Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

W1siziisijiwmjevmdyvmjuvnm1sb3vpm2q1df80otuzndg2ntm3mv84mzllmje3mji4x2jfy292awquanbnil1d?sha=945dddc611a9f138

Novel Coronavirus SARS-CoV-2 by NIAID is licensed under CC BY 2.0

Le coronavirus est-il la marque de la bête?

La Bible met en garde contre un événement spécifique qui se produira dans notre génération. Il caractérise un certain gouvernement humain comme « la bête » et avertit qu'il mettra en œuvre la « marque de la bête ». Beaucoup accepteront cette marque : pour eux, il sera logique de le faire. Mais Dieu prévient que ceux qui le feront subiront de terribles malédictions.

La Bible révèle exactement ce qu'est la marque et comment l'éviter. Mais nous devons regarder « un peu ici, un peu là » (Ésaïe 28 : 10) pour considérer toutes les écritures pertinentes.

Beaucoup pensent que la marque sera quelque chose de tout nouveau. Que dit la Bible ?

Apocalypse 20 : 4 décrit Jean voyant dans une vision tous ceux qui ont été tués pour Christ. Il a écrit : « Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main… »

Cette vision représentait de vrais chrétiens qui ont été martyrisés au cours des 2000 dernières années. Certains de ces chrétiens, déjà morts, ont également refusé la marque de la bête. Cela signifie que la marque n'est pas une invention du 21e siècle.

La Bible montre également que cette marque tourne autour de l'obéissance à Dieu et à Sa loi. Le même passage d'Apocalypse 14 qui met en garde contre les terribles malédictions pour ceux qui acceptent la marque de la bête montre à quel point ceux qui la refusent sont différents. Ils « gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (verset 12). D'autres écritures déclarent que la colère de Dieu vient sur ceux qui désobéissent (Éphésiens 5 : 6 ; Colossiens 3 : 5-6). Ceux qui rejettent la marque et sont ainsi visés par la bête sont ceux qui « gardent les commandements de Dieu » (Apocalypse 12 : 17).

Dieu n’infligera pas ces terribles punitions à quelqu'un qui est effrayé par le gouvernement afin de recevoir un vaccin. Cette décision aura certainement des conséquences. Mais un Dieu aimant ne fera pas subir ce genre de punition parce que quelqu'un est trompé à recevoir quelque chose. Cette marque ne tourne pas autour de savoir si vous avez été vacciné, mais autour de la question de savoir si vous allez accepter ou rejeter les commandements de Dieu.

La marque de la bête est directement liée à un commandement spécifique. Il différencie les vrais chrétiens depuis des millénaires. C'est le quatrième commandement : « Souviens-toi du jour du sabbat, pour le sanctifier. »

Des générations de vrais chrétiens ont été mises à mort pour avoir observé le samedi et non le dimanche. À l'époque, comme aujourd'hui, c'était un « commandement test ». Il était, et sera, facile de désobéir, surtout lorsque la persécution s'intensifie.

À qui obéirez-vous : les paroles de la Bible, ou les traditions religieuses des hommes ? Observerez-vous le jour que Jésus-Christ a observé (Marc 1 : 15, 38-39 ; Luc 4 : 16), le jour que les chrétiens du premier siècle ont observé ? (Actes 13 : 14-15, 42-44 ; 16 : 12-15 ; 17 : 2). Ou suivrez-vous les églises et les gouvernements de ce monde ? Serait-ce la loi de Dieu qui est écrite au sens figuré sur votre front et votre main droite (Deutéronome 6 : 6-8)—ou serait-ce une loi des hommes ?

Lisez une explication biblique approfondie de la marque de la bête dans votre exemplaire gratuit de Qui est, ou qu'est-ce que, la bête prophétique ? par Herbert W. Armstrong.

Wwb Fr Ad