Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

23832457093 75d8138969 b

Image by europeancouncilpresident using CC BY-NC-SA 2.0/cropped from original

La Pologne est-elle désormais destinée à être un pays catholique ?

La course a été serrée en Pologne, mais le président sortant Andrzej Duda a battu son challenger Rafal Trzaskowski lors du vote présidentiel de dimanche. L'Union européenne a longtemps craint que le parti nationaliste Droit et Justice (PiS) de Duda soit l'une des plus grandes menaces pour la démocratie en Europe.

« La réélection d'Andrzej Duda renforce le régime autoritaire des conservateurs nationaux en Pologne », a noté le Spiegel Online. « Le leader du parti, Jaroslaw Kaczynski, peut encore réduire la démocratie. »

Kaczynski est considéré comme le marionnettiste du gouvernement polonais. Il a façonné les politiques du PiS comme aucune autre et a lentement transformé la Pologne en un État dominé par des édits catholiques. Presque aucun autre pays européen ne défend les traditions catholiques avec autant de force que la Pologne. Duda surfe sur une vague de « tradition sacrée », a rapporté la BBC.

Selon deutschlandfunk.de : « De nombreux prêtres et évêques ont accepté un accord avec les dirigeants séculiers actuels. Ils soutiennent le gouvernement nationaliste conservateur du PiS en chaire et de bien d'autres façons. En retour, le PiS leur assure argent et influence. Dans pratiquement aucun autre pays de l'UE, l'État et l'Église sont aussi étroitement liés qu'en Pologne. »

Le correspondant à l'étranger de la chaîne de télévision ABC, Eric Campbell, a fait remarquer que « alors que de nombreux Polonais croient qu'un renouveau religieux conduira leur pays vers la lumière, d'autres craignent qu'il n'ouvre les portes à quelque chose de plus sombre. »

L'Église catholique a perdu de son influence et a vu le nombre de ses membres diminuer dans divers pays européens. Certains considèrent les effets de la montée de la laïcité et de la promiscuité comme très préoccupants et même destructeurs pour le pays. Mais c'est seulement avec l'aide du gouvernement polonais que l'Église catholique a pu combattre la tendance au libéralisme en Pologne.

La vague de libéralisme a en effet causé beaucoup de souffrance. L'Église catholique a lutté contre ces problèmes pendant des siècles, mais elle a également réprimé la connaissance, l'abus de pouvoir et la mort de millions de personnes. Dieu condamne ces deux tendances.

La Bible révèle que la crainte du peuple que le réveil religieux en Pologne puisse ouvrir « les portes de quelque chose de plus sombre » est également justifiée. Apocalypse 17 utilise le symbole d'une bête chevauchée par une femme pour représenter un empire dirigé par une Église. L'apôtre Jean raconte : « Je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes » (verset 3). La Bible révèle que dix dictatures catholiques se lèveront sur le continent européen (versets 12-13).

Sur la base de cette prophétie et d'autres, feu Herbert W. Armstrong a prédit que la Pologne se libérerait du régime communiste et redeviendrait un État catholique. En 1980, il a noté : « Il semble maintenant tout à fait possible que la Yougoslavie soit incluse dans cet empire romain renaissant. La Pologne, pays d'origine du pape, et la Roumanie et peut-être aussi la Hongrie. Ajoutez l'Autriche, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et la France. Il y aura une union de 10 nations dans le domaine général de l'Empire romain médiéval dans la nouvelle Europe unie. »

Vous pouvez commander un exemplaire gratuit de la brochure de M. Armstrong intitulée Qui est, ou qu’est-ce que, la bête prophétique pour obtenir une explication détaillée de ces prophéties.

Fr Wwb