est cela le problème ! Les choses spirituelles sont un mystère pour les gens.

Je veux vous montrer l’une des plus grandes preuves qu’il y a dans la Bible. Qu’en est-il de la trinité ? Le mot n’apparait pas dans la Bible. Que pensez-vous de ça ? Eh bien, il y a une section sur cela dans Le mystère des siècles, le livre d’Herbert Armstrong. Mais je veux vous montrer une preuve étonnante qui est vraiment l’une des plus grandes dans toute la Bible ! Si vous voulez retourner au commencement dans, disons, la préhistoire, au tout début de l’histoire où la Bible mentionne l’existence de Dieu, vraiment le plus loin qu’on puisse reculer, la plupart des gens diraient, ‘Eh bien, ce devrait être dans Genèse 1 et verset 1.’ Non, ce n’est pas ça.

C’est dans Jean 1 et verset 1, et laissez-moi vous le lire. Jean 1 et verset 1. Maintenant, ceci est dans l’ordre du temps, la toute première révélation de l’identité et la nature de Dieu, le plus tôt est juste là! Notez ce qu’il dit : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. (2) Elle était au commencement avec Dieu. (3) Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. (4) En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. » La Parole est ici, ou le Porte-parole de la Famille Dieu ou du Royaume de Dieu à ce moment-là. Il y a deux Personnages ici, ou deux Êtres, et il n’y a pas d’anges, pas d’univers, et pas d’humanité. Il n’y a que Dieu et la Parole. Rien d’autre que deux Dieux, et c’est tout ! Il n’y a rien d’autre ! Maintenant, ceci est le point le plus reculé dans la Bible sur l’existence de Dieu, quand dans tout l’univers—eh bien, pas dans l’univers, il n’était même pas encore là—dans toute l’éternité il n’y avait que Dieu et la Parole, à ce moment-là ; c’est tout ce qu’il y avait, et il n’y avait rien d’autre ! Dans Jean 1 donc, Dieu nous explique tout cela et nous montre que Dieu était le chef, la Parole—qui était aussi Dieu et parfait—se soumettait à Dieu parce que deux ne peuvent marcher ensemble à moins qu’ils ne soient d’accord, et ils vivaient en paix, dans l’harmonie et la joie de toute éternité ! Et ils le font encore ! Mais tout le monde ne l’a pas, pas du tout. En fait, très peu de gens l’ont.

Mais notez le verset 14 de Jean 1 : « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Voyez, c’est là où Dieu est devenu le Père, et la Parole est devenue le Fils.

Et au verset 18 il est dit : « Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. »

Laissez-moi seulement vous donner un petit test ici. Vous pouvez répondre à cela par vous-même je pense. Mais Christ est venu sur cette Terre déclarant le Père ! Voyez, il y a le Père, le Fils, il y a eu ce grand changement dans Jean 1 qui nous est expliqué, au sujet du Père et du Fils, et il viendra un temps où il y aura des milliards de Fils que le Père amènera dans Sa Famille. Voilà l’objectif !  Père, Fils, plus de Fils, la Famille de Dieu ; voilà de quoi il s’agit ! Et il y a deux Dieux, pas trois. Deux Dieux. Pas un, deux.

Alors quelle est l’identité et la nature de Dieu ? Voyez, même tous ces gens qui sont morts, ils ne sont pas perdus ! Ils seront ramenés à la vie par une résurrection, des milliards d’entre eux, et ils en viendront à connaitre Qui est Dieu et Ce qu’il est, s’ils ne savaient pas cela, et vous pouvez être certains à presque 100 pour cent qu’ils ne le savaient pas.

Maintenant, vous devez retourner en arrière. Je vais simplement vous donner une écriture dans Matthieu 24, verset 3 à 5, et Christ a dit que plusieurs diront que ‘Moi, Christ, je suis le Christ.’ Ils vont partout et disent cela, et en séduisent plusieurs ! Savez-vous pourquoi ? Parce qu’ils déclarent le Christ et non le Père ! Ils déclarent la personne de Christ, mais pas Son message au sujet du Père et de la Famille de Dieu ! Vous avez besoin de réfléchir à cela. Vous allez devoir y réfléchir pour comprendre ceci, mais ce n’est pas si difficile si vous vous y appliquez vraiment et étudiez. Voyez, ils parlent de la personne de Christ, mais ils ne parlent pas au sujet de Son message de déclarer le Père et la Famille de Dieu ! Malachie 1 et verset 6 dit que le propre peuple de Dieu n’honore pas le Père ! Quatre-vingt-quinze pour cent d’entre eux n’honorent même pas le Père ! N’est-ce pas triste ? Eh bien, je pense que ce n’est pas seulement triste, c’est la plus grande crise dans ce temps de la fin, c’est certain.

Mais il y avait ici un Dieu composé d’Esprit, une Divinité composée d’Esprit qui fut engendré en tant que personne humaine. Que pensez-vous de cela ? Et Il vint ici et fut crucifié et tué par des hommes méchants qui ne connaissaient pas l’identité et la nature de Dieu! Ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient ! Quelques-uns d’entre eux savaient que le Christ venait de Dieu, mais la plupart d’entre eux ne le savaient pas.

Mais tout cela est un mystère pour ce monde, je vous le dis. C’est un mystère ! Les gens ne le comprennent pas ! Et pourtant, nous avons un livre, Le mystère des siècles, qui vous expliquera tout cela. Et nous avons plus d’information sur la trinité, et le livre d’Ésaïe, et autres écrits que nous pouvons vous donner.

Mais dans Jean 1 : 1, vous voyez qu’ils n’étaient pas Père et Fils, et il poursuit en disant, eh bien, qu’ils sont devenus Père et Fils. Une Famille ! Ouvrant cette Famille à tout le monde ! Ils ont tous une chance d’en venir à connaitre Dieu !

Dans Genèse 1 et au verset 26 il est dit, « … Faisons l'homme à notre image, » ou selon notre caractère et notre esprit. C’est Son plan, mais déjà il est « selon notre ressemblance, » nous sommes déjà selon la ressemblance de Dieu, nous avons l’apparence de Dieu. Saviez-vous, et je suis certain que vous le savez probablement, que Dieu a des yeux et un visage, un nez et des oreilles, des mains et des jambes, des orteils, des pieds et des cheveux ? Il possède tout ça ! C’est ce que la Bible dit ! Aucun animal ne ressemble à Dieu ! Mais les êtres humains ressemblent à Dieu ! Et cela vous en dit beaucoup déjà ! Si nous pouvions seulement penser à cela ! Dieu nous a créés pour être comme Il est et pour devenir comme Il est spirituellement, afin que nous puissions naître dans cette Famille ! Il se reproduit Lui-même à travers l’homme ! Que pourrait-il y avoir de plus glorieux à comprendre que cela ?

Christ, quand Il est venu sur cette Terre, Il est venu en tant qu’être humain. Et Il a dit, ‘Eh bien, si vous m’avez vu, vous avez vu le Père.’ Et même Judas, quand il est sorti de nuit pour trahir Christ et montrer à l’ennemi où Il était, ils l’ont SOUDOYÉ pour qu’il leur désigne qui était le Christ. Il ressemblait à n’importe qui d’autre !

Mais c’est un monde merveilleux et magnifique si vous avez le véritable caractère de Dieu, un caractère généreux, et cela vous remplit de bonheur, de joie et de compréhension, et cela donne une vraie signification à votre vie, et tout s’ouvre simplement devant vous ! Mais vous savez que vous devez être conduit par Christ pour vous débarrasser de cette nature humaine, afin que vous puissiez vous revêtir de la nature de Dieu et être comme Dieu et agir comme Dieu, et comme le dit Matthieu 5 et verset 48 : devenir parfait comme votre Père céleste est parfait.

Maintenant, Christ était le premier-né entre plusieurs frères, le premier-né entre plusieurs frères. Il n’est que le premier-né. Il y a d’autres fils à naître, des frères et des sœurs pour Christ ! Et si vous venez et faites l’Œuvre de Dieu aujourd’hui, vous pouvez en fait être l’Épouse de Christ ! Mais imaginez, voyez ! Il n’est que le premier-né ; ceci n’est que le commencement ! Ceci n’est que le commencement et vous ne pouvez pas comprendre tout cela à moins que vous compreniez d’abord l’identité et la nature de Dieu ! Vous devez premièrement comprendre cela, et puis la semaine prochaine, nous poursuivrons avec les autres mystères.

À la semaine prochaine, ici Gerald Flurry, au revoir mes amis.