Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Riots

Kerem Yucal/AFP/Getty Images

Les émeutes raciales ont été prophétisées !

Beaucoup d’Américains sont choqués de l’anarchie au sein de nos grandes villes. Mais Dieu nous a prévenus que cela se produirait.

Où ces émeutes en Amérique nous mènent-elles ? Si vous regardez la prophétie biblique, Dieu donne une réponse claire. Il précise aussi qu’il y a une solution, et ce qu’est cette solution !

Les gens se révoltent pour protester contre la mort de George Floyd. L’officier dont le genou était sur le cou de Floyd a été accusé de meurtre, et si tout est comme il le semble, il devrait être condamné. Ce qu’il a fait est un péché terrible. Si Dieu régnait sur la Terre, je suis sûr qu’il serait mis à mort.

Mais beaucoup de gens n’ont pas confiance dans notre système de justice pour traiter de telles questions, et ils ont recours à la violence. Beaucoup de colère est dirigée directement contre les policiers, et des gens les attaquent. Quatre policiers ont été abattus à Saint-Louis. Un policier à Las Vegas a reçu une balle dans la tête, et lutte contre la mort. Un chef de police à la retraite qui travaillait comme agent de sécurité a été tué. D’autres policiers sont morts également. À travers le pays cette année, plus de 100 policiers ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions. Les policiers—blancs ou noirs—sont-ils donc traités équitablement ? Ils font un travail terriblement difficile, et ils nous protègent du chaos et de l’anarchie.

Certains ont comparé notre situation à une guerre civile. Il semble certain que nous nous dirigions dans cette direction.

Abraham Lincoln dirigea la nation pendant la guerre civile, terriblement sanglante. Il comprit à partir d’une pénible expérience, le principe biblique selon lequel « une nation divisée contre elle-même ne peut subsister ».

Lincoln expliqua très directement aux Américains la raison de cette tragédie : « Nous avons oublié Dieu ! » 

Pendant cette période terrible, les Américains avaient un certain degré de repentance. Comme nous l’avons dit pendant de nombreuses années, l’esclavage était un des plus grands péchés jamais commis par une nation. Beaucoup le savaient. Lincoln le savait. Il libéra les esclaves. Mais les problèmes raciaux persistent.

Le président Lincoln souligna le véritable péché de la nation. Le problème était spirituel : Nous avons oublié Dieu ! S’il avait raison à propos des Américains, à l’époque, à quel point est-ce pire maintenant ?

Introduire Dieu vous donne la clarté ! Étudier dans Sa Parole vous donne la solution ! Je l’ai fait pendant de nombreuses années, jour après jour, et je sais que c’est vrai !

Beaucoup d’Américains se considèrent comme religieux, mais ils ne connaissent pas leur Bible, et ils ne connaissent vraiment pas Dieu ! Certains prient, mais si nos prières ne sont pas exaucées, c’est un indicateur important que nous devons apprendre à beaucoup mieux connaître le vrai Dieu !

‘Une ville en flammes sur une colline’

Le livre d’Ésaïe est une prophétie pour le temps de la fin (Ésaïe 30 : 8). Il est pour les descendants de l’ancien Israël, qui comprennent aujourd’hui les États-Unis, la Grande-Bretagne et plusieurs autres nations modernes.

Voici une de ces prophéties spécifiques : « Votre pays est dévasté, vos villes sont consumées par le feu, des étrangers dévorent vos campagnes sous vos yeux, ils ravagent et détruisent, comme des barbares ». (Ésaïe 1 : 7). Dieu dit que si nous ne l’introduisons pas dans le tableau, nos problèmes ne feront qu’empirer encore !

Aucun des deux côtés ne va gagner la guerre civile qui arrive. Les gens des deux côtés peuvent penser qu’ils vont gagner, mais ce ne sera pas le cas !

Dieu se servira de cette terrible destruction pour nous punir pour l’avoir abandonné, et pour nos péchés. Plus de 100 prophéties bibliques le disent, et nous les proclamons depuis plus de 74 ans.

Regardez ce qu’est devenue l’Amérique aujourd’hui ! Un journaliste britannique a déclaré brutalement que les récents événements ont « exposé l’Amérique comme un État en déroute... L’idée, qu’elle pourrait être considérée comme un modèle de gouvernance viable à suivre, est maintenant manifestement absurde ! Alors que je tape ce texte, les troupes sont déployées dans les rues des villes à travers le pays, leurs véhicules tout terrain encore aux couleurs sable du désert, tandis que des pillards brisent, brûlent et pillent les commerces... Il est certainement impossible de voir les États-Unis, à ce stade, autrement qu’une ville en flammes sur une colline, ce qui évoque seulement le désir pour notre propre société d’éviter son sort » (Aris Roussinos, UnHerd, 1er juin).

C’est triste, mais c’est vrai ! Nos fondateurs voulaient faire de l’Amérique une ville brillante sur une colline—mais nous sommes devenus une ville en flammes sur une colline devant le monde entier !

En 1992, des policiers de Los Angeles ont battu un homme noir, Rodney King, lors d’une arrestation, mais ils furent ensuite acquittés. Des émeutes importantes éclatèrent, et plus de 2 300 personnes furent blessées et 63 furent tuées. À l’époque, j’ai écrit : « À mesure que l’économie s’aggrave, les émeutiers vont incendier de plus en plus parce que la colère de Dieu est sur nous ! Et Dieu est bien plus furieux envers le peuple blanc en Israël qu’Il ne l’est envers le peuple noir » (Philadelphia Trumpet, juin 1992). Parce que cette nation et le peuple britannique ont une histoire avec Dieu !

Le peuple blanc en Amérique descend en fait d’Israël, qui eut une histoire personnelle avec Dieu Lui-même ! Dieu les avait choisis, non pas parce qu’ils étaient meilleurs ou parce qu’Il voulait leur accorder une faveur spéciale, mais pour les utiliser comme un exemple pour les autres nations. Leur échec et notre échec, à devenir une ville brillante sur une colline pour amener les gens vers Dieu et au bonheur, ne nous blessent pas seulement, mais aussi toutes les autres nations !

Dans cet article, d’il y a près de 30 ans, j’ai écrit : « Les problèmes ne feront que s’intensifier jusqu’à ce que notre peuple se repente [de ses nombreux péchés]... Les émeutes de Los Angeles ne sont qu’un exemple de ce qui arrivera à toute la nation ! »

Comment pouvais-je savoir que ce problème allait beaucoup s’aggraver ? La prophétie biblique le dit. Nous oublions Dieu ! Ce n’est pas seulement un problème racial ou politique, où un côté a raison et l’autre a tort. Ce problème est spirituel ! Nous ne résoudrons jamais cela tant que nous n’en serons pas conscients.

L’Amérique n’a pas que des divisions à l’intérieur, elle a aussi de puissants ennemis à l’extérieur ! Des nations vicieuses attendent depuis des décennies et des décennies pour que quelque chose de ce genre se produise en Amérique ! Elles veulent détruire—pas seulement des vitrines et des monuments, mais toute cette nation !

Nous avons abandonné Dieu. Quand les anciens Israélites firent cela, Il les punit avec des invasions par des nations étrangères. Dieu ne veut pas que cela nous arrive. Il veut que nous l’écoutions ! Mais le président Lincoln nous l’a dit, Dieu punit ceux qui l’abandonnent.

Parler comme un dragon

Al Sharpton est considéré comme expert des relations raciales en Amérique. Lors d’une cérémonie commémorative, il a dit : « L’histoire de Georges Floyd est celle de tous les Noirs ». Il a comparé le genou du policier sur le cou de Floyd à la façon dont les blancs ont traité les Noirs en Amérique, depuis 400 ans. Est-ce vrai ?

Ben Crump, qui est devenu l’avocat de la famille Floyd, a écrit un commentaire pour le Washington Post sur la mort de Floyd, disant que tous ces incidents commencent à ressembler à un « génocide ». Il a écrit un livre l’an dernier appelé Open Season: The Legalized Genocide of Colored People [La chasse est ouverte : le génocide légal des gens de couleur]. Un génocide est l’extermination délibérée d’un peuple ! Cela se passe-t-il en Amérique ? Voyez-vous les Blancs qui essaient de tuer des Noirs ?

Au cours de l’année dernière, la police a tué 28 Noirs non armés, selon mappingpoliceviolence.org. (Quelques agences de presse ont rapporté que ce nombre n’était que de neuf, mais cela ne compte que les Noirs non armés abattus par des agents en service.) Dans presque tous ces cas, les gens se battaient contre les policiers, de manière à se faire tuer. Cela est désolant, et les policiers font des erreurs, mais ce n’est certainement pas une extermination délibérée ! Comment un avocat peut-il appeler cela un génocide ? Il sait que c’est un mensonge. Si ce n’est pas satanique et raciste, je ne sais pas ce qu’est le racisme !

L’ancien président Barack Obama fit l’éloge des protestataires et attribua l’éruption de l’anarchie à l’histoire de l’esclavage de la nation et du racisme institutionnalisé, qu’il qualifia « de péché originel de notre société ». L’idée d’un péché originel est un péché qui nous est inné à cause de nos ancêtres. M. Obama avait déjà déclaré que le racisme fait partie intégrale de l’ADN de l’Amérique. Comment résoudre ce problème ? Abraham Lincoln, qui, à grands frais, fit voter un amendement constitutionnel pour mettre fin à l’esclavage, avait-il le racisme dans son ADN ? Qu’en est-il des millions d’hommes qui combattirent pendant la guerre civile, et des plus de 100 000 qui sacrifièrent leurs vies en partie pour mettre fin à l’esclavage ? M. Obama a-t-il une quelconque gratitude pour ce qu’il a fallu faire pour atteindre l’égalité, aujourd’hui, en Amérique ?

Tout au long de l’histoire de l’Amérique, les relations entre races ont vu des améliorations spectaculaires chez les gens qui se mêlaient et s’accordaient. Vous n’entendez jamais parler de cela de ces hommes.

Al Sharpton ridiculisa le président Trump pour avoir brandi une Bible, et déclara qu’il devait plutôt la lire. Ensuite il a commencé à préconiser la rébellion contre le gouvernement. Eh bien, dans cette Bible où Sharpton dit que nous devrions aller, il y a Romains, chapitre 13, qui dit que vous devez être soumis au gouvernement du pays ! M. Sharpton n’est pas sur le point de se soumettre au gouvernement—il veut le renverser !

Sharpton a bien dit qu’il était contre le pillage et les incendies. Mais quelques jours plus tôt, il avait déclaré qu’il souhaitait que les émeutiers ne fassent pas brûler les commerces des Noirs. Cela n’implique-t-il pas qu’il était d’accord avec les immeubles en feu appartenant aux Blancs ?

Jésus-Christ a dit que nous devrions être des pacificateurs, et devrions procurer la paix (Matthieu 5 : 9). M. Sharpton dit qu’il veut la paix, mais, à chaque occasion, il tente d’attirer l’attention sur les actes répréhensibles de la police, mais dans la plupart de ces cas, la police fut disculpée, et je pense que ce fut à juste titre. Ce genre de déclarations apportera-t-il la paix ? Il a toujours tenté de diviser les races et de faire la guerre !

Al Sharpton essaie de ressembler à un agneau, mais il parle comme un dragon ! Ses paroles sortent directement de l’esprit du diable !

Que Dieu bénisse l’Amérique !

Dès le début de l’histoire humaine au jardin d’Éden, les êtres humains n’ont jamais eu la capacité de gouverner correctement d’autres êtres humains. Les êtres humains n’ont pas les réponses. Quand même, nous avons rejeté Dieu et nous avons bâti nos propres gouvernements, nos propres systèmes éducatifs, nos propres religions—et regardez ce que nos sociétés sont devenues.

Où est l’espoir pour résoudre les injustices et les divisions ? Où est l’espoir de sauver notre pays de la destruction ? Seulement en Dieu ! Si nous amenions Dieu dans le tableau, si nous nous repentions et Lui obéissions, Dieu pourrait résoudre tous ces problèmes instantanément ! La Bible est remplie de Son histoire faisant exactement cela ! Dieu a béni l’Amérique dans le passé, et la Grande-Bretagne auparavant. Il a miraculeusement résolu d’énormes problèmes auxquels nos ancêtres faisaient face.

Nous sommes encore confrontés à de terribles problèmes. Les gens prient. Les gens chantent parfois, « Que Dieu bénisse l’Amérique ! ». Et Dieu veut vraiment nous bénir. Mais si nous ne recevons pas Ses bénédictions, nous devons, honnêtement, nous demander pourquoi ? C’est parce que nous ne voulons pas reconnaître que ces bénédictions venaient de Dieu. Nous ne croyons pas Dieu et nous n’obéissons pas à Dieu. Nous avons abandonné Dieu !

Abraham Lincoln reconnut cela. Il citait souvent la Bible. Il la lisait et la connaissait bien, et il voyait que Dieu nous aimait vraiment—mais à cause de nos péchés Il doit nous punir.

Amos 7 : 8 décrit Dieu qui mesure réellement la destruction de la nation, et disant : « Je ne lui pardonnerai plus [Je ne passerai plus (sous-entendu : sur ces choses, selon la King James )] ». Pendant de nombreuses années, à travers Son Église, Dieu est « passé » avec Son message d’avertissement (et d’espoir). Il dit que nous sommes tous coupables d’avoir péché contre Lui, et qu’Il nous donnera encore du temps pour nous repentir, pour changer notre attitude envers Lui. Mais après cela, Il « ne passera plus ». Si nous ne nous repentons donc pas, maintenant, nous allons plonger dans les pires souffrances qui soient !

« Les hauts lieux d’Isaac seront ravagés ; les sanctuaires d’Israël seront détruits, et je me lèverai contre la maison de Jéroboam avec l’épée »—une attaque venant d’une autre nation (verset 9). Voyez la destruction qui en résultera si nous n’entendons pas ce dernier avertissement !

Jésus-Christ a appelé ce temps de souffrance à venir, la « grande Tribulation » (Matthieu 24 : 21). Ce temps est, maintenant, à la porte !

Remarquez ce qui est dit du prophète de Dieu dans Amos 7 : 10 : « ...le pays ne peut supporter toutes ses paroles ». Pouvez-vous supporter les paroles de Dieu ? Si vous croyez en Dieu et priez à Dieu, mais qu’Il ne vous bénisse pas, êtes-vous désireux d’écouter ce qu’Il vous dit ?

Un ministre qui sert Dieu a le devoir de prononcer les paroles de Dieu, non pas seulement les mots que les gens aiment entendre. C’est à vous de décider si vous voulez les trouver insupportables, ou si vous voulez accepter la correction de Dieu avant que vienne le désastre. Au-delà de la grande Tribulation de trois ans et demi, il y a toujours un immense espoir. Même pour ceux qui sont morts et qui mourront, il y a de l’espoir ! Mais Dieu veut que vous vous détourniez de votre abandon à Son égard pour ne pas avoir à faire face à la souffrance et à la mort.

Une destruction mesurée

Les terribles problèmes en Amérique sont, en fin de compte, spirituels. Ils sont alimentés par le mal venant du monde spirituel. La Bible indique clairement que Satan et ses démons sont actifs dans le monde aujourd’hui—« l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion ». (Éphésiens 2 : 2). Ces esprits méchants suscitent des attitudes destructrices et des actions violentes. Ils sont derrière les meurtres commis par des policiers—et derrière les meurtres de policiers ! Nous devons être conscients de ces forces malveillantes, sinon nous leur serons terriblement vulnérables (2 Corinthiens 2 : 11).

Seul Dieu peut nous protéger, et Il ne le fera pas quand nous vivons dans la rébellion. La réponse n’est pas d’attaquer l’autre idéologie ou l’autre parti politique ou la race. La réponse est d’admettre vos péchés ! En tant que nation, nous avons tous des péchés. Nous avons tous abandonné Dieu. Seuls ceux qui se réveillent et entendent et peuvent supporter la manière que Dieu nous corrige peuvent être sauvés de la souffrance sans précédent à venir.

Connaissez-vous vraiment Dieu ? Hébreux 10 : 31 dit : « C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant ».

La prophétie d’Ésaïe commence ainsi : « Cieux, écoutez ! Terre, prête l’oreille ! Car l’Éternel parle. J’ai nourri et élevé des enfants [ou des fils], mais ils se sont révoltés contre moi » (Ésaïe 1 : 2). Dieu veut que tous, dans l’univers, entendent cela !

Les « enfants » que Dieu a « nourris et élevés » sont les nations modernes d’Israël. Il parle de l’Amérique et de la Grande-Bretagne—les nations issues des 12 tribus de l’ancien Israël. Il parle aussi de l’Israël spirituel : la véritable Église de Dieu. Même la grande majorité du peuple de Dieu l’a abandonné ! En ce qui les concerne, leur vie éternelle est menacée !

« Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d’iniquités [de mépris de la loi], à la race des méchants, aux enfants corrompus ! Ils ont abandonné l’Éternel, ils ont [provoqué le Saint d’Israël jusqu’à la colère... (selon la King James)] » (verset 4). Croyez-vous que Dieu pourrait être provoqué jusqu’à la colère et à la fureur ? Beaucoup de versets nous disent un retentissant oui !

« Ils se sont retirés en arrière... Quels châtiments nouveaux vous infliger, quand vous multipliez vos révoltes ? La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant » (versets 4-5). L’Israël physique et l’Israël spirituel sont aujourd’hui malades, faibles de cœur, et manquant de véritable courage. Pourquoi ? Parce qu’ils ne connaissent pas le véritable Dieu !

Le verset 7 décrit nos villes incendiées et dévorées par les étrangers—des non-Israélites. Vous ne pouvez pas savoir qui ils sont à moins de savoir qui est Israël. Ce verset parle vraiment de ceux qui ne veulent pas observer la loi d’Israël. Dans l’ancienne nation d’Israël, Dieu n’a pas empêché l’immigration, tant que les gens observaient la loi et la religion d’Israël.

Quand Lincoln parlait des dangers d’une « maison divisée contre elle-même », il citait Jésus-Christ. La Bible mentionne trois fois le Christ disant qu’un royaume divisé contre lui-même finit dans la désolation ! (Matthieu 12 : 25 ; Marc 3 : 25 ; Luc 11 : 17). Croyez-vous Jésus-Christ ?

Croyez-vous vraiment que Dieu nous permettrait de continuer à l’abandonner jusqu’à ce que nous perdions notre vie éternelle, sans nous secouer, sans attirer notre attention, et sans nous implorer de nous repentir ? Dieu plaide avec nous dans Ézéchiel 33 : 11 : « Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? » Ce message n’était pas pour les gens qui étaient autour d’Ézéchiel. Il l’a enregistré dans un livre pour aujourd’hui ! Il s’applique à vous, maintenant, et il est livré, à vous, maintenant. « Quand ces choses arriveront—et voici, elles arrivent !—ils sauront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux » (verset 33)

Écoutez maintenant

Qui va gagner la guerre civile ? Dieu seulement ! C’est un combat spirituel, et Dieu va gagner ! Il l’utilise pour nous punir, mais Il nous punit pour que nous nous tournions vers Lui !

En fait, les mêmes prophéties qui révèlent à quel point notre maladie nationale va empirer, tuant des millions de personnes, révèlent aussi que cette période terrible conduit directement au Second avènement de Jésus-Christ ! Tous ces événements terribles sont liés à cette bonne nouvelle incroyable ! Il n’y a aucun espoir dans l’homme. Il y a de l’espoir—en dépit de l’homme !

Quelques-uns apprendront cette leçon dès maintenant. D’autres ne l’apprendront pas avant la grande Tribulation. Et beaucoup, beaucoup dautres ne l’apprendront pas avant d’être ressuscités, loin dans l’avenir.

Apprenez la leçon maintenant : Nous avons oublié Dieu. Repentez-vous et tournez-vous vers Lui !

Il est épouvantable que nous choisissions si obstinément de nous tourner vers Satan et de lui permettre de nous influencer spirituellement pour être si égoïstes, ingrats, incroyants, désobéissants, haineux et violents. Satan nous détournerait complètement de Dieu, et pour toujours, s’il le pouvait. Mais Dieu va nous permettre d’être fortement punis par la colère de Satan et ensuite par Sa propre colère ! Et il y a beaucoup d’espoir en cela—parce que les gens seront amenés à la repentance.

À la fin, Jésus-Christ va gagner ! Le Christ reviendra et établira Son autorité absolue sur toute la Terre. Il mettra fin à la destruction, aux émeutes, aux meurtres. Ce sera la réalité du merveilleux monde à venir.

La question est : Croyez-vous Dieu ?

Fr Rtg