Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

191225 lgbt%20parade gettyimages 1165887503%20copy flt

GETTY IMAGES

Le talent de la gauche pour intégrer l’immoralité

Desmond Napoles est un artiste de drag, mannequin et acteur. Il se produit lors de défilés lesbienne-gay-bisexuels-transgenres-queer, sur des scènes et sur des podiums de défilés de mode à travers les États-Unis. Il se fait appeler «  Desmond is Amazing  » [ Desmond est incroyable ]. Il est âgé de 12 ans.

Une vidéo de cet enfant a été publiée sur YouTube il y a environ un an. Il a été « aimé » par 2,700 spectateurs et « détesté » par 48,000 spectateurs. À un ratio de 18 : 1, les gens n'aiment pas voir un enfant se transformer en déviant sexuel.

Pourtant, savez-vous qui a posté cette vidéo particulière ? Good Morning America, l'émission de télévision matinale la plus populaire dans le plus grand marché télévisé sur la Terre. Et ils ont présenté cela non seulement comme si c'était normal, mais comme si c'était héroïque. Alors que Desmond se pavanait, le public a applaudi bruyamment, souriant jusqu'aux oreilles. Il fut accepté par des animateurs flatteurs, presque émerveillés. À la fin du segment, Desmond était entouré sur scène par des drag queens adultes.

Le dégoût de l’américain moyen pour une chose si horrible qui arrive à un enfant n’a pas été reflété lors de l’émission. Good Morning America a fait en sorte que l'histoire de la drag queen prépubère, alors âgée de 11 ans et s'habillant comme une prostituée, semble louable, et certainement normal et acceptable.

Cela révèle plus que l’énorme fossé entre les élites libérales des médias et l’être humain moyen. Quelque chose de bien plus sinistre est à l'œuvre.

Combien de ces 4 millions de téléspectateurs de l’émission ont réagi avec aversion à ce qu'ils voyaient, mais ont vu leurs animateurs préférés et d'autres dans le studio déborder d'adoration—et puis se sont questionnée eux-mêmes ? Peut-être que « Desmond Is Amazing » est normal ? Peut-être que ce n'est pas aussi mauvais que je pense ? Peut-être que je suis celui qui a tort d'être dégoûté ?

Ce segment intégrait le mal. Son intention évidente était de présenter comme normal et bon quelque chose que la grande majorité des gens croient toujours comme étant déviant et erroné. Cela a transformé le mal en bien, et le bien en mal.

La gauche radicale fait ça tout le temps.

Nous vivons une campagne mondiale pour rendre normal la perversion des genres. Les médias du divertissement, de l'information et de la publicité regorgent d'homosexuels, de bisexuels, de transgenres et d'autres déviations sexuelles. On a l'impression que des millions de personnes moyennes font des expériences avec leur sexualité ou leur genre, et que des millions d'autres n'ont aucun problème avec le transgénérisme et la fluidité du genre.

En fait, seulement 0,6 pour cent des adultes américains s'identifient comme transgenres. Les chiffres sont à peu près les mêmes dans d'autres pays.

Dans l’intégration du mal, l’une des plus grandes réussites de la gauche est l’homosexualité. Dans notre société, le débat sur l'homosexualité est terminé. Il est considéré comme tout à fait normal à la fois par la gauche et la droite. À en juger par l'influence des homosexuels sur la culture occidentale, vous pouvez supposer que de nombreuses personnes moyenne sont homosexuelles. Plus de 10 pour cent des personnages de la télévision sont LGBTQ—mais l'Alliance contre la diffamation des gays et lesbiennes souhaite que ce chiffre grimpe à 20 pour cent d'ici 2025.

En fait, même avec la stigmatisation négative disparue, seulement 4,5 pour cent des adultes américains s'identifient comme homosexuels.

Ce n'est pas de la bigoterie ou de la haine. C'est un fait. Les personnes transgenres et confuses des genres, et même les homosexuels, font partie d'une petite, et dans certains cas, d’une minuscule minorité. Pourtant, ces groupes ont une présence puissante et une influence incroyable dans la société. Comment cela est-il arrivé à en être ainsi ?

La gauche radicale a connu un succès incroyable à normaliser les croyances les plus extrêmes !

Cette intégration des points de vue et des opinions des minorités se produit quotidiennement sur toutes sortes de questions, notamment le changement climatique, l'inégalité entre les sexes et le féminisme. Vous le voyez même dans des questions politiques, comme la présidence de Donald Trump ou le Brexit. Les personnalités des médias donnent l'impression que l'écrasante majorité de la population pense que Donald Trump devrait être destitué, ou que la Grande-Bretagne devrait rester dans l'Union européenne. Ils donnent l'impression que les partisans de Trump et les Brexitaires font partie d'une petite minorité de bigots radicaux d'extrême droite. En fait, 63 millions de personnes ont voté pour Donald Trump, et une nette majorité des Britanniques ont voté pour quitter l'UE—et veulent toujours quitter l'UE aujourd'hui.

Un seul esprit peut concevoir une stratégie aussi sinistre. Un seul être peut persuader les gens de transformer le mal en bien et le bien en mal. La Bible révèle clairement la présence d'un diable. Apocalypse 12 : 9 dit qu'il y a un diable « qui séduit toute la Terre ». Jésus-Christ a appelé le diable « menteur et le père du mensonge » (Jean 8 : 44).

Les passages bibliques d’Ésaïe 14 et d’Ézéchiel 28, entre autres, montrent que Satan a utilisé cette stratégie d'intégration du mal depuis le tout début. Il a vendu la rébellion, l'immoralité et l'anarchie comme étant juste et bon.

Lorsque des forces très puissantes et très influentes, y compris le prince de la puissance de l'air lui-même (Éphésiens 2 : 2), injectent d'énormes quantités de mal dans le courant dominant, que devez-vous faire ? L'apôtre Paul donne la réponse dans 2 Thessaloniciens 2 : « Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre » (verset 15).

Pour éviter la tromperie, accrochez-vous à la vérité. Défendez la loi. Attachez de l’importance aux traditions. Construisez votre vie autour de la connaissance de Dieu. Aimez-la de tout votre être. Que la Parole de Dieu soit la norme par laquelle vous mesurez toute vérité. Ne laissez pas votre boussole morale être émue par les élites, par la foule ou par la fausse foule. Fiez-vous à la puissance de Dieu.

Dans un monde à l'envers, c'est le seul moyen.

Tb Ad Fr