Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

5072246576 46ac323478 o

Behesht-e Zahra, Tehran, Iran by yeowatzup on flickr/CC by 2.0

Le roi du sud (première partie)

Le prophète Daniel écrivit au sujet d’une confrontation future entre le roi du nord et le roi du sud. Le roi du nord comprendra les États-Unis d’Europe. Mais quelles nations formeront le roi du sud ? Est-ce que cette puissance est actuellement en formation ?

Le roi du nord et le roi du sud sont deux puissances dont il est prophétisé comme devant entrer en conflit dans cette fin des temps. « Au temps de la fin, le roi du midi [du sud] se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion [du nord] fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers et avec de nombreux navires ; il s’avancera dans les terres, se répandera comme un torrent et débordera » (Daniel 11 : 40). Ces deux puissances montent rapidement sur la scène mondiale, en ce moment même ! Ce conflit va secouer ce monde comme jamais auparavant ! Et c’est une bonne nouvelle. La mauvaise nouvelle est que ceci va conduire ce monde vers la Troisième Guerre mondiale—à moins que nous prenions garde aux prophéties de Dieu et que nous nous repentions !

L’extrémisme Islamique va presque certainement être le roi du sud ! Vous avez besoin de comprendre pourquoi. Voici une citation du « Islamic Affairs Analyst » (le 6 mai 1992). « La montée du fondamentalisme Algérien a effrayé l’europe ! La communauté Européenne cherche maintenant à améliorer les conditions au Maroc, en Algérie et en Tunisie (La Libye est hors d’atteinte actuellement) dans une tentative de désamorcer la crise en Afrique du nord ». L’article allait jusqu’à dire : « Les États Noir-Africains sont alarmés par la propagation du Fondamentalisme Islamique. »

LE TEMPS DE LA FIN

Jetons un coup d’œil à l’expression « Le temps de la fin ». Le roi du nord et le roi du sud surviennent dans « le temps de la fin » (Daniel 11 : 40). Notez Daniel 12 : 9 « Il répondit : Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin.

L’expression « le temps de la fin » dans ces trois versets vient des mêmes mots hébreux. Ce « temps de la fin » implique le roi du nord, qui est la septième résurrection du Saint Empire romain. Daniel 11 : 40 commence aussi une histoire de « fin des temps » qui continue à travers le chapitre 12. Daniel 12 : 1 parle de « en ce temps ». Quel temps ? « Le temps de la fin » dont il est parlé dans Daniel 11 : 40 « En ce temps » le peuple de Dieu est délivré de la Grande Tribulation. Le roi du nord, ou la dernière résurrection du Saint Empire romain, inflige cette Tribulation aux nations de l’Israël biblique (Les États-Unis, la Grande Bretagne, le Canada, l’Australie, etc.) Le roi du nord ainsi que le roi du sud comprennent plusieurs nations.

Daniel 11 : 40 nous parle du roi du sud qui se « heurtera » contre le roi du nord. Quand ce heurt, ou cet affrontement se produit-il ? Il doit se produire après que le livre de Daniel ait été révélé à Herbert W. Armstrong dans ce temps de la fin. Daniel 12 : 9 nous dit que le temps de la fin commença quand le livre de daniel fut révélé. Ainsi le roi du sud doit survenir après que Daniel ait été révélé à l’Église de Dieu du temps de la fin—spécifiquement à Herbert W. Armstrong.

Ces versets pointent vers un roi du sud qui est encore à venir. Et je crois que toutes les indications pointent vers un Islam radical, dirigé par l’Iran comme étant ce roi.

HISTOIRE DE CES DEUX ROIS

Regardons un peu de l’histoire de ces deux rois. Il ne devrait pas y avoir de coupure entre Daniel 10 et 11. Notez Daniel 11 : 2-3 « Maintenant, je vais te faire connaître la vérité. Voici, il y aura encore trois rois en Perse. Le quatrième amassera plus de richesses que tous les autres ; et quand il sera puissant par ses richesses, il soulèvera tout contre le royaume de Javan. Mais il s’élèvera un roi vaillant, qui dominera avec une grande puissance, et fera ce qu’il voudra. » Voici un extrait d’un article tiré à part de 1972, concernant ces versets, intitulé « Le Moyen-Orient en prophétie », par M. Armstrong : « En réalité il y a eu 12 autres rois dans l’Empire Perse, mais seul les premiers quatre rois qui ont suivi Cyrus ont eut de l’importance pour le but de cette prophétie. Il y eu Cambyse, pseudo-Smerdis, Darius et Xerses. C’était le dernier, Xerses, qui fut le plus riche de tous et qui déclencha la guerre contre la Grèce.

« Puis le roi Philippe de Macédoine planifia une grande guerre pour conquérir l’Empire Perse, avec une armée composée principalement de Grecs. Il mourut avant que ses plans soient accomplis. Mais son fils, Alexandre le Grand, repris ses plans et envahit la Perse. Il rencontra l’armée Perse à la bataille d’Issus, en 333 avant J.C. (Daniel 8 : 2, 5-6) Puis il balaya l’Égypte, et finalement imposa une écrasante défaite à l’Empire Perse à la bataille d’Arbella, en 331 avant J.C., après quoi Alexandre marcha dans une conquête de l’Inde, écrasant tout devant lui ».

Daniel 11 : 4 continue l’histoire : « Et lorsqu’il se sera élevé, son royaume se brisera et sera divisé vers les quatre vents des cieux ; il n’appartiendra pas à ses descendants, et il ne sera pas aussi puissant qu’il était ; car il sera déchiré, et il passera à d’autres qu’à eux. » M. Armstrong écrivit ensuite : « Comment merveilleux—comment précis—est la façon dont ces choses se sont accomplis. » Il a ensuite cité un extrait d’un livre intitulé Un manuel de l’Histoire Ancienne, par Rawlinson, une autorité en matière d’Histoire. « Coupé prématurément de façon imprévisible dans sa vigueur d’homme jeune [la trente troisième année de sa vie, en juin de l’an 323 avant J.C.] il (Alexandre) ne laissa pas d’héritier, pour l’un ou l’autre de sa puissance ou de ses projets » (p. 237.) Puis M. Armstrong continua : « L’Empire fut laissé sans chef et dans la confusion, mais de cela surgirent, au cours de l’année 301 avant j.c., quatre divisions, exactement comme c’était prophétisé, par un éclatement de l’Empire en quatre divisions réparties parmi les généraux d’Alexandre. Ils étaient  :

1—Ptolémée (Soter), qui régna sur l’Égypte, une partie de la Syrie et sur la Judée.

2—Seleucus (Nicator), qui régna sur la Syrie, Babylone et les territoires à l’est de l’Inde.

3—Lysimachus, qui régna sur l’Asie Mineure.

4—Cassandre, qui régna sur la Grèce et la Macédoine.

« Ainsi », comme M. Armstrong l’écrivit, « La prophétie du verset 4 s’accomplit à la lettre. À partir d’ici la prophétie prédit les activités de seulement deux de ces quatre divisions, l’Égypte (anciennement) appelée « le roi du sud », parce qu’elle est au sud de Jérusalem ; et le royaume de Syrie (anciennement) appelée « le roi du nord », juste au nord de la Judée.

Aujourd’hui je crois que beaucoup de territoires du roi du sud sera situés au sud de Jérusalem, mais pas toutes. Par exemple, le Soudan est déjà dans le camp radical Islamique. L’Algérie devrait y être très bientôt. Mais toutes les régions du roi du sud du temps de la fin sont situées au sud des territoires du roi du nord. M. Armstrong continua : « C’est parce que la Terre Sainte était située entre ces deux divisions, et parce que leurs différentes guerres étaient principalement pour la possession de la Judée, que la prophétie a quelque chose à voir avec eux ». Notez Daniel 11 : 5 : « Le roi du midi [du sud] deviendra fort. Mais un de ses chefs sera plus fort que lui, et dominera ; sa domination sera puissante.

M. Armstrong écrivit : « Dans l’histoire actuelle nous apprenons que « l’original » Ptolémée I, appelé Soter, est devenu très fort et puissant, développant l’Égypte au-delà des grands rêves d’Alexandre. Un de ses princes, ou généraux, Seleucus Nicator, est aussi devenu très fort et puissant. Et, en l’an 312 avant J.C., prenant l’avantage sur Ptolémée qui était pris dans une guerre, il s’établit lui-même en Syrie, et prit le diadème comme roi. »

Allons aux versets 34 et 35 de Daniel 11  : « Dans le temps où ils succomberont, ils seront un peu secourus, et plusieurs se joindront à eux par hypocrisie. Quelques-uns des hommes sages succomberont, afin d’être épurés, purifiés et blanchis, jusqu’au temps de la fin, car elle n’arrivera qu’au temps marquée ».

M. Armstrong écrivit : « Voici décrite dans les grandes lignes la course entière du peuple de Dieu, depuis les jours de Christ jusqu’à présent. Comparez de tels passages avec Apocalypse 12 : 6, 11, 13-17. Et notez que la vision continue jusqu’à ce présent temps de la fin ».

Daniel 11 : 36 « Le roi fera ce qu’il voudra ; il s’élèvera, il se glorifiera au-dessus de tous les dieux, et il dira des choses incroyables contre le Dieu des dieux ; il prospérera jusqu’à ce que la colère soit consumée, car ce qui est arrêté s’accomplira. » M. Armstrong continua : « Qui alors est le roi du nord durant l’époque se situant vers le début et le milieu du Nouveau Testament, à laquelle notre prophétie
est arrivée ? En 65 avant Jésus-Christ, la Syrie fut engloutie dans l’Empire romain, et était devenue une province romaine. L’Empereur romain contrôlait maintenant la Judée, et par conséquent le roi du nord, ici, se référait en ce temps-là, à l’Empereur de l’Empire romain … »

Puis, cette prophétie fait un bond en avant dans ce présent siècle, ou « le temps de la fin ». Verset 40 : « Au temps de la fin, le roi du midi [du sud] se heurtera contre lui …. 

La suite sur...

Kos Fr Bo