Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

170818 barcelona gettyimages 834913298

PASCAL GUYOT/AFP/Getty Images

Les attaques terroristes en Espagne secouent l'Europe

Les récentes attaques de véhicules tuent 14 et blessent plus de 100.

La police espagnole est en état d’alerte élevé après que deux attaques de véhicules dans les 12 heures ont tué plus d'une douzaine de personnes et blessé plus de 100 autres.

À 17 heures, jeudi, une fourgonnette fonça à travers des foules de touristes et de résidents du boulevard populaire Las Ramblas de Barcelone, tuant 13 personnes et blessant plus de 100. Un témoin a rapporté que le conducteur a conduit dans un zig-zag pour frapper le plus grand nombre de personnes que possible avant de fuir la scène à pied.

Vendredi, vers 1 heure, cinq prétendus terroristes ont mené une deuxième attaque à Cambrils, une ville balnéaire populaire à environ 75 miles au sud de Barcelone. Les hommes ont conduit une voiture dans des foules de personnes, blessant sept avant que la voiture a capoté. Les policiers ont ensuite tiré sur les cinq hommes, qui portaient ce qui semblait être des ceintures de suicides explosives. Une femme blessée dans l'attaque est décédée depuis.

La police espagnole dit que les deux attaques sont reliées, possiblement menées par une seule cellule terroriste. À travers son agence de presse Amaq, l'État islamique a rapidement affirmé que les terroristes de Barcelone étaient des « soldats de l'État islamique ».

À Berlin, à Londres, à Stockholm, à Paris et maintenant en Espagne, les terroristes ont eu recours à des véhicules militarisés. Ces attaques ne sont pas nouvelles, malgré la tentative du lecteur de nouvelles Wolf Blitzer de CNN de relier l'attaque de Barcelone aux événements de samedi dernier à Charlottesville, en Virginie.

En novembre de l'année dernière, le magazine en ligne parrainé par l'État islamique, Rumiyah, a encouragé ses partisans à envisager d'utiliser des véhicules pour faucher les « infidèles ». Les véhicules sont faciles à obtenir et peuvent causer un carnage terrible, même plus qu'une attaque de couteau ou un gilet de suicide. L'article a montré comment utiliser les camions « d'une manière préméditée » pour infliger « un grand nombre de victimes ».

Les Européens sont préoccupés par la menace croissante de la terreur islamique. Ils s'inquiètent également de la hausse de l'immigration. Il a été rapporté que deux des suspects sont marocains. Il n'est pas encore clair si ces attaques ont été lancées par des migrants récents, mais beaucoup d'autres attaques en Europe l’ont été.

La veille de l'attaque, l'Institut Gatestone a rapporté que l'Espagne est sur le point de remplacer la Grèce en tant que la deuxième plus grande porte d'entrée pour les migrants entrant en Europe par voie maritime. Selon l'Organisation internationale pour les migrations, trois fois plus de migrants illégaux ont atteint l'Espagne de janvier à juillet 2017, que toute l’année 2016. La crise des migrants en Europe est hors de contrôle et les dirigeants européens n'ont pas de solutions.

Cette dernière attaque est juste un de plus dans une série d'événements qui amène les Européens à remettre en question leur leadership actuel. Malgré tant de ces attaques de véhicules, aucun leader européen n'a réellement fait quoi que ce soit. Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a déclaré que le terrorisme est « le problème principal de l'Europe en ce moment ».

Comme l'a souligné la Trompette en mars 2016, « La crise des migrants crée le désir pour un leader fort ». Ce magazine a averti depuis des années que les problèmes croissants de l'Europe conduiront à la montée d'un homme fort—d’un dirigeant qui en fait a été prophétisé il y a des milliers d’années dans la Bible (Daniel 8). Comme l'a écrit le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, dans l'édition de novembre 2015 : « Maintenant, la crise des réfugiés en Europe apporte cette question à l'avant-garde, une question qu’Herbert W. Armstrong a d’abord demandée il y a plus de 80 ans : Qui sera l'homme fort de l'Europe? L'Europe a clairement besoin d'un dirigeant avec vision, un chef capable de faire face à ces problèmes épiques ».

Avec le terrorisme qui augmente de plus en plus et la crise des migrants qui continue sans fin en vue, l'Europe commence à crier pour un tel chef. Chaque nouvelle attaque élèvera ce cri de plus en plus fort. 

No Fr