Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

L'UE s'engagera « sous conditions » avec les Taliban pour maintenir une présence à Kaboul

«

L'Union européenne va s'engager avec les Taliban au pouvoir en Afghanistan, sans pour autant reconnaître leur gouvernement, a déclaré vendredi le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell. Il s’agira d’assurer une présence à Kaboul, « sous conditions de sécurité ».

Les pays de l'UE se sont mis d’accord pour se coordonner afin d’assurer une présence en Afghanistan, malgré la prise du pouvoir par les Taliban, mais à condition que la sécurité le permette, a affirmé vendredi 3 septembre, le Haut représentant de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Josep Borrell.

« Afin de soutenir la population afghane, nous devrons nous engager avec le nouveau gouvernement en Afghanistan, ce qui ne signifie pas une reconnaissance », a déclaré Josep Borrell devant la presse à l’issue d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l'UE. « C'est un engagement opérationnel », a-t-il précisé.

« Nous avons décidé de travailler de façon coordonnée, de coordonner nos contacts avec les talibans, y compris via une présence à Kaboul […] si les conditions de sécurité le permettent », a-t-il ajouté.

»
la Trompette dit...

Dans notre article « L'Afghanistan accélère les efforts militaires de l'Europe » nous avons noté :

La force de l'UE est considérablement réduite par son manque persistant d'unité. Mais à chaque escalade des crises, il devient de plus en plus clair que les États membres doivent s’unir. …

Le regretté Herbert W. Armstrong a prédit à la fin de la Seconde Guerre mondiale que l'Allemagne se relèverait à nouveau pour dominer l'Europe et ses armées. Il prévoyait la « venue des États-Unis d'Europe » avec une armée européenne. Il a basé cette prévision sur la prophétie biblique plus que sur les événements actuels. Apocalypse 17 : 8 décrit une bête, symbole d’une grande puissance mondiale, qui « était, et elle n’est plus ». Cette bête existe, puis disparaît, pour ensuite « monter de l'abîme ». Sur la base de ces écritures et d'autres, M. Armstrong savait que le militarisme allemand augmenterait à nouveau, mais cette fois avec la force des armées européennes derrière lui.

Commandez votre exemplaire gratuit de Qui est, ou qu'est-ce que, la bête prophétique ? pour en savoir plus.