Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

12942

DOMINIQUE FAGET/AFP/Getty Images

Là où mènent les attaques de Paris

La plupart des gens se concentrent sur la réaction de la France—mais les répercussions ultimes consumeront toute l’Europe.

Le 13 novembre, une petite équipe de terroristes a assassiné environ 130 personnes à Paris. En une nuit, ces gens à l’esprit sanguinaire ont choqué la France et le monde. Des tas de gens sont morts sans autre raison que celle d’être à Paris, et ces criminels maniaques également.

Ce que la plus grande partie du monde a probablement soupçonné s’est avéré. Ces terroristes étaient des islamistes radicaux patronnés par l’État islamique. Un d’entre eux est prétendument venu de Syrie, et est arrivé en Europe sur un bateau de réfugiés—environ un mois avant qu’il ne se fasse exploser dans une foule, à Paris. Ce sont des malades qui se réjouissent de se faire sauter, et de tuer et décapiter les gens. Et leur nombre s’accroît.

La dernière fois qu’il y eut une attaque aussi meurtrière, à Paris, c’était durant la Deuxième Guerre mondiale. C’était également la dernière fois que Paris était mis sous couvre-feu (1944). Cette attaque est une sirène retentissant dans toute l’Europe.

La question qui vient à l’esprit de tout le monde, c’est : Que va faire la France ? Pendant l’attaque, le président français, François Hollande, a décrété l’état d’urgence, et a fermé les frontières du pays. Il a dit que la France est « en guerre », et a appelé les forces de sécurité et les troupes à patrouiller dans les rues de Paris. Il a, également, appelé à une sécurité accrue et à des dépenses militaires, et à des changements constitutionnels pour traiter ceux qui ont une double nationalité, et une extension, de trois mois, de l’état d’urgence. La France a également dépêché un porte-avions pour aider à détruire l’État islamique en Syrie et en Irak avec des attaques aériennes s’intensifiant.

Chacun observe pour voir ce que la France—et l’État islamique—feront ensuite. Mais il y a une autre tendance que vous devez observer.

La France est l’une des démocraties libérales d’Europe pleine d’immigrants. Mais c’est aussi un pays catholique. Comme l’Allemagne, l’Italie et beaucoup d’autres nations européennes, son héritage est profondément enraciné dans le Saint Empire romain.

Vous devez regarder non seulement ce que la France fera après cette attaque, mais aussi ce que l’Europe fera !

La Bible a, en fait, prophétisé ce qui se passe, maintenant, en France et dans le reste de l’Europe. Elle annonce comment le continent réagira à cet événement, et les tendances à long terme qui viennent à ébullition : l’Europe s’unira en une superpuissance consistant en « dix rois »—et cela aboutira à une guerre réelle avec l’islam radical. Si vous cherchez cette tendance après les attaques de Paris, cela devient une très forte évidence.

Le Saint Empire romain a uni l’Europe six fois à travers les âges, et maintenant il est presque ressuscité pour unir l’Europe de nouveau. Les gens qui veulent que l’Europe devienne plus unifiée et plus puissante n’ont qu’à se tourner vers l’attaque de Paris pour en avoir la justification.

Un des dirigeants européens est l’ancien ministre de la Défense allemand, Karl-Theodor zu Guttenberg. Il élève toujours la voix au bon moment. Il a comparé les 28 nations actuelles de l’UE à 28 médecins essayant d’opérer un patient malade ; de temps en temps quelqu’un va trébucher accidentellement, et va déconnecter le cordon d’alimentation d’un respirateur artificiel, et les 28 médecins vont se bousculer pour le rebrancher. Mais, ils n’auront alors résolu que le problème immédiat, et les problèmes à long terme affligeant l’Europe ne feront qu’empirer. Tout le monde voit que cette analogie est correcte. Nous croyons que l’homme qui l’a faite pourrait être celui qui prendra le pouvoir en Allemagne—et en Europe.

K.-T. zu Guttenberg a démissionné d’un emploi politique, en 2011, à cause d’un scandale lié à un plagiat. Il a fait profil bas pendant les quelques années passées, mais il a récemment pris position à la csu [Union sociale chrétienne], un parti politique puissant en Allemagne. Maintenant, il fait de fortes déclarations au sujet de la direction de l’Allemagne, ce qui indique qu’il se prépare, peut-être, à prendre des initiatives plus hardies. Le 4 novembre, il a affirmé que les dirigeants allemands ne font que proposer des solutions à court terme : des solutions à court terme pour 1,3 million de réfugiés se déversant en Allemagne, des solutions à court terme pour l’Autriche, des solutions à court terme pour « ce qui se passera si nous avons notre Charlie Hebdo allemand, ce qui n’est qu’une question de temps »—faisant allusion à l’attaque terroriste des islamistes, en janvier 2015, à Paris, qui a tué 11 personnes. Neuf jours après qu’il a dit cela, les terroristes islamistes ont tué plus de 130 personnes, à Paris.

K.-T. zu Guttenberg a choisi le moment parfait pour se prononcer. De plus en plus de gens compteront sur lui comme l’homme fort que l’actuelle chancelière n’est pas. Alors que la chancelière, Angela Merkel, se débat avec la crise de l’immigration (sans mentionner la crise financière de l’Europe et la crise géopolitique avec la Russie), son ancien ministre de la Défense fait de fortes déclarations contre elle. K.-T. zu Guttenberg a, également, dit récemment que A. Merkel est « intimidée » à l’idée d’être un dirigeant, et que son style doit être revu.

K.-T. zu Guttenberg dirige, également, ses critiques vers les dirigeants européens. Il a dit qu’aucun de ces dirigeants n’est disposé à sacrifier son emploi pour sauvegarder son pays. Je veux croire que les Allemands vont adorer ce qu’ils l’ont entendu dire, particulièrement après la catastrophe qui a rempli de sang les rues de Paris.

Même avant le 13 novembre, les Allemands et les Européens tout comme les électeurs du Front national, en France, ont été en colère contre le nombre de demandeurs d’asile étrangers affluant en Europe. La chancelière Merkel a adopté une position très impopulaire en acceptant ces gens, et il y a une répercussion parmi des électeurs allemands. Je vous garantis, tenant compte de la prophétie biblique que cette répercussion s’intensifiera.

Même les politiciens à l’intérieur du propre parti de A. Merkel critiquent la chancelière, et certains de ses alliés politiques proches disent que A. Merkel devrait quitter les affaires avant les prochaines élections législatives, en 2017. C’est un véritable retournement de situation pour la femme qui était un des politiciens les plus populaires au monde, il y a juste quelques mois. Et cela s’est produit, en grande partie, à cause de ce heurt entre l’Europe et le Moyen-Orient.

Edmond Stoiber attaque, également, A. Merkel sur la situation de l’immigration. Son parti participe au gouvernement de coalition de A. Merkel, et il a été le mentor de K.-T. zu Guttenberg. E. Stoiber a, récemment, fait des remarques sur le traitement des immigrants par le gouvernement ; Focus Online rapporte : « À son avis, il est inacceptable que le gouvernement fédéral ne sache pas à ce moment précis quels sont ceux qui viennent vers nous et combien ils sont. L’État allemand ne doit pas seulement connaître le territoire de l’État, il doit, également, connaître le peuple de l’État et tout ce qui lui appartient » (10 octobre 2015).

Ce message va vraiment satisfaire le peuple allemand après ce qui vient juste de se passer en France, et qui pourrait bientôt très bien se passer en Allemagne. Ces terroristes ont les gens disposés à se faire exploser pour heurter l’Europe. Qui est en sécurité ? S’ils sont disposés à se tuer de cette façon, comment peut-on les arrêter ?

Ces événements dramatiques montrent que nous vivons dans des temps affreux. Mais étonnamment, ils démontrent que les prophéties bibles sont justes ! La Bible prophétise que l’Europe se condensera dans une union de 10 rois suivant un dirigeant impudent (Daniel 8) renforcé par le Vatican, et que cette superpuissance frappera l’islam radical. Elle ressemblera à une marmite en ébullition qui déborde non seulement sur le Moyen-Orient, mais tout aussi bien sur la Grande-Bretagne, l’Amérique et Israël (Jérémie 1 : 13-14).

Les événements en Europe avancent à toute vitesse vers ce désastre, chaque jour ! Même après que les grands titres sur les attaques du 13 novembre se seront effacés, continuer d’observer l’Europe.