Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Jeroboam%20bulla%20website

Dani Machlis/Ben-Gurion University

Le sceau de Jéroboam est un merveilleux encouragement de Dieu !

Un autre artefact d'argile rare qui prouve la présence de Dieu dans les événements mondiaux.

Pendant plus de quatre ans, j'ai expliqué que le président des États-Unis, Donald Trump, remplit le rôle du roi Jéroboam de la fin des temps, prophétisé dans la Bible. Vous pouvez trouver cette prophétie stupéfiante dans Amos 7, qui parle en détail d'un Jéroboam du temps de la fin et de la « maison de Jéroboam ».

Cette prophétie est liée à 2 Rois 14, qui raconte l'histoire du roi Jéroboam II au huitième siècle av. J.-C. En tant que monarque ayant eu le plus long règne d’Israël, cet homme a présidé à une résurgence nationale remarquable dans le royaume. Comme une grande partie de l'histoire ancienne d'Israël et de Juda, les événements de 2 Rois 14 sont doubles, ce qui signifie qu'il y a aussi un accomplissement du temps de la fin.

Amos 7 et 2 Rois 14 sont des passages cruciaux pour comprendre la présidence de Donald Trump, la situation politique actuelle en Amérique, et mêmes les grandes tendances dans le monde.

Même maintenant, avec Joe Biden comme président, je continue de croire que Donald Trump sera à nouveau président des États-Unis. La raison pour laquelle je maintiens fermement cette croyance est que je comprends et je crois en la prophétie de Dieu dans Amos 7. Si seulement plus de gens croyaient vraiment la Bible, ils auraient tellement plus de compréhension et d'espoir !

À l'heure actuelle, la situation ne semble évidemment pas positive pour M. Trump. Il ne vit plus à la Maison Blanche et il ne dirige plus la nation. La gauche radicale l'a furieusement attaqué alors qu'il était président, et elle continue de chercher sa destruction. Les médias grand public le détestent. Presque tous les hauts dirigeants du Parti républicain l'ont abandonné. La plupart des tribunaux américains semblent être contre lui.

Bien que les événements semblent saper la prophétie d'Amos 7, ni Dieu ni Ses prophéties n'ont changé—ce qui signifie que je ne peux pas non plus changer d'avis.

Au début de décembre, alors que les preuves réfutant cette prophétie semblaient s'accumuler, nous avons appris une découverte très spéciale en Israël. Je crois que Dieu a contribué à cette découverte ! Lorsque j’ai lu à ce sujet, ma foi en la prophétie de Dieu dans Amos 7 s’est renforcée. Elle fera de même pour vous !

Dans le monde de l'archéologie, la découverte et l'authentification d'un sceau (ou d’une bulle) mentionnant un roi biblique sont rares. La dernière fois que cela s'est produit, c'était en 2015, lorsqu’il a été révélé que des archéologues avaient découvert une bulle mentionnant Ézéchias, le roi de Juda. Le mois de décembre dernier était une autre de ces rares occasions. Quel était le nom du roi biblique inscrit sur ce sceau ?

C’était le roi Jéroboam II

Le lion d’Israël 

Amanda Borshhel-Dan est l’une des meilleures journalistes archéologiques d’Israël. Voici ce qu'elle a écrit à propos de cette bulle : « Ce qui est sans doute la plus ancienne impression de sceau d'argile inscrit de la terre d'Israël–utilisée à la cour du roi israélite Jéroboam II—a été authentifiée après des années de tests de laboratoire rigoureux sous la supervision du professeur Yuval Goren de l’université Ben-Gurion » (Le journal Times of Israel, 10 décembre 2020).

Le moment de cette annonce est intéressant. L’existence de cette bulle est connue depuis longtemps. En fait, elle a été achetée d’un marchand d'antiquités bédouines dans les années 1980, il y a plus de 30 ans. Pendant des années, l'homme qui a acheté cette bulle a supposé qu'il s'agissait d'un faux. Le minuscule artefact, qui coûtait environ 10 shekels (quelques centimes), était sans provenance, ce qui signifiait qu'il n'y avait aucune trace de son origine ni de la façon dont il a été découvert.

Il y a environ cinq ans, le professeur Yuval Goren de l'Université Ben-Gurion a commencé des tests de l'empreinte du sceau. La procédure était intense. Le professeur Goren « a suivi un protocole qu'il avait forgé au cours de la dernière décennie, qui comprend une série de tests se chevauchant, provenant de diverses disciplines scientifiques ». Puis en décembre, après cinq ans de tests scrupuleux, il a été annoncé que la bulle était authentique. Les médias en Israël et dans le monde ont publié de nombreux articles sur cette découverte.

Ce merveilleux artefact donne vie au roi Jéroboam II. Mais cela donne aussi vie à Amos 7 et 2 Rois 14, deux prophéties au sujet d’un Jéroboam II du temps de la fin !

Je ne pense pas que le moment choisi pour cette annonce soit une coïncidence.

La bulle de forme ovale est petite. Elle mesure environ 19 millimètres (3/4 de pouce) de hauteur et 23 millimètres (1 pouce) de largeur. Bien que minuscule, elle contient un message puissant !

Sur le devant se trouve l'image d'un lion rugissant debout avec la queue relevée. Au-dessus du lion se trouve une inscription paléohébraïque qui dit : « l’Shema eved Yerov’am », ce qui signifie « appartenant à Shema, le serviteur / ministre de Jéroboam ». Cette bulle n’appartenait pas personnellement au roi Jéroboam ; elle appartenait à un serviteur, ou ministre, qui travaillait avec le roi.

Le mot Shema est utilisé plusieurs fois dans la Bible. Cela signifie entendre ou écouter. C'est le mot dans Deutéronome 6 : 4, où Dieu dit : « Écoute, Israël !… » Le mot est utilisé 10 fois dans le livre d'Amos, y compris au chapitre 7. « Écoute maintenant la parole de l’Éternel… » (verset 16). Pensez-vous que Dieu essaie de nous dire quelque chose avec cette bulle ? Je le crois.

L'utilisation du lion s'accorde également bien avec le récit biblique. Le livre d'Amos, écrit à l'époque du roi Jéroboam II, mentionne cinq fois le mot lion. Pour un livre aussi court, c'est beaucoup. Entre ce sceau et les écrits d'Amos, il est clair que le symbole du lion avait une grande signification pour Israël sous Jéroboam II.

Pour beaucoup de ses partisans, et il y en a des dizaines de millions, Donald Trump possède les qualités d'un lion. L'année dernière, l'un de ces supporteurs a publié sur Twitter une photo du président projetant l'ombre d'un lion. (De façon remarquable, la forme de l'image était similaire à celle inscrite sur le sceau de Jéroboam.) Le message faisait l’éloge de M. Trump comme ayant « le courage d'un lion ».

Il est difficile de ne pas être d'accord avec cette évaluation. Au cours des quatre dernières années, et certainement ces derniers mois, M. Trump s'est battu avec le courage et l'esprit d'un lion. C’est une qualité admirable dont nous avons tous besoin en ce moment.

Lorsque de telles bulles sont découvertes, elles ne reçoivent pas suffisamment d’attention, surtout en dehors d’Israël. Malheureusement, la nouvelle de cette découverte a été dépassée par la folie entourant les élections américaines. Mais la découverte du sceau de Jéroboam II est véritablement spéciale, et sa découverte a beaucoup de sens pour notre époque. Cette bulle porte un message d'une immense espérance—un message dont le monde a désespérément besoin !

Avec cette bulle, je crois que Dieu encourage ceux qui croient vraiment à la Bible à s'accrocher à Sa prophétie dans Amos 7. Les gens qui comprennent Amos 7 et reconnaissent Donald Trump comme le Jéroboam de la fin des temps ont été encouragés et excités par cette nouvelle. Dieu veut que nous voyions ce qu'Il fait avec Jéroboam et avec Son peuple en ce moment.

Comme M. Trump, le roi Jéroboam II n'était pas un homme juste. Pourtant, Dieu l'a utilisé pour sauver Israël pour un certain temps. 2 Rois 14 dit : « Car l'Éternel vit l'affliction d'Israël à son comble et l'extrémité à laquelle se trouvaient réduits esclaves et hommes libres, sans qu'il y eût personne pour venir au secours d'Israël. Or l'Éternel n'avait point résolu d'effacer le nom d'Israël de dessous les cieux, et il les délivra par Jéroboam, fils de Joas » (versets 26-27).

Autrefois, le royaume d'Israël était dans une affliction amère—au bord de l'effondrement—lorsque Jéroboam II est arrivé sur la scène. On pourrait dire la même chose de l'Amérique (et du reste des nations modernes descendant de l'Israël biblique) aujourd'hui : elle est dans une affliction amère ! Si la gauche radicale réussit, l'Amérique, la Grande-Bretagne et l'État d'Israël seront fondamentalement transformés.

Les Israéliens doivent prendre cela personnellement. Joe Biden et ses partisans ne soutiennent pas Israël dans la même mesure que Donald Trump. M. Biden travaille déjà à défaire bon nombre des réalisations de M. Trump au Moyen-Orient, qui ont toutes profité à Israël. M. Biden va sans aucun doute soutenir l’Iran et ses aspirations haineuses, et réinstaurera presque certainement les vues et les politiques de Barack Obama dans la région.

Maintenant que la gauche radicale a le contrôle, « l’affliction » va s’empirer rapidement !

Ces forces qui attaquent l'Amérique aujourd'hui sont terriblement destructrices—et les pires d'entre elles se trouvent à l'intérieur de la nation. Elles veulent détruire l'Amérique traditionnelle, en particulier son héritage judéo-chrétien et son histoire avec Dieu. C’est le but de « l’État profond » ; c’est la raison d’être d’Antifa et Black Lives Matter (la vie des noirs compte) ; cela explique les attaques contre la Constitution ; c’est pourquoi il y eut la destruction des statues et des sites patrimoniaux ; c’est l’objectif de l’effort de la réécriture de l’histoire. Il s’agit d’une tentative « d’effacer le nom d’Israël de dessous les cieux ».

Est-ce que quelqu'un qui regarde les événements à Washington, D.C., entre le 4 novembre et le 20 janvier, peut nier que l'Amérique souffre d'une « affliction amère » ?

Amos 7 : 8 dit : « L’Éternel me dit : Que vois-tu, Amos ? Je répondis : un niveau. Et le Seigneur dit : Je mettrai le niveau au milieu de mon peuple d'Israël, je ne lui pardonnerai plus. » C'est Dieu qui parle ! Il a averti ces nations à plusieurs reprises essayant de les réveiller, mais elles ont ignoré ces avertissements.

Donc, ici dans Amos 7, Il dit : Je vais avertir ces gens une dernière fois !

Et remarquez : Cet avertissement final se produit pendant le temps d’un Jéroboam du temps de la fin. « Les hauts lieux d'Isaac seront ravagés ; les sanctuaires d'Israël seront détruits, et je me lèverai contre la maison de Jéroboam avec l'épée » (verset 9). Lorsque Dieu dit : « Je ne lui pardonnerai plus », Il parle du temps de Jéroboam.

En dépit de ce que pratiquement tout le monde croit, le travail de M. Trump n’est pas encore terminé. Depuis l'élection du 3 novembre, il rugit comme un lion. C'est le message que Dieu veut que nous tirions de la bulle de Jéroboam : Dieu n’a pas fini d’utiliser M. Trump ! Malgré toutes les apparences physiques, sachez que Dieu dirige tout !

Dans Amos 3, Dieu dit : « Car le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.  Le lion rugit : qui ne serait effrayé ? Le Seigneur, l'Éternel, parle : qui ne prophétiserait ? » (versets 7-8).

C'est un message prophétique que le monde entier a besoin d'entendre ! Avec la découverte de cette bulle, Dieu soutien ce message délivré par Son peuple. C’est certainement une découverte encourageante en ce moment, et cela montre la main de Dieu dans les événements mondiaux.

2020 a été une année difficile. Et la Bible dit que les conditions du monde vont s’aggraver. Le prophète Daniel nous avertit que le peuple d'Israël (l’Amérique et la Grande-Bretagne) et le peuple de Juda (les Juifs) se dirigent vers une époque de destruction « telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque » (Daniel 12 : 1). La prophétie d'Amos 7 se termine avec la chute de l'Amérique (ainsi que de l'État juif) dans une terrible calamité et d'horribles souffrances.

Ce sont des prophéties urgentes et qui donnent à réfléchir, mais elles sont également extrêmement radieuses et pleines d'espoir. N'oubliez jamais ce qui se passe réellement dans Amos 7 : Dieu livre un dernier avertissement ! Il est tellement aimant et miséricordieux et compatissant ! Et Il donne aux gens une dernière occasion de se repentir, de changer leur comportement, d'arrêter de pécher, et de revenir à Lui !

Donald Trump va revenir. Lorsqu’il le fera, beaucoup de gens, en particulier les Juifs, seront ravis. Mais lorsque cela arrive, nous devons nous souvenir d'Amos 7 et 2 Rois 14. C’est Dieu qui sera derrière M. Trump et ce qu'il accomplira !

Aucun politicien ne peut sauver l'Amérique ou Israël. Le sauveur ultime sera le véritable « lion de Juda » (Genèse 49 : 9-12)—le Messie. Entendez-vous ce lion rugir ? Ceci n'est que le début. Qui ne peut que prophétiser ?

Avec l'aide éditoriale de Brad Macdonald

Tb Ad Fr