Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Defense.gov news photo 120327 m 9581m 511   u.s. marine corps cpl. daniel thompson provides security while members of an afghan narcotics interdiction unit search a compound during operation%20copy

Corps des marines des États-Unis

Le Corps des marines américains non prêt pour le combat

La branche aérienne du Corps des marines des États-Unis souffre d’un fardeau de 15 ans de combats et de compressions budgétaires. Fox News a rapporté, le 17 avril, que la vaste majorité des avions de chasse américains n’est pas navigable. Cependant, la provenance de l’argent pour les entretenir et les remplacer est peu claire. Les coupes et la séquestration budgétaires ont réduit les budgets prévus—de 691 milliards de dollars en 2010 à 560 milliards de dollars en 2015, une diminution de 21 pour cent ajustée à l’inflation, en cinq ans.

Plusieurs plates-formes vieillissantes d’équipement majeur doivent être remplacées. Le MV-22B Osprey devait être la solution pour l’aéronef à voilure tournante utilisé par le Corps. Cependant, plusieurs accidents ont cassé la confiance en cette « mise à niveau ». Le F-18 Hornet devaient être remplacés par le F-35 Joint Strike Fighter—mais les défauts connus, les dépassements de budget significatifs et les ajournements dans le test de déploiement ont retardé l’adoption du F-35.

Les F/A-18 Hornets du Corps des marines sont supposés avoir une durée de vie de 6 000 heures, mais ils sont remis à neuf pour prolonger cette vie à 8 000 heures, probablement même à 10 000 heures. On demande aux pilotes de rester opérationnels avec des avions qui sont bien au-delà de leurs limites. Non seulement le temps passé en l’air à se perfectionner a été réduit, mais de plus les pilotes sont maintenant limités par des avions vieillissants qui pourraient poser des problèmes de sécurité même en dehors des combats.