Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Where%20is%20god

DAVID MCNEW/GETTY IMAGES/GARY DORNING/POSAUNE

La main invisible

Dieu est beaucoup plus actif dans la crise liée au coronavirus que la plupart des gens ne le savent.

L'humanité est en proie à une pandémie mondiale bien plus dévastatrice que le coronavirus. Cette infection a déclenché une contagion mondiale de  peur et d’émotion irrationnelles.  L’homme a perdu la raison.

Les ramifications de cette abdication universelle de la raison sont vastes et inconnues. À l’heure actuelle, le monde est confiné : des millions de personnes sont en quarantaine, une calamité pour d’innombrables individus et entreprises : les marchés boursiers et les économies sont en chute libre, alors même que les gouvernements fédéraux accumulent une dette sans précédent pour essayer de les sauver ; de nombreux experts estiment que le monde est entré en récession. Pendant ce temps, les frontières nationales se ferment, des soldats sont déployés dans les rues des villes à travers la planète, et des pays promulguent des lois et des mesures de temps de guerre, dotant de nombreux gouvernements fédéraux d’un pouvoir autoritaire.

En aviation, lorsqu’un pilote est désorienté et perd la conscience de l’espace, il peut paniquer et prendre des décisions qui entraînent l’avion dans une chute libre incontrôlable, un moment fatal appelé « la spirale du cimetière ». La panique liée au coronavirus a-t-elle plongé l’humanité dans une spirale du cimetière ?

Non. Permettez-moi de vous dire pourquoi.

Le chronométrage de Dieu

Le coronavirus accomplit la prophétie biblique. De nombreux passages bibliques, comme Apocalypse 6 et Matthieu 24, prédisent des pandémies de maladies dans le temps qui précèdent le retour de Jésus-Christ. La vérité, c’est que, comme l’a averti le rédacteur en chef de La trompette, Gerald Flurry, dans l’article de couverture du dernier numéro, nous pouvons « nous attendre à ce que des maladies comme ce nouveau coronavirus de Wuhan s’aggravent, et finissent par se propager comme des pandémies médiévales, et tuer des millions de personnes ! ».

Mais il est crucial de se rappeler ceci : la mort prophétisée de millions de personnes par des maladies et des épidémies ne se produit pas arbitrairement. En fait, aucune des prophéties en cours d’accomplissement ne se produit au hasard. Oui, la Bible nous dit que beaucoup de souffrances sont imminentes et que des millions de personnes périront. Mais la souffrance et la mort surviennent selon les termes de Dieu.

« Ne vend-on pas deux moineaux pour un sou ? », demanda Jésus à Ses disciples. « Et aucun d’eux ne tombera par terre sans la volonté de votre Père. Mais même les cheveux de votre tête sont tous comptés » (Matthieu 10 : 29-30 ; traduction selon la Revised Standard Version). Dieu connaît chaque personne sur Terre. Il vous connaît, même jusqu’au nombre de cheveux sur votre tête.

Dieu est tout aussi conscient de l’humanité en général. Le roi David a écrit : « Des cieux, l’Éternel regarde et voit toute l’humanité ; du lieu de sa demeure, il observe tout ce qui vit sur terre—lui qui forme le cœur de tous, qui examine tout ce qu’ils font » (Psaumes 33 : 13-15 ; traduction selon la New International Version).

Dieu surveille de près les conditions du monde, et intervient souvent pour s’assurer que les événements se déroulent selon Son plan. « Que toute la terre craigne l’Éternel ; que tous les habitants du monde le révèrent ! Car il a parlé, et les choses sont venues à l’existence ; il a ordonné et les choses se sont dressées. L’Éternel déjoue les plans des nations ; il contrarie les objectifs des peuples. Mais les plans de l’Éternel se dressent pour toujours, et les objectifs de Son cœur à travers toutes les générations (versets 8-11 ; traduction selon la NIV).

Ce n’est pas ainsi que la plupart des gens, même les chrétiens, voient Dieu. Pour la plupart des gens, Dieu est distant et détaché. Il s’intéresse peu à l’humanité. Même pour la plupart des gens religieux, Dieu n’est guère plus qu’une idée ou peut-être un sentiment généré par l’étude ou la prière. Pour eux, Dieu n’est pas un Être vivant, dynamique et actif qui s’intéresse sérieusement aux affaires humaines, et s’engage avec les hommes, individuellement et collectivement. Malheureusement, les hommes ignorent la présence de Dieu dans les événements mondiaux—bien que la Bible révèle clairement qu’Il « voit toute l’humanité » et « observe tout ce qui vie sur terre » et « déjoue les plans des nations » et « contrarie les objectifs des peuples ».

Que fait donc Dieu, maintenant ? Pourquoi n’a-t-il pas sauvé l’humanité de l’infection par le coronavirus ? Dieu rend la réponse claire : Il permet cette crise comme correction pour nos péchés. Comme l’a écrit M. Flurry, « Le coronavirus de Wuhan et les autres maladies qui éclatent, aujourd’hui, ne sont qu’un début. [Dieu] va laisser le monde voir où mènent ses mauvaises voies » (ibid). Dieu ne permet pas que la crise du coronavirus se résolve sans discernement. Au contraire, il suit attentivement cette crise et son impact sur le monde, au niveau national et mondial, mais aussi au niveau familial et individuel. La Bible montre qu’Il regarde les événements mondiaux beaucoup plus près que la plupart des gens ne le savent.

Crises mesurées

M. Flurry et La trompette se sont beaucoup concentrés, ces dernières années, sur la prophétie d’Amos 7. Cette prophétie décrit les développements clés qui se produiront en Amérique, au temps de la fin, y compris l’émergence d’un type, des derniers jours, du roi Jéroboam II (représenté par le président des États-Unis Donald Trump).

Examinez Amos 7 : 7-8, où Dieu a révélé cette prophétie à Amos : « Il m’a montré : voici, le Seigneur se tenait à côté d’un mur construit avec un fil à plomb, avec un fil à plomb dans sa main. Et le Seigneur m’a dit : “Amos, que vois-tu ?” Et j’ai dit : “Un fil à plomb”. Alors le Seigneur a dit : Voici, je mets un fil à plomb au milieu de mon peuple Israël ; Je ne passerai plus jamais par eux » (RSV). Dieu Lui-même parle ici, pour concentrer notre attention sur le fil à plomb dans Sa main.

Un fil à plomb est un moyen de mesure, un instrument utilisé pour garantir une construction précise. Ces versets montrent que Dieu « mesure la destruction à venir sur les nations d’Israël », dit M. Flurry dans Grande à nouveau. « Cette destruction n’est pas aléatoire ; Dieu la mesure soigneusement et précisément. Et elle produira des résultats merveilleux, les plus inimaginables ! »

Ici, dans Amos 7, Dieu déclare spécifiquement qu’Il mesure les punitions qui frappent « Israël », le terme utilisé dans la prophétie pour l’Amérique principalement, mais aussi pour la Grande-Bretagne et l’État d’Israël.

Qu’est-ce que cela signifie, concrètement ? Cela signifie que la punition ne frappe pas aveuglément ces nations. Les coups qui tombent à cause de la crise du coronavirus sont une punition venant de Dieu, délivrée avec une précision divine.

Dieu s’intéresse personnellement au coronavirus et à son impact sur l’Amérique, la Grande-Bretagne et Israël. Il est conscient des conséquences pour le président Trump et son administration, et les conséquences que cela aura sur l’économie américaine, ses institutions et le public. Dieu voit que la gauche radicale utilise cette crise pour attaquer le président. Amos 7 montre que Dieu est particulièrement attentif et veillera à ce que les événements se déroulent selon Son plan.

Amos 7 signifie que nous pouvons également dire : Le coronavirus ne fera pas tomber le président Trump. La gauche radicale ne le fera pas non plus, elle qui a joué un rôle déterminant dans la fabrication de cette crise. Amos 7 indique clairement que Dieu fera tomber M. Trump, selon Son calendrier et selon Ses conditions.

Qu’en est-il du monde, en général ? Dieu mesure-t-Il cette crise alors qu’elle traverse la Chine, l’Italie, l’Iran et toutes les autres nations et les peuples de cette planète ?

Une prophétie passionnante et spectaculaire, dans Zacharie 6, répond : Absolument ! Dans son livre, Le nouveau trône de David, M. Flurry écrit : « Le cadre de temps de Zacharie 6 donne à réfléchir. Il s’agit de la période urgente de préparation juste avant la grande Tribulation et le Jour du Seigneur ! ». La Tribulation et le Jour du Seigneur précèdent le retour de Jésus-Christ, et sont décrits dans Matthieu 24, ainsi que dans les livres de Joël, Zacharie et Malachie. Les événements décrits dans Zacharie 6 commencent peu de temps après le début de la « fin de Jéroboam », la période de temps des événements d’Amos 7.

Zacharie 6 donne un compte rendu spectaculaire de la présence active et tangible de Dieu dans le monde, en ce moment.

Aux versets 1-3, Zacharie donne la vision : « Je levai de nouveau les yeux et je regardai, et voici, quatre chars sortaient d’entre deux montagnes ; et les montagnes étaient des montagnes d’airain. Au premier char, il y avait des chevaux roux, au second char des chevaux noirs, au troisième char, des chevaux blancs, et au quatrième char des chevaux tachetés, rouges ».

Qui sont ces chars et que représentent-ils ? Le verset 5 dit : « Ce sont les quatre vents [les quatre esprits (selon la King James)] des cieux, qui sortent du lieu où ils se tenaient devant le Seigneur de toute la terre ». Ces « esprits » sont des anges, que Dieu utilise souvent pour accomplir Sa volonté sur Terre. Dans Hébreux 1 : 14, Paul a écrit que les anges sont « des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère… ». Dans 2 Rois 6, Dieu a envoyé une armée entière d’anges pour protéger Élisée et Israël. Dieu a même ouvert les yeux à un jeune homme pour qu’il puisse réellement voir cette armée angélique, qui était « pleine de chevaux et de chars de feu » (verset 17).

Dans Zacharie 6, Dieu Lui-même dicte des ordres à quatre anges puissants et de haut rang, puis les envoie sur Terre. Chaque ange a une description de travail spécifique et un ensemble détaillé de commandements de Dieu. « Dieu envoie ces chars », a récemment écrit M. Flurry. « Il se prépare, donne des instructions précises sur ce que ces chars doivent faire. Il s’agit d’un effort mondial. Dieu a donné à ces anges de Zacharie 6 des instructions, et envoie des esprits partout dans le monde, préparant et organisant ces événements catastrophiques qui commencent déjà à se dérouler sous nos yeux » (Royal Vision de mars-avril 2020).

Ces versets montrent que l’humanité n’a pas été laissée seule avec le coronavirus. Dieu ne laisse pas l’humanité tomber accidentellement dans la Tribulation et le Jour du Seigneur. Ces temps terribles arrivent, mais ils arriveront selon les conditions de Dieu. Zacharie 6 montre que Dieu Lui-même—à travers ces quatre anges et leurs légions—orchestre soigneusement les événements mondiaux.

Certains pourraient penser qu’il est absurde de dire que Dieu surveille les conditions du monde en utilisant des anges. Certains auront du mal à visualiser les anges qui sillonnent la planète, gardant un œil pour s’assurer que les événements se déroulent selon la prophétie. Il y a quelques mois, bon nombre de ces mêmes personnes auraient pensé qu’il était absurde qu’une épidémie envoie la planète entière en confinement. L’une des grandes leçons de la crise du coronavirus est que nous devons penser l’impensable plus souvent.

Guider les puissances mondiales

Que font ces quatre anges une fois qu’on leur a donné leurs ordres ? « Les chevaux noirs attelés à l’un des chars se dirigent vers le pays du septentrion, et les blancs vont après eux ; les tachetés se dirigent vers le pays du midi. Les rouges sortent et demandent à aller parcourir la terre. L’ange leur dit : Allez, parcourez la terre ! Et ils parcoururent la terre » (Zacharie 6 : 6-7).

Dieu est extraordinairement déterminé ; ces quatre anges ont même des affectations territoriales spécifiques. « Les chevaux noirs ici sont une représentation de la violence, de la famine et de la peste », a expliqué M. Flurry. Cet ange, en particulier, mesure de près la propagation des maladies contagieuses. Remarquez aussi que les chevaux noirs mettent un accent particulier sur le « pays du septentrion », que d’autres prophéties nous disent faire référence à l’Europe. Est-ce une coïncidence que le coronavirus ait frappé l’Europe le plus durement, et ait eu un impact majeur sur la politique et les économies du continent ? Pas, si vous comprenez et croyez Zacharie 6 ! Pendant ce temps, un autre ange opère dans le sud. Cela inclut peut-être la zone contrôlée par le « roi du Sud », ou l’Iran et ses alliés islamistes radicaux, prophétisés dans Daniel 11 : 40.

En pratique, cela signifie que Dieu calcule les événements en Europe et en Iran, ainsi qu’en Chine et sur le reste de la planète. À travers ces anges, Il s’assure que la crise liée au coronavirus fasse avancer les prophéties sur ces régions. Cela signifie que cette crise aidera certainement l’Europe à s’unir et à faire émerger un homme fort allemand puissant et qui dirigera sa nation et l’Europe. Il semble peut-être que le coronavirus détruira l’Europe politiquement et financièrement et mettra fin à la notion d’unité européenne. En fait, l’ange stationné sur le continent a tout sous contrôle : cet être fait en sorte que cette crise forge le développement de l’Europe en un super-État fédéral dirigé par l’Allemagne !

Il en va de même pour l’Iran, un autre pays sur lequel La trompette a fait des prévisions précises et solides, depuis de nombreuses années. Il y a quelques mois, l’Iran tourmentait la région et l’ensemble de la communauté internationale, remplissant de toute évidence le rôle du roi du Sud prophétisé dans Daniel 11 : 40-44. Puis le coronavirus a frappé. Depuis janvier, quelques-uns des principaux dirigeants iraniens ont été tués, soit par le coronavirus, soit par des drones américains. Le virus a ravagé la population et détruit l’économie iranienne. L’Iran est-il toujours le roi du Sud, et capable d’inciter la guerre avec l’Europe, comme le prophétise la Bible ?

N’en doutez pas ! L’ange stationné sur cette région et chargé de mesurer la puissance et la présence de l’Iran, l’a sous contrôle. L’Iran était peut-être un peu trop puissant ; peut-être que Téhéran progressait trop rapidement vers l’accomplissement de son rôle prophétisé, et Dieu avait besoin de le ralentir pour s’assurer que la prophétie soit accomplie selon Son calendrier.

Ensuite, il y a la Chine, patient zéro pour le coronavirus et la nation qui, il y a seulement quelques mois, a brandi une influence et une puissance mondiales colossales. La trompette a prévu, depuis longtemps, que la Chine serait une superpuissance économique et militaire qui rivaliserait avec les États-Unis, et imposerait un jour, un siège économique dévastateur à l’Amérique. Puis le coronavirus de Wuhan a frappé, provoquant un confinement total de la Chine, faisant chuter l’économie et vaciller les dirigeants du pays. La Chine est-elle toujours une superpuissance capable de rivaliser avec l’Amérique ? Ou le coronavirus a-t-il assommé la Chine ? Notre prophétie était-elle fausse ?

Vous connaissez la réponse : les anges de Zacharie 6 ont tout sous contrôle. L’impact dévastateur du virus sur la Chine fera avancer les prophéties au sujet de cette nation, et il le fait déjà. Les relations de Beijing avec l’Amérique, qui étaient déjà erratiques, seront encore plus volatiles. Ce virus sécurise également la Russie en tant que nation chef de file de l’alliance sino-russe prophétisée. Sur le plan économique, la Chine ralentira, surtout s’il y a une récession mondiale, mais elle a toujours le pouvoir d’assiéger les États-Unis. Cette crise reconfigurera peut-être le monde économiquement, donnant à Beijing plus de liberté pour se dissocier des États-Unis et créant l’occasion d’une hostilité plus manifeste.

Qu’en est-il de l’économie mondiale, de la chute des prix du pétrole et des événements spectaculaires qui se produisent à l’intérieur des pays, et entre pays, du monde entier, en Russie, en Arabie saoudite, en Amérique du Sud et en Afrique ? Dieu surveille attentivement tous ces développements à travers Ses anges guerriers, et Il intervient lorsque cela est nécessaire de diverses manières pour garantir que Sa volonté s’accomplisse et que Ses prophéties se réalisent !

L’assurance et l’espoir

Dans Le nouveau trône de David , M. Flurry écrit que Zacharie 6 « montre comment Dieu se prépare avec diligence pour les événements de la grande Tribulation et du Jour du Seigneur—et pour le couronnement majestueux qui suivra immédiatement après ! ». Nous devons également nous préparer avec diligence pour l’avenir.

Nous devons être plus familiers avec ces prophéties, dans Amos 7 et Zacharie 6. Plus nous les connaîtrons, plus nous y croirons et plus nous aurons un sentiment d’urgence pour nos propres préparatifs.

Amos 7 et Zacharie 6 montrent à quel point Dieu est urgemment, et étroitement, impliqué dans les événements mondiaux ! Ces prophéties sont extrêmement rassurantes et pleines d’espérance. Le monde tourne en spirale vers la destruction, et beaucoup en souffriront. Mais l’humanité n’est pas dans une spirale du cimetière. Bien qu’il semble souvent que la civilisation échappe à tout contrôle—et il est exact de dire que nos dirigeants et nos experts perdent rapidement le pouvoir de contrôler les événements—souvenez-vous de l’une des grandes leçons de la prophétie que nous avons examinée : Zacharie 6 montre que Dieu a un plan d’action clair ».

Réfléchissez à ceci : Le fait que le chaos et la destruction soient ainsi calculés et mesurés révèle la présence active de Dieu dans les affaires humaines ! Cela montre Son amour, Sa miséricorde et Sa compassion.

Rappelez-vous aussi que Dieu connaît combien de cheveux vous avez sur la tête. Bien qu’Il s’intéresse vivement aux événements mondiaux, à ce qui se passe dans votre nation et votre ville, Il s’intéresse également vivement à ce qui se passe dans votre vie.

Que se passe-t-il dans votre vie ? L’état surréaliste des conditions du monde de ces derniers mois vous a-t-il incité à une profonde réflexion et à une profonde méditation ? Obtenez-vous des réponses aux nombreuses questions suscitées par les événements mondiaux ? En fin de compte, voici pourquoi Dieu déploie tant de ressources pour intervenir dans les affaires humaines : Il donne aux êtres humains la possibilité de le voir, d’apprendre Sa vérité, et de se repentir.

L’humanité ne montre aucun signe de repentir généralisé, mais « l’occasion est encore offerte aux individus de se tourner vers Dieu dans la repentance avant qu’il ne soit trop tard ». Vous pouvez être l’une de ces personnes.

Fr Arm