Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Fusion medical animation rnr8d3fnuny unsplash%20website

Fusion Medical Animation

Le coronavirus, un produit de laboratoire ?

Après une étude exhaustive, un chercheur allemand a suggéré que le coronavirus provenait effectivement d'un laboratoire de Wuhan. Après la publication de son étude, le professeur a fait l'objet de vives critiques. Beaucoup de gens semblent vouloir croire que le virus provient d'un marché alimentaire voisin plutôt que du laboratoire même qui expérimentait de tels virus. Le manque de reportages critiques et de journalisme d'investigation en ce qui concerne la Chine est très préoccupant.

Le physicien hambourgeois Roland Wiesendanger aurait fourni des preuves évidentes d'un accident de laboratoire qui a provoqué l'apparition du coronavirus. Auparavant, le 15 janvier, le département d'État des États-Unis d'Amérique a publié une « fiche d'information » concernant les origines du virus COVID-19 à Wuhan, en Chine. Bien que de nombreuses indications aient été révélées qui laissaient présager un accident de laboratoire, la théorie de l'origine du marché alimentaire n'a jusqu'à présent pas été étayée.

Pourtant, les rapports qui mettent la Chine sous un mauvais jour sont aujourd'hui considérés comme un crime en Allemagne. Le journaliste scientifique en chef de Die Welt, Axel Bojanowski, a noté à propos de Wiesendanger que « l'étude n'est pas une étude, l'expert n'est pas un expert et le résultat n'est pas un résultat ».

Il est vrai que l'objectif principal de l'étude de Wiesendanger était de stimuler une « large discussion ». Mais cette discussion s'est terminée non pas par l'examen de preuves, mais par la suppression d'indications d'un accident de laboratoire. La Chine s'est efforcée de dissimuler les véritables origines du virus. Ce seul fait devrait être préoccupant. Mais si l'on ne peut tirer de conclusion définitive sur la question, le récent débat a montré combien de personnes dans le domaine de la science, des médias et de la politique sont prêtes à croire tout ce que la Chine leur dit.

L'attitude amicale des médias à l'égard de la Chine est intrinsèquement motivée par la conviction que la nature humaine est essentiellement bonne et que toutes les nations travaillent ensemble pour la paix. Selon cette perspective, on ne s'attendrait pas à ce que la Chine fasse quoi que ce soit qui puisse intentionnellement nuire à des millions de personnes pour son propre bénéfice. C'est pourquoi les médias d'aujourd'hui accordent à la Chine le bénéfice du doute. La Bible révèle cependant que ce que nous appelons la nature humaine est intrinsèquement mauvaise, car elle est trompée par le diable (Jérémie 17 : 9 et Éphésiens 2 : 2) et que les événements mondiaux actuels conduisent à la plus grande catastrophe humaine de l'histoire de l'humanité : un holocauste nucléaire (Matthieu 24). La Bible révèle également que les pestes deviendraient plus fréquentes et feraient pâlir la récente pandémie en comparaison.

La Chine poursuit clairement des objectifs impérialistes qui menacent la vie de son propre peuple et de ceux qui se trouvent sur son chemin. Les médias peuvent voir certaines de ces tendances mais se lassent de penser que l'une ou l'autre infraction sera justifiée par un bon progrès général.

La Bible nous appelle à regarder les événements mondiaux d'un œil plus critique. Dans Luc 21 : 36, Jésus Christ dit à Ses disciples : « Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître devant le Fils de l'homme. » Dieu nous a donné la responsabilité d'observer attentivement les événements mondiaux, de prier pour la compréhension et de prier pour que le royaume de Dieu vienne. Cela ne signifie pas que nous devons croire à une quelconque théorie de conspiration, mais plutôt examiner les faits à la lumière des prophéties de la Bible.

À la lumière de la prophétie biblique, les virus d'origine humaine sont très certainement une partie plausible de notre avenir. Les armes biologiques sont réelles et seront probablement utilisées à grande échelle. J'ai discuté de ce danger en détail dans mon podcast : « Le coronavirus, les armes biologiques et le cheval pâle » (disponible uniquement en allemand). Pour une étude détaillée de ce que la Bible révèle attend l’humanité, demandez un exemplaire gratuit de L’Harmaguédon nucléaire est « à la porte » de Gerald Flurry. Cette brochure parle d'une réalité à venir que les médias d'aujourd'hui refusent de discuter.

Fr Arm