Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

7ls3wv2mgh file

MAHMOUD KHALED/AFP/Getty Images

La prophétie s’anime, en Égypte!

Les bouleversements en Égypte démontrent la véracité de la prophétie—en particulier une prophétie sur laquelle notre rédacteur général attire l’attention depuis 18 ans.

Maintenant que Hosni Moubarak est parti, qu’en sera-t-il pour Égypte? Les commentateurs sont tous penchés sur la carte de l’avenir de l’Égypte, avec des prévisions allant d’une démocratie de style occidental à un État islamique. Il y a peu de certitudes sur la façon dont ces événements instables vont se dérouler, et ce qu’ils signifieront pour la région et le monde.

Mais il y a un moyen pour nous de savoir. C’est parce que «… nous tenons la parole prophétique… pour… certaine» (2 Pierre 1:19) que nous pouvons connaître l’avenir de l’Égypte. C’est également grâce à cette «parole… certaine» que la Trompette n’a pas été surprise par les événements récents dans ce pays. En fait, notre rédacteur général annonce de tels développements depuis plus de 18 ans.

La prophétie fondamentale

Les prophéties du temps de la fin concernant l’Égypte tournent autour d’une prophétie centrale. Elle décrit un affrontement massif entre une puissance catholique du nord et une puissance islamique du sud qui va déclencher la Troisième Guerre mondiale. La puissance du sud—appelée le «roi du sud»—provoquera une riposte massive de la part de la puissance du nord—le «roi du nord». La prophétie est détaillée dans Daniel 11:40-42.

Lorsque la puissance islamique du sud sera renversée, «le pays d’Égypte n’échappera point», dit le verset 42. C’est sur cette Écriture que Gerald Flurry a toujours attiré l’attention pour avoir un aperçu de l’avenir de la politique égyptienne.

Dans la Trompette de décembre 1994, M. Flurry explique la signification du verset 42 ainsi: «L’Égypte est conquise par le roi du nord probablement à cause d’une alliance avec le roi du sud». Le roi du sud, croit M. Flurry, serait l’islam radical, dirigé par l’Iran. Ce mouvement islamique mené par l’Iran, écrit-il, était déjà «très fort en Égypte et en Algérie». Il poursuit en déclarant: «Cette religion prendra probablement le contrôle des deux pays très bientôt».

Un an et demi avant cela, se fondant sur la même prophétie, M. Flurry écrivait: «L’extrémisme islamique gagne en pouvoir à un rythme effrayant, en Égypte. Je crois que cette prophétie dans Daniel 11:42 indique que vous êtes sur le point de voir un changement radical dans la politique égyptienne!» (La Trompette [en anglais] de juillet 1993).

Depuis, et tout au long des 18 années passées, la Trompette a réitéré cette prophétie de base selon laquelle l’Égypte serait conquise par l’islam. Maintenant, avec le soulèvement populaire, la chute de H. Moubarak et l’ascension du mouvement d’opposition en grande partie contrôlé par les Frères musulmans, l’Égypte est plus que jamais en danger de tomber dans le camp islamiste.

Dans la Trompette de août 1998, M. Flurry souligne cette Écriture à nouveau, en incluant le verset 43: «Il [le roi du nord] se rendra maître des trésors d’or et d’argent, et de toutes les choses précieuses de l’Égypte; les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite».

«Deux fois, il est mentionné que l’Égypte n’échappera pas», écrit M. Flurry. Il continue en soulignant que l’Égypte avait été la nation la plus modérée du Moyen-Orient pendant 20 ans, mais que l’Iran poussait déjà l’Égypte vers son camp. «C’est parce que l’Égypte craint le terrorisme et ses propres musulmans radicaux», écrit-il. En effet, l’Égypte continuait de se rapprocher de l’Iran alors que le président Hosni Moubarak tentait d’apaiser la population égyptienne de plus en plus radicale.

Un «changement radical» dans la politique égyptienne

Dans l’édition 2001 de sa brochure Le roi du sud, M. Flurry donne davantage de détails sur la prophétie de Daniel 11: «L’Égypte est mentionnée à part du roi du sud. Cela prouve que l’Égypte n’est pas le roi du sud, même si autrefois elle en était un modèle. Aujourd’hui, l’Égypte est le pays le plus stable dans le monde arabe. Elle est considérée comme le chef des Arabes les plus stables et les plus modérés. Mais récemment, l’Égypte est devenue beaucoup plus amicale avec l’Iran et plus distante avec Israël et l’Occident».

Encore une fois, M. Flurry insiste: «Le roi du nord détruira le roi du sud—et l’Égypte. Pourquoi l’Égypte? Est-ce parce que l’Égypte était alliée avec le roi du sud? Cela signifie-t-il que l’islam radical va bientôt contrôler ou diriger la politique égyptienne?».

Quatre ans plus tard, les Frères musulmans ont remporté 88 sièges aux élections parlementaires—environ un cinquième des sièges, soit six fois plus par rapport aux élections précédentes. Et ce, en dépit des mesures autoritaires du régime Moubarak pour annuler et disqualifier les opposants.

M. Flurry a émis l’hypothèse que le président Hosni Moubarak pouvait être assassiné par les islamistes comme Anouar el Sadate l’avait été. «Cela pourrait changer radicalement la politique égyptienne encore plus rapidement», comme ce qui s’est passé lors de la révolution d’Iran, de 1979, écrivait-il. «Dans le passé, la politique égyptienne a été radicalement changée par des assassinats au Moyen-Orient, et autres actes violents dirigés par l’Iran. De tels actes peuvent rapidement changer l’esprit des gens. Les révolutions en sont souvent le résultat. Quoi qu’il arrive, l’Égypte deviendra aussi l’ennemi du roi du nord.»

Dans la Trompette de juin 2003, M. Flurry écrit qu’en Égypte, «l’extrémisme islamique—qui engendre le terrorisme—gagne en puissance à un rythme effrayant». Encore une fois, faisant référence à Daniel 11:42, il posa la question: «Cela signifie-t-il que l’islam radical contrôlera ou dirigera bientôt la politique égyptienne? La prophétie biblique répond OUI.»

Dans l’édition de novembre 2003, M. Flurry a déclaré qu’un changement radical dans la politique égyptienne est «en train de se dérouler sous nos yeux, en ce temps de la fin, et c’est surtout à cause de la ‘poussée’ de l’Iran vers le radicalisme».

La perte d’un allié

Le 3 janvier 2006, M. Flurry a écrit une lettre, aux membres de l’Église de Dieu de Philadelphie et aux co-ouvriers, donnant d’autres indications sur la direction vers laquelle l’Égypte se dirigeait, et ce que cela signifierait pour l’Amérique. «Nous avons dit, pendant des années, que l’Égypte était une amie de l’Occident», écrivait-il. «Mais, en raison de cette prophétie [Daniel 11:42], nous avons également dit que cela pourrait changer.»

Il a poursuivi: «Maintenant, nous voyons nettement l’Égypte aller dans cette direction. Les Frères musulmans (fm), bien qu’officiellement interdits, sont désormais le parti d’opposition le plus important et le plus influent en Égypte. Il est certain que ce groupe islamique radical interdit a fait des percées importantes dans la vie politique égyptienne...

«Le succès politique de ce groupe islamique établi de longue date peut être perçu comme le signe d’un changement fondamental dans la politique égyptienne. La popularité croissante des Frères indique beaucoup de choses—entre autres, un amour pour la direction islamique et la loi en Égypte, et une haine pour le gouvernement du président Moubarak. Des sondages d’opinion—et les événements—ont depuis lors confirmé ces déclarations.

«Le temps vient où les FM pourront avoir une forte influence, ou même un contrôle, sur l’Égypte», a poursuivi M. Flurry. «C’est apparemment ce qu’un nombre croissant d’Égyptiens veut. Le président Moubarak devient âgé (il est dans sa 70ème année), et son état de santé est mauvais.

«À mesure que les FM deviendront plus populaires, ils renforceront leurs liens avec les puissances islamiques de la région—particulièrement avec l’Iran… À mesure que la santé de Moubarak se détériorera et que les FM se renforceront, attendez-vous à voir le Caire prendre ses distances avec l’Amérique. Si jamais les FM prennent le contrôle, il ne fait aucun doute qu’une alliance forte entre l’Iran et l’Égypte en résultera.

«Assurément, à mesure que le mécontentement à l’égard du système politique augmentera en Égypte, on peut s’attendre à voir les islamistes gagner en popularité. Un changement de direction VA se produire—et probablement bientôt.»

Ce «mécontentement à l’égard du système politique» a maintenant éclaté. Attendez-vous à voir les islamistes, le mouvement d’opposition le plus organisé, se mettre en position pour prendre le contrôle.

L’alliance Égypte-Iran

Dans un article de la Trompette de mars 2008 intitulé «L’Alliance Égypte-Iran prophétisée», Monsieur Flurry a, de nouveau, mis l’accent sur cette prophétie du temps de la fin. Il a expliqué comment l’assassinat de A. el Sadate «a profondément divisé l’Égypte et l’Iran», mais malgré cela, «l’Égypte et l’Iran deviendront des alliés très proches en ce temps de la fin». Selon Daniel, «l’Égypte se retrouvera l’un des alliés du roi du sud, et cela présage beaucoup de mauvaises nouvelles pour les Égyptiens», a écrit M. Flurry.

Encore une fois, attirant notre attention sur un changement radical dans la politique égyptienne, il dit: «Le gouvernement modéré de l’Égypte est menacé par un mouvement islamiste radical populaire et croissant, anti-américain, aligné sur l’Iran. En fait, nous nous attendons à ce que les éléments les plus radicaux, à l’intérieur de l’Égypte, prennent les rênes et s’allient directement à l’Iran. Ce scénario, le pire cas pour les États-Unis, c’est justement ce que la Bible prophétise comme devant avoir lieu bientôt.

«Déjà, le président iranien, M. Ahmadinejad, a dit: ‘Nous sommes déterminés à poursuivre la normalisation des relations avec l’Égypte, et si le gouvernement égyptien se déclare prêt, avant que l’heure de travail ne soit terminée aujourd’hui, nous sommes prêts à ouvrir une ambassade d’Iran au Caire’. Le chef du Conseil de la sécurité nationale de l’Iran a dit que l’Iran était disposé à aider l’Égypte à produire de l’énergie nucléaire. Les événements se développent à un rythme très accéléré!...

«Nous savons que le mouvement radical islamique en Égypte aura certainement beaucoup d’influence sur la politique égyptienne; et cela va faire glisser cette nation vers l’Iran. En fin de compte, cela signifie de mauvaises nouvelles pour l’Égypte en raison du résultat final».

Les preuves portées par la Bible

Après que le président Barack Obama a parlé à l’Université du Caire en juin 2009, M. Flurry a, de nouveau, mis en garde: «L’Égypte est sur le point de connaître un changement radical!» Réagissant au fait que le président Obama avait invité les membres des Frères musulmans à son discours, M. Flurry a dit: «Il n’y a aucun doute que les Frères musulmans ne prennent le contrôle de l’Égypte. «L’invitation à entendre ce discours du leader du monde libre renforce absolument leur cause!... Jusqu’à quel point le président américain aide-t-il la cause du terrorisme? Probablement beaucoup plus que nous ne l’imaginons. Quoi qu’il en soit, la prophétie de Dieu sera accompli!» (Trompette de août 2009).

Maintenant, H. Moubarak est parti, et les Frères musulmans sont sur le point de faire partie d’un nouveau gouvernement en Égypte—un gouvernement qui, sans aucun doute, se rapprochera de l’Iran. Au-delà de ce que cela signifie pour l’Égypte, le Moyen-Orient et le reste du monde, ces développements étonnants sont le signe de l’une des plus grandes preuves de la Bible. Comme M. Flurry l’a écrit dans son article de mars 2008, «Daniel a été écrit il y a 2 500 ans. Dieu savait que l’Égypte conserverait le même nom qu’elle avait presque depuis le début, et qu’elle s’allierait avec l’Iran! C’est quelque chose qui doit remplir d’enthousiasme car l’une des preuves fondamentales que la Bible est la Parole de Dieu, c’est la prophétie accomplie!»

Mais de plus, qu’attend Dieu que nous fassions avec cette «parole prophétique… d’autant plus certaine»? «… à laquelle vous faites bien de prêter attention», recommande l’apôtre Pierre, «comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître...» (2 Pierre 1:19). La prophétie accomplie, c’est une lumière conduisant à un nouveau jour—marqué par le retour de Jésus-Christ! 

Tb Ad Fr