Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Pcg 14

La démonstration de la foi

La Parole de Dieu est remplie de promesses que vous pouvez réclamer ! Mais comment ? Quelle est la démonstration selon laquelle Dieu mènera à terme ce qu’Il a promis ?

Vous ne pouvez voir la foi. Elle est spirituelle. Elle ne vient pas par les cinq sens. La foi est spirituelle parce qu’elle dépend d’un Dieu spirituel et invisible. Hébreux 11:1 rend les choses nettes: la foi est simplement une démonstration que vous ne pouvez voir. Il y a plusieurs modèles remarquables de foi vivante enregistrés dans la Sainte Bible. Noé, par exemple, a été «saisi d’une crainte respectueuse», après avoir été averti par Dieu «des choses qu’on ne voyait pas encore» (Hébreux 11:7). La démonstration de Noé, autrement dit, était fondée sur la foi. Sa décision a été fondée uniquement sur ce que Dieu avait dit. Il n’y avait aucune démonstration physique pour suggérer qu’un déluge viendrait finalement pour détruire toute l’humanité.

En fait, toute la démonstration physique suggérait qu’il ne devait pas construire l’arche. Les gens, à l’époque, mangeaient, buvaient et se mariaient—ils appréciaient simplement la «bonne» vie (Luc 17:26-27). Pourquoi paraître fanatique, et construire une énorme arche durant 100 ans sur «le plancher des vaches», et être, de manière impitoyable, le sujet de cruelles moqueries et de ridicule? Parce que Dieu l’a dit. Dieu a dit qu’un déluge viendrait, et Noé L’a simplement cru dans la foi.

Abraham, également, craignait Dieu, avec beaucoup de foi, et Lui obéissait. Il avait 75 ans quand Dieu lui a dit de quitter tout ce qu’il avait, et de voyager vers un endroit lointain, peu familier.

«C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait» (Hébreux 11:8). Dieu lui a dit d’aller et Abraham partit dans la foi, ne sachant même pas où il allait!

À l’âge de 130 ans, presque 55 ans après avoir quitté sa patrie, Abraham a fait face à sa plus grande épreuve de foi. Il lui a été dit de sacrifier son fils Isaac. Après que Dieu a donné cette instruction, raconte la Bible, Abraham s’est levé tôt le matin et est parti pour l’endroit où Dieu lui avait dit d’aller (Genèse 22:1-3).

Sa foi était devenue tellement forte qu’il n’a même pas interrogé Dieu! Quand il est arrivé à l’endroit où Dieu lui avait ordonné d’aller et de prendre des dispositions pour le sacrifice, il a été arrêté très peu de temps avant qu’il ne tue Isaac. «Alors l’ange de l’Éternel l’appela des cieux, et dit: Abraham! Abraham! Et il répondit: Me voici! L’ange dit: N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien; car Je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique» (versets 11-12). Maintenant, Dieu savait que la seule démonstration dont Abraham aurait jamais besoin pour exécuter l’ordre de Dieu, c’était la foi!

Dans tous ces exemples, remarquez que la foi n’exige pas de compréhension. Noé a été prévenu de choses non vues. Abraham ne savait pas il allait. Pourtant leur obéissance n’a pas dépendu de la réponse de Dieu à la moindre de leurs questions.

Il n’est pas important de savoir pourquoi Dieu dit de faire quelque chose—seulement que Dieu dise: «Faites cela»! C’est ce qui en fait une épreuve de foi: parce que la foi dépend d’une démonstration non vue.

Qu’est-ce que la foi ?

La définition de la foi se trouve en Hébreux 11, le chapitre de la foi—un des chapitres les plus pratiques de la Bible. «Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas» (verset 1). Ainsi la foi est une assurance, comme la plupart des marges de la Bible le disent. C’est quelque chose que vous avez, mais c’est l’assurance de choses attendues. Ainsi la foi vient avant la possession. Vous pouvez ne pas avoir encore la possession réelle, mais la foi c’est l’assurance que vous l’aurez!

Dans sa brochure, Qu’est-ce que la foi? Herbert W. Armstrong écrit: «Dès que vous avez reçu la possession, vous ne l’attendez plus. Mais même avant que vous ne la receviez, vous l’avez en assurance; et cette assurance c’est la foi».

La foi, c’est croire Dieu. C’est être confiant dans le fait que Dieu fera ce qu’Il n’a pas encore fait.

Pour renforcer notre foi en Dieu, nous devons vraiment savoir ce que Dieu dit dans Sa Parole inspirée—pour comprendre Sa volonté (Éphésiens 5:17). La foi vient de ce qu’on entend, dit Paul, «et ce qu’on entend vient de la parole de Christ» (Romains 10:17). Si nous savons que c’est la volonté de Dieu, alors nous pouvons demander dans la foi.

Il y a plus. Ce n’est pas assez de simplement connaître la volonté de Dieu. «Et quoi que nous demandions [après avoir connu Sa volonté], nous le recevons de Lui, parce que nous gardons Ses commandements et faisons ce qui lui est agréable» (1 Jean 3:22). L’obéissance à Dieu est l’aspect souvent oublié de la foi vivante.

Si nous connaissons la volonté de Dieu et nous efforçons d’obéir à Sa voix, alors comme le Christ l’a dit, «il vous sera fait selon votre foi».

C’est une formule très simple. Pourtant, comme M. Armstrong l’a écrit dans les Good News d’avril 1980: «Au moins 99 chrétiens, fervents et soumis, sur 100 n’ont pas complètement pris conscience de ce qu’est au juste la foi, ou de la manière dont il faut l’exercer».

Fouillez la Bible pour connaître la volonté de Dieu, efforcez-vous d’obéir à Ses lois, et ensuite croyez fidèlement. C’est la formule. Mais il est important de noter que ce que Dieu ne promet pas, où que ce soit dans Sa Parole, c’est comment ou quand Il répondra à notre demande. Ce fait, à lui seul, c’est ce qui fait que tant de gens perdent la foi.

Ce que beaucoup de personnes font typiquement, c’est de demander à Dieu quelque chose qu’Il a promis, et ensuite de se figurer comment et quand ils aimeraient que Dieu exauce cette demande! Quand cela arrive, la foi se décompose immédiatement parce que généralement nous basons la façon et le moment sur une «démonstration» physique qui pourrait être perçue.

Mais souvenez-vous, la foi est une chose spirituelle. Nous ne pouvons pas la voir! Nous devons mettre notre confiance en Dieu seul.

Compter sur Dieu

Dans l’article des Good News mentionné ci-dessus, M. Armstrong a défié le lecteur en déclarant: «Il est impossible pour Dieu de mentir. Impossible pour Dieu de briser Sa promesse. Croyez-vous cela?». Il est facile de dire que Dieu tient Ses promesses. Mais quand les choses ne vont pas comme nous voudrions qu’elles aillent, il est très facile aussi d’être déçu au sujet de Dieu et de Sa Parole.

Dieu testera souvent notre patience en nous faisant compter sur Lui parce qu’Il veut voir si notre foi vacillera. Elle ne le doit pas! Elle doit rester constante, sans vaciller!

Abraham a appris cela. Sa foi n’a pas chancelé face aux promesses apparemment incroyables de Dieu (Romains 4:19-20). Il avait «... la pleine conviction que ce qu’il [Dieu] promet il peut aussi l’accomplir» (verset 21). C’est cela, la foi. C’est simplement croire que ce que Dieu a promis, Il le fera!

Par les exemples de Abraham et de beaucoup d’autres dans la Bible, Dieu essaie de nous enseigner qu’Il considère la foi comme beaucoup plus importante que la possession réelle! C’est pourquoi Dieu n’a pas promis comment et quand Il répondra. Il veut avant tout que notre foi se développe parce que, finalement, nous sommes sauvés par la grâcepar le moyen de la foi! (Éphésiens 2:8).

Une autre raison, pour laquelle Dieu ne promet pas comment Il répondra à notre demande, c’est que lorsqu’Il répond vraiment, Il veut que nous sachions que c’est Lui qui l’a fait—et non pas nous! Dieu répond souvent à nos prières d’une façon dont nous nous attendons le moins.

En outre, Il ne promet pas quand Il répondra, comme cela a été dit plus haut, parce qu’Il veut que nous développions la patience (Jacques 1:3). Dieu teste notre foi pour que nous puissions croître au point où, comme Abraham, nous ne vacillerons pas (verset 6).

D’une certaine façon la foi est un produit de substitution, parce que Dieu la remplacera finalement par ce que vous avez demandé, aussi longtemps qu’Il l’a promis. Alors, dès que vous recevez la possession, vous n’avez plus besoin de la foi!

Ce n’est pas étonnant que Dieu nous fasse souvent attendre. Il veut voir notre foi grandir et se fortifier avec le temps.

L’unique grande raison pour laquelle les gens perdent la foi en Dieu, c’est qu’Il ne répond pas nécessairement immédiatement. Pourtant si nous pouvons nous concentrer sur la foi qui est en train de se développer, voyez combien un test peut être positif! Dieu mettra souvent notre patience à l’épreuve. Mais Il ne nous délaissera jamais.

La résurrection

Quelquefois il est facile de lire certaines histoires de la Bible qui couvrent seulement les hauts faits dans la vie d’un individu, et de supposer que ces grands hommes avaient une sorte de foi surhumaine, et que Dieu a répondu à leurs prières presque avant qu’ils n’aient fini leur demande. Il n’en est pas ainsi! Les hommes et les femmes de Hébreux 11 étaient des gens de foi—mais aussi des gens de patience. Ils comptaient sur Dieu. Noé a construit l’arche pendant au moins 100 ans. Abraham n’avait pas de fils jusqu’à 25 ans après que Dieu lui a dit de quitter sa patrie. En comptant sur Dieu avec patience, ces hommes et ces femmes ont développé une foi durable.

Lisez Hébreux 11:33-34 pour voir ce que beaucoup de ces hommes et femmes ont accompli par la foi. Ils se sont fiés à Dieu, et Il les a délivrés! Mais beaucoup d’autres ont été torturés, sujets à des moqueries, accablés et jetés en prison (verset 37). Pourquoi ces individus n’ont-ils pas été protégés? Dieu ne l’a-t-Il pas promis? Dieu a-t-Il menti?

Le verset 13 donne la réponse: «C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre...» La possession n’est pas le plus important pour Dieu. C’est la foi! Ces hommes et femmes sont morts dans la foi, n’ayant pas encore reçu les promesses. Mais ils les ont vues de loin, par la foi! La foi est l’assurance de choses attendues. Combien les choses physiques sont terriblement insignifiantes quand on les compare aux spirituelles!

Dans l’avenir proche, ces individus, qui sont morts dans la foi, seront ressuscités à la vie immortelle. À la résurrection, chaque tort sera redressé. Psaumes 37:1-2 rend cela très net. Remarquez ces promesses nettes dans les versets 3-4. Dieu ne spécifie pas quand ou comment, mais si nous nous engageons à plaire à Dieu, Il ne nous délaissera jamais!

Tout Psaumes 37 parle de la différence entre les bons et les méchants hommes, et le résultat final pour tous. Ne soyez pas dupes de la prospérité apparente des hommes méchants aujourd’hui, a écrit David. À la fin, Dieu rendra justice.

Cela ne vaut-il pas la peine d’avoir notre foi éprouvée et testée un peu maintenant? Cela ne vaut-il la peine d’endurer patiemment un test, une affection ou une épreuve, jusqu’à ce que Dieu réponde finalement? Il ne vous délaissera jamais!

M. Armstrong a écrit: «Il n’y a pas une chose pour laquelle j’ai dû compter sur Dieu et lui demander dans la prière, pour moi et pour ma famille ou pour Sa magnifique Œuvre qu’Il m’a engagée à faire, à laquelle Il n’a pas répondu». Imaginez-cela! Pas une chose. Dieu était toujours là pour M. Armstrong. Les fruits de sa vie le démontrent. Comme Abraham et Noé, il est mort dans la foi.

Si Dieu vous a fait une promesse, c’est tout ce que vous devez savoir! S’Il tarde à répondre à votre prière, c’est tout ce que c’est—un retard. Cela ne signifie pas que Dieu a refusé de répondre ou d’accomplir Sa promesse. Ne vous reposez pas sur une démonstration physique. La foi n’est pas physique. Ayez confiance en Dieu. Sa démonstration est invisible. N’abandonnez jamais. Allez de l’avant avec une foi vivante et voyez Dieu S’animer dans votre vie!  

No Fr