Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Lin yu xin 43864 unsplash

Lin Yu Xin/unsplash.com

Le véritable scandale du Vatican

L’Église catholique romaine est embourbée dans un scandale lié à la pédophilie dans plusieurs pays. Cependant, il y a un scandale bien pire dans cette Église dont nous devrions tous être profondément préoccupés. La plupart des médias n’en parlent même pas.

Certains croient que nous sommes, par moments, trop critiques vis-à-vis de l’Église catholique. Permettez-moi de dire ceci très clairement: Nous croyons que Dieu va sauver la plupart des catholiques et la plupart des membres d’autres religions. Mais Dieu va le faire avec Sa propre chronologie. Cela est facilement démontrable à partir de la Bible.

Voici un rapport accablant, et très dérangeant, de Allan Hall dans Mail Online, du 12 mars: «L’Allemagne se bat pour conserver les fichiers scellés qui détaillent la vie de Adolf Eichmann avant sa capture par des agents du Mossad, et son jugement pour crimes de guerre, en Israël.

«Des documents sur l’évasion, hors d’Europe, de l’organisateur en chef de la logistique pour l’Holocauste, et son exil de 15 ans, en Argentine, sont actuellement maintenus secrets pour une durée de 50 ans.

«Mais les militants qui contestent la règle disent que les fichiers Eichmann pourraient démontrer que des OFFICIELS ALLEMANDS ET DU VATICAN étaient complices de son évasion et de sa liberté.

«La levée du secret est réclamée dans une affaire judiciaire de référence contre le bnd, le service des renseignements intérieurs allemand, qui veut que les 4 500 pages de documents sur Adolf Eichmann restent hors du domaine public.

«On allègue que les agences des renseignements de notre pays seront ‘découragées’ pour un futur partage de données, s’ils sont révélés.

«Les critiques pensent que c’est un écran de fumée destiné à éviter l’embarras officiel à la fois à Berlin et au Vatican.

«Il y a des documents selon lesquels l’évêque allemand, Alois Hudal à Rome, dirigeait des ‘filières d’évasion’ dans l’après-guerre, procurant des passeports à des nazis recherchés pour leur permettre d’échapper à la justice.

«Franz Stangl, commandant du camp d’extermination de Treblinka, a admis à l’expert britannique en connaissance des nazis, Gitta Sereny, que Hudal l’a aidé à s’enfuir après la défaite de l’Allemagne, en 1945.

«Eichmann s’est également échappé. Il était le dernier ‘secrétaire du meurtre’ du IIIe Reich qui, en tant que chef du département IVb4 des SS de Berlin, était responsable des trains qui transportaient des millions de gens vers la mort, dans des centres d’extermination dans la Pologne occupée.

«Après la guerre, il a été capturé mais s’est enfui alors qu’il était gardé par les Alliés…

«Pendant 15 ans il a vécu, parfois sous son propre nom, en Argentine, élevant sa famille tout en travaillant dans une usine d’automobiles VW.

«En 1960, se fondant sur un renseignement, une équipe du Mossad a été envoyée à Buenos Aires avec l’ordre de l’enlever et le ramener en Israël pour qu’il soit jugé.

«Il a été saisi, a été jugé, déclaré coupable et pendu le 31 mai 1962.

«Or, le Tribunal administratif fédéral de Leipzig, en Allemagne, étudie les dossiers au sujet de sa fuite hors d’Europe et de sa vie en Argentine, pour décider s’ils doivent être rendus publics...

«Mais les critiques croient que ce que les fichiers révèlent vraiment sont les niveaux d’aide, les niveaux de secours et le fait que les yeux ont été fermés vis-à-vis des fugitifs nazis issus des rangs des fonctionnaires de l’Allemagne vaincue, ainsi que les détails de l’aide du Vatican aux criminels de guerre comme Eichmann...

«Il est bien connu que l’ambassade d’Allemagne à Buenos Aires a délivré des passeports allemands à Eichmann et sa famille sous leur vrai nom quand ils en faisaient la demande.

«Il en a été de même pour le Dr Josef Mengele, le tristement célèbre médecin du camp d’extermination d’Auschwitz».

Si vous voulez savoir qui sont l’Allemagne, l’Amérique et la Grande-Bretagne selon la prophétie biblique, faites la demande de notre livre Les Anglo-Saxons selon la prophétie. Toute notre littérature est gratuite.

Les filières d’évasion

Les lecteurs de la Trompette savent bien que, en décembre 1991, l’Allemagne a décidé de reconnaître les républiques séparatistes yougoslaves de la Slovénie et de la Croatie, malgré une forte opposition de l’UE, des États-Unis et des Nations unies—et malgré le fait que cette action ressuscitait les souvenirs désagréables du passé fasciste de l’Allemagne.

Une semaine plus tard, le Vatican a également reconnu la Croatie.

L’UE a fini par reconnaître les deux États un mois plus tard. L’ONU a également fait marche arrière face à une confrontation directe avec l’Allemagne. Et les États-Unis—qui, dans un premier temps avaient accusé les Allemands d’avoir provoqué la guerre civile en Yougoslavie par la reconnaissance des deux États séparatistes—ont finalement fait volte-face allant jusqu’à SOUTENIR militairement la décision de l’Allemagne!

Dans leur livre Unholy Trinity [La Trinité non sainte], Mark Aarons et John Loftus nous donnent de fortes raisons de craindre l’Allemagne et le Vatican.

Mark Aarons est un journaliste primé pour ses investigations internationales, et auteur de plusieurs ouvrages sur des questions liées à l’information. Basé en Australie, il a dénoncé les criminels de guerre dans ce pays, et a entraîné des changements dans la loi fédérale australienne. John Loftus, auteur de quatre livres d’histoire sur le renseignement, est l’ancien procureur en chef de l’Unité des crimes de guerre nazis du Département de la Justice américain. En tant que tel, il avait autrefois les plus hautes autorisations officielles, au monde, accordées par les services de sécurité.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Serbes, selon ces auteurs bien informés, ont été massacrés par les Croates utilisant des méthodes médiévales. «Des yeux avaient été arrachés, écrivent-ils, des membres coupés, les intestins et d’autres organes internes enlevés sur des vivants. Certains ont été abattus comme des bêtes, la gorge tranchée d’une oreille à l’autre avec des couteaux spéciaux. D’autres sont morts, tués par des coups de masses sur la tête. Beaucoup d’autres étaient tout simplement brûlés vifs.»

Beaucoup plus inquiétant, cependant, est la «relation spéciale» qui existait entre le pape et la Croatie à un moment où les fascistes croates massacraient les Serbes. M. Aarons et J. Loftus disent que les atrocités avaient déjà cours lorsque le pape Pie xii a rencontré Ante Pavelic, chef de la Croatie, en avril 1941.

Le pape a accepté de rencontrer A. Pavelic de nouveau en mai 1943, date à laquelle les atrocités nazies contre les Serbes existaient sans conteste possible. (Un journaliste italien a interviewé A. Pavelic chez lui, et a été choqué d’y trouver un grand bol rempli d’yeux de Serbes que le fasciste collectionnait.) Pourtant, selon Unholy Trinity, «Pie, lui-même, a promis de redonner sa bénédiction personnelle à Pavelic. À CE MOMENT-LÀ, LE SAINT-SIÈGE POSSÉDAIT DE NOMBREUSES PREUVES DES ATROCITÉS COMMISES PAR SON RÉGIME».

Toute personne sensée devrait se demander pourquoi les officiels les plus élevés de l’Église catholique, y compris le pape, s’étaient associés avec les fascistes croates et les avaient même protégés.

Les liens du Vatican avec cette sordide histoire vont au-delà d’une simple bénédiction par le pape. Le Vatican, en fait, a contribué à faire sortir clandestinement maintes des pires criminels de notre ère! «Pour les nazis en fuite, tous les chemins menaient à Rome», écrivent M. Aarons et J. Loftus.

Des ministres de haut rang, des fonctionnaires, Ante Pavelic lui-même, avec l’aide des filières d’évasion du Vatican, ont pu disparaître dans la nature, ont confirmé des sources de renseignements. À l’époque, le Vatican qualifiait ces évadés de «réfugiés». Mais c’étaient des fascistes croates qui aidaient le régime de Hitler!

Rappelez-vous, tout cela s’est passé à la fin de la Seconde Guerre mondiale!

Des documents prouvent que le pape Pie XII était de loin le plus grand passeur de clandestins nazis à la fin de la Seconde Guerre mondiale! En dépit de cette histoire ignoble, le pape Pie xii est déjà en voie d’être canonisé par le pape Benoît xvi! Ce n’est pas exactement un acte de repentance! Et un autre homme qui plus tard est devenu pape, Giovanni Montini, a également été profondément impliqué dans ce crime contre l’humanité!

Qu’en sera-t-il si l’Allemagne tourne sa colère contre l’Amérique, en tout premier lieu, la prochaine fois? C’est précisément ce que les nazis clandestins d’après-deuxième guerre mondiale se sont juré de faire!

Ils savent que les États-Unis ont produit en masse la plupart des armements qui les ont battus lors des Première et Deuxième Guerres mondiales.

Nous ne pouvons nous permettre de prendre cela à la légère.

Ces faits choquants révèlent que le Vatican était très impliqué avec les Allemands dans la Seconde Guerre mondiale. Il n’y a tout simplement pas d’autre explication. Mais la plupart des gens continuent à ignorer la vérité—à leur grand péril!

M. Aarons et J. Loftus comprennent l’histoire importante entre la Croatie et la papauté, qui remonte à 700 ap. J.-C. L’Église catholique a été impliquée dans des assassinats en masse depuis 554 ap. J.-C., lorsque le premier Saint Empire romain a commencé. Cette église a plus à cacher—ou a plus matière à se repentir—que toute autre institution dans l’histoire du monde!

C’est principalement l’Allemagne et le Vatican qui ont commencé la guerre en Yougoslavie. C’est le prétendu Saint Empire romain en action! Ce pouvoir doit être craint mille fois plus que les Serbes. Mais le monde court follement vers la catastrophe parce que les hommes refusent d’affronter la vérité.

Pourquoi ne voyons-nous pas l’Allemagne et le Vatican qui sont en train de renouveler leurs liens de la Deuxième Guerre mondiale? Cette histoire remonte à Charlemagne et au-delà. Aucune autre machine de guerre n’a versé plus de sang!

Pourquoi une Église, qui est censée enseigner l’amour de Dieu, s’allie-t-elle, à nouveau, avec la Croatie et l’Allemagne, compte tenu de leurs odieux crimes nazis? Une Église ou un État repentants ne feraient-ils pas exactement l’inverse? À moins qu’ils ne planifient un avenir quelque peu analogue au rêve de Adolf Hitler!

Margaret Thatcher était le seul politicien de haut rang, dans la dernière génération, qui était à même de parler du «problème allemand» dans l’Europe moderne. Elle seule avait l’intelligence et le courage de le faire! Cela lui a sans doute coûté son poste.

Aucun homme politique d’aujourd’hui n’a encore eu le courage de parler du problème du Vatican. Cette faiblesse ne peut conduire qu’à un désastre sanglant.

Au moment de la séparation de la Croatie, le président Franjo Tudjman a refusé d’admettre une quelconque faute de la part de la Croatie lors des massacres nazis de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, l’Allemagne et le Vatican ont encore défié le monde, et ont commencé une guerre civile pour reconnaître cette nation catholique! Est-ce là un signe que l’une ou l’autre de ces entités se soit repentie de ses péchés de la Seconde Guerre mondiale? Et si elles ne se sont pas repenties, qu’est-ce que cela laisse présager pour notre avenir?

Ce n’est là que le petit commencement du Saint Empire romain ressuscité avec son passé sanglant et son avenir encore plus sanglant. Cependant, il est politiquement incorrect de critiquer le Vatican ou l’Allemagne sur le fait qu’ils sont dans la suite de leur passé horrible. Cela exige du courage que nos politiciens et chefs religieux d’aujourd’hui n’ont pas.

Toutes ces informations peuvent être obtenues à partir des propres archives du Vatican!

Les filières d’évasion DÉMONTRENT à quel point le Vatican a collaboré avec les nazis—peut-être le plus barbare, le plus cruel et le plus sauvage des gouvernements de la Terre!

Pourtant l’Église catholique est pardonnée—par les hommes. Non seulement cette fois-ci, mais aussi tout au long de l’histoire sanguinaire du Saint Empire romain.

Le monde a connu six têtes de cet empire violent et sanguinaire, composé essentiellement de l’Allemagne et du Vatican. Maintenant la septième et dernière tête est sur la scène. L’histoire du Vatican et des nazis n’est qu’un aperçu prophétique horrible de ce qui est sur le point de se reproduire! Et très bientôt! (Faites la demande de notre brochure L’Allemagne et le Saint Empire romain.)

La septième tête va être l’empire le plus brutal et le plus cruel de tous. Il va causer les pires souffrances jamais connues sur Terre—éclipsant de loin celles de la Seconde Guerre mondiale.

Le véritable scandale du Vatican gravite autour des filières d’évasion de la sixième tête du Saint Empire romain—l’Allemagne et le Vatican lors de la Seconde Guerre mondiale. Ces deux entités ont suivi la même philosophie brutale dans toutes les têtes du Saint Empire romain. N’importe quel bon livre d’histoire vous le dira.

Mais voici la meilleure nouvelle possible que vous pourriez jamais recevoir: Cette septième et dernière tête du Saint Empire romain va ouvrir la voie à la Seconde venue de Jésus-Christ qui portera paix et grande joie à ce monde! Beaucoup de prophéties bibliques révèlent cette vérité. Lorsque le Christ était sur cette terre, Il a prédit qu’Il devrait revenir, sinon personne ne serait sauvé! (Matthieu 24:22).

Ce grand événement fracassera la septième et dernière tête du Saint Empire romain, pour toujours!

Si ces sept têtes prophétisées du Saint Empire romain sont apparues—et cela a été le cas—alors cela sera le cas pour la Seconde venue prophétisée de Jésus-Christ.

La parole de Dieu n’a jamais failli. Elle ne peut faillir. Savoir cela devrait nous remplir d’un réel espoir.

De manière évidente, Dieu doit ressusciter la plupart de ces milliards de personnes qui ont vécu dans le passé pour leur enseigner cette vérité incroyable. Cela aussi est prophétisé.

La dernière chose la plus choquante, aujourd’hui, ne porte pas sur les «filières d’évasion». Le plus choquant, c’est de savoir comment les gens sont crédules au sujet de l’Allemagne et du Vatican!

Les Américains, les peuples britanniques et la nation juive vont apprendre la vérité par ce que je suis en train d’écrire, ou en étant victimes du Saint Empire romain. Nous enseignons ce message depuis plus de 70 ans. La véritable Église de Dieu met en garde contre le Saint Empire romain depuis environ 1 500 ans!

Par des mots ou par des événements, Dieu va sortir les hommes de leur coma spirituel! 

Tb Ad Fr